MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Quand c'est un flic qui meurt, c'est normal !


Par P.M. - Publié le Vendredi 31 Octobre 2014 à 17:39 | Lu 1329 fois

Quand c'est un flic qui meurt, c'est normal !
Je vais me faire des potes encore je crois avec ce texte qui loin d'être provocateur va peut être donner une autre vision de ce que certains appellent "bavure", "violence gratuite" ou autre termes d'usage courant quand un membre des forces de l'ordre fait son travail.

Quand c'est un "flic" qui meurt c'est normal !

Je sais ce que c'est que le M.O (maintien de l'Ordre pour les non initiés) et ceux qui ont goûté savent que les forces de l'ordre reçoivent plus qu ils ne donnent.

Mais quand ils donnent il n y a qu'une solution pour qu il n'y ait pas de drame. C'est de ne pas être là !

Les casseurs ne sont plus des manifestants, mais des gens qui cherchent l'affrontement et qui viennent pour en découdre.

La police et la gendarmerie n'ont pas vocation a être la cible inerte des gentils manifestants munis de cocktails molotov, de galets, de fusées et autres projectiles divers et variés.

Quand on décide de s'armer pour manifester, ce n'est plus pour défendre une cause, mais pour se donner l'occasion d'être violent.

Dés qu'on choisit la violence dans la vie, il faut s'attendre a une réaction violente en face. Parfois elle tue !

Je ne souhaite la mort de personne, mais j'ai appris aux miens que face à la violence, il n'y a pas honte à fuir et à protéger son intégrité physique. En étant poète il vaut mieux être un con vivant, qu'un martyr pour une cause devenue indéfendable car on a usé de violence pour soit disant exprimer son ras le bol devant l'inertie de x, y ou z.

Point n'est ici de faire l'apologie d'une violence quelconque d'où qu'elle vienne.

Cependant, loin des clichés fantasmagoriques qui font du CRS ou du Gendarme Mobile, des robots insensibles prêts à tuer père et mère sur commande, il faut savoir que ce sont des hommes, fils, père de famille, qui ont choisis un idéal, "rétablir l'ordre", qui se trouve en face.

Passer des heures à se faire insulter, caillasser, tirer dessus, brûler parfois. Blesser en tous cas dans leur chair, ce n'est pas une partie de plaisir et ces hommes au bout d'un moment quand ils ont l'ordre de faire leur travail, parfois dérapent et je ne les condamne pas.

Quand on choisit la violence pour exprimer ses refoulements, ses désirs de se battre et de montrer aux autres qu'on est un cador, il faut prendre les risques qui vont avec.

Je suis de ceux qui sont désolés de la mort de cet homme en Métropole, mais ce n'était pas un saint auréolé d'amour pour les autres, entraîné ou non, il a perdu la vie en jouant à ce jeu qui n'est pas virtuel, les violences volontaires en manifestations.

Je finirai mon propos par ces termes : toute mort est inconcevable quand elle est accidentelle. Mais toute mort est inacceptable quand elle est issue de l'irréflexion et de la recherche de violence.




1.Posté par KLD le 31/10/2014 17:58

vampire ' s world.............

2.Posté par Lilas le 31/10/2014 18:06

Je raconte souvent cette anecdote quand j'entends ce genre de discours: un soir "agité" dans une rue "alcoolisée" d'une grande ville métropolitaine, vers 2 ou 3 heures du matin, j'étais sorti me chercher un truc à manger chez le kébab du coin le temps de terminer un exposé en retard pour mes études (pour l'anecdote, le kébab était fermé, peur des agitateurs ou simple horaire tardif, je ne saurais le dire, n'ayant pas l'habitude de dîner à ces heures là) .

J'ai le bonheur de sortir pile au moment où un contingent de ce que je présume être des CRS sort du commissariat qui se trouve juste sous mes fenêtres. Un jeune, je pense de 16-17 ans, les regarde passer, à peut-être trois mètres de moi, sa canette de coca à la main, en train de la boire. Quelle n'est pas ma surprise de voir un membre des forces de l'ordre lui mettre un coup de tonfa à l'arrière des genoux pour le faire tomber par terre, sans la moindre réaction de la part de ses collègues pourtant assez nombreux... Et le type de s'en aller, comme si de rien n'était, probablement fier de sa bonne blague. Les agitateurs se trouvaient à deux coins de rue de là, aucun échange n'avait donc encore eu lieu avec eux, le petit ne représentait manifestement aucune menace envers les policiers et n'avait rien demandé à personne.

Alors très clairement, je ne suis pas fan des casseurs et autres abrutis (surtout ceux qui viennent dégueuler sous mes fenêtres et jouer du tambour à trois heures du matin). Mais quand je lis ce genre de propos dithyrambiques sur nos chers policiers, je ne peux m'empêcher de me dire qu'on ne vit décidément pas dans le même monde. Des policiers, j'en connais un grand nombre dans ma vie professionnelle, tous ne sont pas, loin de là, des chevaliers blancs qui sont là pour sauver la veuve et l'orphelin. Je soupçonne même un certain nombre d'entre eux de n'être là que pour l'ivresse du pouvoir qu'ils ressentent dans cette fonction.

Le premier pas pour calmer les relations entre policiers et manifestants, c'est peut-être d'admettre que les torts sont souvent partagés et qu'il faudrait que l'un et l'autre camp cessent l'angélisme sur leurs membres...

3.Posté par KLD le 31/10/2014 20:38

Merci Lilas de ramener les choses vers la réalité!

4.Posté par alain97 le 31/10/2014 23:20 (depuis mobile)

Merci post 3 kld d'arrêter de jouer au modérateur connaissant le Bien et le Mal toujours de façon orientée, et de manière détestable

5.Posté par la lutte finale le 01/11/2014 10:36

2.
Quel est le niveau de recrutement dans la police déjà?

6.Posté par citoyens en garde le 01/11/2014 14:50 (depuis mobile)

Le système fait en sorte que police est la violence etc... font tourner les esprits de masse pla société. Alors que si les Hommes reprenez les choses a la cause est mette un peux d humanité résulta garanti

7.Posté par noe le 01/11/2014 15:56

Les policiers et gendarmes sont entrainés aux différentes luttes et non le commun des mortels ...
Ils peuvent encaisser tous les coups ... ils sont très costauds !

8.Posté par Inspection générale de l'administration le 01/11/2014 17:02

est ce que l'auteur de ce courrier connait beaucoup de monde qui s'arrondit les fin de mois avec les bavures policières?

parce que le contraire est connu et reconnu

9.Posté par KLD le 01/11/2014 18:26

alain 97 : bonne fete des vampires , vive le bien et le mal .......... ben oui , j'ai l'expérience des deux ..........ne vous en déplaises ............

10.Posté par A mon avis le 01/11/2014 21:23

Dans votre texte, vous écrivez :
" Cependant, loin des clichés fantasmagoriques qui font du CRS ou du Gendarme Mobile, des robots insensibles prêts à tuer père et mère sur commande, il faut savoir que ce sont des hommes, fils, père de famille, qui ont choisis un idéal, "rétablir l'ordre", qui se trouve en face. "

Je suis d'accord avec vous.

Mais je ne suis plus d'accord avec vous quand vous dites en parlant de Rémi Fraisse :
" ...il a perdu la vie en jouant à ce jeu qui n'est pas virtuel, les violences volontaires en manifestations."
" Mais toute mort est inacceptable quand elle est issue de l'irréflexion et de la reherche de violence. "
Vos propos sont à la limite diffamatoires pour ce jeune étudiant en écologie, qui manifestait pour défendre ses idées, idées tout à fait respectables. Il n'avait aucunement le profil d'un casseur !

Il serait plus utile de se poser les questions de savoir comment les choses en sont arrivées là ?
Pourquoi déployer autant de forces pour défendre une simple cabane de chantier ?
Que pouvaient détruire les manifestants ? Toute la forêt a déjà été rasée.

Pourquoi laisser pourir la situation en sachant très bien que chaque fois, dans un tel cas les casseurs (de mouvances indéterminées) entrent en jeu !

Et je ne parle pas du fond de l'affaire qui a motivé les manifestations, relativement à la prise de décision de la construction d'un barrage surdimentionné, et surtout de l'élaboration du dossier par un organisme à la fois juge et partie. Alors que d'autres solutions existaient.

Ca me fait penser à la construction de la NRL ! Le dossier est-il bien ficelé ? N'a-t-il pas été un peu hativement préparé ?

11.Posté par GGrun le 02/11/2014 01:24

y a surement des provocs pseudos anars, flics ou fafs qui cassent, mais y a des gendarmes, crs, flics officiels qui sont payé a TUER

12.Posté par vanille le 02/11/2014 06:19

Post 2
Je veux bien croire en cette histoire, pourquoi pas et dans ce cas le policier est inexcusable. Mais à 1 ou 2 h du matin que faisait ce gamin mineur dans la rue à boire un coca ?
Ce n'était sans doute pas un adolescent tout à fait innocent.

13.Posté par trust: police-milice le 02/11/2014 11:54

12.Posté par vanille

(...)Mais à 1 ou 2 h du matin que faisait ce gamin mineur dans la rue à boire un coca ?
Ce n'était sans doute pas un adolescent tout à fait innocent.


et alors? Ca mérite une grenade offensive entre le dos et le sac à dos? et que défendait les militaires dans un carreau de bois sans valeur à 1 ou 2 heure du matin qui mérite d'excuter sans jugement ?


14.Posté par nomdedieu! le 02/11/2014 14:46

Un flic , c'est fait pour protéger le peuple ... s'il meurt , il aura une médaille !
Il est vrai que pendant les manifestation , les flics ont un 14e mois facilement = prime de risques ... une égratinure rapporte 500 € !

15.Posté par Bayoune le 02/11/2014 14:47

Qu'est ce qu'il est courageux celui l'anonyme qui rend hommage aux flics, certain tueurs, un peu comme les pitbull - Fort possible un ancien de Malik Oussékine, quand on sait qu'après un coup comme çà, ils sont éloigné - cela pour imposer à la population un projet, qui enfin de compte sera annulé. S'il était vraiment indispensable, sans doute un peu comme la NRL, qui n'est qu'encore un projet, qu'on veut nous l'imposer comme chantier commencé, alor ki koné minm pa si nora asé galé pou le konblaz la mer, et si, na osi le budzé nésésèr pour finir ce qui n'est qu'un projet.

16.Posté par se taire le 02/11/2014 17:04

L'auteur n'est peut-être pas très adroit dans sa façon d'exprimer les risques encourus par des manifestants; mais que de conneries déclarées dans les commentaires. Les flics n'agissent que sur ordre et ne sont pas là à faire le pied de grue pendant des heures à subir caillassage et insultes pour leur plaisir. Ils agissent sur ordre, ordre donné par ceux que vous avez élus, sans distinction d'étiquette politique puisque les mêmes faits se renouvellent sous toutes les majorités.
Oui certains débordements existent mais ils ne sont pas le fait de la majorité. Tout un chacun peut citer un fait contestable de la part d'un policier ou d'un gendarme mais je crois que dans le même temps tout un chacun est en mesure de citer l'un ou l'autre qui aura commis un bienfait et pourtant ce pourrait être le même homme mais cet homme est comme vous toutes et tous il connait des joies et des peines qui peuvent venir altérer son jugement. Je ne l'excuse pas surtout lorsque les conséquences sont graves, mais c'est malheureusement un homme...ou une femme.

17.Posté par vanille le 02/11/2014 20:21

Post 13
Je repondais au post 2.
Merci de relire mon post et de ne pas repondre n'importe quoi.

18.Posté par Lilas le 03/11/2014 16:13

12. Il sortait avec des amis? Il rentrait de chez sa grand-mère? Il avait répété tard avec son groupe de musique? Qu'est ce que j'en sais? Et plus important: qu'en savait le policier qui l'a frappé? Être dehors tard, c'est un motif d'arrestation? S'il avait été 5 heures du mat, il aurait eu droit à un tabassage en règle?

19.Posté par vanille le 03/11/2014 16:49

Post 18
ben c'est ça il rentrait de chez sa grand mère !
Etre seul dehors au milieu de la nuit à 16 ou 17 ans dans une rue alcoolisée, ambiance agitée, n'est pas un motif d'arrestation, c'est juste un motif d'irresponsabilité parentale.
Entre nous, il ne pouvait pas passer ailleurs ??
C'est beau de vouloir défendre la veuve et l'orphelin mais en évitant de prendre les gens pour des cons.

20.Posté par L'Ardéchoise le 04/11/2014 02:51

lilas, vous feriez un très mauvais témoin, de ceux qui ne facilitent pas les enquêtes !
"vers 2 ou 3 heures du matin, je présume des CRS, je pense 16-17 ans, peut-être à 3 mètres..." puis ensuite "le policier qui l'a frappé..." Policier ou CRS ?
Comment pouvez-vous affirmer alors que la canette était du truc-machin ?

Peut-être d'ailleurs que c'était le Petit chaperon rouge qui rentrait de chez sa mère-grand et que le vilain CRS (qui sortait du commissariat) était le grand méchant loup !
Mais sûrement, il se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment , ce chaperon-là !

Cela n'excuse en rien les exactions, de quelque côté qu'elles soient perpétrées , et par qui que ce soit , mais force est de constater que cette sordide affaire fait "couler plus d'encre" que celles de bien d'autres morts innocents, méconnus, victimes de violences diverses qui disparaissent dans la plus totale indifférence !!!
...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes