MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Quand Paul Vergès et André Gontier se sont rencontrés…


- Publié le Mardi 13 Décembre 2016 à 10:31 | Lu 701 fois

Quand Paul Vergès et André Gontier se sont rencontrés…
Le 12 Janvier 1989, Paul Vergès, alors Maire du Port, et André Gontier, élu de l’opposition, signaient une déclaration où ils disaient : « Au cours de ces six années de mandat, nous avons, les uns et les autres, fait une expérience. Travail d’élaboration en commission, discussion sérieuse en séance plénière ont montré, au fil des années, qu’au-delà de la confrontation d’opinions différentes, nous étions les uns et les autres d’accord sur l’essentiel : le développement du Port...Le résultat éloquent est inscrit sur le terrain…Nous avons une grande ambition pour le Port…Celle-ci exige que chacun fournisse le maximum d’efforts dans l’intérêt général… En conséquence, nous avons décidé de nous unir sur une seule liste pour le scrutin du 12 mars prochain… ».

Cette déclaration ne put aboutir puisque Paul choisit de se présenter à Saint Paul malgré le risque d’une défaite. Mais l’essentiel reste à mes yeux la force de cette volonté exprimée par ces deux hommes qui ont eu, l’un après l’autre, la responsabilité que l’on sait.
La « rencontre » de Paul Vergès et d’André Gontier avait commencé 18 ans plus tôt, le 25  Mars 1971. Ce jour-là, Paul venait de remporter l’élection municipale. André, maire sortant, m’avait discrètement fait savoir qu’il aurait aimé s’entretenir avec son vainqueur. Quelques minutes après, Paul et moi nous étions dans son bureau. Les premiers mots d’André Gontier : « Monsieur Vergès, je suis rassuré. Je sais que vous saurez travailler pour le développement du Port ». Deux jours après, ils faisaient ensemble le tour de la commune.

Pendant ses 9 années de mandat, André Gontier a beaucoup fait pour mettre le Port sur les rails du développement. La ville lui doit les centaines de logements de la Satec, de la Sidr ou de la SHLMR, des groupes scolaires, le Stade Lambrakis, la piscine municipale, la première zone industrielle, de larges avenues, toutes réalisations arrachées au pouvoir central de l’époque au prix de bras de fer qui ne furent pas simples à gagner. 

Paul, sur trois mandats, alla plus loin encore. Les hommages qui ont salué son travail  témoignent d’une reconnaissance unanime. Je me bornerai à citer Monsieur Olivier Hoarau, l’actuel premier magistrat du Port : « La ville du Port perd celui qui, en sa qualité de maire de 1971 à 1989, a transformé une plaine aride en une ville moderne. L’éradication des bidonvilles, l’adduction en eau potable, le développement économique, l’action sociale, ou encore l’intercommunalité sont notamment à mettre au crédit de ses mandats successifs ».

Je ne doute pas que la municipalité, dans le cadre des initiatives qu’elle peut prendre, honorera le nom de notre camarade.
Je voudrais suggérer que, toutes sensibilités confondues, André Gontier soit lui aussi reconnu pour ce qu’il a apporté à la cité portoise. 

Je n’ignore pas que les conditions de son élection le 25 mars 1962 – c’était l’époque des violences et des bourrages d’urnes décidés depuis la préfecture – font partie de l’histoire. Mais je veux partager avec tout le monde cette confidence qu’il me fit en Février 1966 : « Le 25 Mars 1962 restera une tache dans ma vie… ». Il avait alors les larmes aux yeux et sa voix était celle d’un homme qui souhaitait être pardonné pour ne pas avoir alors osé dire non à ceux qui lui demandaient de succéder à Léon de Lépervanche… 
Voilà pourquoi j’ai choisi, à travers cette chronique, d’évoquer la part d’engagement de celui qui nous a quittés le 25 Juin 2015, à l’âge de 87 ans. Il était devenu un ami… 

Raymond Lauret




1.Posté par rené le 13/12/2016 11:54

enfin!!! Dédé enfin reconnu . ce fut un grand homme

2.Posté par l espérance le 13/12/2016 12:45

mr ces t beau de parler de tous ses éloges de vos ancien regretter camarade il faut les reconnaître mais il y avait aussi des hauts et des bas comme dans tout chose
dans votre dernière paragraphe vous parler de

3.Posté par Pascal le 19/12/2016 10:35

confident de toutes personnalités, ce Monsieur dont le prénom découle expressément de l'idolâtrie que portait son père au père du vénéré "Paul". On notera que Saint-Paul ne lui a jamais accordé cette extrême faveur. Ce confident notoire se souvient cyniquement d'élections équivoques qui ont pu amener André Gontier aux mandats mais aucun rappel de l'assassinat d'Alexis de Villeneuve support ensanglanté de la carrière du "vénéré Paul". Notre confident-trésorier du PCR sait encore garder les trésors de guerre du coté de la Rivière des Galets, en particulier ceux de son maître à penser.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes