Océan Indien

Quand Maurice fait appel à des travailleurs étrangers

Lundi 4 Octobre 2010 - 16:14

Cette année, à l'île Maurice, plusieurs champs de cannes n’ont pu être récoltés faute de main-d'œuvre. La Fédération mauricienne des coopératives agricoles (MCAF) demande au ministère des Finances mauricien d'autoriser le recrutement à l'étranger.


Quand Maurice fait appel à des travailleurs étrangers
Fondée en 1950, la MCAF regroupe environ 14.000 petits planteurs et a pour objectif de défendre les intérêts des planteurs.

La semaine dernière, la MCAF a remis son mémoire au ministère des finances qui prépare son budget 2011.

Dans ce mémoire, la fédération affirme qu'elle ne dispose pas d’une "main d’oeuvre accessible pour la récolte et le transport de la canne vers les usines. Le coût serait onéreux". Ce mémoire finit par demander l’autorisation du gouvernement pour en recruter à l’étranger.

En attendant la mécanisation de 15.000 hectares d’ici 2015


Ce fait n'est pas nouveau à l'île Maurice, puisque d’autres secteurs de l’économie sont concernés, comme le textile ou encore le manufacturier.

Une pénurie confirmée par BDO, firme d’experts-comptables, dans son rapport révisant la réforme de l’industrie sucrière. Le rapport précise : "La pénurie de main-d’oeuvre est aiguë et devrait se détériorer dans le futur". Enfin, pour pallier à cette rareté, ce rapport préconise la mécanisation de 15.000 hectares de cannes appartenant aux petits et moyens planteurs d’ici 2015.

Ces petits planteurs contribuent aujourd'hui à hauteur de 18 à 20 % de la production annuelle dans l'île sœur, soit 90.000 tonnes cette année.
Ludovic Grondin
Lu 6289 fois



1.Posté par fiuman le 04/10/2010 16:50

Maurice peut piocher dans le vivier de chômeurs réunionnais pour satisfaire leur besoin ponctuel en main-d'œuvre!

2.Posté par caillera le 04/10/2010 19:29

pauv' réunionnais, peuvent pas aller bosser à maurice, vont avoir mal au dos

3.Posté par charter le 05/10/2010 06:30

Ben faisons un "charter de faux chômeurs" avec un simple billet aller si possible.
Je plaisante...

4.Posté par Nono le 05/10/2010 08:27

et pourquoi faire appel aux reunionnais???? Pas de gens qui bossent pas Maurice?? lol.

5.Posté par pierrot le 05/10/2010 12:28

certains politcos préfèrent que nos chômeurs demeurent dans la même situation alors qu'on aurait pu les aider à trouver d'autres moyens de survivre.
pourquoi pas aller travailler à Maurice ?
Il y a des créneaux porteus comme nous avons des jeunes qui sont diplômés mais sont dépendants de leurs parents comme ils ne trouvent pas de boulots ici.
faisons un test.
j

6.Posté par picolo de la beaufferie de la gauchiasserie le 05/10/2010 14:14

Maurice peut piocher dans le vivier de chômeurs réunionnais pour satisfaire leur besoin ponctuel en main-d'œuvre!


----------------------------------------------------

T'es ouf toi !

tu sais bien que le réyonné ne vise que "les postes à responsabilité" !

Et puis ce rappel à LHLPSDNH pei, esclavage dans les champs de canne et déportation...ce serait la méga stigmatisation !

7.Posté par Kréol mauricien le 29/11/2010 11:14

Ils ont qu'à faire des hôtels partout, augmenter encore leur potentiel touristique en creusant des tranchées énormes afin d'amener la mer à l'intérieur des terres. On verrait ainsi apparaitre des plages à 7 couleurs !!! Ce qui ma foi, ravira le gratin touristique embourgeoisé , revenu essentielle de l'ile...!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >