MENU ZINFOS
Faits-divers

Propositions sexuelles : Elles témoignent contre le directeur du comité Miss Earth Réunion et Maurice


Elles sont nombreuses à vouloir briser le silence. Nombreuses à raconter avoir subi les avances du directeur des comités Miss Earth Réunion et Miss Earth Maurice. Parmi les filles gravitant autour du concours de beauté, une mineure.

Par Ludovic Grondin - Karoline Chérie - Publié le Mardi 18 Octobre 2022 à 09:40

Propositions sexuelles : Elles témoignent contre le directeur du comité Miss Earth Réunion et Maurice
La méthode décrite est toujours la même, rodée. Il s’agit de mettre en confiance en promettant une promotion au sein du comité, puis arrivent les sous-entendus, voire même les premiers gestes pour certaines. 

Le directeur du comité Miss Earth est poursuivi par plusieurs ex-candidates et miss pour des propositions sexuelles dans le cadre de l’exercice de cette activité événementielle. Dans le lot des plaignantes, une mineure raconte. 

Son premier contact avec Williams Madarassou s’est déroulé à un arrêt de bus, se souvient-elle. C’est lui qui accoste deux jeunes filles pour leur proposer de les emmener à leur destination. Les numéros sont échangés et le "bienveillant taxiteur" rappelle bientôt Carole (*prénom d'emprunt), l’une des deux jeunes filles transportées ce jour-là, pour lui proposer de venir assister à une conférence sur l’écologie. L’adolescente accepte mais dans la foulée, l’homme aurait déroulé son plan vis-à-vis de la mineure. 

"Il m’a proposé des choses plutôt obscènes. Ça m’a choquée. Il m’a fait des avances et m’a demandé si je pouvais travailler pour lui et lui offrir mes services", rapporte-t-elle dans une vidéo dans laquelle elle nous livre sa rencontre. "Je pensais que c’était pour le mannequinat. Je lui ai dit qu’il fallait qu’il entre en contact avec ma mère. Il a tout de suite refusé en me précisant qu’il voulait des services plus personnels. Il m’a dit que j’étais très intelligente et que je comprenais ce qu’il voulait dire. Il m’a fait comprendre qu’il voulait des relations intimes, il m’a dit qu’il pouvait m’apporter tout ce que je voulais, comme de l’argent ou des biens matériels en échange de relations plus personnelles", expose-t-elle. Elle n'avait alors que 17 ans.

Elle ne serait pas la seule à avoir subi les avances du directeur du comité. Les langues se sont déliées lorsque la Miss Earth Réunion élue en juin dernier a rendu sa couronne brutalement en septembre dernier. Elle ne représentera donc pas La Réunion lors de la future élection Internationale qui aura lieu aux Philippines en novembre prochain. Gwenaëlle Laugier a pris peur.

Williams Madarassou l’appelle un soir. Il lui propose de prendre l’avion le lendemain, direction Maurice, mais à la condition qu’elle vienne seule et qu’elle n’en parle pas à sa famille ni à son copain, explique-t-elle. Trouvant cette démarche pour le moins louche, elle a donc préféré rendre sa couronne.

Elle succédait à Miss Earth 2021 qui a décrit, devant les policiers cette fois, ce qu’elle a elle-même vécu au début de son règne. Un mois après son sacre en octobre 2021, le directeur lui aurait fait une proposition sexuelle. "En novembre 2021, pendant un dîner dans le restaurant le Roland Garros, il m’a proposé de coucher avec lui pour un poste de directrice au sein du comité. J’étais sous le choc, je n’ai pas pu lui répondre", précise Eléonore*. La Miss Earth était âgée de 20 ans au moment des faits.

Ces premiers témoignages relatent des événements qui se sont déroulés depuis moins d'un an. Mais le directeur du comité Miss Earth semble avoir utilisé sa position d’organisateur de concours de beauté pour appliquer la même méthode d’approche depuis bien longtemps. 

Une autre plaignante s’est jointe au concert des accusations vis-à-vis du directeur de Miss Earth Réunion. Dans son cas, la demande de faveurs sexuelles aurait eu lieu il y a onze ans. Elle se souvient. 

"J’ai été élue Miss Salon du Mariage 2011. Il était l’organisateur du salon. Étant miss, il m’a proposé de m’offrir une robe de cortège. Je me suis déplacée dans son magasin de robes de mariées au Port pour récupérer la robe. À un moment, il s’est levé et il m’a demandé de me regarder dans le miroir. J’ai vu qu’il est allé verrouiller la porte du magasin. Il est revenu vers moi, il était serein et sûr de lui. Il s’est rapproché puis m’a caressé le visage. Il a essayé de m’embrasser. Je me suis mise à pleurer. Je n'ai pas compris son geste. J’étais affolée, je l’ai repoussé avec mes mains. Il a été étonné de ma réaction et m’a dit que j’avais 'confiance en moi' suite à mon geste, il a essayé de détourner la situation. Dès que j’ai pu, je suis partie du magasin", revit-elle la scène.

Quatre plaintes déposées

Mais il se fait de nouveau insistant quelques jours plus tard. "Une ou deux semaines plus tard, après une soirée, il m’a raccompagnée à mon domicile en voiture. Arrivé à mon domicile, il m‘a dit avoir réfléchi à ma situation précaire, qu’il avait une solution à m’apporter mais à une seule condition : qu’il arrive à coucher avec moi. Il a précisé que si je refusais ses avances, je n’entendrais plus parler de lui et qu’il ne pourrait jamais m’aider", rapporte cette jeune maman âgée de 20 ans lorsqu'elle avait été élue Miss Salon du Mariage 2011.

Onze après, elle nous raconte avoir porté plainte pour éviter que ce qu'elle a vécu ne se reproduise. "C’est quelque chose dont je n’avais jamais parlé. Je me mets à la place des jeunes filles (de Miss Earth) qui le vivent en ce moment. Moi à l’époque, j’avais les épaules pour, j’ai pu survivre à ce genre de choses même s’il ne s’est rien passé de plus grave que ça. J’ai eu des propositions qui m’ont quand même assez marquées et je me mets à la place de ma fille qui a 13 ans aujourd'hui. Je me dis que si demain il lui arrive quelque chose comme ça, j’aimerais qu’elle en parle", affirme-t-elle.

À ce jour, quatre plaintes, dont celle de la mère d’une candidate, ont été déposées à La Réunion entre le 20 septembre et le 1er octobre 2022. 

Découvrez le témoignage de la jeune fille mineure à qui le président du comité a fait des avances :


Gwennaëlle, la lauréate de Miss Earth au mois de juin dernier, mais qui a donc préféré rendre sa couronne au mois de septembre, a également fait la démarche de déposer plainte, mais celle-ci lui a été refusée par la police au motif que les voyages seule avec lui n'avaient finalement pas eu lieu. Elle est déterminée à faire accepter un dépôt de plainte ou a minima une main courante mais dans un autre commissariat cette fois.

Découvrez la vidéo qu'elle a réalisée ce lundi et dans laquelle elle dévoile les raisons de son départ fracassant de Miss Earth Réunion :


La lauréate du concours 2021 a elle aussi décidé d'emboiter le pas à la miss 2022 en témoignant dans une video selfie : 


Après nos sollicitations toute la journée de lundi, le directeur du comité Miss Earth Réunion nous a rappelé lundi soir après qu'une deuxième lauréate ait posté une vidéo sur son Facebook. Il nous expose sa version face aux accusations de comportements déplacés. Il a répondu à nos questions au cas par cas, pour chacune des filles qui ont brisé le silence. Ses réponses sont à découvrir dans cet article.




1.Posté par marie le 18/10/2022 10:02

il est tant que les langues se delient

2.Posté par Alain974 le 18/10/2022 10:12

On s'en fout totalement de ces témoignages de toute part sans aucun sens

3.Posté par Dernière minute le 18/10/2022 10:19

Les réponses de WB dans un prochain article permettront d'avoir son point de vue.....mais en attendant il est confondu et démasqué!!!!

Allez les filles, dégainez et dites la vérité rien que la vérité!!!!

4.Posté par LBB le 18/10/2022 10:28

Je ne suis pas du tout surpris ni étonné par ces révélations. Il est bien connu que beaucoup de personnages glauques officient dans ce milieu. Ces divers comités sont un prétexte, une couverture destinés à réaliser leurs "penchants" particuliers...surtout lorsqu'ils s'agit de jeunes femmes !
Bravo à ces jeunes femmes d'avoir osé affronter "l'omerta" de ce milieu !

5.Posté par dégoutée le 18/10/2022 10:33

il faut arreter avec toutes ces élections de miss parci par là, ça n'a pas d'interet et surtout ça dévalorise les femmes...on n'a pas besoin d'exhiber sa beauté, mais sachant que certains marchent dans les combines de ces pervers président de comité qui se rincent l'oeil derrière chaque fille... berk stop à tout ça il y a mieux à faire dans la vie et surtout de plus valorisant

6.Posté par Margoze le 18/10/2022 10:54

(...Modéré par la rédaction...) Quelle vermine ! Et il n'est toujours pas en prison ?
Pauvres femmes qui ont dû subir le harcèlement quotidien de ce minable avec ses propositions obscènes !
En tant que " Homme " je vous demande " pardon " mesdames....(...modéré par la rédaction...)
...

7.Posté par Nono le 18/10/2022 11:20

Le #metoo 974 ?

La vérité crue derrière tous ces concours de miss dont la Réunion est si friande ? Glorifier la chosification des femmes et s'étonner ensuite ?

8.Posté par titi le 18/10/2022 11:25

balance ton porc

9.Posté par balancetonporc le 18/10/2022 11:43

enfin il est dénoncé. j ai eu a faire a ce monsieur tres protégé par un certain reseau bien connu a la reunion. je souhaite bon courage a ces filles. bon en meme temps tout le monde sans douter un peu qund meme. ca n i ra pas bien loin à cause du reseau mais au mois il y a encore une presse courageuse et non infiltrée.

10.Posté par Ita péter grave les gars!!!! le 18/10/2022 12:28

Son réseau serait sur le point de lâcher. Si c'est le cas il se pourrait qu'il se mette à table et dénonce ses amis qui en feraient de même. Son réseau serait donc prévenu "si lu tombe, lu tombera pas tout seul, mi préfère dire à zot' toute de suite"!!!!

11.Posté par Choupette le 18/10/2022 13:05

Donc, ce (modéré par la rédaction) a un magasin de robes de mariées au Port.

Il doit bien se rincer l'œil lors des essayages ... .

12.Posté par polo974 le 18/10/2022 14:31

c'est quoi cette histoire de dépôt de plainte refusé par un commissariat?
si c'est avéré, ça devrait chauffer pour ce commissariat.

de toute façon, le mieux est de déposer plainte au tribunal.


Pré-plainte en ligne
https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr

13.Posté par Y prêtan!!! le 18/10/2022 14:54

Y prêtan que tout çà lé monté par un de ces anciens dalons pou fé à lu de l'ombre et salir les pages de son cahier.

Moi mi dit que ce bougre là i ferait pas de mal à une mouche. Lu lé carré et cool et çà i fé chier bande malokis qui voudré kok sa place!!!!


14.Posté par Koba le 18/10/2022 14:55

Avant c’etait L’homme propose, la femme dispose. Maintenant c’est la femme propose, dispose et éventuellement elle porte plainte 25 ans après quand c’est prescrit.

15.Posté par jojo la frite le 18/10/2022 16:05

Oh le S .... ! ce n'est pas bien ce que vous faites ! .... 2 ans de prison ferme ... tel est mon verdict ! ...

16.Posté par Élodie le 18/10/2022 19:42

Il est temps de lever le voile sur ces élections de miss qui utilisent et instrumentalisent les jeunes filles. Là il s'agit de faits de harcèlement sexuels mais il y a un autre comité dont la présidente maltraite ses candidates et ce depuis des années. Il y a régulièrement des écharpes rendues dans le plus grand silence, des noms d'oiseaux, insultes en tout genre proférées gratuitement à l'encontre de vos filles. Ouvrez vos yeux et vos oreilles! #JeSuisIci

17.Posté par jojo la frite le 18/10/2022 21:20

merde alors ... !... c'est oui ou c'est non ... si pas d'accord, on doit dire NON .....

18.Posté par Onnepeutpasplaireàtoutlemonde le 19/10/2022 06:08

Il n'y a pas que dans ce milieu qu'il y a de pareils s... Croyez-moi...

19.Posté par Mat le 19/10/2022 06:48

Et pourquoi ne pas se mettre au sport pour se mesurer dans de vraies compétitions ?? … plutôt que de vouloir jouer les…. Cruches ???
Et je suis plutôt sympa..

20.Posté par jépadisa le 19/10/2022 08:17

ah bon on nous aurait menti ???..

21.Posté par Nic-ta-lope et autres le 19/10/2022 09:22

11.Posté par Choupette le 18/10/2022 13:05

Donc, ce (modéré par la rédaction) a un magasin de robes de mariées au Port.

Il doit bien se rincer l'œil lors des essayages ... .
...........................................
Imaginez s'il était gynécologue ou proctologue ou les deux spécialités réunies.....en sus d'être plombier.....

22.Posté par Jeandit rien le 19/10/2022 09:35

Quoi d étonnant...le mec est moche...il voit et côtoie des femmes très belles...il veut en croquer à tt prix.helas pour lui il est pas tombé sur des suffisamment vénales pour ça.. mais c est le monde de tous les jours..il a joué.il a perdu..qu il en paye les consequences

23.Posté par PMASS le 19/10/2022 11:03

Que toutes les étudiantes dénoncent aussi leurs professeurs d’université ayant monnayé par des services sexuels leurs diplômes ……

24.Posté par GIRONDIN le 19/10/2022 12:47

Les captures de message sont censées prouver:
- que le M.... a.... ?
ou
- que les filles se sont concertées.... pour.... ?

25.Posté par Le Jacobin le 19/10/2022 13:55

En déroulant les récits je serai tenté de dire que c'est du par cœur apprit par toutes les filles, en filigrane, la lourdeur des propos ne correspond pas avec la moralité de l'homme que je connais dans l'approche d'une discussion et son seuil d'analyse.

Curieusement toutes les filles racontent à peu près la même chose c'est curieux ! à la virgule près une aurait pu parler pour toutes les autres.

Je suis sceptique c'est louche !

Une prétend que dans son magasin il allait fermer la porte en le regardant il s'est ravisé ! là sa pose question comme support d'accusation, pourquoi il aurait laissé échappé sa proie ?

Il n'y a aucune preuve matériel dans cette affaire c'est juste il m'a dit !

Avec il m'a dit, l'homme se retrouve au tribunal sa réputation dégommée pour toujours, par chance pour lui il n'y a pas une qui dit avoir été agressée sexuellement par lui, car à ce stade il faut apporter des preuves matériels et scientifiques.

Le récit des filles me semble trop convergent, trop proche de la synthèse, les mot sont les mêmes.

J'attends les résultats de l'enquête !

Je connais une affaire similaire du récit par cœur , l'homme est derrière les barreaux depuis deux ans sans aucune trace de preuve.

26.Posté par Kayam 🖊 le 19/10/2022 15:12

MISS TERRE !!!!

27.Posté par Harry cover le 19/10/2022 18:20

C est bien les filles mettez vous d accords,soyez solidaire ne lâchez rien, c est un renifleur de "petite culotte" cet individus ne lâchez rien je vous soutiens, il voulait abusé de votre notoriété criez STOP y en à marre!!! Dans un cas comme ça il faudrait mettre sa tête à prix, vous verrez il ira se rendre illico aux forces de l'ordre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes