MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Publicité mensongère sur les prix : 45 000 € d’amende requis contre Carrefour en correctionnelle!


Par - Publié le Mercredi 17 Septembre 2008 à 21:26 | Lu 1458 fois

C’est un consommateur lassé d’avoir à pointer les erreurs commises sur ses tickets de caisse qui a alerté la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).
Chez Carrefour, "promotion égale vol, attaque le consommateur dans son courrier. Chaque semaine, je suis obligé de faire des réclamations à l’accueil pour me faire rembourser".
L’exemple typique, un pack d’eau acheté, le deuxième à moitié prix. Mais en caisse, les deux sont facturés plein pot. "Nous sommes en droit de nous demander si cette politique de vol n’est pas intentionnelle", s’agace le client.
Quand la DGCCRF débarque à Carrefour le 20 mars 2007, elle prend au hasard 41 produits en promotion, tous sur le mode "le deuxième article acheté à moitié prix". Mais au passage en caisse, huit ne bénéficient pas de la ristourne affichée, soit un taux d’erreur de près de 20 %.
La plaidoirie de l’avocat de Carrefour, Me Jean-François Roy, est surréaliste. Tout d’abord, ce dernier explique que ce n’est pas la bonne entité Carrefour qui est attaquée, Carrefour Hypermarchés France au lieu de Carrefour Hypermarché, sans parler de Carrefour France…
Un classique du genre, note l’avocat de l’Organisation générale des consommateurs (Orgeco 77). Et puis, la DGCCRF mentirait. "Elle a contrôlé non pas 41 produits mais 500, donc le taux d’erreur est finalement très faible", assure doctement Me Roy. Comment le sait-il ? "Ils font toujours comme ça". Les fonctionnaires des fraudes apprécieront.
Enfin, concernant les prix, "il n’y a aucun dysfonctionnement, la bonne foi est totale", insiste-t-il. En fait, "les prix sont négociés six mois à l’avance, au ras du seuil de vente à perte. Quand il y a une promotion, elle est décidée sur le plan national avec un prix fixé pour tous les magasins. Mais localement, ces produits vendus à l’unité peuvent avoir baissé parce qu’entre-temps le fournisseur a baissé ses tarifs ou que Carrefour s’est aligné sur un concurrent. Donc une promotion sur un pack de six bouteilles peut coûter plus cher que la bouteille à l’unité". C’est clair?
Ultime pirouette de l’avocat : "Désormais, cela n’arrivera plus… et ce n’est pas à l’avantage du consommateur. Car en cas de promotion, on ne baissera plus les prix des produits vendus en permanence à l’unité".
Cette fois c’est sûr, Carrefour "ne prend pas les consommateurs pour des gogos", assure l’homme en robe noire. D’ailleurs, concernant le délibéré, il est "parfaitement confiant".
Et vous ?
Le service Juridique de l’ORGECO 974


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes