MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Qu’avons-nous fait de l’Afrique ?


Par Jules Bénard - Publié le Lundi 2 Juin 2014 à 09:18 | Lu 253 fois

Qu’avons-nous fait de l’Afrique ?
Par trois fois, l’Occident a pillé l’Afrique en ce qu’elle avait de plus précieux.

Premier pillage : l’esclavage. Les négriers, Noirs et Blancs au demeurant, ont razzié les villages africains, mettant dans les fers hommes, femmes et enfants les plus solides. Les plus « productifs ». Ce fut le pillage des forces vives du continent.

Deuxième pillage : le colonialisme. L’Afrique, aux mains des Européens (des Français, des Anglais, des Allemands, des Espagnols, des Portugais), a fait suer le burnous au seul profit des entreprises occidentales. Sous le fabuleux prétexte d’apporter la civilisation « à ces sauvages ». Comme si notre civilisation, avec son histoire empreinte de crimes et d’atrocités, valait mieux que la leur.

Faut-il rappeler que les empires du Bénin, de Gao, du Zimbabwe, sont bien antérieurs à notre civilisation occidentale ? Et que les juifs n’ont jamais été si bien protégés que lorsqu’ils habitaient le Maghreb et le sud de l’Espagne sous domination arabe ? C’est Isabelle la catholique qui les a virés, pas les Arabes !
Durant cette « épopée » civilisatrice, les produits africains ont engraissé les entreprises occidentales.

Troisième pillage : aujourd’hui. Plutôt qu’aider les pays africains à s’en sortir, on « invite » généreusement leurs plus brillants chercheurs à venir exercer leurs incontestables talents en Occident, en Russie, en Chine. Pour des salaires mirobolants qui ne sont que des leurres : c’est 10 fois plus que ce qu’ils gagneraient chez eux, mais 10 fois moins que ce que peut espérer un occidental de même niveau.

Pendant ce temps, le pillage des richesses se poursuit. Lorsque le producteur ivoirien de cacao touche son dû, un an après livraison de sa récolte, il a de quoi payer ses dettes. Ensuite de quoi, pour nourrir sa famille, il cultive du manioc, la racine la moins riche du monde !

Lorsque j’écris « qu’avons-nous fait de l’Afrique ? », je ne veux nullement culpabiliser qui que ce soit. Nous ne sommes pas comptables des fautes de nos ancêtres.

Mais, en prenant conscience de cet état de fait, ne nous est-il pas permis de changer d’attitude intellectuelle envers l’Afrique ?

Je remercie Pierre Vergès dont l’intervention dans le courrier des lecteurs, m’a incité à vous écrire ces modestes propos.

Jules Bénard




1.Posté par reconquista le 02/06/2014 16:54

Inquiétant, un méli mélo idéologique issu de Vergès et de Soral, une vision historique qui tient du révisionnisme...on touche le fond là.

2.Posté par Jules Bénard le 02/06/2014 19:43

à posté 1 : quand t'as rien à dire, mec, ferme là !

3.Posté par Choupette le 03/06/2014 16:01

"on « invite » généreusement leurs plus brillants chercheurs ..."

Pas qu'eux.

Et tous ceux qui se suspendent aux grilles de l'enclave Mellila pour aller tendre la main dans les bureaux de bienfaisance en Europe pour que, derrière, sur leurs terres, d'autres s'installent ... .

On appelle ça "déplacement de population".

4.Posté par Jules Bénard le 04/06/2014 07:18

à Choupette : non, les déplacements de populations sont des mesures draconiennes décidées par des dictateurs à des fins pseudo politiques. Grands spécialistes :Staline (plusieurs centaines de milliers de personnes des Balkans), Pol Pot, la Chine soi-disant communiste (un barrage terrifiant sur le Yang Tsé)... Les personnes dont vous parlez sont des malheureux au ventre vide et aussi des exilés politiques qui cherchent simplement à vivre parce que chez eux, c'est devenu impossible.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes