Social

Profilage Réunion: Après 9 jours de grève, le travail reprend

Jeudi 16 Février 2017 - 11:02

Profilage Réunion: Après 9 jours de grève, le travail reprend
Le travail a repris ce matin. Alors qu'un mouvement de grève illimitée avait été entamé depuis le 7 février dernier par les salariés de Profilage Réunion (Arcelor Mittal) - l'augmentation de salaire proposée dans le cadre des NAO étant jugée insatisfaisante - un protocole de fin de conflit a été signé hier soir avec la direction.

"On a dû faire un bras de fer. Finalement, on a obtenu 0,5% d'augmentation, ainsi que l'octroi de primes à la signature et l'étalement des jours de grève", indique François Toupart, délégué FO-métallurgie.

S'il juge cette sortie de grève "honorable", il déplore qu'il faille "toujours combattre pour se faire respecter". "Cette grève a permis de remettre les pendules à l'heure", conclut-il. 
Lu 1253 fois



1.Posté par le dodo masqué le 16/02/2017 17:21

0.5 % d'augmentation d'un coup ? j'espère que les mecs vont pas faire des folies avec ce pactole !

2.Posté par Crikotte le 17/02/2017 07:18

ah ah ah ben les mecs....vous avez perdu combien au fait???

3.Posté par Felg le 17/02/2017 07:22 (depuis mobile)

Ridicule pour certains qui ne s'avent meme pas c'est quoi le droit de grève a rester sous la dictature d'un direction qui puent

4.Posté par Barn le 17/02/2017 10:45 (depuis mobile)

Notre combat a était atteint a empêcher de négocier pour les lâches qui attendait le A.I.

5.Posté par Price le 17/02/2017 12:46 (depuis mobile)

La direction qui paye les cadres inutile bon a rien et fénéant y compris certains étam alors nous les ouvriers qui fait tourner le moulin pour nourrir leurs cercle vicieux.

6.Posté par Price le 17/02/2017 12:53 (depuis mobile)

Nous avons perdu les sous des fénéants et des cadres inutile comme vous avec argent gaspiller pour vous payer.

7.Posté par Jule le 17/02/2017 18:18 (depuis mobile)

crikotte et dodo masqué,sous le nom de dodo ça te va meme pas parceque tu est masqué et on connait qui tu est un lèche cul de la direction manipulateur des faibles ta pas honte fénéant a soutenir les parésseux des cadres inutile dont tu fait partie.

8.Posté par Michel le 20/02/2017 20:35

Les grévistes de la clinique de la Paix revendiquaient 250 €, celles de la clinique de Saint Joseph 500.

C'est effectivement de tels montants qu'il faudrait de plus par mois pour des salariés payés au Smic pour s'en sortir.

L'expérience nous prouve malheureusement que pour obtenir ces centaines d'euros, il faudra bien plus que des grèves isolées les unes des autres. Il faudra une lutte générale de la classe ouvrière pour obliger les patrons à rendre justice aux travailleurs. Et ils ont les moyens de payer les Deleflie et les Mittal !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter