Courrier des lecteurs

Quand la Pierre réveille le Monde entier.
 Quand la pierre nous fait voyager dans l'humanité

Mardi 16 Avril 2019 - 11:35

On peut voir à travers l’incendie de Notre Dame de Paris, combien le patrimoine qui trace les souvenirs des hommes a une importance forte. Combien la destruction des pierres, d'un monument, d'une architecture ancienne peut faire mal. Je suis en admiration devant ce réveil international, de toute cette chaîne humaine pour défendre et reconstruire ce joyau culturel, spirituel, historique : Notre Dame de Paris. On peut mesurer la force de l'esprit de la pierre qui porte toute une humanité.

A La Réunion, terre républicaine, terre de l'Océan Indien, notre patrimoine mérite aussi toute cette attention car elle a aussi son histoire. Connaître son histoire n'est pas négatif. La vérité est inaliénable.

Dodu a plus de 200 ans sur 355 d’histoire . Chaque bâtiment a son importance, sa valeur patrimoniale. Dodu, c'est avant tout, toute l’histoire de La Réunion, d'un Peuple qui a participé à la réussite économique de la France républicaine. Dodu a été ce bâtiment qui a stocké les balles de grains et de café de la compagnie des Indes orientales en accueillant à partir de 1772 les différents bureaux des services administratifs du gouverneur. Dodu, c'est ce Patrimoine culturel, cette archéologie du savoir de la société coloniale. Dodu trace l'histoire de la mémoire de ces bâtisseurs, de ces travailleurs de la pierre. C'est surtout le témoin le plus probant des crimes de l'histoire coloniale qui s'inscrit pleinement dans le projet gouvernemental actuel qui est cette fondation pour la mémoire de l'Esclavage et des Traîtres négrières. Ce patrimoine porte notre histoire réunionnaise qui a été marquée par plus de la moitié par ce système esclavagiste suivi par ce pseudo contrat, l'engagisme qui transforme l'esclave en travailleur forcé. Avons- nous honte de mettre dans la lumière ce pan de cette histoire ? Détruire ces pierres, c’est commettre un crime contre notre histoire, c'est bafouer la mémoire de ceux qui nous ont précédés. Détruire ce bâtiment c’est souiller la mémoire des Réunionnais, de nos frères et sœurs qui hier ont résisté pour garder leur humanité . Dodu au même titre que Notre Dame de Paris mérite aussi d’être sauver. Notre histoire n’est pas plus, n’est pas moins, respect pour la mémoire de nos zancet. Dodu, c’est aussi le symbole de ce que nous sommes aujourd’hui, des Réunionnais dobout et Lib. Dodu, ce sont ces pierres travaillées, taillées  qui parlent de l'Homme, de sa vie, de ses combats, de ses luttes.

En effet quelle tristesse pour notre Dame de Paris, ce patrimoine national, l'incarnation de la France «  fille de l’Église ».

Je pense que les grands moyens publics seront utilisés pour la restaurer.

Cependant n'oublions  pas les autres patrimoines détenteurs d'autres mémoires et pas des moindres.

Pourquoi l’État à la Réunion va laisser détruire l'ancienne prison de Saint-Denis, témoin de l'histoire réunionnaise, de son passé esclavagiste et du travail forcé ? Cette prison coloniale a été l'instrument de terreur des dominés de ce système.

La mémoire aurait-elle moindre valeur lorsqu'elle veut s'exprimer dans les espaces post-coloniaux ( les Outre- Mer ? )
Aline Murin Hoarau Conseillère Régionale, déléguée au Patrimoine et aux Grands Chantiers
Lu 547 fois



1.Posté par GIRONDIN le 16/04/2019 13:13

......déléguée au Patrimoine et aux Grands Chantiers..... 🤔

NON Ne pas détruire la ruine de la prison
OUI défigurons l'ile à coup de carrière, viaduc digue....




2.Posté par Zarin le 16/04/2019 15:47

Tout comme les arbres, les pierres ont aussi leur langage secret. Elles sont les témoins ancestraux de l’aventure cosmique et de son point culminant sur cette planète : l’espèce humaine.

A ce titre, elles sont tout à fait prêtes à collaborer avec celui qui les respecte. Il entrera en contact avec une pierre, grande ou petite, en posant sa main ou son front sur elle. Et il laissera le caméscope minéral lui projeter dans la tête les aventures dont la pierre fut le témoin impassible. Ainsi nous disposons de milliards de mémoires non piratables, gratuites et vraies.

Les crânes de cristal hérités des Atlantes ont été façonnés dans ce but : transmettre les images que les anciens dieux y ont programmé. Mais à cœur vaillant, n’importe quelle roche fera l’affaire, dolmen ou moëllon, galet ou clé-de-voûte, cromlec’h ou pierre tombale. Innombrables sont les entrées de la Mémoire du Monde. En pierre aussi nos plus vieux monuments. En pierre encore les portes des étoiles.
......
C’est en effet dans sa structure moléculaire que la pierre stocke une infinité d’informations recueillies au fil du temps par sa roche mère, par elle-même ou par une de ses soeurs.

3.Posté par graveur de pierre le 16/04/2019 18:02

Aline Murin-Hoarau, conseillère régionale d'opposition du groupe Alliance depuis 2010, rejoint la majorité.

Elle qui s'était "mis en congé" de l'Alliance le 18 juin dernier a donc décidé de se ranger "du côté de ceux qui sont dans l'action". "Il est temps d'agir", a-t-elle expliqué en début d'assemblée plénière, ce matin.

Un ralliement à Didier Robert que n'a pas manqué de railler André Thien Ah Koon, conseiller régional de l'Alliance, qui a expliqué :

"En faisant ce choix, elle trahit la confiance de ceux qui ont voté pour elle. C'est une trahison ! Elle a fait le grand écart, pour moi c'est une danseuse", a-t-il ajouté.

4.Posté par néné le 16/04/2019 18:03

si un jour le soleil disparait certain parlera de la nrl

5.Posté par A mon avis le 16/04/2019 22:43

En effet quelle tristesse pour notre Dame de Paris, ce patrimoine national, l'incarnation de la France « fille de l’Église ».


Ce n'est pas la France, mais la royauté française qui a été désignée, depuis le baptême de Clovis la fille aînée de l’Église ! Et cela, jusqu'à la Révolution.
Au cas où vous l'auriez oublié, Madame la Conseillère régionale, nous sommes en République. Laïque de surcroît !
Qu'une Conseillère régionale de la République qualifie, de nos jours la France fille aînée de l’Église, en dit long sur son interprétation de la laïcité !

6.Posté par Carl JOSEPH le 18/04/2019 08:14 (depuis mobile)

Que tout ceci est beau lire de part et d'' autre c''est dit avec le franchise du coeur. Mette enkor n''a pa assez!

7.Posté par Un concours ! le 22/04/2019 09:54

Il faut absolument un concours d'architecture pour proposer un beau projet à cet endroit.
Je l'ai déjà dit.
Mais le préfet se la coule douce !!!
"Réagissons !"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter