Justice

Procès en appel de Maurice Gironcel: La relaxe demandée, délibéré le 18 mai prochain

Jeudi 13 Avril 2017 - 13:36

Poursuivi pour achats de voix lors des élections municipales de 2014, Maurice Gironcel a été relaxé en première instance. Il comparaît à nouveau ce jeudi devant la cour d'appel après que le parquet ait interjeté appel en août 2016.


Relaxé en première instance alors que le procureur avait requis six mois de prison ferme, cinq ans d'inéligibilité et 10.000 euros d'amende, Maurice Gironcel s'est à nouveau expliqué ce jeudi matin, à la cour d’appel cette fois, sur les soupçons de fraude électorale lors des élections municipales de 2014. 

8h50: Le procès débute par d'houleux échanges entre Me Léopoldine Settama de la partie civile et Me Boniface. En cause l'absence d’une des parties civiles lors de ce procès, Lolita Sautron, soulevée par le conseil du premier édile de Sainte-Suzanne. Ce n'est "pas convenable", proteste la partie civile. 

Lolita Sautron, c'est cette mère de famille qui avait enregistré sa rencontre avec Maurice Gironcel la veille du scrutin du second tour. La somme de 100 euros et deux bons d’essence lui auraient été promis au cours de cette conversation que Lolita Sautron va décider d'exploiter. "Un piège tendu" dit le président de séance, pour"voir jusqu’où il pouvait aller", avait-elle expliqué lors de son audition par les gendarmes. 

9h45: Entendu en tant que témoin, Jean-Paul Hagen, l’ancien chauffeur de Maurice Gironcel entre 2012 et 2015, confirme devant la cour d'appel avoir assisté à "des remises d’argent d’entreprises à Maurice Gironcel". L'homme assure aujourd'hui regretter "d’avoir mis un pied" dans la politique.  

Une version que réfute Me Boniface. " Je crois que vous êtes un menteur" martèle l'avocat de Maurice Gironcel, provoquant ainsi la colère de la partie civile. "On ne peut pas laisser dire une chose pareille", s’emporte Me Settama, qui déplore que Me Boniface "tente de confondre les témoins". "L’avocat du prévenu traite un témoin de menteur, je demande que cela soit noté!", ajoute-t-elle. "Me Boniface dit n’importe quoi", lancera également Jean-Paul Hagen en regagnant son siège.


Maurice Gironcel réaffirme qu’il a été victime d’un piège​


10h20: Interrogé par le juge sur ses liens avec Lolita Sautron, Maurice Gironcel a indiqué avoir eu une longue discussion avec elle sur plusieurs thèmes, antérieure à la rencontre qui a eu lieu au Bocage. Le maire de Sainte-Suzanne donne son interprétation de cet entretien. "C’est le père de Lolita Sautron qui avait souhaité cette rencontre. Elle le dit elle-même lors des auditions que cela faisait longtemps qu’elle me cherchait et pendant toute la discussion, elle voit en définitive que je ne réponds pas à ses demandes", affirme Maurice Gironcel. Il laisse entendre qu’il n’a pas cherché à s’isoler pour rencontrer Lolita Sautron. 

"Qu’est-ce que ça veut dire: ‘ne nous emmerde pas’ ?", demande le juge à Maurice Gironcel. Réponse de ce dernier: "je suis maire d’une commune, je souhaite que l’élection se passe bien. Voilà ce que j’ai voulu dire dans l’enregistrement". 

Maurice Gironcel réaffirme qu’il a été victime d’un piège car juste après sa rencontre avec Lolita Sautron, cette dernière dévoile tout à son opposant Daniel Alamélou. "Un peu téléphoné tout ça", glisse-t-il.

Des arguments qui peinent à convaincre la partie civile. "Vous avez l’expérience de la politique…Trouvez-vous normal de remettre de l’argent dans un véhicule à une mère de famille dans un contexte du second tour ?", demande Me Settama à Maurice Gironcel. Ce dernier ne se démonte pas : "C’est normal oui, quand cette personne vous dit qu’elle n’a pas de yaourts dans son frigo pour nourrir ses enfants", répond Maurice Gironcel. 

"Même si cela me coûte la prison je dirai la vérité".

11h38: 
Kevin Hoarau, ancien fossoyeur à Sainte-Suzanne, explique à l’assistance le dispositif d’achat de voix qui aurait été mis en place par les équipes de Maurice Gironcel. Kevin Hoarau indique que c’était lui qui était chargé de distribuer les enveloppes d’argent aux abstentionnistes avant le second tour. Il affirme même qu’il avait été approché par les équipes de Maurice Gironcel en se faisant offrir un emploi à la CINOR pour ne pas venir témoigner lors du premier procès. Il dit être présent à ce procès pour tout déballer. "Même si cela me coûte la prison je dirai la vérité".

Pour Maurice Gironcel, les propos de Kevin Hoarau sont "incohérents".
 
12h34: Après plusieurs heures de débats, la cour appelle Daniel Alamélou à la barre. L’éternel opposant de Maurice Gironcel à Sainte-Suzanne attend de ce procès qu’il remette à plat "tous les problèmes à Sainte-Suzanne". "Nous sommes tous des humanistes mais cela ne permet pas de piétiner la démocratie", lance l’ancien adjoint de Maurice Gironcel. " J’ai commencé la politique en 2001 avec lui, je connais sa méthode. Mais depuis nos désaccords en 2012, il voyait que la roue commençait à tourner et a tenté le tout pour le tout.  On ne peut pas utiliser la détresse de ces familles". 

"L’utilisation de trois personnes pour des enregistrements, cela vient de vous ?" demande le président à Daniel Alamélou. "Je n’ai jamais demandé à qui que ce soit d’enregistrer qui que ce soit, je n’attends pas ça pour gagner les élections. J’attends du respect et ce respect n’était pas présent lors de cette élection municipale de 2014"
 
13h00: Suspension de la séance.
 
14h15: Reprise des débats.

Me Léopoldine Settama prend la parole. Elle dénonce le fait que Lolita Sautron soit devenue "l'accusée" dans cette affaire et réitère ses critiques envers Maurice Gironcel. "Encore une fois ce n'est pas normal qu'il rencontre Mme Sautron la veille d'un second tour et lui remet de l'argent dans une voiture. On est dans un contexte malsain et Maurice Gironcel a franchi la ligne rouge"

Pour la représentante de la partie civile, les témoins ont utilisé les moyens qu'ils avaient en leur possession, à savoir des enregistrements. "Il ne faut pas leur en vouloir pour ça", clame-t-elle.

14h45: Dans ce contexte de moralisation de la vie politique, Me Settama déplore que ce genre de pratique soit encore "monnaie courante" à La Réunion. Elle demande ainsi à ce que le législateur sanctionne les candidats dans cette affaire. "Le but est de ne pas faire tomber Maurice Gironcel mais de sanctionner les comportements inacceptables". "Nous soutenons l'appel du procureur qui estimait que ce dossier méritait une sanction".


Dans l'enregistrement, l'achat de voix "n'était pas caractérisé"


Le parquet général: "si le parquet a fait appel c'est pour qu'il y ait un nouveau débat et rediscuter du cas Lolita Sautron".

Si l'avocat général reconnaît que Maurice Gironcel a bien commis une infraction au code électoral, il trouve en revanche que l'accusation est "affaiblie" car dans l'enregistrement, l'achat de voix "n'était pas caractérisé".

15h25: Au tour de Me Boniface de défendre la cause de son client. "Il y a des gens qui jouent aux chevaliers blancs et qui se constituent partie civile...On se fout de nous ! "

Pour l'avocat du maire de Sainte-Suzanne, l'accusation de Lolita Sautron ne tient pas la route car elle a reconnu avoir poussé à la faute son client. "Tous les enquêteurs disent de cette affaire que c'est un piège", insiste-t-il.

15h40: Le juge indique que "les accusations de Lolita Sautron sont graves, encore faudrait-il qu'elles soient fondées".

15h50: Délibéré le 18 mai prochain. 
 

samuel.irlepenne@zinfos974.com
Lu 2456 fois



1.Posté par GIRONDIN le 13/04/2017 14:28

Il est innocent...... C'est un piège........ C'est le cabinet noir qui a monté le coup..... 😁

2.Posté par citoyen le 13/04/2017 14:41

Bonjour cher habitant de saint-Suzanne. Monsieur le maire est libre de travailler pour le peuple, car la justice
française dit qu'il jouir de ses droits civique. Monsieur le tour des partis politiques, laisse mon camarade,
monsieur Maurice Gironcel maire de saint-Suzanne et son équipe municipale de travailler pour sa population. Monsieur DANIEL ALAMELOU maintenant va joué avec tes petits camarades, arrêt de jouer
avec les gens et travail plutôt pour ta famille et toi même. Demande a tes amies, Didier, Jean Paul, Michel,
ect........demande travail pour toi et ta famille proche. Et aussi un stage de formation de respect la parole
donné, jeune vieux sans expérience. Dommage pour toi et ta femme et tes enfants trop gourmands.

3.Posté par ste suzanne le 13/04/2017 16:37

post 2 c est en travaillant pour sa commune que nous sommes dans état de délabrement encore une foi lui et son avocat nous fait et vous fait avaler des couleuvres
son avocat il a tous a gagner avec son client qui a déjà été condamné pour utilisé l argent du ccas a son encontre
encore une foi la justice nous laisse perplexe dans cette affaire en réfutant a chaque foi que c est un piège
comment se fait il qu un a guérit comme lui soit tomber dans un piège c est vraiment l hôpital qui se fou de la
charité
encore une foi on nous montre que pour atteindre ou rester au pouvoir il faut frauder a tour de bras ou acheter les autres pour une maudite somme et déclarant aider sa population et l affaire est jouer
quel honte pour notre démocratie
et vous vous étonner que notre ile soit parmi les premier pour la corruption
et camps vous voyer tous ses employer communaux au tribunal pour le soutenir qui paye qui trinque
LE MAIRE OU LES CONTRIBUABLES
c est en bafouant la démocratie que lui tout ses ÉLUS POURRI garderont toujours leur pouvoir toute leur vie dans la politique et la justice CORROMPUE
VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LES TONTON MA COUTES

4.Posté par kersauson de (p.) le 13/04/2017 15:58

les ripoux seront tjrs avantages... vivement Macron..

5.Posté par redoutable le 13/04/2017 21:25

Un record ! Le seul maire communiste encore en exercice. Un feuilleton politico-financier sans fin depuis son 1er mandat restera dans les annales de l'île.

6.Posté par Métisse de Sainte-Suzanne le 13/04/2017 22:06 (depuis mobile)

Mme sautron n'a peur de rien, elle s'est très bien se defendre! Je l'ai vu se defendre lors du 1er procès! Elle a du caractère! Gironcel va reste un voler meme! Pourquoi li la met son fille nadine, directrice de cabinet à la mairie? oups!

7.Posté par Métisse de Sainte-Suzanne le 13/04/2017 22:10 (depuis mobile)

Ban suzannien lo zié lé bouché même! Prochain campagne va bouche zot zié ek de 3 parties dan bor La rivière, 50 euros ek pil plate! Ça zot y aime! Aucun projet, rien lo voler y fait même pas! La ville lé sal pareil son cabinet à la mairie!

8.Posté par Tanguy Proquo le 14/04/2017 10:10

Post 5 Dans les anals c'est le cas de le dire. Et comme disait l'immense philosophe Michel Colucci " Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme, le capitalisme c'est le contraire"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >