MENU ZINFOS
Politique

Privatisation des SIDOM: Huguette Bello interpelle George Pau-Langevin


- Publié le Vendredi 20 Mai 2016 à 14:09 | Lu 997 fois

Privatisation des SIDOM: Huguette Bello interpelle George Pau-Langevin
Alors que le gouvernement a prévu une cession des parts qu’il détient dans les SIDOM au profit de la filiale SNI de la caisse des dépôts et des consignations, Huguette Bello a tenu à interpeller la ministre des Outre-mer sur cette opération.

"L’annonce du désengagement de l'Etat, c'est-à-dire du principal actionnaire, au profit d’une filiale privée de la Caisse des dépôts et consignations marquerait une véritable rupture, au niveau du statut des Sidom mais surtout de leur actionnariat" expose la députée à l'occasion de la séance de Question au gouvernement du 18 mai dernier. 

"Les collectivités s’opposent à ce que le désengagement de l’Etat se traduise par une privatisation"

"Cette reconfiguration du capital ne cesse d’inquiéter les collectivités locales concernées. Les élus sont d’autant plus inquiets qu’ils ne sont toujours pas associés aux démarches en cours", poursuit-elle, indiquant en outre que ce scénario suscite aussi des interrogations "car la logique d’une gouvernance unique et globale qui sous-tend cette reprise est totalement à rebours de la décentralisation et de la prise en compte de la diversité des territoires".
 
Les collectivités s’opposent à ce que le désengagement de l’Etat se traduise par une privatisation, rappelle-t-elle. "Elle veulent au contraire, comme le permet la loi de 1946, assurer la maîtrise publique des Sidom aux côtés, le cas échéant, de personnes morales de droit public. Des précédents existent, notamment à la Réunion (la sedre, la shaphir) où l’Etat est minoritaire et même absent du capital", indique-t-elle encore, avant de demander : "Pouvez-vous nous dire, Madame la ministre, si le maintien d’un actionnariat public majoritaire est l’hypothèse privilégiée du gouvernement ?"
 
"Il n’est pas question de remettre en cause le rôle des collectivités locales"

 Une question à laquelle George Pau-Langevin a répondu que l’adossement à la SNI "n’est pas une forme de privatisation". "Elle permet, au contraire, de rester aux côtés d’un acteur public important, spécialisé et doté de moyens substantiels", avance-t-elle après avoir déclarer qu’ "en adossant le logement social à la Caisse des dépôts et des consignations, qui est un opérateur très solide financièrement, (...) le  [gouvernement] consolide la situation des SIDOM en faisant en sorte qu’elles puissent à la fois remplir leur rôle social et rester dans le sillage de l’Etat".
 
"Il n’est absolument pas question de remettre en cause le rôle des collectivités locales", veut-elle rassurer, avant de conclure : "Ce que nous souhaitons, c’est constituer un bloc autour duquel les collectivités vont intervenir". 





1.Posté par HONTE le 23/05/2016 11:48

l'ETAT CHERCHE DESESPEREMENT DES SOUS, Huguette t'as pas autre chose à défendre? c'est toi qui a appelée et votée pour ce Président de M......DE, maintenant assume et concentre toi sur ton ex colistier harceleur.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes