Courrier des lecteurs

Qu’en pense la MCUR ?

Les militants de la MCUR qui sont scandalisés de l’esclavage d’il y a deux siècles à La Réunion expriment un silence complaisant et même complice à l’égard des esclavagistes contemporains qui enferment leurs femmes et leurs filles dans des prisons de tissu.

Jeudi 23 Juillet 2009 - 15:26

Les personnes un peu cultivées savent bien que ces fichus ne sont en rien religieux. Les femmes musulmanes n’ayant, par ailleurs, pas fait vœu de chasteté ni de pauvreté n’ont pas à porter un quelconque habit "religieux". On attend avec impatience une déclaration de la MCUR condamnant ces soi-disant "traditions" qui exploitent des femmes réunionnaises au nom d’Alllah. On attend également une déclaration d’Abdoullah Mollan demandant aux musulmanes de se vêtir comme toutes les autres femmes de La Réunion et de métropole. Vivre en France et proposer aux femmes d’ici le style afghan est une insulte à la mère patrie.
Antiburqa
gaperun@yahoo.fr
Lu 642 fois




1.Posté par mastercard le 23/07/2009 16:38

A vous lire tous ceux qui ne disent rien sur le sujet sont des complices. Malheureusement, cela fait beaucoup de monde.

2.Posté par Antiburqa le 23/07/2009 18:56

A Mastercard
Tous ceux qui sont intellectuellement capables de dénoncer cette exploitation de la femme musumane réunionnaise et qui se taisent sont effectivement complices. Vous dites qu'ils sont nombreux. Hélas, oui !

3.Posté par Gérard Jeanneau le 23/07/2009 19:50


P. Patel, dans son article "La burqa n’est pas un signe d’asservissement, écrit:

http://www.clicanoo.com/index.php?page=article&id_article=216127

Parce que nous ne sommes ni “accueillants”, ni “civilisés”, lorsque nous refusons la diversité et je vous demanderai à mon tour de respecter la liberté de ces femmes qui ont choisi la burqa comme vêtement. La critique est bien facile, Messieurs, vous qui n’avez jamais eu à supporter “les regards totalement insupportables d’hommes” tel que le décrit Ingrid Betancourt, en ajoutant avoir “bien compris là-bas (lors de sa détention dans la jungle colombienne par les Farc) pourquoi certaines musulmanes tiennent à vivre couvertes”. Il serait donc souhaitable que vous laissiez la parole à ces femmes, et discutiez avec elles de leur volonté. Ce serait un honneur pour elles de répondre à vos questions et surtout un signe de respect que vous pourriez leur témoigner. Je vous rappellerai aussi que lorsque le Shah était encore au pouvoir en Iran et qu’il interdit aux femmes tout “vêtement islamique” en prônant une mode occidentale que les Iraniennes devaient toutes suivre (sous peine d’amende), le résultat d’une telle politique fût désastreux : de nombreuses femmes décidèrent de rester cloîtrées chez elles jusqu’à ce que ces interdictions fussent levées.

Merveilleux raisonnement!

De deux maux, il est tout de même préférable de choisir le moindre! Le petit Lys d'Amour, s'il y avait songé, aurait pu se promener tranquillement en burka sous les fenêtres de la police en toute impunité : son sort aurait été plus agréable que celui qu'il connaît dans la prison de Domendjod, si moderne soit-elle; il aurait dévisagé à loisir son entourage sans jamais être lui-même dévisagé! Mieux vaut une prison ambulante qu'une prison statique!

Au temps du Shah, les Iraniennes adoraient porter la burqa! Faux : elles restaient cloîtrées pour ne pas avoir à payer une amende, qui aurait réduit le budget de ces bonnes mamans à une simple peau de chagrin! La politique du Shah a été doublement désastreuse : son interdiction ne lui a rien rapporté financièrement et les dames iraniennes ont été cloîtrées à double tour.

Il est vivement souhaitable qu'Abdoullah Mollan et P. Patel laissent leurs épouses respectives créer une Association pour le port libre de la burqa et s'exprimer publiquement à la télévision sur ce sujet. Ainsi on se laissera persuader que la burqa est un signe d'épanouissement. En attendant, nous risquons de voir beaucoup, beaucoup d'eau couler sous nos ponts!




4.Posté par mastercard le 24/07/2009 07:45

Posté par Antiburqa le 23/07/2009 18:56
A Mastercard
Tous ceux qui sont intellectuellement capables de dénoncer cette exploitation de la femme musumane réunionnaise et qui se taisent sont effectivement complices. Vous dites qu'ils sont nombreux. Hélas, oui !
CCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC
Raison de plus pour ne pas cibler que certaines personnes!

5.Posté par Pierre Dupuy Junior le 24/07/2009 08:38

Autant je peux comprendre la logique (atteinte aux libertés des femmes= esclavage= opposants à l'esclavage devraient s'en mêler) autant je vois mal pourquoi il faudrait s'en prendre spécifiquement à la MCUR... Aniel Boyer, les associations de défense des droits de l'homme, l'UFR sont tous, également, des cibles désignées à ce compte là.

Au demeurant, je ne suis pas opposé au port de la burqa vu qu'il n'a jamais été démontré qu'elles y sont contraintes sur le territoire français. Or l'Irak a bien montré où ça mène d'imposer la liberté par la force: à une autre forme de tyrannie et de colonisation. Si c'est leur choix, en démocratie, on ne peut que l'accepter même si on ne l'aime pas.

6.Posté par LABUSE le 24/07/2009 10:26

Il y a un comportement qui me dérange énormément! Je suis tout à fait respectueux des différentes religions que nous avons sur cette vieille terre. Lorsque je me déplace dans un pays étranger, je me plie aux lois et coutumes de ce pays. Je pense que c'est une forme de respect et d'éducation.
En revanche je souhaiterais que les hommes et femmes de religions différentes qui vivent chez nous, (français ou pas) respectent les lois de la République.
En ce qui concerne le voile comment voulez vous procéder à un mariage,, faire des papiers, passer un examen, etc, à des personnes qui n'existent pas physiquement?
Mon propos n'est pas de leur interdire de porter le voile mais tout simplement de respecter la loi pour travailler, demander des documents administratifs, de verser des prestations, de se faire soigner, etc
La dernière solution pour les récalcitrants est de repartir dans leur pays d'origine pour vivre pleinement leur religion dans un total épanouissement.
Quand à la MCUR ne perdez votre temps à leur demander quoi que ce soit sur le voile surtout lorsque l'on voit les élus qui la défende!!!!!!!!!

7.Posté par Pierre Dupuy Junior le 24/07/2009 11:56

La loi fait obligation d'être reconnaissables lors des différents actes officiels (ce qui est d'ailleurs assez évident) : s'ils ne s'y plient pas, qu'on ne leur donne pas les actes officiels, point! En revanche, s'ils souhaitent se balader dans la rue habillés comme ça, pourquoi les en empêcher?

Pour ce qui est du médecin, y a un problème: doit on laisser mourir une personne pour une question de principe? Je pense pas que la solution soit simple: d'un côté on ne peut pas leur laisser le choix , car il s'agit d'un service public (qui en plus a déjà largement assez de boulot comme ça) , mais de l'autre si tout le monde fait sa tête de mule, ils vont finir par ne pas être soignés ce qui peut avoir de graves conséquences...

En revanche, une remarque: le fait de leur suggérer de "rentrer dans leur pays" méconnaît assez largement le fait qu'il s'agit pour une bonne part de... français. Et les convertis vous en faîtes quoi? ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >