MENU ZINFOS
Faits-divers

Prison ferme pour avoir caillassé la police pendant le couvre-feu


Les audiences de comparution immédiate se suivent et se ressemblent souvent, avec les thèmes alcool, violences et conduites sans permis. Ce mercredi, un nouvel opus est à ajouter à ces grands thèmes : le couvre-feu. Un jeune de 19 ans comparaissait pour avoir caillassé la police en plein couvre-feu et, une fois n’est pas coutume, incendié plusieurs conteneurs de poubelles au passage.

Par - Publié le Jeudi 11 Mars 2021 à 10:31

Prison ferme pour avoir caillassé la police pendant le couvre-feu
Judicaël Z. est bien connu des services de police du Port. Le 5 mars dernier, alors que le couvre-feu en vigueur passe de 22h à 18h, il s’adonne avec une vingtaine de jeunes cagoulés, au caillassage et à la mise à feu de 8 conteneurs de poubelle. Ils sont postés au rond-point du Coeur-Saignant à la Rivière des Galets, endroit stratégique compte-tenu de la proximité des concessionnaires automobiles du Port. Les forces de police sont en place avec, pour mission de contenir et absorber les velléités des belligérants. 

La tension monte après 18h et le RAID finit par intervenir. Sur la vingtaine de jeunes, le RAID en cible deux qui sont particulièrement actifs. Insultes, feu de poubelles et jets de galets sont au menu. Au final, en accord avec la BAC du Port, il est décidé de ne pas riposter, les auteurs sont identifiés et seront interpellés plus tard. C’est chose faite le lendemain matin avec l’interpellation de Judicaël Z. et un dalon. Garde à vue et déferrement pour le premier, le second fera l’objet d’une autre procédure. 

À la barre, Judicaël Z. assume totalement les faits et se dit prêt à rester en prison, à une exception, les insultes : "Fé bour la BAC, fé bour la loi", ce n’est pas lui. "Je suis descendu, j’ai vu qu’il y avait une manif, j’ai foncé dedans. J’ai été actif, j’ai juste brûlé des poubelles et jeté des petits cailloux. Je n’insulte pas les policiers, je fais que des vols !", explique-t-il à la barre. Il en profite au passage pour se plaindre de son traitement lorsqu’il a été interpellé. Selon lui, le policier l’a filmé et l’a traité de "steak" tout en menaçant de lui casser la jambe. 

Présent à l’audience en tant que victime, le policier s’est vu quelque peu bousculé par la présidente à ce sujet. S’il reconnaît l’avoir traité de "steak", il indique connaître le prévenu depuis des années. "La scène a duré plusieurs heures. Nous avons effectué une manœuvre de contournement pour interpeller les meneurs. Ce n’était pas possible, car nous étions presque débordés. Le RAID voulait effectuer un tir de défense sur le prévenu, mais je leur ai demandé de ne pas le faire par charité chrétienne. Je lui ai bien dit que c’était un 'steak', ça signifie lâche en créole. Je l’ai filmé pour me protéger. Aujourd’hui, on compte sur vous, mais il ne faut pas se tromper, ce n’est pas moi qui suis à sa place ! On vous demande un message qui porte. Notre métier est difficile, on a besoin d’un peu d’oxygène", témoigne le policier à barre. 

Même son du côté du parquet : "Ce n’est pas une petite altercation, mais du caillassage de plusieurs heures ! Il transgresse complètement la loi, il n’a pas le droit d’être dehors, mais il n’en a que faire. Il faut marquer le coup. Il ne doit pas ressortir libre aujourd’hui afin qu’il n’y ait pas de sentiment d’impunité ! Je vous demande une peine de 10 mois de prison dont 6 assortis du sursis probatoire ainsi que le maintien en détention". La défense note de son côté  : "Il a grandi dans la violence, son père est mort il y a trois ans. Il ne sait pas quoi faire de sa vie, il y a une banalisation des faits, il faut absolument le suivre". Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet, Judicaël Z. est incarcéré pour les quatre prochains mois.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Abracadabra le 11/03/2021 12:24

4 mois et après ?? C'est affolant même pas un suivie psychiatrique dommage ce jeune et mslade et un danger pour la société il fait le neutralisé le sortir de son environnement même le donner a l'armée pour une réduction a la dure ls prison ne leur fait que du mal réagir et anticipé on ne le fait pas cette justice et inefficace et lamantable les seul gagnants son les juge, procureur, avocat qui mene la vie belle avec leur salaire exorbitant. 😭 Cette france et foutue.

2.Posté par LES PETITES MAINS le 11/03/2021 14:34

Poooov gamin, son père est mort et alors il est le seul ? Et ça justifie quoi ? Il a vécu dans quelle violence ? La sienne ? Si il ne sait pas quoi faire de sa vie, il y a des ponts à la Réunion... non mais merde à la fin, les mômes d'aujourd'hui ont des facilités qu'on avait pas à leur âge, ils peuvent se former gratos, avoir des aides en plus d'un salaire et ça vient encore te dire NO FUTUR ? allé grat zot ki don
Si tous ces petits merdeux de caniards pouvaient lécher les barreaux d'une prison une fois dans leur vie, on serait un peu plus tranquilles.

3.Posté par Tonton le 11/03/2021 20:03

La constituition francaise ne vaux plus grand chose.

4.Posté par Inconu 974 le 12/03/2021 03:58

4 mois de prison di le juge ale crever

5.Posté par C'est pas moi c'est lui ! le 12/03/2021 08:24

"jeté des petits cailloux" je suis morte de rire !

6.Posté par polo974 le 12/03/2021 09:03

ça pose quand même problème, toutes les professions informelles qui s'activaient dès le soleil couché ne peuvent plus exercer leurs activité, donc ça va impacter directement le PIB, puisque depuis quelques années le CA du trafic de drogue et autres recels y sont intégrés.

je ne comprends pas que le président de la CPMaR (Chambre des Mègres, Mafias et autres Racailles) n'ait pas encore envoyé un courrier au préfet.

Bon, sérieusement, est-ce que le fait d'aller zoner en taule 4 mois va le faire réfléchir (dans le bon sens)?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes