MENU ZINFOS
National

Prix du gaz et de l’électricité : Le gouvernement pense à des aides plus ciblées


En déplacement à Aix-en-Provence, Elisabeth Borne a évoqué la possibilité de mettre en place des aides ciblées à la fin du bouclier tarifaire.

Par - Publié le Dimanche 10 Juillet 2022 à 08:12

Photo : Facebook
Photo : Facebook
En quête de solutions pour protéger les plus modestes face à la flambée des prix de l’énergie, le bouclier tarifaire sur les prix de l’énergie pourrait être remplacé par des aides plus ciblées l’année prochaine a annoncé Elisabeth Borne en marge des Rencontres économiques d’Aix.

La Première ministre a rappelé que sans le bouclier tarifaire qui plafonne les prix, "l’électricité serait un tiers plus cher, et le gaz  45 à 50 %. On n’imagine pas demander aux Français, à commencer par les Français modestes, de payer leur gaz 45 % plus cher ou leur électricité un tiers plus cher" souligne-t-elle.

"Il faut passer de mécanismes généraux à des mécanismes plus ciblés" ajoute la chef du gouvernement. Jeudi dernier, l’exécutif a annoncé qu’une aide ciblée sur les personnes qui prennent leur voiture pour aller travailler prendra le relais de la remise générale de 18 centimes sur le litre de carburant. Cette mesure va s’arrêter progressivement jusqu’en décembre.

Concernant la mise en place de taxes sur les "surprofits", la Première ministre a botté en touche. "Sur le principe, évidemment, s’il y a des gens qui tirent des surprofits de la crise, on souhaiterait que ça puisse profiter à tout le monde et alléger les charges que la crise peut générer", a-t-elle indiqué avant de préciser que "beaucoup de nos voisins ont mis en place des mécanismes pour taxer ces surprofits", mais "on n’est pas dans la même situation" en France.

Elisabeth Borne rappelle ensuite qu’actuellement "EDF a des difficultés de production sur son parc nucléaire et doit importer massivement" de l’électricité depuis l’étranger. Une manière d’écarter l’idée de surprofit de l’entreprise. Un constat qu’elle dresse également pour les "compagnies pétrolières qui ont des activités de distribution en France (mais) qui ne dégagent pas de superprofits".


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Triste spectacle le 10/07/2022 09:23

Vu le degré de trahison de nos élites ils se peut que bientôt ca se passe comme au sri Lanka!

2.Posté par Batman le 10/07/2022 09:33

je comprend pourquoi certains ne vont plus chercher du travail prime par ici prime par la.... donc certains gratteurs cul profitent de la siituation .. le gouvernement arretez de goinfrer ces profiteurs svp

3.Posté par Ubris le 10/07/2022 10:15

" Je le répète, même dans les pays qui sont encore des satellites des États-Unis, on comprend de plus en plus que l'obéissance aveugle de leurs élites dirigeantes à leur suzerain, en règle générale, ne correspond pas à leurs intérêts nationaux, et le plus souvent, cela contredit simplement radicalement leurs intérêts. Avec la croissance de ces sentiments dans la société, à la fin tout le monde devra en tenir compte.

Aujourd'hui, ces élites dirigeantes élèvent le degré de manipulation de la conscience publique sous nos yeux. Les classes dirigeantes des pays occidentaux, de nature supranationale et mondialiste, réalisant que leur politique est de plus en plus déconnectée de la réalité, du bon sens, de la vérité, ont commencé à utiliser des méthodes franchement despotiques.

L'Occident, qui proclamait autrefois des principes de démocratie tels que la liberté d'expression, le pluralisme, le respect des autres opinions, dégénère aujourd'hui en l'exact opposé : en totalitarisme. Cela comprend la censure, la fermeture des médias, l'arbitraire contre les journalistes et les personnalités publiques.

Cette pratique des interdits s'étend non seulement à l'espace de l'information, mais aussi à la politique, à la culture, à l'éducation, à l'art, à toutes les sphères de la vie publique dans les pays occidentaux. De plus, ils imposent leur modèle, un modèle de libéralisme totalitaire, incluant la notoire "cancel culture" ("déconstruction culturelle", en langage clair : la destruction culturelle), ainsi que des interdictions généralisées, qu'ils tentent d'imposer au monde entier.

Mais la vérité et la réalité, c'est que les peuples de la plupart des pays ne veulent pas d'une telle vie et d'un tel avenir, mais aspirent vraiment, non pas à une souveraineté formelle, décorative, mais substantielle, réelle et sont simplement fatigués de s'agenouiller, de s'humilier devant ceux qui se considèrent exceptionnels, oui, et au détriment d'eux-mêmes pour servir leurs intérêts.

Aujourd'hui, nous apprenons qu'ils veulent nous vaincre sur le champ de bataille. Bien, que puis-je dire ? Laissez-les essayer. Nous avons déjà beaucoup entendu dire que l'Occident veut se battre avec nous « jusqu'au dernier Ukrainien ». C'est une tragédie pour le peuple ukrainien, mais il semble que tout va dans ce sens. Mais tout le monde devrait savoir que, dans l'ensemble, nous n'avons encore rien commencé de sérieux.

En même temps, nous ne refusons pas les négociations de paix, mais ceux qui refusent doivent savoir que plus ils avanceront, plus il leur sera difficile de négocier avec nous."

4.Posté par LOL le 10/07/2022 10:17

C'est vrai! continuons à aider ceux qui ne se lèvent pas le matin. Quel beau pays! Vivement que je me casse.

5.Posté par Ubris le 10/07/2022 11:21

. Ils voulaient sanctionner la Russie.... Le 22 juin, 600 travailleurs de la deuxième plus grande usine d'aluminium d'Amérique, représentant 20 % de l'approvisionnement américain, ont appris qu'ils perdaient leur emploi parce que l'usine ne pouvait pas se permettre une facture d'électricité qui a triplé en quelques mois.

Début juin, les prix du gaz naturel avaient triplé par rapport à un an plus tôt, menaçant les ménages et les entreprises avec certaines des plus grosses factures de services publics qu'ils aient jamais vues. Cet été, les tarifs d'électricité pour les clients industriels devraient atteindre leurs niveaux les plus élevés jamais enregistrés, selon les prévisions du gouvernement américain. Parce que les usines et les usines américaines dépendent à la fois de l'électricité et du gaz, cela pourrait très bien être le moment où l'industrie américaine sera ruinée

En France tout cela est cachée, c'est pour cela que le gouvernement va nationaliser EDF. Mais qui va payer au final ? Nous, et surtout hélas, nos enfants !

6.Posté par Sisi le 10/07/2022 11:51

Les plus modestes comme ils disent ont deja le cheque energie…. Et nous classe moyenne….. on trinque

7.Posté par valeo le 10/07/2022 16:53

"beaucoup de nos voisins ont mis en place des mécanismes pour taxer ces surprofits", mais "on n’est pas dans la même situation" en France.
Bien sûr, ce sont les corrupteurs des politiciens.

8.Posté par Ubris le 11/07/2022 20:58

INFORMATION EXPLOSIVE: Eva Vlaardingerbroek expose comment Bill Gates pourrait être lié à la prise des terres des agriculteurs.

" Ils [les agriculteurs] ont du bétail et ils produisent du bœuf. Et ce qui est intéressant à savoir, c'est que le ministre néerlandais qui a poussé cette loi sur l'azote a un beau-frère qui est le propriétaire du supermarché en ligne néerlandais appelé Picnic. Devinez qui a investi 600 millions de dollars dans Picnic l'année dernière ? C'est bien Bill Gates, l'homme qui veut que vous mangiez de la fausse viande."

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes