MENU ZINFOS
Société

Propos sexistes : "Il ne faut pas les banaliser"


"Elle fait pot de fleurs", "c'est la marionnette de", "elle est hystérique", "elle a eu une promotion canapé"…les expressions sexistes ne manquent pas. Elles touchent tous les milieux et doivent être systématiquement dénoncées, réaffirme ce lundi, en cette Journée internationale des droits des femmes, Nathalie Bassire entourée de femmes politiques de tous bords.

Par - Publié le Mardi 9 Mars 2021 à 01:09

Les avancées pour les droits de femmes restent "très timides" soulignent Patricia Locame, Nathalie Bassire et Stéphanie Leichnig
Les avancées pour les droits de femmes restent "très timides" soulignent Patricia Locame, Nathalie Bassire et Stéphanie Leichnig
"Vous êtes députée, vous êtes responsable. Allez faire la grève, allez allonger devant le palais de l’Elysée, allez devant Mr Macron montrer que vous défendez La Réunion". Ces propos d’André Thien Ah Koon datent du 18 décembre dernier lors d’un conseil communautaire et étaient adressés à son opposante Nathalie Bassire.

Des propos que le président de l’intercommunalité a dû finalement rendre public mardi dernier en publiant l’enregistrement audio sur la page Facebook et le site de la CASUD, après plusieurs demandes de Nathalie Bassire pour qu’ils apparaissent dans le procès verbal.

"Il est important de dénoncer les propos qui portent atteinte à la dignité de la femme", proteste à nouveau l’élue en cette Journée internationale des droits des femmes. "Il ne faut pas les banaliser". Pour l’occasion, la députée s’est entourée de femmes de différents bords politiques. Ainsi, Stéphanie Leichnig, conseillère communautaire de Saint-Joseph, "plutôt très à gauche", a apporté son soutien. "A aucun autre élu homme, il n’aurait dit ça", avance Stéphanie Leichnig qui prône pour "davantage de solidarité et d’humanisme". 

"Les mots ont du sens"

Pour se faire entendre, Patricia Locame, ancienne adjointe à la mairie de Saint-Paul, a dû porter plainte. Durant quatre ans, elle décrit le harcèlement et le sexisme subis au sein de sa propre équipe. "Je me suis dit que c’était inutile de faire un scandale jusqu’au jour où les bornes ont été dépassées. Je suis allée devant la justice. Je me suis sentie très seule. D’un côté, les hommes ferment les yeux et se soutiennent à 100 %. De l’autre côté, les femmes regardent ailleurs. J’ai eu du soutien mais pas autant que je l’aurais imaginé".  4 ans après, elle attend toujours un jugement. 

"Le problème est plus large que celui de la légalité", les mentalités sont aussi à changer, souligne Emeline K/Bidy conseillère communautaire à la Casud mais également avocate. "A ce stade de la politique, les mots ont du sens". "Si il ne voulait pas être être sexiste, il aurait dit allez marcher, comme on dit en créole", affirme-t-elle. 

Toutes sont d’accord pour affirmer qu’il "faut dénoncer le moindre petit propos sexiste, le moindre petit dénigrement" et refuser la banalisation de ces petites phrases que les femmes et hommes ne devraient plus entendre. "Le sexisme n’a pas de genre", rappelle Emeline K/Bidy. Cette attitude discriminatoire spécialement envers le sexe féminin n’a, de plus, ni âge ni milieu social. Il faut donc là aussi libérer la parole mais également l’organiser et l’accompagner, concluent ces femmes politiques.


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 09/03/2021 03:44

Avez vous les horaires d'ouverture de Mme Bricolage stp?

2.Posté par Fidolschulz Castrauss le 09/03/2021 04:20

"Vous êtes députée, vous êtes responsable. Allez faire la grève, allez allonger devant le palais de l’Elysée, allez devant Mr Macron montrer que vous défendez La Réunion".


Je pense que TAK faisait un clin d'oeil au transporteur qui s'était allongé en criant : " je mort pour lo transport"
Je ne vois pas ce qu'il y a de sexiste dans cette phrase.

"A aucun autre élu homme, il n’aurait dit ça", avance Stéphanie Leichnig qui prône pour "davantage de solidarité et d’humanisme".


Entre hommes on devient beaucoup plus grossier, vulgaire et violent. Je ne pense pas que la députée Bassire voudrait réellement qu'on la traite comme un homme


Ces machins pseudo-féministes sont vraiment des combats bidon.

3.Posté par BinBin le 09/03/2021 04:48

On en est où, des soignantes qui refusent la vaccination..?
Heureusement qu'on est pas en GUERRE.

4.Posté par JE NE SUIS PAS UNE BASSIRE !!! le 09/03/2021 04:58

Voilà, c'est typique. Encore une femme qui, au nom de toutes les femmes, veut masquer son incompétence et sa bêtise derrière son sexe !
Je suis désolée Madame BASSIRE, mais si vous faites l'objet de quolibets et d'attaque, ce n'est pas parce que vous êtes une femme en politique; c'est parce que vous êtes l'archétype de la nunuche moyenne. Vous revendiquer l'égalité des droits des femmes : vous êtes l'exemple de cette égalité : vous faites de la politique et êtes confrontée à la rigueur de cette activité.
Lorsqu'un homme politique vous envoie vous allonger devant l'Elysée, cela n'est pas sexiste ni même tendancieux ( petite prétentieuse !). C'est une manière de vous dire d'aller manifester devant le symbole de l'Etat, à Paris ( vous êtes députée ) pour défendre la condition déplorable de vie de certaines réunionnais ( que vous êtes sensée représentée;
Mais non; vous, pauvre femme, vous y voyez un sous-entendu licencieux... allez consulter !
De grâce, Madame BASSIRE, ne vous érigez pas en défendeur de la cause féminine: nous n'avons pas besoin de vous.
Pendant que nous travaillons à gagner des combats chaque jour pour obtenir plus de droits, vous nous faites passer pour des crétines, incapables de nous assumer et de nous défendre.
Il y a, grand merci, des femmes politiques, des vraies, à La réunion et ailleurs, qui travaillent et le font sans geindre constamment, sous prétexte qu'elles sont des femmes.
Alors, un peu de dignité et d'intelligence ( vous ne semblez pas être bien dotée, ni de l'une ni de l'autre ).
Il y a des tas de causes à défendre à Paris, pour les réunionnaises et les réunionnais !
Cessez de nous faire passer pour des co....!

5.Posté par Ça sent le sapin le 09/03/2021 05:32

Pas besoin d'en rajouter sur Nathalie Bassire il suffit de l'écouter:
https://www.zinfos974.com/L-invite-de-Zinfos-Nathalie-Bassire-Je-serai-candidate-aux-municipales-au-Tampon_a126746.html

Quand y’a plus d’alcool sur le sol que dans les verres, C’est qu’il est l’heure de rentrer, Quand y’a plus de musique et que t’es tout seul sur la piste, Il faut que t’arrêtes de danser, La fête est finie, La fête est finie.
On était censés changer des choses, Depuis quand les choses nous ont changé ? On était censés rien faire, comme les autres
Est-ce que tout le monde mentait ?

6.Posté par Sa logique à elle le 09/03/2021 05:37

Ou:
" Quand les événements nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs"

7.Posté par Ouais... le 09/03/2021 07:36

Si tak a tenu ces propos, cela aurait pu être adressé à homme aussi, c est plein de mépris, de condescendance, mais pas misogyne. Il a un langage très coloré ce boug la... Pas toujours délicat...

8.Posté par Christ le 09/03/2021 08:57

Bravo mesdames ! Bien dit !!

9.Posté par Dierdi le 09/03/2021 12:25

Vanessa ne poserait jamais dans dans cette attitude victimaire... Vanessa zarboutan nout péi 🙏🙏🙏

10.Posté par Choupette le 09/03/2021 13:27

2.Posté par Fidolschulz Castrauss

"Je ne pense pas que la députée Bassire voudrait réellement qu'on la traite comme un homme"

Et l'égalité hommes-femmes, vous en faites quoi ?

Faudrait être cohérent à un moment donné.

Si on veut du respect, il faut de la complémentarité. Autrement, ça vous revient toujours en pleine g.ueule.

11.Posté par Le Jacobin le 09/03/2021 14:29

C'est tout ce qu'elle fait pour toucher 21 700€ par mois la dame Bassire ????

Da quel dossier êtes vous en charge pour défendre la Réunion Madame Bassire ?????

Si TAK vous dit d'allez travaillez pour justifier votre salaire, là aussi ce sera sexiste et vous irez porter plainte.

12.Posté par Kayam 🖊 le 09/03/2021 14:50

Quand les femmes sont des marionnettes, on peut dire aux hommes qu'ils sont des pantins. Quand ils tirent les ficelles, elles, elles en portent. Et ensemble, c'est l'égalité retrouvé car tirer les ficelles et en porter peut être pour les deux.
🎶kafrine, kafrine quel est la couleur de ton striiiiiiiing ? what's string color ?😜

Il faut pas trouver non plus et à chaque fois matière à s'offusquer et exagérer quand les femmes peuvent rendre la monnaie de la pièce !

Il y a aussi des hommes battus, humiliés, amputés de leur droit de père et dépouillés de leurs biens et qui trouvent leur libération dans le suicide !

Dans un couple de lesbiennes ou de gays, qui est responsable et on accuse qui si violences il y a ?
On mesure les faits et les maltraitances infligées de l'un-e à l'autre d'après le poids des seins ou du pénis ? Soyez pas choqués ! Je n'ai pas l'habitude de remplacer les lettres par les étoiles et je n'ai pas encore trouvé un dictionnaire avec des lettres étoiles. Il faut s'en prendre à Larousse, Robert et compagnie pour les mots complets.

Donc, lesbiennes-gays : en savoir davantage sur l'étude de comportements au sein de ces couples. Vous avez déjà lu kekchoz là-d'ssus vous ? moi non. C'est p'tète tabou d'en parler ?

Par contre la chanson de Jimmy Sommerville qui est homo, l'a bien souligné dans la chanson "Tomorrow" (qui peut correspondre aussi à la violence faite à la femme) mais je l'ai toujours écouté en "visionnant" rapport homme-homme.

🎶"You may break the skin but you can't kill the soul" > Tu peux abîmer la peau mais tu ne peux pas tuer l'âme

13.Posté par Politico le 09/03/2021 19:04

Voter pour les lois de casses sociales de lrem c’est aussi sexiste et dégradant pour l’île dont vous êtes l’élue . Encore un moyen d’exister alors que les enregistrements prouvent le contraire de vos propos

14.Posté par EUHHH le 10/03/2021 03:37

"Elle fait pot de fleurs", "c'est la marionnette de", "elle est hystérique"
euhhhh de nos jours il ne faut plus rien dire ? meme avec un masque devant la bouche
lol les gens sont si intolérants et ignorants
meme si c est la vérité vrai il ne supportent pas.. c est dingue
car oui , il y a bel et bien des hystérique des femmes qui couchent pour une position
d autres qui se font manipuler ça c est la réalité en mots simples
alors quand c est simple et qu on n aime pas ce qu on est soit meme qu on ne
veut plus entendre la vérité qu est qu on fait ...
des lois anti ceci anti cela tout sauf se remettre en question et accepter la verité bref
triste société fort complexe

15.Posté par caroline Embois le 10/03/2021 06:31

Rien de sexiste dans les propos de TAK
Elle cherche à exister.
Elle confond Chienne de garde et députée.

16.Posté par GIRONDIN le 10/03/2021 09:46

12.Posté par Kayam 🖊
C'est dit !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes