MENU ZINFOS
Faits-divers

Quand la période des fêtes rime avec violences conjugales


Par - Publié le Vendredi 3 Janvier 2020 à 16:34 | Lu 3474 fois

Comme le lendemain de Noël, on s’attend à voir passer pas mal de monde en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis après les festivités de décembre. Fêtes, alcool, stupéfiants… certains semblent s’emporter un peu trop.
 
Le jour de Noël, nous avions eu affaire à un homme qui avait violenté sa conjointe à Saint-Denis et à un couple qui s’était violemment battu au Port. Malgré avoir eu la tête frappée contre le parquet, la Portoise disait bien vouloir continuer la relation "s’il change".
 
Scénarios similaires ce vendredi devant le tribunal. Dans la première affaire, une femme subit des violences le 18 décembre à La Possession. Mais ce cas là est encore plus grave et plus violent. "Une nuit d’horreur", affirme la victime, une femme tremblante d’un certain âge. Cela fait quatre mois qu’elle côtoie un homme plus jeune, d’une quarantaine d’années et bien plus costaud. À la suite d’une dispute, la femme s’isole dans une chambre. Mais son compagnon la retrouve et la menace avec un couteau. Puis ce sont les coups de poing sur le lit d’une telle violence que le sang éclate sur les murs et que la victime s’en sort avec un traumatisme crânien, un nez fracturé, 14 bleus et 15 jours d’ITT. Et les violences auraient duré toute la nuit. "J’ai cru que j’allais mourir sur ce lit", avoue la femme qui affirme ne plus pouvoir dormir ni retourner dans son appartement.
 
Pour l’homme, il était "saoul", "on s’est juré", tout simplement. Certes, il boit beaucoup depuis longtemps. Mais les violences sont aussi une habitude. Après plusieurs condamnations et de lourdes peines, il sort de prison en novembre 2018 après avoir été incarcéré pour violences conjugales.
 
Une femme meurt sous les coups de son compagnon tous les deux jours
 
La procureure rappelle les chiffres : "Une femme meurt sous les coups de son compagnon tous les deux jours et La Réunion se trouve en troisième place des départements français". Elle requiert cinq ans de prison dont un avec sursis et une interdiction d’entrer en contact avec la victime. Il est finalement condamné à cinq ans ferme.
 
Puis c’est au tour d’un jeune couple. Deux individus, à la fois victimes et prévenus. Une dispute sur fond de jalousie éclate entre eux le 29 décembre à Sainte-Marie: lui l’a roue de coups de poing ; elle, a fini par lui asséner un coup de couteau au ventre. L’avocat de la femme de 27 ans démontre la légitime défense. Ce qui ne semble pas improbable, au vu du casier judiciaire de l’homme de 22 ans qui contient déjà sept condamnations, dont certaines pour violences. Pour lui il ne s’agit que d’une "dispute qui a mal tourné". Les deux se disent encore amoureux. La jeune femme a été relaxée. Lui a écopé de 30 mois de prison ferme.
 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par cmoin le 03/01/2020 17:28

Faudrait penser à mieux choisir son homme.

2.Posté par TICOQ le 03/01/2020 19:45

Quand la fin d'année rime avec "ça va être ta fête"

3.Posté par ou va la vie le 04/01/2020 14:38

A qui faire encore confiance ? Certainement pas à ses égos démesurés sur patte qui se font appeler homme qui s'octroient le rôle de grand protecteur de la famille et de modèle ou sont ces forces de sécurité entrain de se préparer pour l'analyse de la situation et ses politiques A mon avis il faudrait surtout se préparer pour son autoprotection pour le grand chaos...

4.Posté par samajestélapoufiasse le 05/01/2020 16:36

Yo créoles,,tabasser sa gonzesse c pas bien,elle vous fais prendre votre pied la ou sa passe vous pouvez quand même respectez ce corp de femme .yab des Yvelines

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes