Courrier des lecteurs

Prof braquée en plein cours à Créteil….. Le Ministère dans l’embarras.

Mardi 23 Octobre 2018 - 09:35

Prof braquée en plein cours à Créteil…..   Le Ministère dans l’embarras.
Notre ministre de l’Education Nationale, Michel Blanquer essaye de rassurer le monde enseignant, mais la problématique ne date pas d’hier.

Michel Blanquer a hérité d’une forme de omerta des chefs d’Etablissements du second degré.

Il faut savoir qu’un gamin en dessous de 16 ans ne peut être exclu d’un collège ou lycée, scolarisation obligatoire oblige. Dans le cas qui nous intéresse, le seul recours qu’a le chef d’Etablissement est le conseil de discipline accompagné d’une exclusion vers un autre établissement.

Il faut savoir aussi, c’est que le mouvement des chefs d’Etablissement se fait au bon vouloir du Recteur…..En clair : pas de vagues !

J’ai pratiqué longtemps le collège en ZEP, des situations comme celle-ci, j’en ai vécues.

Alors, le Ministère, dans sa splendeur, a édicté des règles adoptée ou non par le CE, selon la conjoncture. Pour exemple le port du voile ! Selon le bon vouloir !

Le Chef d’Etablissement a besoin, dans un cas sensible, de s’appuyer sur des textes de lois. Le ministère : « démerde à zot ».

La solitude du chef d’Etablissement, et le sentiment d’abandon des profs sont à prendre sérieusement en compte.

Je me suis intéressé au concours de Chef d’Etablissement. J’ai des collègues qui ont hérité d’un établissement merdique .

Et bien ces chefs nouveaux ont su dynamiser une  équipe administrative composée de Conseillers d’Education, de surveillants, d’adjoints, qui ont su juguler cette violence. Aujourd’hui tout baigne  . Ce n’était pas évident au départ. A commencer par l’accueil filtré des élèves le matin : « enlève ta casquette, coupe ton portable, dealer déor …… ».
 
Alors, je demande, puisqu’enseignant moi-même, plus d’engagement du Ministère, et plus d’implication des chefs d’Etablissement, clés du retour au calme  à la discipline, et du plaisir à aller à l’Ecole.
Alain NIVET
Lu 1199 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

72.Posté par Bled le 29/10/2018 19:32

L'honnêteté intellectuelle consiste entre autres à reconnaître ses erreurs, à ne pas soutenir mordicus , en dépit du bon sens, une définition que l'on sait fausse. L'honnêteté intellectuelle n'est pas compatible avec la mauvaise foi caractérisée. Ne pas mentir, ni aux autres ni à soi-même c'est cela aussi l'honnêteté intellectuelle.

71.Posté par Bertel de Vacoa le 29/10/2018 11:49

Nivet a relevé le rideau... LOLLLLLL... mais pas le niveau !

Je vais être plus intelligent que lui... je vais oublier la menace physique... parce seul les cagnards et les violents menacent physiquement ... leurs contradicteurs !

70.Posté par JORI le 28/10/2018 10:28

67.Posté par Alain. NIVET roi des cons et des emmerdeurs.
Au moins avec vous on sait à qui on affaire. C'est bien ce que je dis, vous apostrophez une personne qui répond à la place de quelqu'un d'autre, mais vous quand vous le faite, vous trouvez cela normal. Je relève juste une contradiction déjà répétée par vous. Le donneur de leçons pris à son propre piège. C'est peut être pour cela que vous ne voulez jamais répondre à mes questions!!.

69.Posté par Alain. NIVET le 28/10/2018 00:35 (depuis mobile)

67) week end déjà fini, rideau relevé.

A. N.

68.Posté par Alain. NIVET le 27/10/2018 21:51

66) mais qu'il est.........ce Jori. Jules Bénard est mon ami et il signe de son nom. Il est normal que devant un tel déferlement de bêtise, on s'entraide. C'est cela l'amitié ! Mais Jules n'a pas besoin de moi pour rétorquer.

Vous en avez d'autres comme ça dans votre bertel vacoa ?

65 ) Osez.......

A.N.

67.Posté par JORI le 27/10/2018 19:48

64.Posté par Alain. NIVET le 27/10/2018 13:25
"Vous êtes qui pour prendre la défense de Bertel ? Comme kréol i dit ": il est assez grand garçon pour répondre tout seul" !", pourtant à vous aussi cela vous arrive de prendre la défense d'autres internautes. Je crois même que c'était bénard. Je vous l'ai même déjà signalé. Mais vous, vous avez tous les droits. Le fameux : "faites ce que je dis,pas ce que je fais". MDR

66.Posté par Bertel de Vacoa le 27/10/2018 18:57

En mode réponse... sur Twitter

65.Posté par Bled le 27/10/2018 15:57

L'honnêteté intellectuelle c'est entre autres, reconnaître ses erreurs et ne pas soutenir mordicus une définition que l'on sait fausse.

64.Posté par Alain. NIVET le 27/10/2018 13:25

63) Vous êtes qui pour prendre la défense de Bertel ? Comme kréol i dit ": il est assez grand garçon pour répondre tout seul" !

Je baisse le rideau jusqu'à lundi, Mr qui ...?

A.N.

63.Posté par @Nivet A crème de la creme le 27/10/2018 13:02

Voyez-vous crème de la creme, vos contradicteurs, bien qu'écrivant sous pseudo, sont bien moins hargneux que vous, bien moins insultants, voire pas du tout. À quoi vous sert-il d'écrire sous votre véritable identité si cela ne réfrène ni vos ardeurs, ni votre morgue, ni votre vulgarité? A rien. Vous êtes un rustre qui se présente sous son vrai nom, voilà tout. Relisez-vous mon cher. Sentez à quel point vous manquez de maturité, toute personne âgée que vous soyez. Admettez que vos contradicteurs ne vous volent dans les plumes qu'à la suite de vos provocations répétées. Je crois sincèrement que vous devriez consulter et pour tout dire, vous me faites un peu de la peine. Je vous souhaite de retrouver le bon qu'il y a surement en vous. De vous apaiser. D'aimer votre prochain dans l'amour de Dieu. De vous aimer. De parfaire votre orthographe et vos raisonnements. De trouver la lumière. Amen.

62.Posté par Alain. NIVET le 27/10/2018 11:36

59) Comment peur-on "botter le train" à quelqu'un dont on n'a pas l'identité ? Et puis, c'est une expression !

J'attends vos excuses pour vos insultes à la religion catholique, dont je fréquente assidûment les représentants.

J'attends vos excuses pour incitation à la haine religieuse, et non respect de mes convictions.

49) J'attends vos excuses pour avoir mis en cause mon honnêteté Intellectuelle. Ce' qui est une atteinte grave à mon intégrité.

La différence entre vous et moi, c'est que j'apparais sous mon vrai nom Alors que vous vous cachez sous un pseudo..........

Je peux encore en rajouter dans votre bertel.....

A.N.

61.Posté par Bertel de Vacoa le 27/10/2018 11:25

60.Posté par JORI le 27/10/2018 10:16 (depuis mobile)
59. Bertel de vacoa.
Si ce sont comme ses réponses que j'attends en vain à chacun de ses articles, vous n'êtes pas près d'avoir ses excuses.


Nivet a dépassé les bornes de ce qui est admis sur ces sites ! Je ne suis pas violent !

Je ne porterai pas plainte mais je me fais fort de répondre lorsque NIVET s'excusera ! J'ai toujours préféré la plume à l' épée !

60.Posté par JORI le 27/10/2018 10:16 (depuis mobile)

59. Bertel de vacoa.
Si ce sont comme ses réponses que j'attends en vain à chacun de ses articles, vous n'êtes pas près d'avoir ses excuses.

59.Posté par Bertel de Vacoa le 27/10/2018 05:18

55.Posté par Alain. NIVET le 26/10/2018 18:55
Fichez vite le camp avant que je vous botte le train.........


Avant de vous répondre.... parce que je le ferai .... j'attends des excuses pour cette menace physique !

58.Posté par Alain. NIVET le 27/10/2018 00:27

57)Bertel, méfiez-vous, vos bretelles vont vous péter à la g........! Vous persistez et dans la supposition. Démonstration hasardeuse. sans fondement sérieux. Vous êtes donc suppositoire !
Moi, je veux du concret, de la preuve ! Pas de la gesticulation d'un pseudo, hystérique de surcroît, en manque de commentaire et de mauvaise foi, se campant bêtement et caractériellement sur des affirmations infondées.
Il se fait tard.J'ai perdu trop de temps avec vous.
Continuez si vous voulez, j'ai un autre article au feu.
Parce que j'écris, moi, je ne vomis pas !

A.N.

57.Posté par @bertel le 26/10/2018 20:43

@Bertel. (Stp, M. Nivet, laisse les grands parler entre eux). Je disais donc, Nivet A, crème de la crème n'utilise pas toujours la signature Alain. NIVET. Il utilise par exemple NIVET tout court: https://www.zinfos974.com/Les-fonctionnaires-remuneres-au-merite-Bonjour-l-ambiance-_a128515.html , donc ce n'était pas forcément un faussaire qui insultait les coureurs (avec des fautes d'orthographe) sous la signature Alain Nivet. On pourrait montrer ici que Nivet utilise bien d'autres signatures (dont A Nivet, abandonné depuis Nivet A),mais comme on a pas que ça à faire quand même...

56.Posté par Alain. NIVET le 26/10/2018 19:24

54) Bertel, cessez de gémir. Vous étiez encore dans la naïveté quand j'allais à Maperine voir et écouter ce Maloya interdit . Nous sommes probablement de la même génération.
Des conteurs réunionnais et écrivains, j'en connais et les fréquente. En clair , l'histoire , je la connais.

Question : pourquoi la musique réunionnaise ne se vend pas hors département, alors que la musique mauricienne est joyeuse et est présente partout dans les soirées réunionnaises? Pourquoi la musique antillaise est si connue et diffusée ? Parce que ces gens là ne renient pas leur histoire, mais ils évoluent. Ils ne se lamentent pas à longueur de temps "moin lé misère, moin lé descendant d'esclave...." Ils apprécient ce que la France leur a apporté. Certes, tout ne fut pas brillant, mais vous avez du mal à comprendre que l'histoire répondait à la situation du moment, et que les besoins de l'époque ne sont plus ceux d'aujourd'hui avec les mentalités afférentes. Cessez de gémir, de vous lamenter, ce qui ne vous empêche pas de profiter des bienfaits de la France en râleur et hypocrite.

A.N.

55.Posté par Alain. NIVET le 26/10/2018 18:55

53) Bertel Vacoa . Oh, que c'est petit et mesquin. Qu'est ce que vous fichez à la Réunion ? Terre à l'origine déserte, donc nos colonisée, où les missionnaires ont fait un énorme travail ! Bertel, déor, refusez ce que vous ont légué ces salauds de colonialistes qui ont osé occuper une ile déserte; refusez cette culture apportée, en outre, par les missionnaires, refusez votre sur rémunération.Fichez vite le camp avant que je vous botte le train.........

A.N.

54.Posté par Bertel de Vacoa le 26/10/2018 18:36

Petite bafouille pour le Grand NIVET :

La dérive... identitaire, l'exploitation des consciences... ou la mémoire courte !
Le maloya, qui a été interdit rappelons-le pendant longtemps a su se faire sa place dans le paysage musical réunionnais et surtout dans la reconnaissance d'une partie non négligeable de la population réunionnaise qui a souffert durant les années de la colonie !
Le maloya... c'était la complainte des esclaves... c'était l'exutoire indispensable pour oublier les souffrances et autres infâmies du système colonial.
"Le mot maloya viendrait du malgache ("maloy aho "): maloy voulant dire "parler, dégoiser, dire ce que l'on a à dire". En effet, comme le blues américain, le maloya est un chant de complainte, chanté à l'origine par les esclaves ayant le mal du pays ou se plaignant des mauvais traitements de leur maître. Longtemps occultée voire interdite par l'administration coloniale et les propriétaires d'esclaves, cette musique avait quasiment disparu avant d'être redécouverte et mise à l'honneur dans les années 1970 par des auteurs-compositeurs tels DANYEL WARO. Le maloya est associé au kabar et au servis kabaré. Ce dernier étant un rituel afro-malgache rendant hommage à l'esprit des ancêtres." (c)
Aujourd'hui, à chaque visite de ministre, dans ce DOM ... on se croit obligé de l'acceuillir ... avec du maloya ! Qui sont ces "maloyeurs" ou leurs commanditaires accueillant ceux qui continuent de les considérer ... comme des français mis à part !
Bertel de Vacoa

53.Posté par Bertel de Vacoa le 26/10/2018 18:12

46.Posté par Alain. NIVET le 26/10/2018 00:02
42) Bertel, après j'en aurai fini avec vous.
LA REUNION a été scolarisée avec le consentement et par la volonté du pouvoir alors en place, par les religieux jusqu'au début du 20ème siècle.
Toute l'Afrique et nos colonies par ailleurs, a eu accès au savoir grâce aux religieux missionnaires......
Nous leur devons beaucoup. Notamment la présence française dans les contrées éloignées où la culture française, l'instruction, ont pu pénétrer et s'implanter.
Il ne s'agit pas de ma liberté de penser, mais de la réalité.

Voilou, Bertel, j'en ai fini avec vous !

A.N.



Voilou, Bertel, j'en ai fini avec vous ! Avec moi ... Certainement pas ! Vous avez juste commencé ou vouloir continuer à glorifier une certaine religion qui a sacrifié des millions d' Africains !

52.Posté par JORI le 26/10/2018 13:29

47.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 26/10/2018 01:09
+++++++++1

51.Posté par Alain. NIVET le 26/10/2018 12:05

49, 50) je suis obligé, hélas de vous répondre. Je ne puis laisser passer de tels mensonges accompagnés d'une véritable haine;
Pauvre...........! Vous avancez des hypothèses les plus farfelues sans fondement, histoire de me "moucher" par vice !
ERREUR, MONSIEUR M. PSEUDO. Je ne suis pas atteint, mais plutôt satisfait de votre réaction , significatif d'un état de débilité profond.

A.N.

50.Posté par @ bertel le 26/10/2018 11:24

@bertel: je pense que vous faites erreur. NIvet signait A Nivet jusqu'à très récemment. Il s'est mis à signer Alain.nivet depuis que des petits farceurs l'ont appelé Nivet A crème de la crème. Je crois donc que c bien lui qui critiquait les coureurs. Bien son style. Hargneux. hautain. Pretentieux.

49.Posté par @ bertel le 26/10/2018 11:24

@bertel: je pense que vous faites erreur. NIvet signait A Nivet jusqu'à très récemment. Il s'est mis à signer Alain.nivet depuis que des petits farceurs l'ont appelé Nivet A crème de la crème. Je crois donc que c bien lui qui critiquait les coureurs. Bien son style. Hargneux. hautain. Pretentieux.

48.Posté par Lesseps le 26/10/2018 10:33

@46: on voit le résultat tous les jours en Afrique et les colonies de l’incurie catholique... .. un désastre... vive la religion et ses désastres millénaires.. il n’y a bien que les lobotomisés pour lui trouver un quelconque intérêt ..

47.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 26/10/2018 01:09

Dans un post et sous un de ses articles précédents, NIVET a avoué qu'il écoutait les chaines d'info en boucle à longueur de journée. Pourquoi d'après vous?

Dans l'espérance que la presse parle de ses écrits.....

46.Posté par Alain. NIVET le 26/10/2018 00:02

42) Bertel, après j'en aurai fini avec vous.
LA REUNION a été scolarisée avec le consentement et par la volonté du pouvoir alors en place, par les religieux jusqu'au début du 20ème siècle.
Toute l'Afrique et nos colonies par ailleurs, a eu accès au savoir grâce aux religieux missionnaires......
Nous leur devons beaucoup. Notamment la présence française dans les contrées éloignées où la culture française, l'instruction, ont pu pénétrer et s'implanter.
Il ne s'agit pas de ma liberté de penser, mais de la réalité.

Voilou, Bertel, j'en ai fini avec vous !

A.N.

45.Posté par A mon avis le 25/10/2018 21:48

Cessez de commenter les conneries de NIVET !
vous lui faites trop plaisir !

44.Posté par Lesseps le 25/10/2018 07:09

Ce qui est sûr, c’est que NIVET ne sera jamais journaliste... son orthographe est trop approximative, niveau primaire...

43.Posté par Bertel de Vacoa le 25/10/2018 04:38

32.Posté par Pour Bertel le 24/10/2018 19:02 (depuis mobile)

J'ai bien noté !

42.Posté par Bertel de Vacoa le 25/10/2018 04:36

34.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 19:26
Je ne m'adresse plus à quelqu'un de mauvaise foi animé d'une haine envers la religion et l'école privée.
.... dites-vous

Je comprends mieux certains maintenant ! On n'a donc pas le droit d'avoir un avis différent du vôtre !!! On devient alors insultant - sic - prouvez-moi où j'ai été insultant voire haineux ?

OUI ! Je vais vous préciser mon avis : l'école doit se "pratiquer" dans les écoles et la religion dans les églises et autres temples dédiés. Je ne suis pas favorable au mélange des deux. Je le dis au nom de ma liberté de penser, tout comme vous ! Et si vous ne supportez pas la contradiction, il doit bien exister des forums et autres sites catholiques où vous ne serez pas contredit !

Je ne vous salue pas !

41.Posté par Bertel de Vacoa le 25/10/2018 04:25

31.Posté par JORI le 24/10/2018 18:52
En vous répondant, il pense surtout pouvoir vous "recadrer".

Lol ! Il peut toujours essayer !

40.Posté par Alain. NIVET le 25/10/2018 01:08 (depuis mobile)

C’est pitoyable ! Tout est dit. Vous persistez dans la méchanceté. Et pourtant, contrairement à votre sœur qui a inventé la télé couleur, on ne vous doit même pas le fil à couper le beurre. Continuez à vous croire important si ça vous fait plaisir.

39.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 23:43

38) Pour un journaliste,.......peu de répartie, manque évident d'imagination, d'à propos, revanchard, manque de distance......! Vous êtes sûr que vous avez été pigiste ?

A.N.

38.Posté par Pas ébranlé, mais dégoûté le 24/10/2018 21:54 (depuis mobile)

post 35 : ce sont des réflexions comme ça qui fait que vous êtes écœurant. Ce n’est pas parce que vous ne me connaissez pas que je n’ai pas fait une belle carrière, et ce n’est pas parce que vous en parlez tout le temps que la vôtre a été réussie.

37.Posté par Pas ébranlé, mais dégoûté le 24/10/2018 21:54 (depuis mobile)

post 35 : ce sont des réflexions comme ça qui fait que vous êtes écœurant. Ce n’est pas parce que vous ne me connaissez pas que je n’ai pas fait une belle carrière, et ce n’est pas parce que vous en parlez tout le temps que la vôtre a été réussie.

36.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 19:56

30) Cette intervention fait partie du package précédent. Après, promis, je vous abandonne.

Ici "Publique" est un abus de langage Il est pris comme un adjectif. Il est le raccourci de "Ecole publique".

A.N.

35.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 19:37

33) pour un journaliste, vous n'avez aucune déontologie.
Vous étiez peut- être un journaliste éminent en métropole dans la revue nécrologique, mais ici, vous n'êtes plus en activité.
Alors comme cela le "grand reporter", homme d'action, est ébranlé par un petit scribouillard nommé NIVET ?
Bizarre, bizarre ce comportement ! La déception professionnelle de ne pas avoir été reconnu pas ses pairs, sûrement !

A.N.

34.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 19:26

30) là, vous dérapez sérieux ! Je parle bien d'un élève qui subit une sanction disciplinaire...... , Il est exclu de l'établissement du privé et doit s'inscrire dans le laïque. Comme jusqu'à 16 ans la scolarité est obligatoire, c'est la loi, dans le laïque , l' élève sanctionné "est échangé" avec un élève dans le même cas, avec autre collège.

Si vous n'aimez pas l'Ecole Catholique Privée, c'est votre droit, mais ne soyez pas insultant envers cette religion "! Le respect" doit être rayé de votre vocabulaire depuis bien longtemps.
Le parent d'élève que vous avez été doit faire preuve de sang-froid. Cela fait partie de l'Education.

Je ne m'adresse plus à quelqu'un de mauvaise foi animé d'une haine envers la religion et l'école privée.

A.N.

33.Posté par Pour Nivet A. le 24/10/2018 19:06 (depuis mobile)

Quand je suis rentré de métropole après une carrière de journaliste réussie, j’ai signé de mon vrai nom. Vous m’avez écœuré par vos remarques, Désormais je signe de (presque) votre nom. Je dis n’importe quoi, mais ça ne change rien puisque vous aussi

32.Posté par Pour Bertel le 24/10/2018 19:02 (depuis mobile)

Post 22 le faussaire au mobile n’a jamais écrit sous d’autres pseudos que ceux rappelant le triste A. Navet (donc pas de faux Bertel). Par contre, il n’envoie pas toujours d’un mobile, loin s’en faut. Et le 2e post (sur le dernier), c’est pas lui.

31.Posté par JORI le 24/10/2018 18:52

29.Posté par Bertel de Vacoa le 24/10/2018 17:18
En vous répondant, il pense surtout pouvoir vous "recadrer". A d'autres, ce n'est même pas qu'il n'a pas envie de répondre, c'est qu'il en est tout simplement incapable!!.
Bonne continuation.

30.Posté par Bertel de Vacoa le 24/10/2018 17:56

C'est vous qui l'avez écrit Monsieur Nivet : "Un gamin qui déconne est viré et va rejoindre le publique !" ... le public en bon français...

Donc le PRIVé ne garde que les bons éléments bien dociles , bien serviles parce que formatés par une religion, la vôtre ?

VOUS VOUS RENDEZ COMPTE DE CE QUE VOUS ECRIVEZ ? Monsieur Alain Nivet ! Vous qui nous dites avoir fait carrière dans le SERVICE PUBLIC ?

29.Posté par Bertel de Vacoa le 24/10/2018 17:18

28.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 16:30

Je ne SUIS pas 27 !

Vous êtes définitivement hors course sur ce débat ! Finalement ceux qui se foutent de vous sur ce sujet et sur beaucoup d'autres... ont peut-être raison !

J''en arrive presque à regretter de vous avoir remis à flots !

Pas cordialement du tout !

28.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 16:30

27) Dommage, on était bien partis. Il faut que vous sachiez que bon nombre d'enseignants dans le secondaire sont "nommés" par le rectorat.Donc laïques.Les PE, dans le primaires , passent le concours national laïque. Pour ce qui est de mon exercice dans le public, j'ai déjà longuement tout expliqué dans ces colonnes. Problème d'organisation familiale, culture réunionnaise et volonté de l'épouse.....J'en tiens compte, la vie se fait à deux dans un couple.
JAMAIS, ce problème de l'enseignante que nous évoquons ne se serait passé dans le privé. OUI ! Discipline de jésuite. Et tant mieux pour nos enfants. NON ! Au laxisme du pouvoir en place , de la démagogie, et du bisounours. Depuis bien longtemps d'ailleurs. Que voulez-vous pour vos enfants ? Au contraire, les enfants du Privé ne sont pas des moutons, car les VALEURS de la vie leurs sont inculquées. Alors qu'ailleurs, c'est l'omerta organisée. Et les associations de parents d'élèves sont puissantes. J'en ai même été le chargé de mission !
L'enseignement, jusqu'au début du 20ème siècle était confié aux religieux, monsieur. Cet enseignement fait partie de notre histoire et de l'histoire des familles réunionnaises. .......

Cordialement,
A.N.

27.Posté par Bertel de Vacoa le 24/10/2018 15:54

"Si le privé est prisé, la raison majeure en est la discipline......Un gamin qui déconne est viré et va rejoindre le publique ! "... dites-vous ... et pourtant vous avez fait, selon vos dires, toute votre carrière.... dans le PUBLIC !

Où est donc la déontologie de ces enseignants du PRIVE ? Facile d'enseigner à de pauvres petits moutons convertis à la religion et donc malléables à souhait !

26.Posté par Bertel de Vacoa le 24/10/2018 15:46

25.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 15:03..
23) il ne s'agit pas de saccager le système public .


En premier lieu , il ne s'agit pas de 23... J'ai toujours mis un point d'honneur à répondre en citant très clairement l'identité numérique de La Personne !!!!

... Si le privé est prisé, la raison majeure en est la discipline.... dites-vous !

FAUX et archi-faux .... il n'y a aucun mérite particulier à enseigner dans le privé parce que ces établissements de la maternelle au primaire jusqu'au secondaire sont sous le joug de la catholicité qui vous est si chère et qui pratique la sélection... ce qui est le contraire absolu d'un certain héritage catholique !!!!! !

La discipline est une discipline de fer catholique.... contraire d'ailleurs aux préceptes religieux de base... pour ceux qui comprennent ... au nom de cette discipline de fer... On a imposé à des pauvres collégiens des concerts obligatoires d'orgue.

Le vrai défi de l' ENSEIGNANT n'est pas d'imposer une Education régie par la religion mais d'assumer le défi de former des citoyens libres... dans UN SERVICE PUBLIC d' EDUCATION !

25.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 15:03

23) il ne s'agit pas de saccager le système public . je connais bien les deux systèmes et l'ai déjà expliqué dans ces colonnes J' ai beaucoup ri lorsque j'ai vu, lors de l'accession de Annette à la mairie, son équipe PS qui a manifesté contre l'Ecole Privée, inscrire leurs enfants dans cette même école qu'ils avaient fustigée.
Il y a aussi de nombreux musulmans, d'Objecteurs de conscience dans l'Ecole privée. Celle-ci est TENUE d'accueillir aussi des non catholiques;
L'enseignement est de qualité des deux côtés. l'enseignement privé catholique n'est pas une école de riches. la participation des parents à l'écolage est fonction des revenus. TOUS les enfants des cantinières et hommes de cour sont scolarisée dans le privé.
Il faut savoir que si le fonctionnement dans primaire est financé par les municipalités, le second degré par les autres collectivités, tout le reste est à la charge de l'Etablissement privé.
Si le privé est prisé, la raison majeure en est la discipline......Un gamin qui déconne est viré et va rejoindre le publique ! Une possibilité de sanction que n'ont pas les établissements publiques.

Quant à la suite de votre réflexion, j'y ai répondu dans mon intervention.
.
A.N.

A.N.

24.Posté par JORI le 24/10/2018 13:25

16.Posté par Alain. NIVET le 24/10/2018 10:42
Tout comme vous êtes vous même incapable de répondre à mes questions et cela ne vous empêche pas pour autant de médire!!!. Dois je du coup vous compter parmi les tristes esprits??.

23.Posté par Bertel de Vacoa le 24/10/2018 13:01

Et pour revenir au sujet principal.... désolé d'être envahissant mais après, promis, je n'écris plus !... enfin on verra ...

La suppression massive de postes dans l'éducation nationale... ou de ce qu'il en reste ... est la cause principale de ce délitement du service public d' éducation. Les zélites - sic - n'ont jamais scolarisé leurs propres enfants dans ce système public... ils ont toujours préféré le système privé pour les leurs.

En mettant à l'abri leur progéniture, ils pouvaient saccager le système public qui a longtemps servi d'ascenseur social pour nombre de sans-dents !

Les Professeurs d'aujourd'hui, surtout au collège et DANS LE PUBLIC, sont devenus "les Hussards noirs de la République" mais comme la république dérape.... elle entraîne avec elle... le dernier rempart contre le chaos de la loi de la jungle où le Professeur est la cible !

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 11:10 Ils nous prennent pour des cons