MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Quand l'administration marche cul par dessus tête ! Et c'est notre santé qui est en jeu...


Par - Publié le Mercredi 7 Janvier 2015 à 10:16 | Lu 1720 fois

Hier matin, les MNS de Trou d'eau sur la plage de la Saline ont temporairement hissé le drapeau rouge, interdisant de fait la baignade, en raison d'une pollution du lagon.

Quelques instants plus tard, ils remettaient le drapeau vert, arguant d'une erreur de communication avec les services de la mairie de Saint-Paul.

En fait, des prélèvements ont bien été effectués 48h plus tôt sur les différentes plages de Saint-Gilles pour déterminer si les eaux du lagon étaient bien propres à la baignade. Mais les résultats n'étaient pas encore connus hier et c'est donc par erreur que le drapeau rouge a été hissé.

Mais ce banal incident nous a permis de mettre le doigt sur un de ces dysfonctionnements dont seule la bureaucratie française a le secret !

Rappelez-vous notre article de vendredi dernier intitulé "Une rivière de m... se déverse dans la mer à Boucan ". On aurait pu imaginer que la baignade allait immédiatement être interdite, surtout en période de vacances scolaires avec une forte affluence sur les plages. Au nom du sacro-saint principe de précaution, désormais inscrit dans notre Constitution.

Que nenni, ce serait trop simple. Il faut avant toute prise de décision attendre les résultats d'analyses... qui ne seront bien entendu pas effectuées le jour même. Ce serait trop simple !

Hier, quand nous avons interrogé les MNS, on nous a répondu qu'ils avaient été effectués 48h auparavant. Donc, selon l'interprétation soit dimanche, soit lundi. Nous tablerons plus volontiers sur lundi, car on imagine mal les services de l'ARS travailler le week-end... Ce qui signifie que les prélèvements ont été effectués au mieux 48h et au pire 3 jours après les pollutions. Pendant tout ce temps-là, parents et enfants ont innocemment continué à se baigner dans une peau potentiellement dangereuse !

Mais ce n'est pas tout. Une fois les prélèvements effectués, impossible de les faire analyser à la Réunion. Il n'y a pas de laboratoire équipé dans l'ile. Il faut donc les envoyer en métropole... et attendre trois jours les résultats !

Imaginons qu'ils s'avèrent être positifs. On va donc hisser le drapeau rouge et fermer la plage aujourd'hui, c'est à dire 5 jours après la pollution !

Et le comble du comble, c'est qu'à cette date, l'eau sera peut-être entre temps redevenue saine, ayant été "lavée" par les courants...

Quand l'eau était polluée, on pouvait se baigner. Et quand elle est redevenue saine, on nous empêche de nous baigner. Et il faudra à nouveau attendre 3 jours pour qu'on nous redonne l'autorisation de faire tempette. L'administration dans toute son horreur !


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par LORHEIN le 07/01/2015 10:57

Une histoire FRANCO-FRANÇAISE démontrant incapacité de notre pays d'être à la hauteur et ainsi d'être devenu la 6ème puissance économique mondiale, alors que VALLS annonçait encore hier que nous étions la 5ème et HOLLANDE l'a annoncé, il y a 10 jours.

2.Posté par KLD le 07/01/2015 11:12

analyser le kk , sa prend du temps , le service com de la mairie va nous pondre un message ultra positif la dessus , .....

3.Posté par John Galt le 07/01/2015 12:40

MDR ben quoi c'est ça le principe de précaution vous n'est que des idiots parce que nous sommes la puissance divine de l'état avec l'armada de fonctionnaires hypertechnoréactifs nous veillons à votre santé c'est notre mission

4.Posté par Crabos le 07/01/2015 13:07 (depuis mobile)

D'un autre côté, a force de tout attendre de l'administration on perd notre bon sens. Pas besoin d'autorisation pour savoir si oui ou non on doit faire qqch. Si il n'y a pas de garde corps on saute? Vivre l'ordre libertaire humaniste!

5.Posté par Lilas le 07/01/2015 13:22

1. En réalité, l'Angleterre nous est passée devant parce qu'elle compte désormais dans son PIB le bénéfice du trafic de drogues et de la prostitution, ce que ne fait pas la France. Si l'Angleterre l'avait fait avant, ça ferait des années voire des décennies qu'ils seraient 5ème. Et si la France le faisait, elle repasserait 5ème.

Concernant le sujet, en cas d'urgence, la baignade peut-être interdite sans attendre le résultat des analyses.

6.Posté par KOKO le 07/01/2015 16:49

ARS meteo france des usines à gaz qui coutent beaucoup d'argent avec de nombreux salaires mirobolants pour peu de résultats

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes