MENU ZINFOS
Santé

Projet d'accord sur une augmentation de 180 euros de salaire pour les soignants du public


Le gouvernement propose une augmentation de 180 euros mensuels du salaires des soignants du secteur public, hors médecins.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Jeudi 9 Juillet 2020 à 11:29 | Lu 1673 fois

Projet d'accord sur une augmentation de 180 euros de salaire pour les soignants du public

Dans le cadre du Ségur de la Santé, le gouvernement a proposé dans la nuit aux syndicats une hausse minimum de rémunération de 180 euros mensuels net pour l'ensemble des personnels hospitaliers du secteur public, en dehors des médecins.

Dans le détail, le projet d'accord prévoit une première revalorisation de 90 euros net en septembre prochain, et une seconde du même montant au mois de mars.

Sont concernés l'ensemble des salariés paramédicaux (infirmiers, aides-soignants), ainsi que les salariés non médicaux (comme les techniciens et brancardiers) des hôpitaux et des Ehpad publics. Les médecins hospitaliers font l'objet de négociations séparées.

Une refonte des grilles pour certains métiers soignants et médico-techniques est également prévue. Figure également un volet sur l'emploi, avec 15.000 embauches dans les établissements publics (la moitié de créations de postes et l'autre moitié de recrutements pour des postes non-pourvus). L'enveloppe globale atteint 7,5 milliards d'euros.

De leur côté, les syndicats demandaient une hausse mensuelle de 300 euros pour l'ensemble des personnels du secteur public. La version définitive du protocole d'accord doit leur être transmise à la mi-journée.

Les syndicats plutôt satisfaits

Ce projet de protocole d'accord "conduit en l'état à une revalorisation significative des métiers hospitaliers", a réagi Zaynab Riet, déléguée générale de la Fédération hospitalière de France (FHF), évoquant "une occasion à saisir".

"Bien sûr, ce protocole n'est pas parfait. Mais on a été au bout de ce qu'on pouvait faire. Et 7,5 milliards d'euros, ce n'est pas une petite somme: on ne repart pas avec quelques centaines de millions d'euros", a souligné de son côté Didier Birig, secrétaire général de FO-Santé.

Un responsable de la CGT Santé (premier syndicat dans la fonction publique hospitalière) s'est dit à ce stade réservé, regrettant que les salariés du privé soient concernés par une partie de l'enveloppe, soit 1,6 milliard d'euros.

Pas d'accord pour les médecins

Si une issue semble se dessiner pour le personnel médical et paramédical, les choses semblent en revanche compromises pour les médecins hospitaliers, qui font l'objet de négociations séparées. Les discussions menées mercredi avec les syndicats de praticiens hospitaliers restent bloquées faute d'avancée sur l'enveloppe promise par le gouvernement, selon les sources syndicales.

La semaine dernière, Olivier Véran avait proposé une enveloppe de 600 millions d'euros pour leurs rémunérations, dont 400 millions pour les médecins et 200 millions pour les internes et étudiants. Les syndicats espéraient une rallonge pour financer de nouveaux échelons en fin de carrière et une hausse des indemnités de gardes et astreintes.





1.Posté par Jambalac le 09/07/2020 12:01

Ils se sont fait bernés.
Santé:
- personnels: plus de 1.200.000 personnes
-plus de 3100 établissements

Budget Ségur de santé : 7,5 milliards d'€
..............................................................................

AIR FRANCE: 45.000 personnes . Don de 7 milliards de l'Etat.

2.Posté par JORI le 09/07/2020 12:41

Cette augmentation est minime vis à vis de la sur rém que doivent percevoir le personnel hospitalier ici, non?.

3.Posté par Marie le 09/07/2020 20:36

Hummm
Et le privé dans tout ça, surtout ehpad privé ( reconnue d utilité publique )
Un membre de la CGT, regrette que se soit partagé ave le privé ???
Encore un vendu , ici vu la sur rem certains vont se gaver .........

4.Posté par Une retraitée le 09/07/2020 20:57

RSA, CAF, chômeurs, et dans tous cela la revalorisation des retraites c'est pour quand ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes