MENU ZINFOS
Faits-divers

Procès de Wilson Titus : Les envois de drogue se faisaient via Chronopost


Le procès en chambre correctionnelle concernant le trafic de drogue démantelé il y a plus de 2 ans, a débuté ce mercredi 8 juillet. Considéré comme le principal instigateur, Wilson Titus, escorté par le RAID, est arrivé au tribunal à 7h30 pour être présenté à l'audience de 8h. Les 14 autres prévenus, tous placés sous contrôle judiciaire, sont arrivés libres.

Par - Publié le Mercredi 8 Juillet 2020 à 19:33 | Lu 3723 fois

Un important dispositif de sécurité a été mis en place aux abords du tribunal judiciaire de Champ-Fleuri pour ce premier jour de procès qui se déroule sur 3 jours. Après avoir fait la lecture des faits, la présidente d'audience, compte tenu du nombre élevé de prévenus, a décidé de les faire venir à la barre un par un afin de les interroger. Pour ce faire, elle a déterminé deux groupes : ceux en charge de faire acheminer les produits de métropole et ceux en charge de les écouler sur l'île.

Pour le premier groupe, 4 prévenus ont été interrogés. Les écoutes téléphoniques mettent en exergue un réseau d'approvisionnement de métropole chargé de transférer les stupéfiants via des colis envoyés par "Chronopost". Un livreur de "Chronopost", faisant partie de la combine et muni des numéros de suivi, se chargeait ensuite de les livrer à la bonne personne et au bon endroit à La Réunion, sur les ordres du commanditaire. Si tous reconnaissent une grande partie des faits ainsi que des liens plus ou moins étroits avec Wilson Titus, ils sont unanimes sur un fait : Ce n'est pas lui qui passait les commandes ou qui les finançait. Certains allant même jusqu'à revenir sur leurs déclarations lors de l'instruction.

Pour cette première journée, pas moins de 8 prévenus ont été entendus sur les faits. Il ressort de ces auditions un schéma qui semble se dessiner : Chacun "deal" de son côté avec une vingtaine de clients, ils connaissent plus ou moins Wilson Titus, ont déjà consommé avec lui mais personne ne lui a acheté quoi que ce soit. Certains prévenus, déjà condamnés pour stupéfiants, sont en état de récidive et ont choisi de reconnaître leur implication. Cependant, il ressort de leurs témoignages à la barre, qu'il n'y a pas de pyramide avec un donneur d'ordre au sommet, soit l'inverse de ce que semble démontrer l'instruction du dossier. 

L'audience a également permis de mieux comprendre les termes utilisés pour désigner les produits. "Bonbon", Betty Boop" ou encore "Chupa Chup" font référence à l'Ecstasy. "Champagne" et "Oie" font référence à la cocaïne alors que "Heineken" fait référence au cannabis. Pour les quantités, 13x6 signifie 13g de cocaïne à 60€ le gramme. La deuxième journée d'audience de jeudi permettra d'entendre à la barre Wilson Titus ainsi que son épouse, également mise en examen dans cette affaire. Le principal lieutenant de Wilson Titus sera également entendu ainsi que son frère.

Ce procès, prévu sur 3 jours, prendra fin ce vendredi. Il y a fort à parier, compte tenu du nombre de prévenus, que la décision soit mise en délibéré à une date ultérieure. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par jlr le 09/07/2020 00:06

Peut-être que ces envois par Chronopost ne mettaient pas les 3 mois habituels pour être livrés .....

2.Posté par Carlota porsa le 09/07/2020 11:08

Jamais causer au phone.....jamais !

Un dealer qui se fait pas serrer est un dealer sans phone, y a pas pire mouchard que le smartphone, les flics se régalent avec un tel allié.

3.Posté par titi974 le 09/07/2020 12:30

Post 2 parole de dealer ça sent le vécu il est toujours bon pour certains de donner de bons conseils pour ceux qui vendent de la mort aux enfants des réunionnais votre commentaire est lamentable.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes