Océan Indien

Quand deux avions d'Air Mauritius se frôlent en vol

Mercredi 22 Septembre 2010 - 14:51

Quand deux avions d'Air Mauritius se frôlent en vol
C'est une anecdote qui peut aujourd'hui faire sourire mais un drame a semble-t-il été évité de justesse dans le ciel mauricien. Selon l'Express de Maurice, deux pilotes d'Air Mauritius auraient chacun soumis un rapport à l'aviation civile après que leurs deux appareils aient failli se percuter en plein vol. Une enquête a été ouverte.

Le quotidien mauricien raconte que mardi 15 juin, vers 22h30, un Airbus A 340 en partance pour Paris et un ATR 72 arrivant de Rodrigues ont failli se télescoper au-dessus de Blue-Bay. Deux minutes après son décollage, le pilote de l'A340 signale à la tour de contrôle qu'un avion s'approcherait dangereusement sur sa gauche. "Le pilote aurait même signalé que l’avion risquait de passer trop prés et même pire, percuter l’Airbus A340", assure l'Express. Après un dernier appel à la tour de contrôle, le pilote décide finalement de conserver sa trajectoire, tout comme son collègue dans l'ATR 72. Les deux avions se seraient alors croisés en vol sans respecter les distances de sécurité.

Si un drame a semble-t-il été évité de peu, l'Aviation civile mauricienne, qui a été saisie du dossier, enquête pour connaître les responsables d'une si grosse bévue. Pour l'instant, elle ne fait aucun commentaire sur l'affaire.
Lu 4582 fois



1.Posté par etjosedire le 22/09/2010 15:15

De nuit, une appréciation des distances est plus que délicate. Heureusement que les pilotes ont décidé de maintenir les consignes dictées par la tour de contrôle. Je n'ose imaginer dans le cas contraire une manoeuvre d'évitement de la part d'un jet en pleine charge et venant de décoller...

2.Posté par Fab le 22/09/2010 17:20

Et la priorité à droite ? lol.. Plus sérieusement je trouve étrange ces deux affaires similaires en si peu de temps. Soit c'est courant mais les journalistes n'en parlaient pas (ce dont je doute), ou soit ça ne l'est pas auquel cas il convient de trouver rapidement les raisons de ces "incidents".
Si les contrôleurs aériens donnent les bonnes consignes et si elles sont respectées (respect de l'altitude et du cap), ce genre d'incident ne doit pas arriver. Si ces deux conditions ne sont pas atteintes, il y a en plus des systèmes d'alerte embarqués anti-collision. Tout cela n'empêche pas l'accident c'est sûr, mais les collisions en vol restent heureusement rares. Il faut trouver à quel niveau est la faute.. et sévir !

3.Posté par ROTFL le 22/09/2010 18:05

"raconte que mardi 15 juin"

"l'Aviation civile mauricienne, qui a été saisie du dossier, enquête pour connaître les responsables d'une si grosse bévue. Pour l'instant, elle ne fait aucun commentaire sur l'affaire."

Bah, à Noel peut-être ?

4.Posté par Volatile le 22/09/2010 20:32

Surprenant quand on connaît les procédures en vigueur à Plaisance. Les avions arrivant sont sur un "rail" depuis Flic en Flac, les partants sont en éloignement sur un radial totalement différent ; par ailleurs en général dans une compagnie on lave son linge sale "en famille" : deux pilotes d'Air Mauritius déposant un airprox l'un contre l'autre, ça sent les vieilles querelles de clocher...

5.Posté par Z'embroKaf le 23/09/2010 11:08

4.Posté par Volatile le 22/09/2010 20:32
Tout à fait d'accord avec toi....l'ATR arrive de l'Est et rentre au niveau de Flacq (et non Flic en Flac coté ouest) et l'A340 décolle de la 14/32 et vire au nord et sort au niveau de Grand Bay et à aucun moment les 2 "zoiseaux" se croisent au dessus de "Blu Bay"...et puis là c'est plus du sensationnalisme qu'autre chose, car des "air kiss" il en a à la pelle tous les jours !!!

6.Posté par Volatile le 25/09/2010 08:01

@5 tiens c'est marrant, je n'avais jamais réalise que Fox Fox c'était Flacq ! Autant pour moi, ce sont les deux F qui m'induisaient en erreur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues