Faits-divers

Proxénétisme : Mohamed Salim Rangila reste en détention provisoire

Mercredi 7 Mars 2018 - 07:46

Proxénétisme : Mohamed Salim Rangila reste en détention provisoire
Soupçonné de proxénétisme aggravé, Mohamed Salim Rangila reste placé en détention provisoire. Le commerçant-proxénète dionysien, bien connu de la justice, a en effet vu la chambre de l'instruction de la cour d'appel refuser hier sa demande de remise en liberté.

Pour rappel, le commerçant soupçonné d'avoir loué des chambres à une quinzaine de prostituées dans la ruelle des Anges dans le quartier de Saint-Jacques à Saint-Denis.

Lors de son entrevue avec les magistrats, Mohamed Salim Rangila a nié les faits qui lui étaient reprochés, affirmant ne rien savoir des faits de prostitution de ses locataires.

"Des arguments qui n'ont pas convaincu les magistrats" écrit Le Quotidien. Retour donc à Domenjod pour Mohamed Salim Rangila avant son procès.
NP
Lu 2008 fois



1.Posté par Choupette le 07/03/2018 11:11

"Des arguments qui n'ont pas convaincu les magistrats".

Moi non plus d'ailleurs.

Allez, back to la taule.

2.Posté par Grangaga le 07/03/2018 14:59

Plèrr' pa ...gramounn', marmay' lé pi dan lo bézwin............

3.Posté par Nabo Zabo le 07/03/2018 20:33

Il a du confondre harem et bordel. Sa cupidité est plus forte que ses convictions religieuses, même s'il n'était pas loin des anges dans cette rue !!!

4.Posté par No comment le 07/03/2018 20:51 (depuis mobile)

Te le bon nous la compris c qui lo band policiers complice donne l'o nom

5.Posté par spartacus974 le 08/03/2018 16:02

Tout le quartier connaissait ce lieu de débauche et lui,pourtant sportif de la braguette reconnu par les autorités,n'avait pas idée de ce qui se passait derrière les rideaux de sa maison.Il a besoin de méditer encore un peu à l'ombre pour ne pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter