Prix Célimène 2017 : Une ode à la femme réunionnaise - 8 Mars 2017


Prix Célimène 2017 : Une ode à la femme réunionnaise - 8 Mars 2017
Elles s’appellent Béatrice, Rosanne, Arielle et Nadine.  Elles, ce sont les artistes qui cette année sont récompensés par le Prix Célimène. Le 1er prix a été décerné à Béatrice Tanzilli-Bassereau pour une œuvre intitulé "Béatitude". Une sculpture représentant une jeune femme tout en arrondie modelée dans du métal.

Le regard des femmes à travers une œuvre artistique… peinture, sculpture, photo… des supports pour faire passer des messages ou pour sublimer le regard. Les lauréates du Prix Célimène montrent de manière éclectique que la femme ne doit plus revendiquer mais qu’elle doit exister.

Elles ont été 148 cette année à tenter leur chance pour cette 13ème édition du Prix Célimène. Un concours désormais attendu par les femmes qui s’adonnent à leurs heures perdues à toutes formes d’art. Au-delà de cette journée symbolique des droits des femmes, le prix Célimène veut avant tout valoriser une parole, une pensée, un geste, une émotion…

Le palmarès de cette année veut montrer à quel point la créativité est aussi une manière d’exister et de revendiquer sa féminité. Comme le précise Béatrice Sigismeau, vice-Présidente en charge de la culture, "bien plus qu’une simple fête, c’est l’occasion de rappeler à tout un chacun que rien n’est acquis, que rien n’est jamais acquis d’avance ! C’est l’occasion de rappeler aux femmes, aux jeunes, aux hommes, à la société tout entière, qu’en dépit de l’inscription du principe d’égalité dans nos textes fondamentaux, les droits des femmes restent encore fragiles…"
 
Les arts visuels dans toute leur créativité

Peinture, sculpture et photographie, le concours vise à encourager l’expression des femmes artistes amateurs qui n’ont jamais eu la possibilité de faire connaître leur travail. Il s’agit de leur offrir un espace d’expression et de diffusion puisqu’une exposition regroupe toutes les œuvres à la Villa du Département. La marraine de l’édition 2017 est Amalia Ramanankirahina, une artiste franco-malgache qui travaille avec une grande variété de médias, encre, installation, photomontages. Une artiste qui mène en parallèle une carrière professionnelle en tant que restauratrice d’œuvres d’art dans les musées. Elle a exposé à New York, en Lituanie ou encore à la biennale de Dakar.

A ses côtés composant une partie du jury, l’artiste photographe Laurent Zitte, Florence Labache, journaliste culture au Quotidien ou encore François-Louis Athenas, photographe. Le Prix Célimène, un combat de tous les jours pour ne pas baisser la garde. Pour Béatrice Sigismeau, "sensibiliser l’ensemble des couches de la société à la condition féminine, valoriser les talents de cette Réunion au féminin… Autant de raisons qui font de ce prix un rendez-vous incontournable aujourd’hui."
Jeudi 9 Mars 2017 - 09:39
Département de La Réunion
Lu 334 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 16:38 Concours Premières pages