MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Pujadas face à Sarkozy sur France 2 : le journaliste a commis une faute professionnelle


LE PLUS. Nicolas Sarkozy était l'invité du 20 heures de France 2, mercredi 21 janvier. L'ancien chef de l'État y a listé quelques propositions pour lutter contre le terrorisme. Le présentateur de France 2 n'a pas fait honneur au journalisme et à l'interview politique.

- Publié le Vendredi 23 Janvier 2015 à 09:24 | Lu 1794 fois

Pujadas face à Sarkozy sur France 2 : le journaliste a commis une faute professionnelle
Contemplant l'entrevue Nicolas Sarkozy/David Pujadas, on a longtemps cru que France 2 avait décidé de rediffuser un journal télévisé de 2007. Ou 2008. Ou 2009. Ou 2010, 2011, 2012...

Sans les "questions" posées, en rapport avec l'actualité, on pouvait se méprendre, tant on avait le sentiment de renouer avec les interviews de complaisance qui sont la marque de fabrique journalistique de David Pujadas dès qu'il se retrouve face à Nicolas Sarkozy.

À quoi reconnait-on l'interview de complaisance, celui qui exhale la connivence et la révérence à chaque question posée ? En ce que les questions commencent le plus souvent par : "Que pensez-vous de", "Quel est votre regard sur...", "Comment jugez-vous ?"...

Le procédé est vieux comme le monde. On pose une question qui permet à l'interviewé de dire ce qu'il a envie de dire. L'important n'est pas de chercher une vérité, mais d'offrir à l'interlocuteur l'occasion de délivrer la sienne. Et tant pis s'il ment, on n'est pas là pour corriger, on est à la télé publique.

Pujadas ne fait pas son travail

Face à Nicolas Sarkozy, David Pujadas s'est surpassé, endossant sans broncher le costume de Michel Droit de l'ère information 2.0.

Première question :

"Que pensez-vous des mesures proposées par Manuel Valls pour lutter contre le terrorisme ?"

Réponse de Sarkozy : un dégagement en mode "John Wayne" dans "Les Bérets verts", avec "guerre de civilisations" proclamée toutes les trois secondes, affichage d'une volonté délibérée de sur-dramatiser ce qui est déjà dramatique. Sarkozy ne répond pas, en aucun cas, à la question, mais peu importe, Pujadas le laisse faire et laisse dire, qui décrète que ce que fait le gouvernement est insuffisant.

Au bout de longues minutes, Pujadas sort enfin de son long silence :

"On pourrait vous répondre que pendant votre quinquennat, le nombre de personnels de police et de gendarmerie avait diminué..."

Mais Sarkozy l'interrompt aussitôt : "C'est faux ! C'est totalement faux !" Et Pujadas se tait. Et Pujadas laisse Sarkozy mentir (car Sarkozy ment). Et Pujadas ne fait pas son travail. Et Pujadas se moque de l'actionnaire téléspectateur qui lui paye son salaire pour le voir abimer le métier de journaliste.

Un renoncement au journalisme

Le plus cocasse, c'est que deux jours avant, dans le 20h de David Pujadas, les chiffres de la baisse des effectifs policiers et gendarmes sous le quinquennat Sarkozy ont été donnés aux téléspectateurs, dans ce qui est l'un des rares moments de pur journalisme du JT de 20 h "pujadasisé" de France 2, "L’œil du 20h". Les vrais chiffres. La vraie baisse. Le vrai mensonge de Sarkozy démasqué.

Le moins que l'on peut attendre de Pujadas face au mensonge avéré de l'ancien président, c'est qu'il cite les chiffres, qu'il objecte à Sarkozy son rapport, une fois de plus, problématique à la vérité. Mais non. Rien ne vient. Rien n'est dit.

Pire encore, quand Sarkozy hésite, cherche ses mots, tel un vieil acteur qui oublie son texte, Pujadas joue les souffleurs, termine les phrases, complète les trous. Hallucinant spectacle. On pense à ce que disait Le Luron, imitant Giscard d'Estaing président se mettant en scène à la télévision, interrogé par des journalistes aux ordres :

"Ne donnez pas le sentiment aux Français que les questions sont préparées à l'avance... Du reste, n'allez pas croire que je connais les questions, je ne connais que les réponses."

Au 20h de la deux, Pujadas connait les réponses mieux que Sarkozy. Mais n'allez pas croire que les questions sont préparées à l'avance.
Tout le reste de l'entretien procède de la même mécanique. Pujadas ne pose pas de questions, il évoque. Et Sarkozy se promène. En toute liberté.

Et Pujadas sert encore la soupe à Sarkozy en le lançant sur Manuel Valls qui a parlé d'un "Apartheid social". Et Sarkozy démonte Valls : "Je suis consterné par ces propos". Et Pujadas fait "oui-oui" de la tête. Et le Sarko-Show continue, comme en 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012... Et le téléspectateur est témoin du naufrage de Pujadas, de son renoncement au journalisme, de la connivence, de la révérence.

Un sidérant spectacle

Comment s'étonner que le JT de la deux soit de moins en moins regardé par les moins de 57 ans, gavés au fact-checking ? Ce n'est plus une interview que livre Pujadas, c'est une faute professionnelle doublée d'un accident industriel.

Dans un tel contexte, même la question, posée avec un luxe infini de précautions, sur le comportement de Nicolas Sarkozy lors de la marche républicaine, parait taillée sur mesure pour offrir à l'ancien président l'opportunité de livrer l'un de ses numéros les plus classiques, la fausse victimisation en milieu médiatique faussement hostile :

"Ce n'est pas une question digne des enjeux, je ne m'abaisserai pas à cela."

Comme s'il fallait faire semblant, au moins un instant, de mettre en difficulté l'invité, tout en acceptant une ultime humiliation pour qu'il puisse encore mieux briller.

DOM




1.Posté par JANUS le 23/01/2015 10:21

Il y a toujours eu des "journalistes paillasson" ... en tous temps et sous toutes les présidences ...

Ce n'est pas pour rien que SARKOZY a choisi celui-là ...

2.Posté par dale gribble le 23/01/2015 11:40

ben c'est un journaliste télé quoi, il a le choix entre être une pute, ou un chomeur.

toutes les interviews sont comme ca, ils servent la soupe et délivrent la bien pensance, sinon ils dégagent.

je vois pas l'intéret, mais qui regarde encore le 20H, un journal pour les vieux, sur un média de vieux.
Dans quelques années, c'est terminé tout ca, ils font de moins en moins d'audience, et sont régulièrement dépassés par internet.

Et quand ce média de vieux sera enfin crevé, l'horizon sera un peu dégagé on pourra enfin s'informer objectivement.

Vivement qu'ils disparaissent tous ces vieux qui ont mis leurs enfants dans la mouise pour leur petit confort personnel. On sera dans la merde, mais on pourra enfin agir.

3.Posté par Libellule le 23/01/2015 09:07

ce n est pas parce que vous etes de gauche, qu il vous faut dezinger Sarko systématiquement. c edt bien le problème des socialistes, cassé la droite à chaque fois, principalement Sarko. Hollande n'a ou faire mieux.

4.Posté par vanille le 23/01/2015 12:56

Et oui post 2 ainsi tournent les aiguilles du temps, hier, aujourd'hui, demain. Les jeunes d'aujourd'hui deviendront les vieux cons de demain.... Ces vieux cons qui continueront à surfer sur internet pendant que les jeunes ......ainsi va la vie !

5.Posté par KLD le 23/01/2015 13:15

il est vrai que tf1 et i télé s'est "plus stimulant " !

6.Posté par Tristan le 23/01/2015 15:49 (depuis mobile)

Un laquais lol comme beaucoup d'autres !

7.Posté par Jules Bénard le 24/01/2015 08:07

à l'auteur : bien analysé et très bien écrit. Peut-être Pujadas prépare-t-il un hypothétique retour de Sarkozy aux affaires ?

8.Posté par noe le 24/01/2015 11:12

Votons et faisons voter "Nicolas Sarkozy" le plus grand !

9.Posté par EKOLO le 24/01/2015 16:29

@ l'auteur, DOM :

Comme dit Jules Bénard : courrier bien écrit, aéré, pertinent. Félicitations.

@ Libellule (post 3) :

L'auteur a surtout dézingué Pujadas.
Pour ce qui est de Sarkozy, l'auteur constate qu'il n'a pas changé dans sa façon de diriger les entretiens médiatiques. Pour ceux qui aiment Sarko, c'est sympa de voir qu'il est comme avant.

Personnellement, je comprends pas pourquoi on fait tant de cas de Sarkozy. Vous devriez vous intéresser un peu à Juppé. Il est moins communiquant, mais nettement plus rusé, stratège. Il a une bonne cote à l'UMP.
Si les militants de l'UMP remettent Sarko en 1ère ligne pour 2017, je pense qu'ils auront des difficultés, alors que tout semble déjà joué en leur faveur.
N'oubliez pas que si Hollande a été élu, c'est en bonne partie par rejet de Sarkozy.

Sarko et Hollande ont un point commun : leur entourage dit d'eux qu'ils n'en font qu'à leur tête, qu'ils n'écoutent pas les avis de leurs collaborateurs. C'est ça le danger avec ce type de personnages : même quand tout semble leur donner tort, ils s'obstinent.

10.Posté par polo974 le 24/01/2015 17:01

le plus grand ...
des menteurs,
des voleurs,
des tricheurs,
des resquilleurs,
...

liste forcement incomplète...

11.Posté par " VIEUX CREOLE " le 24/01/2015 19:18

PUJADAS N'EST PAS LE SEUL à "servir la soupe " à Sarkozy ! Le plus célèbre "lécheur de "C ..." de Sarkozy et de la droite ,en général est sans conteste JEAN-PIERRE ELKAZBACH ,le Journaliste préférée de Sarkozy et de la droite !!!

12.Posté par UNISON le 24/01/2015 20:43

Sarko dernié dans le cortège ,,,,,,, les gens qui soutiennent ce casse toi pauvre con , i veut dire ke zot na des choses à reproche à zot .

13.Posté par KLD le 25/01/2015 00:53

vivement que juppé devienne le number one de la droite , en fiait , c'est leur problème , mais un peu de dignité que diable !

14.Posté par L'Ardéchoise le 25/01/2015 09:08

Courrier bien écrit, oui mais...
DOM devrait réviser ses classiques.
Ce n'est pas Giscard que Le Luron imite dans le sketch "questions/réponses", c'est Georges Marchais !
............................................

15.Posté par Pastéque le 25/01/2015 09:09

Entre frères de la loge " Le Siècle" ils vont pas se tirer dans les pattes quand même, les codes de la bienséance maçonnique priment sur le droit à une information complète et impartiale.

16.Posté par Boa Bill le 25/01/2015 18:07

"Et le Sarko-Show continue, comme en 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012... Et le téléspectateur est témoin du naufrage de Pujadas, de son renoncement au journalisme, de la connivence, de la révérence. "

Il y a déjà eu les connards qui ont voté pour que ce guignol reprenne les rênes du parti des moutons... il s'en trouvera d'autres pour le remettre en selle.... comme si leur mémoire avait été effacée !

Déplorable que tout cela ! Déplorable...

17.Posté par vanille le 25/01/2015 18:49

T'en penses quoi KLD du post 16 ?
Haine, insultes, tu crois qu'il est de droite ce mec ?
S'il est gauchiste te voilà bien....faudra revoir tes fondamentaux !

18.Posté par KLD le 25/01/2015 21:27

ce que j'en pense , c'est que carla n' a pas beaucoup de voix , sa te va la vanille ?

19.Posté par vanille le 26/01/2015 05:06

KLD ça me va comme réponse car je n'en attendais pas moins. Tu n'assumes rien, tu n'as aucune personnalité.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes