MENU ZINFOS
Société

Projet de loi contre la burqa : Des amendes allant jusqu'à 15.000 €


Le projet de loi qui sera examiné en Conseil des Ministres le 19 mai prochain prévoit une amende allant de 150 à 15.000 euros d'amende.

Par Karine Maillot - Publié le Vendredi 30 Avril 2010 à 07:06 | Lu 13868 fois

Projet de loi contre la burqa : Des amendes allant jusqu'à 15.000 €
"Au nom des principes, nous avons opté pour une interdiction totale" indiquent les rédacteurs du projet de loi qui interdit le port du voile intégral dans les lieux publics.

Le projet de loi que le Figaro s'est procuré prévoit une amende légère pour les femmes qui porteraient le voile intégral et une beaucoup plus lourde pour celui qui l'obligerait à le porter. La contravention à l'encontre de la femme qui porterait "dans l'espace public une tenue destinée à dissimuler son visage" paiera une contravention maximum de 150 euros, payable en timbre-amende.

Si le port du voile est imposé "par la violence, la menace, l'abus de pouvoir ou l'autorité", celui qui contraint est passible d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende.

Le projet de loi prévoit aussi un stage de citoyenneté "à titre de peine alternative ou complémentaire".

L'avis consultatif du Conseil d'Etat sera probablement rendu lors de la séance du 12 mai prochain. Les Sages pourraient encore une fois évoquer le manque de fondement juridique solides pour justifier une interdiction totale du port du voile intégral. Ce qui n'empêchera pas le gouvernement s'il le souhaite, de présenter ce texte de loi le 19 mais prochain au Conseil des Ministres.




1.Posté par Polémique Victore le 30/04/2010 07:58

Excusez moi mais, simplement hors religion parlant, cette image me fait penser à la représentation de la mort faisant ses courses au supermarché....
La faux...c'est par où?????

2.Posté par Va s'y la burqua le 30/04/2010 08:59

150 euros d'amendes pour la femme et 15 000 pour le mari. c'est discriminatoire.loi sexiste.

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/04/2010 09:02

passera passera pas le conseil d'Etat?

4.Posté par Pédro le 30/04/2010 09:49

Parfaitement d'accord, polémique victor. C'est rare, mais cela arrive. La faux peut être un accessoire supplémentaire de cette mode, pour faire monter d'un degré la sensation de mort. Le vieux dicton, "j'ai frolé la mort" n'est plus ici une formule abstraite.

Ceci dit, il est naturel aussi que certains veuillent manifester leur ras-le-bol de la crise, de la baisse du pouvoir d'achat et matérialisent ainsi la sinistrose ambiante ! Bravo mesdames, pour cette trouvaille, qu'aucun syndicat, avec ou sans Ratenon, n'aurait pu imaginer.

5.Posté par Z'embroKaf le 30/04/2010 10:01

ça fait chère le mètre de tissus !!! si ça peut combler un peu le déficit de l'Etat :
2000 (burkirisées) x 150 = 300000 euros + les maris à 150.000 euros l'unité....bon sarko 1er et sa clique pourront aller "bat carré"....!!!

6.Posté par inestal le 30/04/2010 10:12

Cette loi va dans le bon sens la burqa ne fait partie du paysage français !

7.Posté par Tcherno-Bill le 30/04/2010 10:44

OU A ETE FAITE CETTE PHOTO? Aux célèbres studios FN, c'est un militant sous la bur k

8.Posté par GONZALEZ le 30/04/2010 10:54

Une fois de plus, on veut faire croire que ces femmes qui portent le voile intégral (environ 365 selon une source émanant des Renseignements généraux et publiée dans une édition du monde de Juillet 2009) seraient des ignorantes alors que plus de 80 % d'entre elles sont des "françaises de souche" et parfaitement lettrées.
Elles n'ont nullement besoin de leurs maris pour adopter en leur âme et conscience un choix qu'elles considérent cohérent avec leurs convictions religieuses.
Mais pour des raisons obscures, on en est à l'incrimination consusbstantielle des conjoints...Comme l'atteste la récente affaire de Nantes où tout commence avec une femme portant le voile intégral qui organise une conférence de presse, ensuite, par un curieux mystère, on en arrive au mari, à la polygamie, aux maîtresses, aux fraudes à la S;S, peut-être même prochainement "à la pédophilie" ou au "terrorisme"...
Comment des ministres, a fortiori, de l'intérieur et de l'immigration peuvent ils surfer sur des faits divers ?

9.Posté par horchani le 30/04/2010 12:58

Une punition pédagogique complémentaire !

En sus de l’amende de 150€… prévue, il serait plus efficace de la compléter d’une punition pédagogique complémentaire consistant à obliger la « bravante » de la loi à recopier mille fois les deux phrases suivantes :

1. « Qasim Amin, un intellectuel égyptien, a déclaré, en 1897, que "C’est quand même étonnant ! Pourquoi ne demande-t-on pas aux hommes de porter le voile ou de dérober leurs visages aux regards des femmes, s’ils craignaient tant de les séduire ? La volonté masculine serait-elle inférieure à celle des femmes ? ".

2. Tahar Haddad, un intellectuel tunisien, a comparé, en 1930, le voile à "la muselière qu’on met aux chiens pour les empêcher de mordre".

HORCHANI Salah

10.Posté par laluno le 30/04/2010 13:44

Pour répondre au 7 et au 8..
La FRANCE, dont les DOM sont des Pays ,libres , laïques.

La femme dans sont intégralité est égale à l'homme... Tout le monde doit avoir son visage découvert dans la vie en public...

La burka n'est pas un vêtement normal féminin , mais un survêtement sectaire d'un jeu de rôle religieux ,intolérable dans un pays moderne...

11.Posté par francis le 30/04/2010 13:44

J'espere simplement que cette loi s'apliquera a la réunion! Déja 12 ans que je n'ai pas revu le visage de mon ami d'enfance Djamila B.

12.Posté par Choupette le 30/04/2010 13:50

@ 8.Posté par GONZALEZ

"...plus de 80 % d'entre elles sont des "françaises de souche" et parfaitement lettrées. "

Juste pour se démarquer parce que se fondant dans la masse.

Autrement dit, pour faire les intéressantes.

Ignoble.

On dirait le costume d'elephant man...

13.Posté par cassequou le 30/04/2010 15:33

moi: pour vous citer tout simplement la bible,(et Dieu créa la femme) et non( Dieu créa Ma femme).la femme est faite pour être admirée,choyée,cajolée.alors mesdames démasquée vous please pour que nous pussions vous voir sans arrière pensée,ou alors masqué vous pour votre mari,si vous en avez un à vous.a plus

14.Posté par Jacques Brede le 30/04/2010 16:59

le racisme, c'est la vaseline du peuple (surtout en temps de crise)

15.Posté par boyer le 30/04/2010 17:14

L'année derniere c'est le decret anticagoule qui a ete pris et qui devait resoudre les problemes de delinquance...

il en est ou le bilan de ce decret bureaucrate?

16.Posté par sistalova le 30/04/2010 17:16

une loi pour 350 personnes en FRANCE. ce Pays n'a plus de probleme. Respectons le choix de ces pauvres femmes qui ne font de mal à personne (peut-etre aux hommes qui aiment mater...).Pourkoi enrichir L'Etat? parce qu'il faut remplir les cases qui sont VIDES. il vaut mieux voir des femmes avec la BURka que des femmes objets le plus souvent NUES.

17.Posté par horchani le 30/04/2010 17:35

Le Statut du voile dans les Traditions musulmane et chrétienne :

Tous les versets du Coran qui traitent de la façon de se vêtir (à savoir : V.53-S.33, V.59-S.33, V.31-S.24, V.60-S.24) relèvent du conjoncturel. Ainsi, à titre d’exemple, ceux qui veulent imposer le voile, intégral ou non, aux musulmanes se basent, essentiellement, dans leur argumentation, sur le Verset 59 de la Sourate 33 qui, en réalité, relève du conjoncturel, puisqu’il s’adresse, explicitement, aux épouses du Prophète, à ses filles et aux femmes des croyants (de l’époque). En outre, ils choisissent, pour traduction du dit verset, celle qui figure dans la version française officielle du Coran de l’Arabie Saoudite, traduction qui représente l’interprétation la moins tolérante du terme « Jalabibihinna », terme pivot de ce verset traduit, dans cette version, par « grands voiles » ; dans d’autres versions, ce terme est plus sobrement traduit par : voiles, mantes, capes,… ; dans tous les cas, l’adjectif « grand » ne figure pas dans le texte en arabe et nulle part, dans le Coran, il n’est mentionné que le port du voile (ni du foulard, d’ailleurs) est une prescription pour les croyantes, en général. Dans ce contexte, il convient de signaler que le mot « voile », comme son équivalent arabe « hijab », n’est pas un terme spécifique ; c’est un terme générique qui, dans le cadre de ce commentaire, désigne un élément d’un ensemble d’habits ou d’accessoires destinés à cacher une partie du corps féminin tel que fichu, foulard, cornette, châle, mante, mantille, burkini, safsari, tchador, nikab, tchadri, burka,… ; à l’instar du terme « voie » qui est le terme générique désignant les impasses chemins, rues, routes, autoroutes,…. Une erreur sémantique, régulièrement commise par certains commentateurs, médias et politiques de tous bords (y compris le plus haut), est de confondre un élément du dit ensemble avec le terme générique le désignant. Ainsi, le Président de la République a déclaré le 22 juin 2009, dans son discours au Congrès de Versailles, que « La burka ne sera pas la bienvenue sur le territoire de la République », alors qu’il avait déclaré, quinze jours auparavant, le 6 juin 2009, en évoquant le discours prononcé au Caire par Barack Obama et consacré au monde musulman : « En France, toute jeune fille qui veut porter le voile peut le faire. C’est sa liberté » !

Quant au Statut du voile dans la Tradition Chrétienne, elle a, essentiellement, comme support la théologique paulinienne (contenue dans le nouveau testament et concernant le port du voile) explicitée par l’extrait suivant :

« Première épître aux Corinthiens, 11 : 2-10.
2 Je vous félicite de vous souvenir de moi en toute occasion, et de conserver les traditions telles que je vous les ai transmises. 3 Je veux pourtant que vous sachiez ceci : le chef de tout homme, c’est le Christ ; le chef de la femme, c’est l’homme ; le chef du Christ, c’est Dieu. 4 Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. 5 Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. 6 Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre ! Mais si c’est une honte pour une femme d’être tondue ou rasée, qu’elle porte un voile ! 7 L’homme, lui, ne doit pas se voiler la tête : il est l’image et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de l’homme. 8 Car ce n’est pas l’homme qui a été tiré de la femme, mais la femme de l’homme, 9 Et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. 10 Voilà pourquoi la femme doit porter sur la tête la marque de sa dépendance, à cause des anges ».
En conclusion, il convient de souligner, comme il ressort de l’extrait précédent, que c’est avec l’Apôtre Paul, et non avec le Coran, que la coutume, au départ citadine et païenne du voile des femmes, acquiert un statut religieux et cultuel. Plus précisément, dans le Coran (V.59-S.33), Dieu dit au Prophète d’ordonner à ses épouses, à ses filles et aux femmes croyantes (de l’époque) de rabattre leur vêtement sur elle pour se faire reconnaître et d’éviter ainsi d’être offensées ; le texte, contrairement à la théologique paulinienne, n’inscrit pas cette démarche dans le rapport que doivent avoir les femmes à la Divinité, autrement dit elle relève du social.

HORCHANI Salah

18.Posté par OZAK le 30/04/2010 17:41

6.Posté par inestal le 30/04/2010 10:12

Cette loi va dans le bon sens la burqa ne fait partie du paysage français !


Pouvez vous définir ce qu'est le paysage français ? Comme prétexte fourre tout il y a pas mieux... Ca me rappelle SARKO " la terre fait partie de l'identité nationale, les valeurs chrétiennes de la France ( haro sur les gaulois, leurs druides, Carnac, Astérix...La France n'existe que depuis Clovis 1er) etc...."

C'est terrible d'entendre çà dans la bouche d'un homme accusé d'être " au coeur de la corruption de l'attentat de Karachi" ( dixit Maître MORICE l'avocat des familles des victimes et bien sur aucune réaction de SARKo qui pour moins que çà avait déposé plainte - l'affaire de la pouée Vaudou, son image sur une pub de Ryanair etc;;;-).

Vraiment c'est quoi le paysage français ? Les vaches et l'herbe verte de Normandie ? Pourquoi alors la France est allée à la conquête d'autres images qui ne correpondent aucunement au paysage français ( Mayotte, Cochinchine, N. Calédonie etc....).

Cessez de nous bassiner avec les valeurs de la France, le paysage français. Battez vous plutôt pour la sauvegarde des vrais valeurs, celle de l'honnêteté par exemple et la France se porterait mieux.

Comme dit vous voulez sauvegarder le paysage français mais la France ne s'est pas gênée pour aller asservir des peuples aux quatre coins du globe. Si le paysage français était aussi beau, il fallait le préserver et rester chez soi: à aller de force s'implanter chez les autres, il faut s'attendre un jour où l'autre que les autres viennent chez vous dés que le rapport de force s'inverse.

La France d'aujourd'hui n'a plus les moyens d'endiguer le changement radical de sa société multiculturelle. Certes, il y a des soubressauts de quelques irréductibles ( à l'image de ce petit village gaulois) mais la réalité est têtue: le changement est en route. Les descendants des immigrés sont nés en France, ils vont petit à petit la moduler. Je ne les défends pas, je suis réaliste. Quelle solution. Les virer ? Impossible. Dés lors, il faudra faire avec. Ils sont là et il faudra partager l'espace français. Le choc culturel ne fait que commencer et croyez moi, çà pousse fort de l'autre côté de la méditérannée. Les descendant d'immigrés ne sont pas seuls, ils ont l'Afrique derrière eux car eux savent préserver leurs liens tandis qu'en France l'égoïsme l'emporte.

Le Kebab, la merguez, le couscous, l'islam ne faisaient pas partie du paysage français. Aujourd'hui, le couscous est le plat préféré des français, l'islam la deuxième religion, le kebab, la merguez, le shop-sui sont aux quatre cions des rues françaises qui tôt ou tard porteront des noms "moins exotiques".

19.Posté par Phoenixia le 30/04/2010 17:55

Moi je dis : ça aurait été plus amusant et utile de faire une loi qui obligent à ce que toute femme qui porte la burqa doive la porter... ROSE BONBON ou jaune fluo sous peine d'emprisonnement.

Cette fois on serait surs que plus aucune femme ne la porterait déjà parce qu'elles ne l'accepteraient pas, mais en plus parce qu'elles se rendraient compte que de couleur ou pas, cette masse de tissu ne fait qu'attirer la curiosité et le regard des gens au lieu de (comme elles ou les maris le pensent) réellement les dissimuler des regards!

20.Posté par geremia le 30/04/2010 19:01

Le regard des hommes peut être éduqué !
En tout cas porter ce vêtement ne sert pas à passer inaperçu,bien au contraire!

21.Posté par Foxi le 30/04/2010 21:18

On dirait que le caddie est vide. Tout doit être sous la burka.......

En tout état de cause çà doit exiter plus d'un explorateur la burka. Que ceux qui n'ont pas eu cette pensée lève le doigt.

22.Posté par kaloupillé le 30/04/2010 21:51

la religion est une bonne conduite pour toute la Mafia qui se respecte , et ça permet de faire rentrer beaucoup d'argent dans la caisse des Ripoux qui vont encore avoir le droit de se faire blanchir comme mr Propre , et les Emirats Arabes iront toujours danser , voilés sous le voile du Pétrole dans les Banques en SUISSE et au LUXEMBOURG qui les protégent car ils ont pas le droit de refuser ses Milliardaires QUI REMPLISSENT LES BANQUES avec le Blanchissement de l'Argent Sale et on trouve quelques Couillons pour Masquer cette parade
LE SOLEIL NOIR DE LA PUISSANCE ( à Méditer !!!!!

23.Posté par Cyclone974 le 30/04/2010 23:07

Quand mi cause avec une personne mi veut voir son visage, mi supporte pas un boug y garde ses lunettes noires quand li cause avec moin, alors parle pu si y faut mi cause avec un masque. C'est pas une question de religion, c'est une question de respect de l'autre. si ou veut porte un masque , reste out case. Mi parlera pas du côté sécurité puisque pou certains ça lé pas important, sauf un jour quand zot y s'ra confronté à ce problème. Mais , là mi pense un n'affaire, tout en écrivant; ou peut même pas causer avec ce bande Belphégor. mi connait cet mi dit . Un jour moin la demande un renseignement, la pas réponde à moin, la fait comme si lavait pas vu ou entende à moin Quand mi dit à zot c'est avant tout une question de respect de l'autre , de vivre ensemble. Pou un coup allons faire comme les Belges. Moin lé pas Sarkoziste , mais alors pas du tout, mais là mi approuve à lu. Largue pas président...Mais mi connaît nena des bougs à gauche y fait mine d'être contre , mais au fond de zot même , y souhaite que la loi y passe, car zot n'aura pas les moyens pou fait un n'affaire pareil.

24.Posté par kaloupillé le 01/05/2010 03:29

cette Année pour la premiére fois en FRANCE une idée de représenter MISS FRANCE avec mme Géneviéve De Fontenay

le Bal Masqué avec tous les MISS de la Région

tous Voilées sous leur Burka !!!!!
et au lieu de voir une Reine , elle découvrira un Roi qui pourras la consoler a aider à enlever son chapeau et prendre sa retraite à Méditer !!!!

25.Posté par Ordre et Progrès le 01/05/2010 08:12

Vetement stupide, ridicule. Stupide: En Arabie, le soleil virulent peut en expliquer le port. Par contre en France où il fait défaut et à la Réunion ou il est généreux sans être nocif? On sait que la Vit D3 protège du cancer, or en dehors des aliments spécifiques, cette vitamine est fabriquée par la peau sous l'effet des UV, surtout chez les sujets à peau mate-brune. Ridicule: vetement moche agressif pour cacher un des sommets de l'harmonie terrestre, la beauté féminine. En Métropole on peut comprendre leur démarche vu le racisme ambiant et le rejet agressif des ex-colonisés, c'est une façon de répondre aux trop nombreux ( 30% enquête récente du Monde : 20 millionsde Français!! ) débiles pustuleux racistes, quand même plus nocifs pour l'avenir de l'humanité que ces jeunes filles provocatrices.

26.Posté par Tcherno-Bill le 01/05/2010 09:47

Avec tout ça Le Pen n'a plus besoin de Viagra!

27.Posté par horchani le 01/05/2010 12:32

Voile intégral et Pèlerinage :

Il convient de rappeler que, dans tous les pèlerinages cultuels de l’Islam (aussi bien Shiites , Sunnites que Kharijites), le voile intégral n’est pas autorisé : en particulier, il est absolument interdit lors du Hadj (à la Mecque) qui est le pèlerinage le plus sacré, puisqu’il constitue l’un des cinq piliers de l’Islam
.
HORCHANI Salah

28.Posté par sakini le 01/05/2010 13:05

salut sa va bien moi je vais travaille sur la france si te plais

29.Posté par zieutecaché le 01/05/2010 13:34

AU 26 : Tcherno-Bill.
________________


Zé bien voila ! il en falait un qui parle de le Pen .Nous z' avons compris d'ou il vient...?
Désormais il n'a pas compris ? qu'il agite les mêmes épouvantaux avec la bourka...

30.Posté par jean-marie le peigne le 01/05/2010 15:47

au secours! des hordes de musulmanes emburkanées vont déferler sur nous

31.Posté par Jihelgé le 01/05/2010 17:56

Juste un poème à la gloire de la Burka et de mes fantasmes :
u[Jeune femme que j'ai croisée]u

Le soleil est de plomb et illumine la rue
Tu avances vers moi, jeune inconnue

Pas un millimètre de ta peau n'est directement exposée
Et pourtant je vois tes formes et ressens ta beauté

Déjà, le vent mutin souligne tes mouvements
Le tissu, complice, accentue ton déhanchement

Elégance d'une femme qui lutte et persiste
Et qui pour cet étranger croisé, existe

Voilà déjà tu es à porté de regard
Et j'aperçois ton teint blafard

Mes yeux bleus reflètent le ciel que tu reçois derrière cette toile
Dérisoire rempart qui me fait plonger dans ce voile

Au plus profond du noir de tes yeux
Sous ce soleil de toute la clarté de Dieu

Je t'ai aimé un instant, furtif et nous avons fait l'amour
Adultère redouté que ces voiles tentent de rendre sourd

C'est bien ainsi, jeune ingénue
Que nous nous somme aimé dans la rue

JL G. 17-02-2009


32.Posté par Mare, échelle, Pet-Teint le 01/05/2010 19:57

MERCI Hortefeux , Sarko, Copé l'Histoire de France se souviendra de vous !

33.Posté par citoyen le 01/05/2010 21:44

- "Les Sages pourraient encore une fois évoquer le manque de fondement juridique solides pour justifier une interdiction totale du port du voile intégral."

Ben avec une loi, il y aura un fondement juridique solide, non?

Ce n'est pas d'ailleurs parce qu'il y aurait un relatif "vide juridique" des principes d'interdiction qu'il serait interdit au législateur d'intervenir ponctuellement.

Le Conseil d'Etat a donné un avis, qui ne lie pas le législateur. Seul un problème de constitutionnalité pourrait y faire obstacle.


- L'Islam par ailleurs ne prône pas le voile intégral (très exceptionnellement, suivant le contexte, un vêtement laissant voir quand même visage et main).

- Et ce n'est pas dans la culture française de se voiler ainsi, ni même dans celle de l'Islam.

- En plus, je ne suis pas du tout certain que la religion explique vraiment cette attitude vestimentaire: je pense qu'on est plus dans le vécu familial avec justification religieuse...

- Cela ne concerne qu'un nombre très limité de femmes. La très très grande majorité des musulmans ne sera pas concernée.

- Et les moeurs "religieuses" de cette toute petite minorité de "voilées" peuvent et doivent évoluer ... Elles pourront d'ailleurs sortir à visage découvert sans que leur mari le leur reproche, puisque la loi l'interdira.

=> Dès lors, OU EST LE PROBLEME de l'interdire?

J'avoue ne pas comprendre les "beaux esprits" qui au nom de la liberté de religion veulent défendre ce comportement vestimentaire prétendument religieux (je n'en suis même pas sûr) extrémiste et très très très minoritaire qui sous entend une oppression familiale et au moins une impureté du regard des autres... non compatible avec la société et les moeurs françaises.

Ma seule crainte: que ce sujet soit utilisé politiquement pour redorer le blason de gouvernants ou cacher d'autres problèmes plus gênants. Ou que ce soit un premier pas vers une escalade législative anti-islamique....

A part ça, désolé, les "beaux esprits", je ne vais pas dans votre sens...Ce projet de loi sera un signe fort de l'Etat: d'accord l'Islam en France, mais pas à n'importe quel prix.
En ce sens, je l'approuve.


- 18.Posté par OZAK le 30/04/2010 17:41:

Il ne s'agit pas de mélanger l'Islam dans le paysage social et religieux français, qui existe et est une réalité incontournable, avec des attitudes minoritaires et "extrémistes" genre Burqa.

Ne faisons pas l'amalgame pour faire croire ensuite que si on est contre la Burqa, on serait contre l'Islam. Pas du tout. Faux. C'est différent. Ne pas mélanger. On peut accepter tout à fait l'un et refuser l'autre. C'est tout à fait compatible et défendable.

Et les paragraphes sur les vraies ou fausses valeurs françaises ou le colonialisme me paraissent hors sujet, de ce point de vue. Désolé de le dire.

34.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 02/05/2010 02:19

Le problème est simple: pourquoi veut on interdire la burka? Il y a plusieurs arguments qui se mélangent:

- préservation de la "culture française" et plus spécifiquement de son caractère chrétien/catholique (pas dans tout les cas , ceci dit) . J'y ferais le même commentaire que sur la MCUR: c'est une vision bien figée de la notion de culture. Les cultures grandissent et progressent en intégrant des éléments d'autres cultures (les chiffres arabes, les philosophes grecs, ... ) . C'est étonnant d'ailleurs de ne pas entendre les mêmes récriminations sur, mettons, le bouddhisme ou d'autres éléments culturels. Pour moi, ce type d'arguments relèvent purement et simplement de la xénophobie. C'est à ce sujet assez amusant de voir que beaucoup de ceux prétendant défendre la "culture française" sont incapables d'écrire une phrase sans faire une faute de français.

- défense des droits de la femme. Cause noble s'il en est. Là, le problème est simple: ces femmes ne sont, la plupart du temps, pas le moins du monde forcées, c'est un choix de leur part (ce sont souvent de nouvelles converties tentant de s'intégrer dans leur nouvelle communauté religieuse en se montrant plus royaliste que le roi) . Partant de là, est on en droit de discuter la légitimité d'imposer , nous, à ces femmes une conduite au nom d'une conception différente de leur dignité. Au fond, on fait exactement la même chose que ce qu'on reproche à leurs maris de faire. Même le cas de la jurisprudence "commune de morsang sur orge" est différent puisqu'il s'agissait là de vendre sa dignité. Pour les cas où ça leur serait imposé, la loi prévoit déjà des sanctions. C'est une pente glissante: on va interdire quoi après au nom de notre vision de ce qui est "convenable"? Les mini jupes? Les reclus sociaux? La publicité? Il est surprenant de voir les chantres du droit des femmes s'attaquer au problème de la burka et pas au magazine entrevue (magazine grand public ayant une femme nue différente sur toutes ses couvertures , en une) ou aux clubs échangistes, par exemple.

- l'idée d'une forme de politesse vis à vis des interlocuteurs. C'est bien la première fois qu'une impolitesse sera sanctionnée par la loi. Et si vous ne voulez pas leur parler, passez votre chemin.

- une question de sécurité. Outre que c'est absolument absurde (le droit prévoit déjà de se présenter à visage découvert dans les zones protégées et donne aux policiers le droit d'exiger de quelqu'un qu'il montre son visage lors d'un contrôle d'identité. De plus, contrairement à ce qui est dit, la burka ne gêne que peu le travail des caméras: d'abord parce que celles ci continuent à alerter les forces de police en cas de délit ou crime, ensuite parce qu'elles continuent à enregistrer des éléments importants: mode d'opération, véhicule utilisé, direction prise, équipement, ... Enfin parce que les derniers modèles de caméra sont capables d'identifier quelqu'un par d'autres détails morphologiques que le visage) , c'est aussi oublier que le simple sweet à capuche avec un foulard est tout aussi efficace pour les malfaiteurs.

- la lutte contre l'intégrisme. Or il existe plusieurs degrés d'intégrisme, qu'on ne peut pas tous mettre dans le même sac: tout les partisans de la burka ne veulent pas la chute de la civilisation occidentale ou sont violents. De plus, si l'on suppose que tout extrémisme est mal et dangereux par essence, ce avec quoi je ne suis pas d'accord, pourquoi s'attaquer spécifiquement à l'intégrisme musulman? L'intégrisme juif ou catholique ou autre est étrangement épargné. Pourtant les textes de la Bible invitent à lapider les femmes adultères et les personnes ayant des rapports pendant les règles. Quant aux femmes juives, un ami juif me confiait que les interdits de la torah sont tout aussi archaïques (une histoire avec des draps, il me semble, par exemple) . Enfin, le principe même de laïcité interdit à l'Etat de se mêler d'interprétation religieuse, de même qu'il interdit aux religions de se mêler de politique. Il n'appartient donc pas à l'Etat d'estimer ce qui relève ou non de la "bonne" interprétation des textes si un impératif d'ordre public n'est pas en jeu.

Bref, je ne vois pas de bonne raison pour faire ça. Et je trouve ça étrangement "ciblé" comme chasse aux sorcières.

33. L'avis du Conseil d'Etat préfigure celui du Conseil constitutionnel. Le Conseil d'Etat se contente de lister les motifs qui vont probablement mener le conseil constitutionnel à une censure: il n'existe aucune raison valable juridiquement de prendre une loi sur ce sujet. Même le législateur ne peut pas prendre une loi n'importe comment. De plus , le Conseil d'Etat pourra aussi refuser d'appliquer cette loi s'il estime qu'elle est contraire aux traités internationaux signés.

35.Posté par jean-jacques le 02/05/2010 09:01

N'y a-t-il pas le péril, avec ce projet de loi, de faire passer la France pour un pays islamophobe primaire ( un peu comme la Suisse avec son référendum anti-minarerts)
Je pense en particulier à nos soldats déployés en Afganistan et aux risques accrus que cela leur ferait courrir en cas de capture

36.Posté par fiuman le 02/05/2010 09:04

Serions nous plus crétins que les Belges qui en quelques mots ont défini leur article de loi qui banni tout déguisement de l'espace public sauf pour le carnaval....................

37.Posté par orange mekanik ta mére le 02/05/2010 11:06

C'est à ce sujet assez amusant de voir que beaucoup de ceux prétendant défendre la "culture française" sont incapables d'écrire une phrase sans faire une faute de français.


Les pédants bobos islamophiles sont ils mieux lotis ?


Amusons nous aussi de leur français approximatif, puisqu'il a valeur d'argument !

Junior confond tout et tous, niveau CM2, malgré son correcteur !

(pas dans tout les cas , ceci dit)



Je propose en punition quinze jours de stage linguistique en immersion dans une banlieue pourrie, pourrie au point que même les chauffeurs de bus refusent de s' y rendre... remplie de camés, de CPF albophobes pour qui porter un prénom gaulois ridicule comme Pierrot est prétexte à filer des coups...., de barbus intransigeants, et de tristounettes femmes voilées pondeuses de chair à allocs pour acquérir une vision moins naïve des problèmes !

38.Posté par HORCHANI Salah le 02/05/2010 11:38


@ 34. Pierre Frédéric Dupuy le 02/05/2010 02:19
Bonjour,
Bien qu’étant partisan de l’interdiction du voile intégral, si les autres moyens, possibles et imaginables, ne donnaient rien, je tiens à vous féliciter pour votre fine analyse.
Bravo !
HORCHANI Salah

39.Posté par HORCHANI Salah le 02/05/2010 12:40


Dans le Coran, cherchez bien, ni « Main de Fatma », ni voiles, ni..., et la Sharia n’oblige en rien, seul le Coran oblige !

Dans le Coran, cherchez bien : ni « Main de Fatma », ni voiles, ni foulards, ni barbes, ni moustaches ! Qui plus est, dans le Verset 31 de la Sourate 24 il est écrit : « Dis aux croyantes de voiler leur poitrine » (Ahmed Gessous : « Le Coran », Afrique Orient, 2000, Beyrouth, Liban) ; autrement dit, cette interprétation autorise -pourquoi pas-même les habits type bikini ! En outre, la fameuse « Main de Fatma » (qui est d’origine judéo-berbère et qui s’appelle, en vérité, « Khomsa » dans la Culture Juive) n’a rien à voir avec l’Islam, puisqu’elle lui est antérieure.
Quant à la Sharia, elle n’oblige en rien, seul le Coran oblige. Pour moi, la Sharia est obsolète. D’ailleurs, le terme Sharia ne se trouve qu’une et une seule fois dans le Coran, dans le sens de « Voie » et non de « Loi », sens juridique qu’on lui attribue, d’après moi abusivement, aujourd’hui. Il intervient, dans le Coran, pour inviter le Prophète à s’éloigner de la voie d’errance dans laquelle étaient les juifs de l’époque :
« Puis, nous t’avons placé sur une Voie procédant de l’Ordre (Sharia min al-Amri). Suis-là donc et ne suis pas les doctrines pernicieuses de ceux qui ne savent point » (V.18-S.45).
Ainsi, la Sharia, au sens moderne du terme est œuvre humaine. Les premiers législateurs musulmans ont copié les Rabbins qui ont privilégié le Talmud par rapport à la Torah ; dit autrement, la Sharia est à l’Islam ce que le Talmud est au Judaïsme : elle n’oblige en rien, seul le Coran oblige. En outre, la Sharia est, aujourd’hui, le problème majeur et le plus grand défi de l’Islam : elle figure au centre du débat actuel dans le monde musulman, et l’avenir de l’Islam dépend, essentiellement, de l’issue de ce débat.
Pour conclure, on peut dire que les errements de l’Islam d’aujourd’hui ne découlent pas du Coran, mais sont une implication logique de la primauté donnée à l’à priori littéraliste sur l’effort individuel (al-Ijtihad), effort que l’on peut considérer, compte tenu de son omniprésence dans le Coran, comme étant le sixième pilier de l’Islam.

HORCHANI Salah

40.Posté par citoyen le 02/05/2010 16:37

34.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 02/05/2010 02:19

Je ne pense pas déjà que le problème soit aussi simple que ça. Et globalement, pas d’accord avec les arguments avancés.

Sur les raisons de son interdiction :

1 – « préservation de la "culture française" et plus spécifiquement de son caractère chrétien/catholique » : pour ma part je ne réduis pas la culture français au catholicisme et au christianisme qui eux aussi longtemps ont voulu cacher le corps !!!!!

Donc déjà pas d’accord sur le « cadre de discussion ». Je parle de la société actuelle française dans sa diversité culturelle qui globalement n’adopte pas le costume voilé intégral, toutes religions confondues. A cet égard, quel lien avec le bouddhisme : les bouddhistes ne paradent pas voilés intégralement, que je sache ???

Et l’argument que la culture ça évolue est tout aussi valable pour les musulmanes voilées : elles peuvent évoluer et s’adapter au non voile, donc dans l’autre sens …


2 – « défense des droits de la femme ». Il est possible que certaines femmes choisissent le voile, mais leurs témoignages se font très très rares voire inexistants. Aussi, avant d’affirmer une telle chose, j’attendrai pour ma part de lire leurs témoignages…Donc je suis tout à fait étonné de lire une telle affirmation (les femmes voilées intégralement en ont fait le choix), sans hésitation, qu’elles auraient choisi le voile…

Je crains au contraire que la pression familiale soit en fait forte, chez les filles et adolescentes…. ET tout au moins l' "éducation" familiale. Et que confrontés à une autre « culture », en France, leurs parents ne veulent pas évoluer et s’adapter.

Et on n’impose rien à ces femmes : on leur dit, dans les lieux publics, pas de voile intégral, point. Chez vous, ou dans des lieux privés, vous faites ce que vous voulez.

Que je sache, même si je voulais me promener nu dans la rue, je ne le pourrai pas, les lois et règlements l’interdisant. C’est bien une atteinte à ma liberté, et pourtant, je l’accepte, et le comprend… Pourquoi cela serait-il impossible dans le cas de la burqa ?

Quand au nudisme affiché par d’autres femmes ou dans les magazines, je rappelle à nouveau que les églises ont pendant des siècles interdit que le corps soit dévoilé ; et pour ma part, je suis favorable à cette liberté de montrer. Mais pas pour le droit de se cacher totalement dans la rue, qui de ce point de vue est une régression sociale....

Mais on est d’accord que c’est affaire de mœurs, de « culture » à un moment donné dans une société donnée….

Et, attention, je ne suis pas nudiste, je ne prône pas le nudisme, et comprend que cela puisse choquer certains esprits. Mais, le corps, c'est quand même naturel, non?

Ceci étant, il y a déjà un arsenal juridique pour réprimer les « atteintes aux bonnes mœurs » et donc le nudisme, alors qu'il n'y en a pas pour le voile intégral.

Quant aux magazines religieux ou non, libres à eux de faire l’éloge de la burqa….


3 – « l'idée d'une forme de politesse vis à vis des interlocuteurs. » Il ne s’agit pas d’ « impolitesse » mais d’une conception sous entendue bien autre des relations hommes femmes, selon laquelle le regard des hommes est « impur »… Et qui prône le droit à la jalousie institutionnalisée. Et cela ira loin, via l’enseignement religieux et autre que le « simple passez votre chemin »…. Ne simplifions pas… On sait très bien que dans l’esprit des radicaux ou intégristes, le Coran qui régit la vie politique et sociale prédomine sur la société civile et politique française. Ne jouons pas les beaux esprits épris de liberté théorique....


4 – « une question de sécurité. » On ne peut se promener avec une cagoule, donc pareil pour la burqa. Je ne suis pas un fana de l’impératif sécuritaire, mais cela peut justifier aussi, juridiquement, son interdiction.

Quelles que soient les avancées technologiques et informatiques par ailleurs, en l’état actuel, un visage reste important de ce point de vue…


5 – « la lutte contre l'intégrisme. »

Ce comportement vestimentaire extrémiste (pour ma part, je n’ai pas dit intégriste) me paraît condamnable. Car il ouvre la voie ensuite à un intégrisme religieux plus grand, en France, comme cela se pratique dans d’autres pays musulmans. Et, à nouveau, je le rappelle, l'Islam radical prévaut sur la société civile et politique du pays d'accueuil...

Mais on est bien d’accord que tous les extrémismes et intégrismes religieux sont condamnables. Mais que je sache, personne en France ne lapide personne, non ? Donc l’exemple tiré de la Bible est mal choisi…

Et s’il n’appartient pas à l’Etat de ne pas interpréter les religions, il lui appartient s’il l’estime nécessaire de poser des limites. Ce qu’il fait là.


- Enfin, je constate surtout, et c'est là où c'est extraordinaire, que rien n’est dit sur l’interprétation coranique du voile intégral, que cette religion ne prône pas du tout.. Etonnant.

Il est quand même « amusant » de constater que certains défendent un comportement vestimentaire prétendument islamique par des croyantes alors que le Coran ne le prône pas du tout!!! Etonnant.

C’est quand même la première fois que des gens défendent le droit à la liberté religieuse pour une pratique (port de la burqa) n’appartenant pas à la religion en cause et qu’elle ne reconnaît pas !!! Remarquable !!! Qu’est-ce qu’on ne fait pas et ne dit pas au nom de la liberté…. ! Tout et son contraire !



33. L'avis du Conseil d'Etat : il intervient au vu des règles juridiques existantes (lois, réglements). Que je sache, le Conseil d’Etat n’est pas gardien de la constitution, même quand il donne un avis. Je maintiens donc que son avis ne lie pas le législateur dans la mesure où le projet de loi n’est pas contraire à la Constitution (en quoi ce projet de loi serait-il anti constitutionnel, rien ne l’indique dans son avis), car dans ce cas, c’est le conseil constitutionnel, probablement saisi, qui « bloquerait » le projet de loi.

Dans tous les cas, l’avis du Conseil d’Etat peut ne pas être suivi.


Donc, je ne suis pas du tout convaincu, même si, et je l’ai dit à plusieurs reprises, il ne faut pas que ces décisions interviennent seulement en direction d’une religion, et de façon répétée, toujours vers une même communauté, car sinon on va créer des martyrs et obtenir l’effet inverse …


41.Posté par citoyen le 02/05/2010 16:43

39.Posté par HORCHANI Salah le 02/05/2010 12:40

"Dans le Coran, cherchez bien, ni « Main de Fatma », ni voiles, ni..., et la Sharia n’oblige en rien, seul le Coran oblige ! "

Comme d'après le peu que j'ai lu et compris, c'est très exceptionnellement que le port d'un voile, laissant mains et visage découverts dans certaines circonstances peut être adopté par une femme croyante, selon le Coran, et même pas en permanence, j'en conclus que le Coran ne prône pas du tout la burqa!

Je me trompe?

42.Posté par OZAK le 02/05/2010 16:58

33 - Citoyen : "Il ne s'agit pas de mélanger l'Islam dans le paysage social et religieux français, qui existe et est une réalité incontournable, avec des attitudes minoritaires et "extrémistes" genre Burqa. Ne faisons pas l'amalgame pour faire croire ensuite que si on est contre la Burqa, on serait contre l'Islam. Pas du tout. Faux. C'est différent. Ne pas mélanger. On peut accepter tout à fait l'un et refuser l'autre. C'est tout à fait compatible et défendable. Et les paragraphes sur les vraies ou fausses valeurs françaises ou le colonialisme me paraissent hors sujet, de ce point de vue. Désolé de le dire. "

Réponse : "l'amalgame est malheureusement fait. Burka = islam= propagation de l'islam. SARKO constatant que les voix du FN qui l'on aidé à gagner la présidence, retournent au FN. Réaction ? Contre feu c.à.d loi sur la burka pour reconquérir ces voix. Personne n'était pour une interdiction totale, mais il fallait frapper fort. Loi sur la burka, retour en banlieue, réemprunt des habits et langages sécuritaires. Il ne dupera que les ceux qui portent des oeillères. Les lucides ont compris la manip. Certeins qui analyse le fait sociétal ( l'église catholique en cheville avec quelques politiques réacs) ont depuis un moment pointé du doigt l'avancée de l'islam, considéré comme un danger. Sarko, opportuniste, a voulu contrôler cette avancée ( imans à la française, conseil du culte musulman en y nommant des alimentaires) sous promesses de subventions etc....En vérité il n'a cherché qu'à gagner cet électorat et les responsables nommés ( dont ceux de la Reunion, et aujourd'hui ils s'aperçoivent qu'ils ont été manipulés mais l'attrait du clinquant est plus fort même s'il rêvêt l'aspect d'un strapontin) l'ont aidé dans sa conquête électorale, pour ensuite se rendre compte qu'ils ont été trahis ( l'affaire de Charlie Hebdo, même Boubakeur, légionnaire de la rosette, s'en est ému).
Le problème n'est pas la burka, c'est l'islam et ce uniquement par peur car l'islam est aux yeux de nombreux occidentaux le support du terrorisme.
S'agissant des valeurs françaises, c'est une réponse à tous les français ( et il y en a surtout des politiques qui usent du prétexte de valeurs françaises mais lesquelles, il faut me les citer tant j'estime que c'est du pipeau: existe-il encore une seule valeur dans notre société en totale déliquescence, autre que celle du pognon à n'importe quel prix ? ( tapie fait plus de succés que "les enfants de Don Quichotte". Le buzz c'est plus le feuilleton " Le footballeur et la pute" que l'affaire de l'attentat de Karachi). Les références au colonialisme sont nécessaires quand je vois qu'il y a encore de l'esprit de Jules FERRY chez certains qui pensent que le France détient le devoir et le pouvoir de civilisation. Y a qu'à voir où cela nous a conduit: on est dans la mouise". On a voulu tellement occidentaliser les autres ( tout en leur reniant ceratins droits fondamentaux) que cela nous revient comme un boomerang.
Vous n'avez pas tord, mais si on veut mener un débat serein, il faut éviter le postulat menteur " valeurs françaises, fille aînée de l'église, laïcité ".

Je vous rassure de suite, je ne suis pas pour la burka mais je dénonce la méthode et là je rejoins l'analyse de Dupuy junior qui mène une reflexion de raison, d'argumentations juridiques à l'aûne du commentaire apporté par HORCHANI Salah, dont la contribution dans ce débat, me paraît salutaire pour ceux qui veulent comprendre l'aspect religieux du problème.

Il démontre que le port du voile est de source biblique ce qui met à mal l'argument de valeurs chrétiennes opposé aux musulmans dans la manifestation de leur foi.

Sur les autres arguments développés par DUPUY Junior, il a raison:

-préservation de la culture française ? Quelle culture ? "Le monde entier a pénêtré" la France: au Sud les phéniciens, les grecs, à l'est les aryens - venus de régions proches de la Perse- , à l'ouest les normands, puis les arabes, puis les huns, puis les gaulois etc....et aujourd'hui cela va être pire, populations du sud de monde, de l'est de l'europe, de l'asie etc.... Moi ca me fait rire quand j'entands Sarko dire que la terre fait partie de l'identité nationale ( comme si il y a une terre française.. Mayotte c'était quoi avant ? Ca faisait partie de lidentité française ? Idem pour l'Algérie, le Siam.....). Il n'y a donc pas de culture frnçaise, il y a un amalgame de cultures et croyez moi l'apport n'est pas fini. La vraie culture c'est de prendre le meilleur des cultures des peuples à la seule fin d'améliorer sa propre culture.

défendre la dignité de la femme ? Et que fait-on pour que les femmes aient le même salaire que les hommes ? Est-il normal que quand une femme qui bosse annonce une grossesse, qu'elle devienne une gêne pour son employeur ? Et l'exploitation des femmes dans la pornographie ? Et les filles enceintes dés le collège ? Il n'a qu'a voir les propos de Devidjian à propos d'une femme politique lyonnaise " la S.....".

-question de sécurité ? Le Conseil d'Etat a été clair. Il n'y a aucun exemple d'un fait de dangerosité. Qu'importe quelques femmes voilées dans les rues, s'il y a la paix. A contrario, essayez de vous ballader en banlieue en toute sécurité et là vous verrez où se situe le vrai problème d'insécurité en FRANCE

-lutte contre l'intégrisme ? Que fait-on contre l'intégrisme des sectes ( Témoins de je ne sais quoi...), religieux des juifs ( j'ai bossé dans le 3 et 2ème arrdt de Paris et l'ADMINISTRATION vous demande d'éviter "d'heurter" de déplaire à ces personnes de peur que ne se déclenche des protestations et que pleuvent des sanctions demandés au plus haut sommet de l'Etat ( il fut un temps ou "le beauf", qui fréquentait la synoagogue du coin, vous savez le fameux commissaire N..... allait directement demander la tête d'un tel ou autre auprès de Tonton). Que fait le gouvernement français contre le BETAR ou la LDJ (organisation étant interdite aux États-Unis et même en Israël, classée comme raciste et terroriste. Comment expliquer la mansuétude de l’État français à leur égard, quand la justice a pourtant condamné à plusieurs reprises leurs militants pour des actes de violence ?" ). A cet égard, je arppele que lors d'une manifestation du CRIF en 2002, ( qui était ministre de l'intérieur en 2002) un commissaire de police a été poignardé et la LDJ a été pointée du doigt. Dés ors, il s'en déduite qu'au yeux du gouvernement français, l'intégrisme ne provient que de l'islam.

La question est est-ce que la burka porte atteinte aux principes fondamentaux de la France ( c'est le propos des politiques); Question: quels sont ces principes ? A partir de la réponse on débattra. ( qu'on avance pas de vagues concepts d'identité nationale, de valeurs, de paysage français etc..DU CONCRET, DU PALPABLE).

Par ailleurs, est-ce le débat prioritaire à l'heure où la Grêce agonise ? A l'heure où l'on nous parle de possibilités de faillite de notre régime de retaites ? Du trou de la Sécu? De la faillite de nos caisses ( propos de Fillon) ? Qu'est-ce qui est prioritaire? L'emploi ou la burka ? Les délocalisations ou la burka ? Chacun y va de son couplet . Hortefux parle de fraudes aux allocations en pointant du doigt vers un musulman , mais la fraude Monsieur Hortefeux n'a pas de nationalité, de religion ? Il y a de "bons français" non auvergnats qui fraudent et qu'est-ce que le montant de cette fraude par rapport à la fraude officielle ( exemple la commune de St LOUIS, les finances publiques, les avions privés loués par les ministres etc..).

Conclusion: on montre du doigt une partie de la population d'origne étrangère alors même que de nombreux franbçais se sont convertis à l'islam. Dés lors que faire ? Ces descendants d'étarngers sont nés en France et sont Frnçais. Comme on ne peut pas les mettre dehors, il va bien falloir trouver un terrain d'entente pour vivre ensemble. Une loi "contre eux" est une loi contre la France, contre notre capacité d'intégration? Cette loi sera une loi à contre-courant de l'histoire d'acceptation de l'autre.

J'attends de voir l'application à Orly et Roissy quand vont débarquer de leur vol privé les princes arabes avec leurs fammes. J'attends de voir l'application à Paris quand ces dames iront faire leurs courses dans nos magasins de luxe et surtout j'attends de voir l'application de la loi dans nos banlieues par nos policiers ( à Vaux en Velin, A la courneuve, A venisieux, dans certains quartiers de Marseille, A Mantes la Jolie - dites Mantes la mosquée-....) ca va se terminer en émeute. Vous croyez que les jeunes des cités vont laisser les policiers interpeller leurs soeurs et mère, les faire se déshabiller et verbaliser.. Ca va brûler encore plus.....


43.Posté par Albophobie-A la réunion aussi le 02/05/2010 17:10

Pour beaucoup de société anti raciste comme Le MRAX ou encore SOS racisme, etre belge ou francais, et etre victime de racisme, cela n'existe pas, pourtant, au sein d'une cité, etre francaise ou belge, veux dire proie facile ou directe pour certain groupe ethniques ou non, on se souvient des black panther au USA, qui s'attaquais deliberement aux femmes blanches, au chef representant les marocains en belgique qui avoua lors du meurtre de joe, que certain groupe de jeunes ne s'en prenaient qu'aux belges de preference blancs, au ratonnades lors de la manifs contre la loi fillon, ..........Beaucoup pense que seul les groupes ethniques ou religieux comme les musulmans ou les juifs sont victimes de racisme, pour beaucoup, le raciste est un blanc, hors depuis ces dernieres années, ont vois que c'est le contraire qui est la réalité : des groupes de jeunes, maghrebins, africains et autres, qui agressent ou violent sur base de la couleur de peau, traitant la personnes de sale francais, de sale zorey ! On a deja recensé des cas de viols comme ca en angleterre, australie, en france, dans tout les cas, les victimes qui telephonerent ou firent appel a un groupe anti raciste, virent qu'a leurs yeux, cela n'existait pas! Mais comment appeller cela?
Quand on agresse une personnes pour sa couleur de peau blanche ou de son origine de naissance, quand on lui refuse un poste? a cause du meme probleme? Certain pensent que cela est en rapport avec des groupes type FN et autres, mais quand tout ceux qui devraient vous proteger, vous donner justice vous laches, il ne reste souvent plus que l'extreme pour faire entendre sa voix, hors, il faut eviter cela! Cela se retrouve en Afrique ou des africaines voudrais etre blanches, en europe, il vaux mieux naitre africain ou maghrebin pour ne pas etre agressé ou violée! une fille en jupe merite t'elle d'etre violée? non. Pour eux, a les entendre, cela suffit, car elle est responsable simplement pour avoir mis une jupe! Pauvreté ou non, il savent parfaitement ce qui est juste ou non, le bien et le mal, est on revenu 50 ans en arriere au moment ou on disait qu'une fille etait le diable, que c'etait elle la fautive si elle se fait violée? Rappelez vous que les églises et les dogmes sont un vecteur important de ces comportements la Catholique en premier, mais dans les republique islamique ne pas oublier que les femmes n'ont que des droits restreint, l'Iran et sa police des moeurs etant le meilleur exemple! Homme et femme sont né egaux, alors pourquoi faire tant de violence aux femmes

44.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 02/05/2010 18:05

37. La différence c'est que je n'ai fait qu'une faute en 56 lignes... Comparez par exemple au post 10, 2 fautes majeures en même pas deux lignes. Ceci dit, c'est une faute régulière chez moi.

45.Posté par Etrange, mekanik sa mère ! le 02/05/2010 18:06

Qui le croirait?

46.Posté par HORCHANI Salah le 02/05/2010 20:37

@ 41.citoyen le 02/05/2010 16:43

Bonjour,
Votre conclusion est exacte : nulle part, dans le Coran, il n’est mentionné que le port du voile (ni du foulard, d’ailleurs) est une prescription pour les croyantes, en général.
Cordialement,

HORCHANI Salah

47.Posté par laluno le 02/05/2010 20:52

Réponse à Pierre Frédéric Dupuy…

Dites mon cher ami je vous admire ..La longueur de vos textes n’atteint pas ’expression, qu’on’ aurais pu résumer dans trois phrases …
Moi je sais que tout le monde peut faire des fautes. (surtout quand j’écris sur un iphone )
Mais voulez vous m’excuser de votre locutions 34, dont jadis mon professeur de français aurait notifié de crottes de biques…

48.Posté par citoyen le 04/05/2010 19:52

46.Posté par HORCHANI Salah le 02/05/2010 20:37

Je vous remercie M. HORCHANI Salah.

=> Conclusion: on fait tout un débat, inutile, entre "beaux esprits", au nom de la liberté religieuse islamique à propos d'un comportement vestimentaire non prôné par l'Islam..

Alors que c'est un faux problème religieux et donc un faux débat (à ne pas mélanger avec d'autres questions: place de l'Islam en France, polygamie.... , question réelles mais distinctes et qui elles entrent bien dans la "sphère" de l'Islam ).

J'avoue que je ne comprends pas! Et cela concerne à tous les posts dont certains très "inspirés" qui parlent de beaucoup de choses en oubliant ce point (concernant uniquement le voile intégral et non d'autres questions, je le répète à nouveau..).

Ainsi par exemple pour Ozak (post 42) qui dit notamment:

"Je vous rassure de suite, je ne suis pas pour la burka mais je dénonce la méthode et là je rejoins l'analyse de Dupuy junior qui mène une reflexion de raison, d'argumentations juridiques à l'aûne du commentaire apporté par HORCHANI Salah, dont la contribution dans ce débat, me paraît salutaire pour ceux qui veulent comprendre l'aspect religieux du problème.

Il démontre que le port du voile est de source biblique ce qui met à mal l'argument de valeurs chrétiennes opposé aux musulmans dans la manifestation de leur foi.
"

Or, il n'y a rien de religieux ou presque dans le voile intégral, justement, hélas, et il faut le rappeler si on prétend mener une réflexion théorique sur le sujet ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes