MENU ZINFOS
Municipales 2020

Procurations: Joé Bédier dénonce également des "pratiques frauduleuses" à St-André


"La dynamique de cette fin de campagne est plus que jamais de notre côté". A quatre jours du second tour des municipales, Joé Bédier est plein d'optimisme avant son duel avec le candidat de la majorité sortante, Jean-Marie Virapoullé. Soutenu par le maire du Port Olivier Hoarau, présent à ses côtés, le candidat de l'union de la gauche à Saint-André a fait un dernier point ce mercredi à sa permanence de la rue de la Gare. Comme d'autres candidats dans de nombreuses communes, l'opposant saint-andréen reproche à l’équipe sortante de "pratiques frauduleuses" à propos des procurations.

Par - Publié le Mercredi 24 Juin 2020 à 17:21 | Lu 1423 fois

Outre le soutien d'Olivier Hoarau, Joé Bédier bénéficiera également pour ce second tour du soutien de la fédération locale du Parti socialiste, sans oublier de nombreux colistiers de candidats recalés au premier tour "comme Ranjit Camalon, Serge Camatchy ou encore Jean-François Ramassamy, mais aussi d'anciens soutiens des Virapoullé". "Je vais tenir compte de l’attente de ces personnes et de leur souhait, car il y a du bon partout", explique le candidat de la gauche.

Sur la campagne à proprement parler, Joé Bédier déplore les "attaques" de Jean-Marie Virapoullé, notamment sur son programme.  "Jean-Marie Virapoullé est très fébrile et agressif quand il n'est pas sur la défensive dans les débats publics", glisse le président de l'Union des Saint-Andréens (UDSA). "Par ailleurs, il est expert dans la pratique de l'intox: il n'ose plus dire directement 'Bédier n'a pas de programme', mais 'je suis le seul à avoir un programme cohérent' (...) Ses militants véhiculent partout des allégations telles que Bédier va licencier, va même faire fermer une mosquée", ajoute-t-il.

Autre reproche fait à l'équipe sortante: des "pratiques frauduleuses" sur les désormais très controversées procurations (il n'y a qu'à voir le nombre de plaintes déposées dans pas mal de communes de l'île) ou encore "l'utilisation du personnel communal, que mon adversaire revendique éhontément !". "On donne les procurations soit à la famille ou à un proche, mais là ce sont des militants qui vont chercher les procurations. De sources sûres, je sais qu'ils en récupèrent entre 70 et 90 par jour", assure Joé Bédier.

S'il est amené à succéder à Jean-Paul Virapoullé dimanche soir, Joé Bédier s'adressera au personnel communal "dès sa prise de fonctions". "Tout d'abord, pour leur dire toute mon estime et l’importance de leurs missions de service public, mais aussi pour confirmer mes engagements sur la fin des pressions de toute sorte et de la politisation de la gestion communale, qui les met en porte à faux vis-à-vis de la population qui attend légitimement une neutralité des services communaux", explique le chef de file de l'opposition. Toujours sur la gestion des agents communaux, le conseiller régional souhaite organiser des "états généraux pour libérer la parole", mais aussi "recueillir leurs attentes" avant de finaliser son projet pour la mandature, sans oublier la mise en place "immédiate" de tickets-restaurants et d'un plan de titularisation "qui privilégie l'ancienneté".

Au cours de ce point presse, Joé Bédier a rappelé les grandes lignes de son programme. Dans le domaine économique, une baisse du taux de la CFE (cotisation foncière des entreprises), un programme d’investissements pour contribuer à la relance de l’économie (avec une priorité donnée à la réfection des voiries et des écoles), ",mais aussi le lancement sans attendre des études nécessaires à la création de zones d’activités pour l’accueil des entreprises", clame Joé Bédier, pour qui la création d’emplois à Saint-André "n’a pas suivi l’évolution démographique, faute d’anticipation et même d’accompagnement".

Dans le domaine du social, Joé Bédier compte mettre l'accent sur la Mairie sociale, qui deviendra "La Maison des Solidarités", la gratuité des transports scolaires ("supprimée par le président actuel de la Cirest") et des transports publics pour les familles en situation de grande précarité et enfin, la création d'une "grande direction de la jeunesse et un premier plan d’insertion dans les trois mois".

Joé Bédier précise le contour de son programme des municipales


Samuel Irlepenne
Passionné d'histoire et de géopolitique, travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ste suzanne le 24/06/2020 18:48

Vous les anciens cocos arrêter de vous plaindre regarder se qui c est passer du côté de ste Suzanne
Votre ancien partie roi du mensonge et de la manipulation

2.Posté par Ste suzanne le 24/06/2020 18:48

Vous les anciens cocos arrêter de vous plaindre regarder se qui c est passer du côté de ste Suzanne
Votre ancien partie roi du mensonge et de la manipulation

3.Posté par Saint Andréen le 25/06/2020 08:53

Il ne faut pas être "coco" pour voir qu'à Saint André il y a un manque de modernisme évident, des routes trouées, des trottoirs inexistants ou troués pour certains dangereux ertc.......

Si à Ste Suzanne Momo est là depuis trop longtemps à Saint André la dynastie doit également partir post 2 ce n est plus une question de couleur politique mais c est une question d intérêt général.

4.Posté par Ludin le 25/06/2020 14:37

Certes si St André est une ville qui reste encore Bcp à faire mais c'est pareille pour l'ensemble des communes. A regarder d'abord le PORT, le maire héritier se contente de prendre des projets dans les tiroirs de son prédécesseur. A Ste Suzanne, on peut critiquer comme on veut mais Olivier HOARAU vient une nouvelle fois montrer son vrai visage, le démolisseur, comme la personne qu'il soutient a St André et ailleurs, il est déjà en campagne pour les Régionales. ET nul doute que BEDIER, RATENON, LEXANDRE sont en train de négocier des postes. Est cela la politique???? Les Saint Andéens sauront faire la différence, j'en suis sûr entre la compétences et l'incompétences. Suffit de revoir les différents débats. Concernant la Gauche, Mr BEDIER à ce jour ne sait même pas de ce que s'est la gauche... a re-visionner le débat sur Réunion 1ere pour ses municipales.
En 2014 il a nettement préciser qu'il n'était pas de gauche... Résultat en 2020 c'est le même. Les Saint Andéens sont des personnes respectables et civilisés, donc la politique avec les Gros bras s'est finit... Alors les pressions et les empêchements qu'on veulent faire croire dimanche à empêcher les gens à accomplir leurs devoirs c'est irresponsable et irrespectueux envers la démocratie. Les procurations sont légales et s'est pas les municipalités qui ont créées cette Loi ou circulaire....MDR. Mais normal,,, la défaites fait peur et comme en 2014 et 2015, le peuple saura faire son choix. Alors Oui il aura un gagnant et un perdant, mais de grasse laisser le peuple décider librement sans pression et le pourrissement dans l'attaque personnel d'un humain qui ne demande à être un candidat comme un autre et expliquer son programme. N'en déplaise a certains. Que le meilleur gagne.
LOL

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes