MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Problématique des races : Juppé marque un point auprès des Réunionnais


Par - Publié le Mardi 29 Septembre 2015 à 12:14 | Lu 10383 fois

Alors que depuis trois jours, la classe politique et médiatique française ne cesse de débattre au sujet de la dernière connerie de Nadine Morano, Alain Juppé est le seul à avoir pensé aux Français d'outre-mer dont le métissage est la meilleure des réponses aux inepties de Nadine Morano et autres racistes d'extrême droite, nostalgiques d'une époque qui n'a jamais existé que dans leurs rêves.

Voici ce qu'il vient de poster sur sa page Facebook : "Un signe d'amitié à tous nos compatriotes d'Outre-Mer qui ne sont pas tous de "race blanche" mais qui sont tous Français à part entière".

Effectivement M. Juppé, je suis fier d'être Réunionnais, d'être métissé (comme tous les habitants de mon île) et d'être Français.

Ce serait bien que Mme Morano vienne nous rendre visite. Peut-être que ça la ferait changer d'avis...

Il ne faut jamais désespérer de la connerie humaine...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

100.Posté par li le 05/10/2015 22:55

Vanillon

Elle doit dire moi deputé blonde, brune ou rousse...

Une republique laique ne devrait pas avoir de jours feries religieux ou alors et au nom du sacro "liberté egalité fraternité", il en faut un pour chaque confession ... ce que seul un tordu peut accomplir.

99.Posté par Alain Busser le 05/10/2015 19:11

@post97: Si le mot "race" figure dans une liste à côté de "couleur", cela ne signifie-t-il pas que les deux concepts sont différents?

@post99: J'aurais probablement fait la même réponse que Juppé lui a faite ;-)

98.Posté par vanille le 05/10/2015 07:31

Post 90
Non Bareigts n'a pas a préciser qu'elle est députée noire (d'ailleurs noire ???) Elle est députée.
Je repose ma question que vous avez volontairement détournée. Que diriez vous si une députée se présentait comme étant une députée blanche avant de poser une question au gouvernement.
Mais cher Monsieur, Bareigts, ce n'est pas la député laïque qui voulait supprimer les jours fériés catholiques tels Noel et la Toussaint pour les remplacer par des jours de fêtes d'autres religions ?

97.Posté par li le 04/10/2015 20:46

Ben voyons!
Le joker "neandertal" pour justifier l absurde
A ce qui parait il a aussi legué l obesite le diabete....l imbecilite devait etre compris dans le package

96.Posté par Caton2 le 04/10/2015 20:34

"Cachez ce mot que je ne saurais voir!" Comme si on allait supprimer le racisme en supprimant le mot race! Et pourquoi ne pas supprimer le mot racisme? Puisque le mot race doit être banni du dictionnaire, tous les mots dérivés n'ont plus leur raison d'être!
J'ai sous les yeux la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale, conclue à New York le 21 décembre 1965
"Art. 1
1. Dans la présente Convention, l'expression «discrimination raciale» vise toute distinction, exclusion, restriction ou préférence fondée sur la race, la couleur, l'ascendance ou l'origine nationale ou ethnique, qui a pour but ou pour effet de détruire ou de compromettre la reconnaissance, la jouissance ou l'exercice, dans des conditions d'égalité, des droits de l'homme et des libertés fondamentales dans les domaines politique, économique, social et culturel ou dans tout autre domaine de la vie publique."
Vous noterez qu'on y parle bien de race! Alors?

95.Posté par Caton2 le 04/10/2015 19:56

95. Vous faites allusion à Jean Jaurès, cette grenouille de bénitier bien connue, qui déclarait, avant de se rendre à l'évidence de son innocence, que Dreyfus était un juif "riche et protégé par l'argent"?

94.Posté par Alain Busser le 04/10/2015 17:51

ôtez-moi un doute: Est-ce par culture judéo-chrétienne que Dreyfuss a été condamné?

93.Posté par Alain Busser le 04/10/2015 17:49

@post 91: Le même Larousse qui dit que laïque veut dire "indépendant des conceptions religieuses, partisanes"? Mmmh?

92.Posté par Alain Busser le 04/10/2015 17:45

@post91: Le même Larousse que celui qui dit "les progrès de la génétique conduisent aujourd'hui à rejeter toute tentative de classification raciale"? Mmmh?

91.Posté par vive la bio diversité humaine ! le 04/10/2015 13:11

Ruquier comme modéle intellectuel..ptdrrrr !

Quel rapport entre la laïcité et une culture acquise depuis plusieurs centaines d'années ?

L'un n’empêche pas l'autre, on peut être dans un état laïc de culture judéo chrétienne, tout comme la Tunisie est un état laïc de culture musulmane !

Mais il est vrai que cette erreur est souvent commise, tant chez les gauchistes la laïcité n'est qu'un faux nez pour camoufler leur christianphobie !

D'ailleurs Mr Moix chez l'intellectuel Ruquier ne voyait aucun soucis à ce que la France devienne de culture majoritairement musulmane et laïque si vous avez suivi l'émission....

90.Posté par Caton2 le 04/10/2015 12:41

90. Vous employez le terme ethnie de manière impropre. Voici la définition du Larousse: "Groupement humain qui possède une structure familiale, économique et sociale homogène, et dont l'unité repose sur une communauté de langue, de culture et de conscience de groupe."
Rien à voir avec la couleur de peau.
Je constate que vous faites également peu de cas de notre histoire. La France est de culture chrétienne depuis Clovis soit 15 siècles. L'état laïque ne date que de 1905. Que vous le vouliez ou non cette culture (je ne parle pas de religion) est constitutive de l'unité nationale.
Il vous a sans doute échappé que la morale laïque est largement inspirée de la morale chrétienne.

89.Posté par Alain Busser le 04/10/2015 11:20

@post84: Pourquoi ça devrait me choquer? Elle est députée, non? elle a beaucoup plus de mélanine que moi, donc quand elle dit être à la fois députée et noire, elle dit la vérité. Pourquoi ça devrait me choquer qu'une élue dise la vérité? Par contre il est vrai que lorsqu'une eurodéputée confond race et ethnie et évoque une prétendue culture judéochrétienne, faisant ainsi fi de la laïcité de la république qu'elle représente, cela est choquant. Ruquier l'a dit et il n'y a pas eu grand-monde pour le contredire que je sache...

88.Posté par li le 03/10/2015 18:30

Long a la detente...
Vous presentez beaucoup de similitudes avec vanillon

So so
Un delire qui reflete le votre
Bien heureux que vous soyez pour l internement des insensés
Une lueur a l horizon?

87.Posté par Caton2 le 03/10/2015 16:48

86. À ce niveau de délire, l'internement s'impose.

86.Posté par Caton2 le 03/10/2015 15:22

85. Très juste.

85.Posté par li le 03/10/2015 15:15

Caton2
Auriez vous une preference pour le monde de candy? Ou de heidi? Ou de gigi?

84.Posté par Madibastard le 03/10/2015 13:10

82....Pour info, Néandertal n'est plus considéré comme une race ou une sous espèce de sapiens mais comme une espèce d'hominidé spécifique....
Et "homo" désigne le genre et non l'espèce, soit la division supérieure dans la classification du vivant....
Quant à l'affirmation hasardeuse que vous formulez selon laquelle les différences entre les différentes sous espèces ou "races" d' homo sapiens sapiens ne se limiteraient qu'au taux de mélanine......que dire sinon mdrrrr et demander un lien pour accréditer ce délire svp ?
Franchement, vous essayez de nous faire croire que vous n 'êtes pas foutu de faire la différence entre un malabar et un congolais, ou un coréen et un celte....puisque leurs taux de mélanine sont comparables mdrrrr ????

C'est bien de critiquer les autres pour leur soi disant inculture....mais faut être sur d'avoir des connaissances valides et à jour camarade !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_N%C3%A9andertal

L'homme de Néandertal ou Néandertalien est un représentant fossile du genre Homo ; il a vécu en Europe et en Asie occidentale et centrale au Paléolithique moyen, entre environ 250 000 et 28 000 ans avant le présent. Depuis sa découverte, les hypothèses émises à son sujet reflètent les préjugés du moment : longtemps considéré comme une sous-espèce au sein de l'espèce Homo sapiens et nommé en conséquence Homo sapiens neanderthalensis, il a été ensuite considéré par la majorité des auteurs comme une espèce indépendante nommée Homo neanderthalensis. Un séquençage partiel de l'ADN nucléaire néandertalien effectué en 2010 a conduit les auteurs à envisager un « flux de gènes » ancien entre les hommes de Néandertal et les êtres humains anatomiquement modernes d'Eurasie. Toutefois ce résultat fait encore l'objet d'un vif débat au sein de la communauté scientifique, surtout en ce qui concerne son interprétation.

83.Posté par vanille le 03/10/2015 12:00

Post 82
Les sans dents français, ceux qui travaillent et pour qui rien n'est gratuit, s'en foutent de vos explications orientées sur le mot race.
Pourquoi ça ne vous choque pas qu'une députée se soit présentée dans l'hémicycle comme une "députée noire". Accepteriez vous sans broncher si une députée s'était présentée comme étant une députée blanche ? Alors très bien vos explications qui n'engagent d'ailleurs que vous mais assez de ce néo phénomène qui veut que les français blancs de peau, ferment leur g.... et se laissent abêtir par la pensée unique.

82.Posté par Caton2 le 03/10/2015 11:56

81. La camisole où l'internement?

81.Posté par Alain Busser le 03/10/2015 10:14

Faut-il rappeler que le mot "race" désigne un taxon subdivisant l'espèce? Que parmi l'espèce humaine "homo sapiens", il n'y a aujourd'hui qu'une seule race, celle dite de cromagnon (homo sapiens sapiens) depuis que l'autre race humaine (homo sapiens neanderthalensis) a disparu? Que si les différents individus constituant cette unique race diffèrent dans leur aspect, c'est parce que nous ne fabriquons pas tous la même quantité de mélanine?

Ne faudrait-il pas aussi réagir au fait qu'une eurodéputée parle de la France avant de parler de l'Europe, et au fait que la France justement, république laïque, soit qualifiée par elle de "pays judéo-chrétien"?

Bon, elle a raté une nouvelle occasion de se taire et surtout de taire son inculture, il est normal que son pari se désolidarise d'elle. Même si d'autres membres du parti sont non seulement incultes en matière de savoir scientifique mais même fiers de cette inculture...

80.Posté par li le 03/10/2015 09:58

Cher Vil Caton2

Bip bip a fait une halte
Pan aussi
Une scene aussi magnifique
On ne s en lasse pas
Tiens une tortue fluorescente
Bunny qu as tu fait
Les humains sont catégoriques
Pas de multicolore
Comment se retrouver sinon
Mode rubik's cube ils ont dit

Mais que fait vil?






Cher vil caton2

Bip bip est sur place
Pan aussi
Un si beau spectacle
Ca ne se rate pas
Tiens, une tortue fluorescente
Bunny qu as tu fait
Les humains sont catégoriques
Pas de creation hasardeuse
Faut respecter le rubik's cube

Bon...il fait quoi vil?
Hein? Il a croisé heckle et jeckle?
Ca va jazzé!

79.Posté par Caton2 le 02/10/2015 23:05

79? C'est ça votre réponse? C'est miteux! Je vous ai surestimé. Vous n'êtes pas un scientifique. Vous êtes un de ces militants "has been" du PCR, revanchard face à tout ce que vous avez raté!

78.Posté par li le 02/10/2015 21:13

Cher caton2
Vous plairiez a bunny.

"Il suffit d ouvrir les yeux". Vous faites bien de le dire.

"Comprendre et eventuellement aimer les spécificités culturelles des autres. Si j aime la reunion c est pour ca." Alors là, la bévue... ou comme on dit: la ou la fé un léreur la!
Mieux que ton " fils d un ami reunionnais qui se demande s il est blanc ou noir".

Passer d un specialiste a un autre est donc votre arme fatale.
Quel gachis. Vous n en faites pas bon usage.

On passe au coyotte?

77.Posté par Caton2 le 02/10/2015 19:03

Il (post 77) fait ce que font ceux qui n'ont plus d'arguments. Il affirme d'un ton péremptoire ses convictions et il dénigre ceux (dont moi, bien sûr) qui ne sont pas de son avis.
Voyons ça:

1)"La seule chose qui reste a debattre est l origine de tout et comment (univers planete etoile la vie )"
Rien d'autre à débattre? La science se limite à ces recherches? Comment débattre sans savoir ce qui reste à connaître?

2)"La seule chose qui reste a prouver est le terme de notre évolution."
On saurait déjà tout sur l'homme d'aujourd'hui?

3)"La seule chose qui reste a trouver est votre honneteté intellectuelle. Peut etre s est elle barrée avec l ombre de peter pan ".
Laissez l'ombre de Peter pan où elle est, c'est à dire dans un dessin animé, et penchez vous sur l'œuvre de Sir James Barry. Vous y apprendrez beaucoup sur l'homme.
Veuillez également noter que mon honnêteté intellectuelle ne dépend nullement de la mauvaise idée que vous vous en faites,

4) "Bonne chance pour definir ce qui est blanc brun jaune rouge vert noir ou frisé lisse plissé gommé."
Il suffit d'ouvrir les yeux!

5)"Bonne chance pour categoriser la population francaise. Parce que là vous allez etre servi. Et assurement grosse migraine en perspective avec le réunionnais."
Où avez vous vu que c'était dans mes projets?
Je me contente de comprendre et éventuellement d'aimer les spécificités culturelles des uns et des autres. Si j'aime la Réunion, c'est bien pour ça!

Bref vous avez tout faux!

76.Posté par li le 02/10/2015 17:42

Cher caton2
La seule chose qui reste a debattre est l origine de tout et comment (univers planete etoile la vie )
La seule chose qui reste a prouver est le terme de notre evolution.
La seule chose qui reste a trouver est votre honneteté intellectuelle. Peut etre s est elle barrée avec l ombre de peter pan .
Bonne chance pour definir ce qui est blanc brun jaune rouge vert noir ou frisé lisse plissé gommé.
Bonne chance pour categoriser la population francaise. Parce que là vous allez etre servi.
Et assurement grosse migraine en perspective avec le reunionnais.
une seule fratrie suffira .

N oubliez pas. Si vous avez besoin d organes, votre fratrie vous sera tout autant utile que moi ou lui .
Mere nature a surement ses raisons.

75.Posté par Caton2 le 02/10/2015 13:17

72. Encore un multi-pseudo qui vient ajouter son grain de sel. Sans doute un scientifique, qui croit que la biologie résout tout.
D'abord la biologie est une science récente, qui est loin d'avoir découvert tous les secrets de l'évolution. Et, comme dans toute science, parfois une théorie chasse l'autre en fonction des nouvelles découvertes.
La découverte du génome ne sonne pas la fin des recherches en génétique.
D'autre part les paléos, comme Yves Coppens, changent d'avis en fonction de leurs découvertes.
Ce dernier, après avoir affirmé qu'il n'existait qu'une seul souche humaine, l'africaine, à ouvert la porte à la possibilité qu'il y ait eu une souche asiatique. Puis il a refermé la porte. Pour la rouvrir lors de nouvelles découvertes?
Dans l'article "Génétique et race" de Bertrand Jordan, publié en 2013 dans le Dictionnaire Historique et Critique du Racisme sous la direction de Pierre André Taguief, on peut lire ceci:
"D'abord limitées à un petit échantillonnage de régions, ces études (génétiques ndr) donnèrent rapidement une estimation de la diversité génétique de notre espèce: celle-ci apparaissait faible, environ une différence toutes les mille bases le long de l'ADN lorsque l'on compare deux personnes prises au hasard. On pouvait ainsi affirmer que l'espèce humaine était "homogène à 99,9% ": ce chiffre impressionnant fut largement diffusé, et interprété comme la preuve définitive que les races n'existaient pas (et que donc, naturellement, tout racisme était absurde). Conclusion certes sympathique, mais peut-être un peu rapide: 0,1% de différence entre deux personnes, cela représente trois millions de différences entre leurs deux ADN. Selon la manière dont ces différences sont réparties au sein de la population, elles pourraient parfaitement suffire à y constituer des groupes distincts... De plus ce chiffre, qui reste encore aujourd'hui couramment mentionné, devait bientôt être revu à la hausse. Il concerne en fait uniquement les différences ponctuelles dans l'ADN (à un endroit donné dans un certain chromosome, un G chez Pierre, un T chez Jeanne), et un autre type de variation (présence en double ou triple exemplaires de petites régions ou au contraire leur absence) s'y surajoute, qui porte la divergence totale à 0,5%. En réalité, la question reste ouverte".

Les généticiens, sous la pression médiatique "anti-raciste" ont commis l'erreur - en voulant bien faire,sans doute - de s'engager dans un domaine dans lequel ils n'ont aucune compétence, l'idéologie. L'idéologie du moment, c'est le métissage universel, l'homme unique, qui jette le racisme aux oubliettes de l'histoire, au prétexte de se laver des dictatures racistes occidentales et du colonialisme. C'est oublier que la racisme est universel et que l'Occident ne pourra jamais en abolir la pratique dans tous les continents et îles de la terre.
Il ne faut jamais oublier que ce sont les généticiens qui ont justifié scientifiquement les théories racistes de l'eugénisme et du nazisme.
Leur nouvel engagement est tout aussi aberrant.
C'est ainsi qu'on a pu lire dans le Point cette phraséologie hallucinante, signe du nouveau fascisme anti-raciste:
"Les hommes frappent à la porte de l'Europe voilà 45 000 ans. Ils s'y installent, repoussant Neandertal (sans s'y unir cette fois) qui disparait définitivement il y a 28 000 ans. Bien tard, les sapiens européens surnommés Cro-Magnon seront, à leur tour, submergés par la vague néolithique venant du Moyen-Orient. Le flux humain sortant d'Afrique ne cessera jamais. Parfois dans des conditions dramatiques comme à l'époque du commerce des esclaves entre l'Afrique et l'Amérique. Aujourd'hui encore, la misère chasse des milliers d'Africains hors du berceau de l'humanité. Alors accueillons ces lointains cousins avec hospitalité en n'oublions pas que nous leur devons probablement l'art, la culture et la technologie. Pour paraphraser un slogan de 68 : Nous sommes tous des Homo africanus ! "
Voilà, tout et dit, circulez, y a rien à retirer de cette théorie, qui est confirmé par la génétique!

La génétique n'est susceptible que d'éclaircir les aspects génétiques de la notion de race, qui n'est pas seulement génétique.
Même s'il n'y avait qu'une seule espèce humaine, ce qui reste à prouver - d'où vient Neandertal, qui ne partage pas ses gènes spécifiques avec les africains d'aujourd'hui? - la notion de race est constitutive de l'humanité.
C'est une partie de sa richesse patrimoniale, qu'on le veuille ou non!

74.Posté par blattaria le 02/10/2015 11:30

A la Réunion, hélas, c'est ton argent, ta position sociale ou tes pistons qui donnent le ton.
Tu es fréquentable si tu as de l'argent ou si tu fréquentes les bonnes personnes.
Sinon, tu n'es qu'un bulletin de vote sur patte, que l'on déchire après usage.
Ou un cassos....

Ce racisme social, est le pire. Pour celui qui le subit et pour celui qui le pratique car à mes yeux, celui-là sera couleur caca d'oie.

73.Posté par li le 02/10/2015 11:01

Et ce n est pas la couleur de peau ou le "facies"qui determine la culture, la croyance , l homme !
Sauf pour ceux qui l ont souhaités

72.Posté par li le 02/10/2015 10:43

Alé zou caton2
carte d identité genetique obligatoire pour tout le monde dans tout pays
D un ca reglera les problemes de dons moelleux
De deux ca nous classifiera enfin grossierement! Parce qu apres faudra encore subdiviser hi hi

71.Posté par li le 02/10/2015 09:52

Caton2
Si mme heyer lisait tes conneries elle s etranglerait
Ca ne se fait pas de deformer les propos et resultats de ses travaux/recherches.
Aux dernieres nouvelles elle tout comme d autres scientifiques ont repondu que la "race blanche" est un non-sens.
La population mondiale descend d un petit groupe d individus-groupe formé en afrique et contenant TOUTE la diversité génétique actuelle. Ce groupe a migré et colonisé km par km l asie et l europe, s est melangé a neandertal. Et c est la qu entrent en jeu les genes. Ainsi que le démontre si souvent mere nature : necessité fait loi!
Les corps se sont donc peu a peu differenciés . Tout simplement pour s adapter aux specificités du nouveau coin habité. Cette adaptation genetique est la cause de notre difference, de notre apparence.
Combien de genes? Moins de 300 sur les ~ 30000 de l humain!!! Tres peu nous differencie! ce n est pas parce qu un gene s est redéfini qu il faut classifier les humains!
Elle parle de populations, de groupes geographiques et d une espece humaine. Jamais de races ou de plusieurs especes humaines. Si tel etait le cas nous -humains- ne pourrions pas tous nous reproduire entre nous.
As tu deja vu un chien se reproduire avec un humain? Fan de mytho?
Aussi un etre - prenons par ex le soi-disant francais de souche- cet etre peut tres bien etre incompatible avec son voisin de palier "francais de souche" et cependant etre compatible avec le voisin de palier arrivant tout juste d afrique ou d orient. Et Vice Versa pour le voisin de palier debarquant d afrique ou d orient!.

Concernant ta chantal valay : demande lui pourquoi les donneurs des etats unis sont eux compatibles avec les "europeens"- etats unis ha ha ha!

Et l histoire de la france ne peut se reecrire! peuplee et repeuplee de populations venant de divers coins de la planete avec des cultures et croyances de divers coins de la planete elle est multiple depuis tout temps.

70.Posté par Caton2 le 02/10/2015 02:28

69. Et voilà! Comme d'habitude, lorsqu'il n'y plus d'arguments, c'est le procès d'intention...

Accepter l'évidence des différences, de couleur de peau, mais surtout de langue, de culture, ça conduirait hiérarchiser les différentes races humaines?
Et même si il y avait une hiérarchie dans certains domaines, par exemple dans le domaine scientifique et/ou le domaine économique, en quoi ça pourrait établir qu'une race est supérieure à une autre?

Les asiatiques, notamment les chinois ont été à la pointe du progrès pendant des siècles, puis ont été dépassés par le monde occidental. Les voila qui reviennent sur le devant de la scène.

Il y a des variables historiques qui peuvent expliquer ces différences de vitesse dans le progrès. Et puis, des peuples qui ont connu des époques intellectuellement florissantes, ont pu être plongés dans l'obscurantisme par la domination guerrière d'autres peuples, et petit à petit perdre pied dans l'histoire.
Je pense à l'Egypte, mais aussi aux Amazighs, au peuple Syriaque, et dans une moindre mesure à la Perse, que les conquêtes islamiques ont pillés, puis stoppé dans leur développement intellectuel.

Ces aléas de l'histoire doivent nous rendre plus humble face à notre supposée supériorité. Ce qui n'empêche pas de célébrer la différence en reconnaissant l'évidence de l'existence de races humaines, porteuses de diversité culturelle.

Je partage le point de vue de l'auteur du post 68.
La diversité, c'est la richesse de l'humanité. Vive les races!

69.Posté par Logique le 02/10/2015 00:06

67.Posté par Caton2 le 01/10/2015 22:42

Nul ne peut nier qu'un grand est différent d'un petit du point de vue de la taille ni qu'un noir est différent d'un blanc du point de vue de la couleur de la peau, et moins encore qu'un génome est différent d'un autre génome du point de vue du rejet de greffe, mais est-ce bien là la question?

Les races, on peut en créer une par clan ou une par continent, selon les critères qu'on veut bien prendre: la question est de savoir ce qu'on en fait: on en déduit quoi?
On n'est pas compatibles pour une prise de sang, donc tu n'es pas de ma race, donc tu n'as pas à avoir les mêmes droits humains que moi?
Tu as quelques gènes différents de la moyenne de ceux qui m'entourent, donc tu es incompatible avec ma culture?

Bizarrement, ceux qui se complaisent à vouloir démontrer l'importance du classement des groupes humains dans des cases séparées sautent rapidement au classement desdites cases sur un axe vertical...

68.Posté par pourquoi tout ce binz ? le 01/10/2015 23:12

Je pense que ça vient des tenants du nouvel ordre mondial qui veulent métisser toute la planète pour nous mettre tous en esclavage
Je précise que je n'ai rien contre le métissage en soi sauf que le but c'est que les gens ne puissent plus s'identifier à une racine, à une culture et des valeurs communes

et donc la race blanche c'est une ennemie à abattre pour ces gens là ... parmi d'autres

Donc je suis pour la diversité, que les malbars, chinois, zarabs, mahorais, zoreils, malgaches et tous les autres gardent leur culture qui fait leur richesse
et donc aussi l'affaire Morano c'est un excellent prétexte pour eux pour donner mauvaise conscience à ceux qui parlent de race.

Jetons un oeil sur le monde animal : vous voudriez qu'il n'y ait plus de race ? que tous les chiens soient pareils et tous les chats pareils ? Moi non.

67.Posté par Caton2 le 01/10/2015 22:42

Je réponds ici à ceux qui, sans être scientifiques, et encore moins biologistes, se prévalent de la similitude des génomes humains pour effacer le mot race de tout discours, jusqu'à vouloir l'effacer du vocabulaire.

N’en déplaise à ces champions du refus de la différence, la notion de race existe, génétiquement parlant.

Le génome humain n’est que le plus grand dénominateur commun de l’humanité. Il n’efface pas les différences génétiques entre des humains d'origines différentes.

Dans le numéro d’octobre 2012 de Sciences et Avenir, Evelyne Heyer, professeur au Muséum national d’histoire naturelle en anthropologie génétique, expliquait que des différences existent, différences qu’il ne faut pas nier comme on a pu le faire dans les années 1990. « En réalité, à cette époque, disait-elle, nous n’avions pas assez de marqueurs génétiques pour pouvoir tirer des conclusions. »
Elle ajoutait que les groupes humains se distinguent par des profils génétiques particuliers. "On retrouve tout simplement les populations des cinq continents", quand on regarde les cinq principaux groupes génétiques.

Ce que confirme Chantal Valay, présidente de l’ADOT 47 (Association des dons d’organes et de tissus humain du Lot-et-Garonne) :
"Il faut savoir que les greffes de moelle osseuse ne sont compatibles qu’entre races. Un Européen ne peut donner à un Africain, et un Africain à un Asiatique pour la simple et bonne raison que nous sommes différents"

66.Posté par maçonnerie le 01/10/2015 21:32

la connerie est équitablement réparti;

les pro races comme Morano le démontre aisément. ils en ont même reçu un peu plus que les autreS.

65.Posté par li le 01/10/2015 20:46

Chikun
Schoelcher qui?
Verite tronquee n est reconnue que par ceux qui l ecrivent.

64.Posté par li le 01/10/2015 19:53

"metis"= trouble de l identite
Opé . Socouyé kayamb.

Mwin pa blan mwin pa nwar...
Tarz pa mwin su mon listwar..
Tortiye kaf yab malbar.,.
Sinwa zarab zoreil komor.,,
Mwin nasyon batar...
Rod a toué si ti ve...
A'mwin pa bezoin...
Mon kalité...
i débord' i koul a tèr..,

63.Posté par chikun le 01/10/2015 19:15

Une statue se trouve en Guadeloupe. Elle porte cette inscription :

À Victor Schœlcher
1804 - 1893
la race noire reconnaissante.

Il est connu pour avoir agi en faveur
de l'abolition définitive de l'esclavage
en France, en 1848. Ses cendres ont
été transférées au Panthéon en 1949.

Hein ? ! Hein ! ?


62.Posté par li le 01/10/2015 16:44

Caton2
Est ce ki li lé blan ou nwar?
Kestion la lé pa de lu.
Si in fils reynione la pose kestion la, cé ke na in problèm comportemen dan son entouraz proch!

61.Posté par Logique le 01/10/2015 14:17

60.Posté par Caton2 le 01/10/2015 13:02

Si l'enfant ressent la nécessité de se positionner sur une échelle, c'est que cette échelle a été intégrée comme une réalité dans la société dans laquelle il vit.

Un "gros blanc" d'ici avec une malgache comme arrière arrière (...) grand-mère, c'est encore un blanc ou déjà un métis? à partir de quel pourcentage on entre dans quelle catégorie? Idem pour le français "de souche" avec un arrière grand père asiatique: il est métis ou blanc?

On joue à placer des limites ou on fait comme aux USA?
Dès la première goutte de sang noir, on est classifié noir: marrant de noter qu'ils auraient pu choisir l'inverse mais ça n'aurait pas collé au niveau du modèle social local. Juste absurde, non?

Le résultat global est certes une évidence: Noir foncé, café au lait, légèrement halé, asiatique clair, asiatique halé, blanc ou roux (etc.) mais ça apporte quoi de plus que le constat lui-même?

Un lien à l'Histoire, à la colonisation, à l'esclavage? Il est évident qu'on préfère toujours être associé à la catégorie sociale dominante et que, du coup, il est plus facile à assumer d'avoir des ancêtres riches et puissants que des ancêtres esclaves ou pauvres.
Il n'y a qu'à voir comme la course aux particules était prisée au XIXème siècle, histoire de se prévaloir d'ancêtres nobles anciens, de vaillants soldats plus récents ou tout simplement d'ancètres imaginaires et d'arbre généalogique acheté.

Un enfant qui grandit dans une famille ou une société qui passe son temps à juger les individus sur leur nuance de peau et leurs ascendants plutôt que sur les mérites propres à chacun va forcement générer ce type de questionnement chez l'enfant, qui devient "naturel".
Si un enfant souffre d'avoir froid, on ferait mieux de le couvrir plutôt que se contenter de lui dire que le froid est naturel et respectable.

Le métissage n'est pas intrinsèquement plus vertueux que le non-métissage: il n'est la garantie de rien, pas plus de non-racisme que d'autre chose.
On peut être métis et raciste, ce n'est pas incompatible du tout!

Laisser les gens vivre leur vie tant qu'ils respectent les lois de leur pays et la morale la plus élémentaire, quelle que soit leur couleur de peau ou leur religion, c'est un objectif si utopiste que ça?

60.Posté par Caton2 le 01/10/2015 13:02

La logique de logique n'a que l'apparence de la logique.
Lorsqu'on parle de race, on ne parle pas de peuple, ni de nation, ni de culture. Il est certes des blancs d'origines différentes et c'est enfoncer une porte ouverte que le dire.
Il n'est qu'a constater les différences de langues dans les pays d'Europe pour s'en rendre compte.
La notion de race est plus générique. Par exemple on parle de blancs de type caucasien, ce qui enveloppe bien des origines et des histoires diverses, qui se traduisent parfois par des guerres inter nations de population blanche.
En ce qui concerne le "métissage", qui semble être l'idéal officiel de la France, comme si le métissage résolvait tous les racismes. C'est ignorer la réalité du ressenti de beaucoup de métis. La notion de race renvoie à une origine, à une histoire partagée. Le métis d'interroge. À quelle race à quelle origine se rattache t-il? Beaucoup de mes amis métis se sentent comme des "entre deux" et en souffrent.
C'est d'autant plus vrai dans une société qui a connu l'esclavage. Certains métis sont nés d'esclaves et d'esclavagistes.
Un de mes amis réunionnais m'a dit un jour que son fils le questionnait souvent: "alors qu'est-ce que je suis, papa? Noir ou blanc?"
Ne me dites pas que cette question n'est pas aussi importante que ça. Un ressenti d'enfant, ça se respecte...

59.Posté par li le 01/10/2015 11:49

logique boulgoum kld 974ed
Meme avec tests a l appui (sur leurs personnes comparés a des tests sur ceux qu ils denigrent), y en a qui ne reconnaitront jamais que l humain est d apparence diverse et variée mais un dans les faits. Tout leur monde s effondrerait.

Donc d un cote nous serions tous descendants d adam et eve mais de l autre nous ne serions pas de la meme branche.
Ah en fait avant de copuler ils mangeaient une pomme ...qui n provenaient pas du meme pommier...et leurs descendances en a fait de meme. ouep. ca doit etre ca.
Par contre j ai rate le passage où ils ont préféré remplacer la pomme par des fraises a la chantilly...

58.Posté par Logique le 01/10/2015 09:45

La seule vraie question est de savoir à quoi sert le concept même de "races" humaines.
Si c'est pour constater qu'il existe historiquement une relative homogénéité génétique et culturelle dans des zones géographiques ayant eu entre elles peu d'échanges de population et d'information, alors soit.

Le problème est que cette homogénéité n'est née et n'existe que par l'absence d'échanges et que la création de voies de communication dès l'antiquité a sacrément mélangé ces ensembles: la Méditerranée a toujours été un mixer de populations et de cultures, et la Gaule a été si souvent balayée par des invasions et des mouvements massifs de population que le concept de race y est presque risible: chaque français "de souche" est un mélange de celtes, de romains (dont un certain nombre venaient du proche-orient et d'Afrique du nord), de barbares germaniques, d'envahisseurs venant de l'est, jusqu'à la lointaine Mongolie, de vickings, de maures et j'en passe.

Le "blanc" de France est la couleur moyenne résultant de tous ces mélanges et nos ancêtres ne sont ni les gaulois ni les romains: ils ne sont qu'une partie de nos ancêtres (y compris pour la plupart des réunionnais), que ce soit génétiquement ou culturellement.

A partir de là, on peut toujours se faire plaisir à se revendiquer d'une race: sauf à être originaire d'une zone du monde totalement isolée depuis 10000 ans, on n'est pas "pure race", si tant est que ce puisse être un titre de gloire de s'être donné la peine de naître ici ou là.

Ceci posé, la consistance d'un pays n'est pas histoire de couleur de peau, mais bien de comment on génère en permanence des forces des cohésion là où la division s'installe "naturellement": les guerres de religion n'ont pas attendu la récente arrivée de l'Islam en France.

Je ne dis pas qu'une arrivée massive et incontrôlée de populations culturellement éloignées est une chose souhaitable, et encore moins qu'il faut passer son temps à valoriser les différences au sein du pays: on ne fait que renforcer ces forces centrifuges, au risque de les rendre ingérables à court et moyen terme.

Le rôle des politiques est de renforcer concrètement ce qui fait lien et de gérer au mieux des mouvements planétaires qui les dépassent, pas d'ouvrir leur clapet à tord et à travers pour débiter des stupidités contre-productives: si quelqu'un avait la gentillesse de le dire à Nadine...

57.Posté par Bédier jean-paul le 01/10/2015 09:13

Oui Juppé marque des points négatifs.
Comme Rocard , il n'a rien compris à la Réunion : à la Réunion ce n'est pas un problème d'annoncer je suis de race caf ;malbar; chinois; blanc; ou même Kréoles qui enclobe le tout. Il n'y a pas de problème.
Beaucoup de réunionnais sont fiers , à la fois d'être réunionnais et français. En même temps cela n'empêche pas d'être à la fois de couleur sans mélange ou mélangés. Les réunionnais "chinois" d'origine chinoise ne sont pas racistes ; les "malbars" ne sont pas racistes ; les "caf" ne sont pas racistes ; les "zarabs" ne sont pas racistes , même si tous ces gens veulent rester entre eux. Alors posons-nous la question : pourquoi les "gros-blancs" seuls sont-ils racistes ? (L'appellation englobe les Ti-blancs et les blancs tout court) . Plus encore , les créoles mélangés seraient-ils les véritables "kreoles" ? Prétendre cela serait bien évidemment du racisme ! !

56.Posté par vive la bio diversité humaine ! le 30/09/2015 20:45

45 Caton, bravo, tout est dit, et bien dit, excellent post !

Rappelons qu'il n'y a quasiment en Europe et depuis très peu de temps qu'on a ce problème idéologique avec l'existence de races humaines, partout ailleurs dans le monde à l'heure actuelle les races humaines sont reconnues et nommées par leur nom.

55.Posté par kld le 30/09/2015 20:21

tiens , pour rigoler , j'avais lu , il y a longtemps, qu'on avait trouvé une origine négroide à certaines ethnies japonnaises ? cool , les mvts de population préhistorique ? bon , plus sérieusement , j'adore BEDOS !

54.Posté par li le 30/09/2015 18:27

Caton2
C est bien de se bercer d illusions
Au commencement il n y avait que des blancs 100%.
Et puis apres on ne sait comment et ben certains sont devenus jaunes rouges noirs verts bleus....
Un petit tour de passe passe dont seuls les blancs blancs connaissent le secret .

Et diantre, aux origines du peuplement franco aux maintes noms , aucun jaune rouge noir vert bleu ...
Non,! aucun ne s y est implanté, aucun n a proliféré. Seuls des hordes de blancs blancs aux aieuls blancs blancs blancs s y sont aventurés.

Filtré a l eau de javel c est bien.

53.Posté par BOULGOUM.... le 30/09/2015 17:57

Race blanche? Rêve de blanc gommaté...
Je cite, je recite pour les

"La question de l’origine des Berbères s’est posée tout au long de l’histoire de l’Afrique du Nord.

Selon les récits de l'Antiquité, notamment Hérodote (v. 484—425 avant notre ère) dans son écrit L'Enquête (en grec ancien Ἱστορίαι / Historíai), relatant les informations collectées pendant ses voyages en Afrique du Nord, les Libyens (terme générique pour Nord-Africains) se disaient descendre des Troyens. Il les plaçait dans la partie septentrionale de l'Afrique, dans les montagnes de l’Atlas (Enquête, IV, 184-185). Par ailleurs, toujours selon le livre d’Hérodote, le terme de « Maxies » était utilisé par les Africains pour se dénommer. Hérodote compte parmi eux les « Atlantes » .

Diodore de Sicile aussi a consacré plusieurs paragraphes de son Livre Trois (LIV-LV) à un peuple d’« Atlantes » qu’il situe « à l’'extrémité de l'Afrique » et qu’il présente comme « arrivé à un assez haut degré de puissance et de civilisation ». Il place leur histoire aux temps légendaires de la mythologie et y voit l’origine de nombreux dieux ; par ailleurs ces « Atlantes » doivent faire face à leurs « voisins » les « Gorgones » et sont vaincus par les « Amazones ». Pour Maurice Euzennat, même si l’on peut rapporter phonétiquement les noms grecs d’« Amazones » et de « Gorgones » aux mots Imazighen et Garamantes, ce voisinage des « Atlantes » avec les « Gorgones » et les « Amazones » montre surtout que l’on est dans le domaine de la légende, dans une description de peuples irréels, loin d’une connaissance véritable de l’extrémité ouest de l’Afrique15.

Au Moyen Âge, les thèses s'appuyent sur des récits bibliques et sur des références historiques comme Ibn Khaldoun : elles donnent alors à ce peuple une origine sémitique.

Aux XIXe et XXe siècles, plusieurs auteurs lui attribuèrent une origine européenne et nordique.
Recherches modernes

Actuellement, plusieurs études – génétiques, anthropologiques et linguistiques – sont menées : des datations au carbone 14 sur d'anciens fossiles, des tests génétiques sur les populations modernes, mais aussi sur des ossements, et enfin des études comparatives entre la langue berbère avec les autres langues sont les moyens utilisés. Ces études génétiques ainsi que les écrits d'historiens tels que Gabriel Camps et Charles-André Julien tendent à prouver que les Nord-Africains actuels (arabophones comme berbérophones) descendent essentiellement des Berbères.


Le chromosome Y est transmis de père en fils, l'étude des polymorphismes présents permet de suivre la lignée mâle – directe – d'une famille, d'une ethnie ou d'une espèce.

La majorité des haplogroupes masculin des Nord-Africains berbérophones et arabophones sont E1b1b (40 % à 80 %)20 et J (20 % à 40 %) d'origine majoritairement néolithique21. L'haplogroupe R1b (M269), présent surtout en Europe de l'Ouest arrive ensuite avec des fréquences entre 0 et 15 % selon les régions. Un sous-groupe particulier de l'haplogroupe E1b1b, l'haplogroupe E1b1b1b caractérisé par le marqueur M81, est très fréquent chez les Berbères et voit sa fréquence décroître d'ouest en est22. Son origine est l'haplogroupe E1b1b de l'est qui date de 10 000 ans23.

L'ADN mitochondrial étant exclusivement transmis par les femmes à leurs enfants, son étude génétique permet de suivre la lignée maternelle – directe – d'une famille, d'une ethnie ou d'une espèce. La majorité des Berbères ont un ADN mitochondrial d'origine ouest-eurasienne24. La lignée maternelle directe des Berbères la plus ancienne date du paléolithique (30 000 ans avant notre ère) représentée par l'haplogroupe U6 (d'origine ouest-eurasienne)25. Cet haplogroupe est spécifique aux Berbères et sa fréquence s'accroît quand on va à l'ouest. Selon une étude génétique réalisée en 2010, les populations d'Afrique du Nord descendent en partie, du côté maternel, de migrants de la péninsule ibérique arrivés il y a environ 8 000-9 000 ans26.

L'ADN autosomal permet de déterminer l'affinité génétique de certaines populations humaines par rapport à d'autres. À l'exception des Touaregs, la majorité des Berbères sont génétiquement plus proches des Européens et des Moyen-Orientaux que des autres populations humaines – les Touaregs se situant dans une position intermédiaire entre les populations subsahariennes et le reste des Berbères27,28.

D'après une étude récente de Adams et al. en 2008 29

Une nouvelle étude parue en 2012 utilisant 730 000 polymorphisme nucléotidique de l'ADN autosomal montre une différence entre les populations nord-africaines, celles du Proche-Orient et sub-saharienne30,31. Les populations nord-africaines possèdent ainsi un haplotype distinctif dont l’apparition a été estimé entre 18 000 et 38 000 ans lors d'une divergence puis d'une isolation32. Dans cette étude comparative, de toutes les populations nord-africaines, les Tunisiens berbères sont les seuls à ne posséder aucun apport génétique sub-saharien ou européen, l'apport D'ADN arabe similaire aux Qataris est également plus faible, faisant d'eux la population montrant le plus haut taux de cet haplotype nord-africain distinctif, ce qui pourrait être le fruit d'une forte endogamie33,34. L'apport d'ADN autosomal arabe similaire aux Qataris utilisé dans cette étude est bien présent chez tous les Nord-Africains, à l'exception des Tunisiens précédemment cités, s’amenuisant selon un axe est-ouest. La présence D'ADN européen chez les Nord-Africains tels que les Marocains ou les Algériens varie atteignant au maximum 25 % et est semblable aux populations méditerranéenne d’Europe du Sud comme les Basques et les Toscans utilisés dans cette étude"


CONCLUSION: l'origine sémitique domine.

J'ai cité des études de gens sérieux mais si CATON se sent plus compétent (avec des ailes) qu'il publie son étude, vu que cet énergumène a toujours prétendu être venu sur ce site pour instruire, pour éduquer, pour faire de la pédagogie (qui s'avère en fait crados)...

S'il fait parler avec la montre chronologique en mains les études démontrent que les 1er européens étaient blacks mais manifestement le blanchiment fait perdre des qualités notamment quand on a des origines intellectuelles alpestres.

52.Posté par SEVERIN le 30/09/2015 17:01

Juppé c un prêter pour vomi,a fond la lèche,je veux le pouvoir absolu,PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE.Sa BIOGRAPHIE a la Jupette en dit long,Premier ministre,plusieurs fois ministre dans divers ministères.Il s'en est jamais soucier de la vie des Réunionnais(es) qu'a la Réunion comme sur le sol Métropolitain. Tout d'un coup a l'approche des grands RDV électorales,il a une pensée pour les Réunionnais.Allons créoles,vous allez pas avaler la couleuvre aussi facilement.In yab des Yvelines

51.Posté par SEVERIN le 30/09/2015 17:00

Juppé c un prêter pour vomi,a fond la lèche,je veux le pouvoir absolu,PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE.Sa BIOGRAPHIE a la Jupette en dit long,Premier ministre,plusieurs fois ministre dans divers ministères.Il s'en est jamais soucier de la vie des Réunionnais(es) qu'a la Réunion comme sur le sol Métropolitain. Tout d'un coup a l'approche des grands RDV électoral,il a une pensée pour les Réunionnais.Allons créoles,vous allez pas avaler la couleuvre aussi facilement.In yab des Yvelines

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes