MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Psychose panique à la Sécu !


Par Armand GUNET - Publié le Mardi 3 Février 2015 à 17:00 | Lu 201 fois

Psychose panique à la Sécu !
Je lis hier dans Zinfos un compte rendu d’une conférence de presse de la directrice adjointe de la Sécu, Vanessa Dubois-Wang, qui me laisse pantois.
Il y aurait eu en ce mois de janvier qui comptait 20 jours ouvrés 7 agressions présumées du personnel d’accueil de la Sécu, au dire de cette dame.

Pas d’agressions physiques, heureusement, uniquement des incivilités.
Pour 56 000 visiteurs durant ce mois, ça ne fait pas une cohorte de gens malfaisants.
Et sur 1 200 agents, combien ont été véritablement "agressés" ?
L’article ne le dit pas.
Et pourquoi des usagers de la Sécu ont-ils été désagréables ?
La Sécu ne nous le dit pas non plus. Et c’est dommage !

Certes, l’incivilité est condamnable mais les insultes ou l’incurie de la Sécu sont tout autant violentes, sinon davantage.
Et comment savoir si ces faits dénoncés dans la presse sont bien réels ou inventés pour des raisons que l’on ignore ?

Par exemple, pour justifier de recevoir beaucoup moins de public.
Je reçois hier matin une lettre de la Sécu en recommandé avec accusé de réception signée de la main même du directeur de la Sécu. Quel honneur !

Voici ce qu’écrit le directeur :
"Lors de cette visite (à la Sécu), vous avez tenu des propos violents à l’encontre de la Sécu et du RSI. Vous avez ainsi menacé de faire dans ces institutions ‘comme à Charlie Hebdo’ et de ‘tout faire péter’."
Il précise également : "Je vous informe que ces faits ont été signalés aux autorités judiciaires et j’ai déposé ce jour une plainte à votre encontre auprès du Procureur de la République".
Il ajoute : "Je vous informe enfin que l’accès à mes services vous est interdit pour une durée de un mois".

Étant donné que les entretiens ne sont ni enregistrés ni filmés, comment ce directeur peut-il affirmer de telles accusations contre moi ?
Et de quel droit peut-il m’interdire l’accès à la Sécu en dehors de toute décision judiciaire ?
C’est donc moi, chers zinfonautes, le terroriste en herbe qui terrorise tant le directeur que Mme Dubois-Wang qui ne me connaissent manifestement pas et ne m’ont jamais envoyé un mail ou donné un coup de fil pour avoir mon point de vue.

J’ai donc fait hier soir un courrier pas piqué des hannetons à ce cher directeur pour mettre les choses au point et j’en ai adressé copie au procureur de la République avant d’en déposer une autre ce matin en main propre à l’accueil de la Sécu nonobstant son interdiction qu’il ne pouvait pas contrôler.

En fait, je crains fort que la 3e dame du service retraite rédactrice du courrier méprisant et insultant pour moi (les 2 autres et celles de l’accueil étaient sympathiques) n’ait, conformément au principe de Peter, atteint son niveau d’incompétence et ait interprété de façon extrêmement tendancieuse mes propos.
Je lui avais dit que de pareils courriers insultants étaient violents et pourraient causer chez des personnes nerveuses des réactions suicidaires ou terroristes.

Je lui avais reproché également la médiocrité de son travail pour mon dossier retraite qu’elle avait traité par-dessous la jambe.
Une bonne occasion pour elle de me calomnier auprès de sa direction.
Oser faire savoir à un allocataire que le mois suivant il deviendrait SDF avec 163 € mensuels, si ce n’est pas une insulte violente, je me demande bien ce que c’est.

(...)

Armand GUNET
"Réagissons !"



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes