Blog de Pierrot

Quand Jean-Louis Lagourgue mouche sa collègue sénatrice Nassimah Dindar...

Mardi 20 Mars 2018 - 23:20

Nassimah Dindar ne perd pas ses mauvaises habitudes. On aurait pu penser que maintenant que la voilà sénatrice, elle allait se calmer. Il n'en est malheureusement rien et elle n'a rien perdu de ses mauvaises manières.

Le programme des questions orales posées par les différents sénateurs aux ministres est connu longtemps à l'avance. Nassimah Dindar savait donc que Jean-Louis Lagourgue devait intervenir aujourd'hui pour interpeller Nicole Belloubet, la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur la problématique des délais totalement anormaux d'ostentions par les chefs d'entreprise d'un KBis. Ce qui les pénalise lourdement dans leurs démarches.

Elle n'a pas hésité à essayer de le court-circuiter en communiquant sur Freedom hier soir, en annonçant qu’elle allait poser une question orale sur le sujet. Or sa question n’était même pas enregistré et aujourd’hui, vu que Jean-Louis Lagourgue l’a déjà posée, cela ne servira à rien qu’elle la repose.

Mais il fallait qu'elle fasse parler d'elle.

A croire que ce sont les dossiers importants qui manquent. Elle n'a pourtant que l'embarras du choix.

Du coup, Jean-Louis Lagourgue, visiblement très en colère, a adressé aujourd'hui un communiqué à la presse, très moucateur pour sa "collègue" sénatrice. Sur un ton très ironique, il affirme que "plus qu'une volonté délibérée à vouloir devancer un collègue sur un sujet aussi important pour l'économie réunionnaise, je préfère croire à un malheureux concours de circonstances, à un simple hasard". Comme ces choses-là sont bien dites...

Ce serait bien que quelqu'un dise à Nassimah Dindar que le Sénat n'est pas la cour de récréation du collège dans lequel elle enseignait il y a quelques années. Ce serait bien qu'elle cesse ses chamailleries et qu'elle arrête de vouloir piquer les billes de ses petits copains...

Quand Jean-Louis Lagourgue mouche sa collègue sénatrice Nassimah Dindar...
Pierrot Dupuy
Lu 7652 fois



1.Posté par DOGOUNET le 21/03/2018 03:02

Lavandière un jour, lavandière toujours...

2.Posté par Retour à l'envoyeur le 21/03/2018 05:34 (depuis mobile)

Quand je lis le communiqué, j'ai plutôt l'impression que c'est Jean Louis qui est vexé comme un gamin de cour de récré. Vu la médiocrité du texte, je pense qu'il a été rédigé par E. Virin. Mauvais conseil.

3.Posté par Oui bien sûr le 21/03/2018 04:15

Et vous Mr DUPUIS arrêtez de faire la mauvaise langue avec Didier sur celui ou celle qu’il aime pas Mr LAGOURGUE comme vous le dites pour ces chamailleries il aurait peut être fait un état de conscience sur l’état des finances de Ste Mairie qu’il a laissé en piteuse état. Je vous entends pas trop sur le sujet ?? Est ce une coïncidence ou normal vu que le toutou de Didier ne bouge pas d’un iota !!!

4.Posté par specialized le 21/03/2018 07:29 (depuis mobile)

Elle était tête de liste à l élection sénatoriale Mr Lagourgue étais second...Elle respecte donc cette arrangement jusqu''au bout même dans les question posées elle veut la 1er place. Ça ne nous ettonne plus ce genre de attitude.

5.Posté par Pamphlétaire le 21/03/2018 08:05

Ils sont rémunérés pour travailler réellement ou pour "passer le temps comme ils peuvent" car je pense sincèrement qu'ils doivent s'emmerder à ne pas savoir quoi faire avec cet article!

Monsieur le Sénateur Olivier Cadic vous n'avez pas de la bonne compagnie dans votre hémicycle mais cela vous le saviez déjà...Je suis là pour enfoncer un peu le plus le clou en espérant que d'autres citoyens vous connaissent ou s'intéressent à votre personnalité car vous, au moins, vous le méritez ne serait-ce que par votre passé d'entrepreneur.

6.Posté par Geronimo le 21/03/2018 08:13 (depuis mobile)

« ... aurait adressER ... » moche sur un communiqué de sénateur...

7.Posté par GIRONDIN le 21/03/2018 08:17

Lagourgue....... Lagourgue....
Votre copain lagourgue..... C'est celui-là...

'' '' 'Alors que la commune de Sainte-Marie est dans une situation financière difficile, la gestion des
ressources humaines reste dispendieuse. Ses choix pèsent sur ses marges de manœuvre. Les
charges nettes de personnel, de l’ordre de 32,7 M€ en 2016, représentent 67,6 % des charges
courantes.
L’accroissement des dépenses de fonctionnement est lié à l’absence de maîtrise des effectifs de
l’ordre de 995 agents en 2016. Alors que la municipalité s’était en 2010 désengagée du recrutement
de contrats aidés, ils sont 133 en 2016. En parallèle, Sainte-Marie verse d’importantes subventions
au centre communal d’action sociale, à la caisse des écoles et à des associations pour mettre en
œuvre sa politique d’insertion. Ces concours financiers ont crû de 9 % en moyenne entre 2011 et
2016 pour s’établir à 5,4 M€.
Le régime indemnitaire au profit des personnels est couteux, inégalitaire et illégal. Seule la moitié
des agents de la commune en bénéficie pour un montant de 2 M€ en 2016. L’attribution des primes
semble avoir été détournée de son objectif pour augmenter le salaire de certains agents. La
commune a rémunéré 2,5 M€ d’heures supplémentaires entre 2011 et 2016, sans mettre en œuvre
un contrôle du temps de travail automatisé. L’encadrement et le contrôle de la présence des agents
sont insuffisants. La commune verse des primes de fin d’année, des primes de départ à la retraite
et des indemnités compensatrices, en dehors de tout cadre réglementaire ou légal, qui aboutissent
à un surcoût et des indus estimés à 2,65 M€ sur la période.
La capacité d’autofinancement de la commune est structurellement négative ; elle est de
- 598 000 € en 2016. Elle ne peut réaliser ses investissements que grâce à des ressources
extérieures telles que l’emprunt et les subventions de la région dont elle dépend. Au
31 décembre 2016, sa dette consolidée1 était de 60,39 M€. La voie du désendettement engagée en
2016 paraît difficilement soutenable au regard des projets envisagés.
La commune ne procède pas aux admissions en non-valeur des créances irrécouvrables dont
certaines pèsent sur son équilibre patrimonial. À titre d’exemple, elle détient toujours une créance
en garantie d’emprunt de 1,3 M€ sur deux associations placées en liquidation en 1991 dont
seulement un vingtième de la somme a été apurée depuis 2012. Des créances contentieuses de
l’ordre d’1 M€ n’ont pas fait l’objet de provisions. Ses résultats en sont altérés d’autant en fin d'exercice.... ''''.. Crc Réunion


Comme ces choses-là sont bien dites...

8.Posté par lol le 21/03/2018 08:25

A c'est vrai Pierrot, J.L LAGOURGUE est un ami à Didier, donc il faut le défendre, comme ce matin dans votre édito sur RTL tirer à bouler rouge sur les ennemis à Didier, concernant l'aéroport de St Pierre

9.Posté par Ma sonnerie le 21/03/2018 09:10

jean louis et nassimah seraient ils des spécialistes des mouches???

on voit là le faible niveau de nos sénateurs et sénatrices péi, ainsi que de leurs attachés parlementaires..

10.Posté par ZembroKaf le 21/03/2018 09:12

Oui et alors...elle (Nassimah Dindar) aura...une "heure de colle" de la part de Pierrot Dupuy...le "publieur" de "Saint Didix et cie" !!!

11.Posté par GIRONDIN le 21/03/2018 10:10

9.Posté par Ma sonnerie
Salut, tu as un nom pour le bioman de ci-dessous ?

...... '' ''... Le cabinet du maire
Conformément à sa strate démographique, la commune de Sainte-Marie dispose de deux
collaborateurs de cabinet.
Depuis mai 2014, en raison des autres mandats qu’il exerce, le directeur de cabinet n’est
rémunéré qu’à hauteur du tiers temps qu’il effectue au service de la commune, pour un traitement
brut de 2 113 €. Si la nomination des collaborateurs de cabinet relève d’un choix de l’exécutif, la
chambre observe qu’en raison de l’ensemble de ses activités, l’intéressé dispose de peu de temps
pour exercer ses fonctions d’un directeur de cabinet. Selon ce dernier, il partage son temps de
travail pour un tiers à la mairie de Sainte-Marie, et deux autres tiers au sein d’une collectivité
territoriale ; si son activité au sein d’une intercommunalité n’est pas définie, ses activités
commerciales privées seraient gérées sur son temps libre.
Le collaborateur de cabinet, recruté auprès du CCAS de Saint-Joseph par voie de mutation,
est en charge de la coordination du CCAS qui constitue son service d’affectation constant à la
lecture des bulletins de paie. La chambre rappelle à la commune que les collaborateurs ne peuvent
pas être recrutés pour exercer des missions correspondent à des emplois permanents ; l’intéressé
ne pourrait ainsi cumuler un emploi de collaborateur de cabinet avec celui de directeur du CCAS,
qui n’est pas pourvu officiellement. La chambre a relevé qu’il exerçait de facto ces fonctions et
rappelle [a rappelé] à la commune les dispositions de l’article 2 du décret n° 87-1004 du
16 décembre 1987 relatif aux collaborateurs de cabinet des autorités territoriales, lesquelles ne
permettent pas un cumul d’emploi de collaborateur de cabinet avec un emploi permanent.
La commune fait valoir qu’un appel à candidature pour recruter un directeur du CCAS sera
lancé au cours du 1er semestre 2018 pour permettre à cet établissement public de poursuivre les
chantiers dans le domaine social tout en respectant un cadre budgétaire de plus en plus restreint.
La collectivité indique qu’outre la gestion du CCAS, il exerce aussi une mission de surveillance
politique des actions menées par le CCAS dans le domaine social. Pour sa part, le directeur de
cabinet a confirmé qu’il était responsable de ce centre. La chambre ne partage pas l’analyse de la
commune. Elle réitère sa recommandation de mettre fin au cumul d’emploi de collaborateur de
cabinet avec un emploi permanent.
L’article 7 de ce décret fixe des plafonds de rémunération, à savoir : 90 % du traitement
correspondant à l'indice terminal de l'emploi administratif fonctionnel de direction le plus élevé de
la collectivité, soit en l’espèce celui de DGS d’une commune 20 000 à 40 000 habitants, et 90 %
du montant maximum du régime indemnitaire institué par l'assemblée délibérante de la collectivité
et servi au titulaire de l'emploi fonctionnel précité, soit en l’espèce la PFR d’un attaché principal.
Au regard de la rémunération irrégulière du précédent DGS, les collaborateurs ne peuvent
bénéficier d’un traitement indiciaire mensuel dépassant 3 478 € brut, et d’une prime dépassant
2 250 € brut, soit une rémunération totale de 5 728 € brut ; le dépassement de ce plafond représente
un indu de traitement de 17 604 € annuel brut pour le collaborateur de cabinet, et de 2 444 € annuel
brut en ce qui concerne le directeur. La commune a indiqué avoir apporté des modifications à la
paye de septembre 2017 pour tenir compte des règles de plafonnement. Elle ne justifie pas pour
autant d’une procédure de remboursement des sommes indument perçues. La chambre observe
que le directeur du cabinet a déclaré pour sa part être disposé à rembourser les indus annuels
relevés par la chambre sur les années 2014 à 2017, pour lesquels il décline toute responsabilité.... ''.....

12.Posté par JORI le 21/03/2018 10:18 (depuis mobile)

Preuve que le sénat ne sert à rien: en quoi la question posée par lagourgue concerne t elle les collectivités territoriales qu'il est censé représenter ??.

13.Posté par Ramgoolam le 21/03/2018 10:43

La Nassima, coucou-girouette, qui essaie, comme d'hab, de pondre dans le nid des autres...C'est inné chez cette opportuniste godiche

14.Posté par Anonymous le 21/03/2018 10:56 (depuis mobile)

Le plus mature des 2 ?
Nassimah la girouette, émpettree dans nombreuses affaires notammemnt la villa à plus de 500 000 euros acheter à 130 000 euros.Lagourgue, qu' on appelle casse noisettes après les affaires de la casse d Épargne et mis en cause.

15.Posté par Justice le 21/03/2018 11:04 (depuis mobile)

La justice pourrait s'occuper de ces 2 la. Y a des éléments.

16.Posté par obs le 21/03/2018 11:50

Qui a rédigé ce torchon? Oté Lagourgue (et les autres du même acabit) arrête mette militants sans cervelle en l'air!! La compétence lé plus importante que la servilité na des fois oui!!! Oté où va-ton? A out place mwin n'aurait eu honte: C'est ça l'écrit d'un sénateur?

17.Posté par Relecture ! le 21/03/2018 11:53

Qu'appelez-vous un délai "d'ostentions " ?? Une question...enregistréE"...

18.Posté par 2 enfants gâtés le 21/03/2018 12:01 (depuis mobile)

Parfait exemple de 2 "enfants gâtés" de la République payés par nos impôts.

Élevez le niveau !

19.Posté par anonyme le 21/03/2018 12:25

De toute façon celle collectivité épinglée dernièrement par la CRC est en train de remettre les agents au travail, les primes illégaux ont été enlevées sur le salaire du personnel, mais tout cela est une parade pour la CRC, et les autorités judiciaires. Apparemment une réunion est programmée avec tous les agents d'entretien espaces verts pour remettre tout le monde à la tâche..
Pourquoi ne pas contrôler toutes les associations espaces verts qui perçoivent des subvention des collectivités.... Où passe tout cet argent (argent des contribuables) quand on voit la hauteur des fouttaques et des arbres non élagués et l'entretien des caniveaux...

20.Posté par Ma sonnerie le 21/03/2018 12:25

11.
un chargeur de l'eau ? ou un marouvin ?

d'ailleurs, depuis, il semble que le poste soit disponible :
http://www.ville-saintemarie.re/Viemunicipale/Lesservicesmunicipaux/tabid/246/Default.aspx

au fait, du neuf concernant les primes illégales pointés par la CRC ? d'ailleurs, ste marie et st denis sont dans la même situation .. des primes illégales...quid de celles de St Denis suite l'action d'un contribuable éclairé ?

si les "journalistes" de ce site pouvaient nous en dire plus ...?

21.Posté par Mwa la pa di le 21/03/2018 13:46

Il est difficile de changer du jour au lendemain. Nassimah est une bien pauvre petite personne et le demeure. Une seule chose ne l'étouffe pas : la HONTE

22.Posté par Ma sonnerie le 21/03/2018 14:31

Diantre...on m'aurait censuré ?

23.Posté par Marc le 21/03/2018 15:41

12. Le fait que le Sénat assure la représentation des collectivités ne signifie pas que ses fonctions se limitent à cela. Sinon, il ne serait consulté que sur les lois concernant directement les collectivités et pas, par exemple, sur la loi pénale.

24.Posté par THOR le 21/03/2018 15:42

Affligeant ! deux sénateurs non ! deux marmailles dans cour l'école.......

25.Posté par GIRONDIN le 21/03/2018 15:57

20.Posté par Ma sonnerie
Diantre, ferais-tu allusion à ce 3eme adjoint délégué auX?


- Travaux
- Environnement et cadre de vie
- Maintenance et logistique
- Transports
- Evènementiel
- Protocole et communication
- Délégation à l’effet de signer les décisions pour lesquelles le Maire a reçu délégation du C.M.
- Président de la Commission Communale des taxis et des voitures de petite remise
- Président de la Commission d’appel d’offres
- Président de la Commission de délégation des services publics
- Président de la Commission chargée d’émettre un avis sur les candidatures à l’attribution des concessions d’aménagement



La peste soit de l’avarice, et des avaricieux.'la Fleche'

Oté !

26.Posté par JORI le 21/03/2018 16:03

23.Posté par Marc le 21/03/2018 15:41
C'est bien ce que je dis, il ne sert à rien comme le disait déjà de Gaulle. Déjà de nos députés censés nous représenter, ne présentent que 20% des proposition de lois, alors les sénateurs... Quel est l'intérêt d'avoir 2 assemblées qui font la même chose, à part coûter très chères aux contribuables. Si son rôle est d'être un contre pouvoir à l'assemblée nationale, pourquoi alors se limiter à 2 assemblées??.

27.Posté par PATRICK CEVENNES le 21/03/2018 16:12

fukcd473
7.Posté par GIRONDIN le 21/03/2018 08:17
Super, ce devoir de mémoire.
Mais tu as oublié le chapitre lorsqu'il était patron de la Banque "casse-noisettes". Parait qu'il a fait fort sur ce coup-là. Mdr !

28.Posté par GIRONDIN le 21/03/2018 16:43

27.Posté par PATRICK CEVENNES
Salut, je n'ai jamais compris cette histoire mais apparemment on n'a pas le droit de reparler des anciennes condamnations selon :"Evoquer de nouveau sa condamnation est un délit"

Alors, si tu sais comment cela marche, perso je suis preneur.....

Juste pour rire, Nana un la dit à peu près ça :" je connais rien à la banque, c'est papa qui m'a donné le poste..... ''

29.Posté par Ma sonnerie le 21/03/2018 18:30

28.
mon bon ami, rigolons ouvertement en regardant le lien suivant :
http://www.ville-saintemarie.re/Viemunicipale/LeConseilMunicipal/tabid/245/Default.aspx

maire un jour, maire toujours ?

je sais pas qui s'occupe de la comm' à la mairie de Sainte Marie, ou quelqu'un qui aurait cette compétence (et qui aimerait revenir à la Région ??), mais y a du boulot me semble t il ... non ?

30.Posté par Incompétents le 22/03/2018 00:15 (depuis mobile)

Ils sont incompétents : Lagourgue Sarko ou Nassimah

31.Posté par bob le 22/03/2018 04:51

pour info, le sujet à déjà été abordé par Cyrille Melchior au ministère de l'Outre-mer le 26 février 2018. Est-ce que Lagourgue a pris l'idée à Melchior?

32.Posté par margouillat974 le 22/03/2018 12:06

Tout ça n'ira pas très loin.Par contre la nouvelle loi, qui va être votée en urgence sur "le secret des affaires" m'inquiète beaucoup plus et pourtant ne fait pas l'actualité aux J.T., ni sur Z'infos974.

33.Posté par Marc le 22/03/2018 14:35

26. Avoir deux chambres permet de ralentir la procédure parlementaire. Il ne peut pas y avoir de coup de Jarnac avec un texte adopté au milieu de la nuit sans possibilité de revenir dessus. De plus, dépendant moins du président de l'exécutif que l'Assemblée, le Sénat se donne plus de temps pour travailler les textes et met plus souvent le gouvernement en difficulté. Enfin, n'étant pas soumis au suffrage universel direct, le Sénat se livre moins à de petites mises en scènes politiques comme on en voit trop souvent à l'Assemblée. C'est d'ailleurs la Chambre où les alliances transpartisanes sont les plus fréquentes.

31. Le problème n'est pas qu'elle l'évoque de nouveau, tous les élus se sont prononcés sur ce sujet ces dernières semaines. Le problème c'est que, voyant que Lagourgues allait poser une question, elle a à la dernière minute décidé de poser la même, dans le même cadre et surcommuniqué pour l'empêcher d'être visible et s'est prise les pieds dans le tapis puisqu'à priori elle n'a pas pu finalement la poser. Elle aurait fait un simple communiqué, plutôt que d'essayer de poser une question au gouvernement, personne n'aurait rien dit. Mais là, ça fait jalousie et amateur tout en même temps.

34.Posté par JORI le 22/03/2018 16:39

33.Posté par Marc le 22/03/2018 14:35
J'espère que vous rigolez quand vous écrivez: "De plus, dépendant moins du président de l'exécutif que l'Assemblée, le Sénat se donne plus de temps pour travailler les textes et met plus souvent le gouvernement en difficulté"??. Ces quarante dernières années, la mise en difficulté n'a été le cas que pour des gouvernements de gauche car sinon le sénat a toujours été de droite (donc à la botte du président en place) sauf sous hollande je crois. Quant au temps qu'il se donne pour travailler, quoi de plus normal quand seulement 1/3 des sénateur est régulièrement présent!!. Faut avouer qu'il est plutôt difficile de travailler avec des absents.
"le Sénat se livre moins à de petites mises en scènes politiques comme on en voit trop souvent à l'Assemblée", tout simplement parce qu'en proportion, on voit moins ce qui se passe au sénat, enfin quand il y a suffisamment de sénateurs présents.

35.Posté par Conseils le 22/03/2018 18:37 (depuis mobile)

Conseil à Lagourgue : comment.ne pas faire couler la caisse d'épargne.
Nassimah ? Les soldes existent aussi pour les villas. Passer de plus de 500 000 euros à 130 000 euros. Même Sarko n a pas osé le faire.

36.Posté par ANIN le 22/03/2018 19:46

Quand on vous dit qu'il y a trop de parlementaires !! Rien que pour La Réunion 7 députés et 3 sénateurs pour faire quoi ? Normal qu'ils se marchent dessus....

37.Posté par MARIE le 22/03/2018 23:05

Mais ce n'est pas Nassimah la fautive, c'est son administration comme d'hab !

38.Posté par Thierry Payet le 23/03/2018 00:12

Entièrement d'accord avec le commentaire n°2:
"Quand je lis le communiqué, j'ai plutôt l'impression que c'est Jean Louis qui est vexé comme un gamin de cour de récré."
Sans parler des fautes d'orthographe...

39.Posté par Ma sonnerie le 23/03/2018 14:21

36.
surnom de mon grand père par la communauté en son temps..

c'est pas que nous ayons trop de sénateurs ou députés, le problème est qu'ils sont imperméables aux problématiques des réunionnais...un Lagourgue pour défendre le petit peuple ?? mais laissez moi rire.. un rentier peut il penser aux plus faibles ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter