MENU ZINFOS
Faits-divers

Prise illégale d'intérêts : 3 ans d'inéligibilité requis contre Olivier Rivière en appel


Condamné en première instance, Olivier Rivière a fait appel d'une peine de six mois de prison avec sursis et de trois ans d'inéligibilité. Il est poursuivi pour concussion et prise illégale d'intérêts.

Par Soe Hitchon et Baradi Siva - Publié le Jeudi 28 Janvier 2021 à 13:40 | Lu 3769 fois

Le maire de Saint-Philippe, Olivier Rivière, clame son innocence en cour d'appel. Il a été condamné en première instance à 6 mois de prison avec sursis mais surtout à 3 ans d'inéligibilité pour avoir multiplié les indemnités et pour une prise illégale d'intérêts.

Aujourd'hui, en appel, 3 ans d'inéligibilité ont été à nouveau requis contre le maire de Saint-Philippe ainsi que 12 mois de prison avec sursis, un remboursement de 75.000 euros à la Région et une amende de 20.000 euros. Le délibéré sera rendu le 25 mars.

Olivier Rivière a en effet touché 11.000 euros par mois de 2016 à 2018 alors qu'il était maire de Saint-Philippe, vice-président de la CASUD, vice-président du Conseil régional et PDG de NEXA (Agence régionale de Développement d'Investissement et d'Innovation). Il dépassait le plafond des indemnisations d'environ 2.300 euros par mois. Il s'agirait de concussion et s'il est jugé coupable, devra rembourser plusieurs dizaines de milliers d'euros à la Région. Chose qu'il a, malgré l'affaire en cours, commencé à faire au moment où il avait appris en 2019 qu'il y avait un risque. Car la loi à ce sujet est complexe, surtout concernant les différences entre président, directeur général et président-directeur général (PDG). Mêlant code de commerce et code général des collectivités territoriales, la défense de Me Henri-Pierre Vernon et Djalil Gangate a tenté de démontrer que le poste d'Olivier Rivière au sein d'une société privée l'exonérait des plafonds. "Et il aurait fallu que cela soit intentionnel, ajoute Me Gangate, alors que même la cour des comptes et Anticor peinent à comprendre cette loi, comment voulez-vous que monsieur Rivière et les services de la Région soient aptes?"

Le maire est aussi jugé pour prise illégale d'intérêts. Durant le procès en première instance, la défense d'Olivier Rivière avait évoqué une "erreur d'aiguillage ", pour justifier la validation d'un permis de construire et de modification de sa villa à Saint-Philippe. "Je suis le seul justiciable à La Réunion à être poursuivi pour avoir construit sur un terrain constructible avec un permis conforme au plan d'occupation des sols", avait-il déploré lorsqu'il a annoncé sa volonté de faire appel de la décision de justice. Ce même élément d'intention a été relevé par la défense face à un code d'urbanisme que peu connaîtraient bien. Et cette version contante du maire qui affirme n'avoir jamais été alerté de quelconque "soucis" concernant les permis. Il sortait donc "serein" de cette audience devant la cour d'appel. 

Marie-Paule Balaya aussi devant la cour d'Appel

Autre élue de Saint-Phillipe devant la cour d'appel ce jeudi : Marie-Paule Balaya. Epinglée par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, l'ancienne élue n'avait pas répondu aux nombreuses injonctions de l'organisme en 2018. Il lui était reproché d'avoir sous-estimé la valeur de son patrimoine immobilier. Estimé à plus de 3 millions d'euros, les maisons, appartements et locaux professionnels n'auraient eu selon elle une valeur (que) de 1,2 millions. Mais il aurait s'agit d'une évaluation réalisée par son père avant son décès en 2015 et non d'elle-même. Son avocat, le bâtonnier Me Normane Omarjee, a aussi déclaré que l'évaluation "désordonnée" de la Haute autorité manquait grandement de sérieux et de fiabilité, "sans même une visite des lieux".  Marie-Paule Balaya avait été reconnue coupable en première instance de déclaration incomplète ou mensongère de sa situation patrimoniale. Le Fisc avait constaté une sous-évaluation de près d'un million d'euros. Elle avait été condamnée à 10.000 euros d'amende et à une peine d'inéligibilité de 3 ans.

En appel, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis, une amende de 40.000 euros et 3 ans d'inéligibilité. Elle sera aussi fixée sur son sort le 25 mars prochain. 
 




1.Posté par Contribuable... le 28/01/2021 11:57

Cette fois si..cest le bon aiguillage.!

2.Posté par mimorpoumonbondié le 28/01/2021 12:00

bondié veille si nou encor longtemps donne pas un réunionnais le poste de ministre ou président de la république merci bondié

3.Posté par rem le 28/01/2021 12:17

"Olivier Rivière a en effet touché 11.000 euros par mois " 11000 euros par mois. soit 264000euros en deux ans.

se pays est devenus une honte. soit disant on vote pour élire des représentants des peuples.
mais on élis surtout des personnes pour se gaver d'argent public.

"PDG de NEXA (Agence régionale de Développement d'Investissement et d'Innovation)" c'est quoi ca sert a quoi ? ils sont a une multitude de poste qui n'a pour but juste de toucher des émoluments.
on nous parle depuis des années que les dettes du pays ne cesse d'augmenter. on fait culpabilisé les partons de bien gagner leur vie. on fustige les gens qui ont plusieurs enfants qui n'a souhait que abreuvoir d'argent de la sécurité sociale;
on fustige les fonctionnaires d'avoir des majorations.

mais c'est quand nous le peuple on se réveille et que l'on dit STOP a ce système d’élus qui n'a de cesse que de s’enrichir avec des postes bidons de sociétés bidons;

et il veut encore passer pour une victime. c'est l’hôpital pour la charité.

c'est quand le Un mandat=un elus= un salaire.

HONTE a vous élus de la république qui dépouille notre pays et rend leur peuple de plus en plus pauvre.

4.Posté par Vis cachée le 28/01/2021 12:18

Maire de Saint-Philippe depuis janvier 2009, Olivier Rivière, président du Parti Radical 974 (PR974) membre de la garde rapprochée de Didier Robert, aura à sa charge la gestion des finances au sein de la collectivité régionale.


Ça un bon marmaille ça M le juge

5.Posté par DOGOUNET le 28/01/2021 12:37

RAPPEL: Seule LAZOL peut nous protéger de ces roitelets de quartier dilapideurs de fonds publics !

6.Posté par mister Magoo le 28/01/2021 12:37

il sera peut-être condamné mais il n'y aura rien sur l'inéligibilité, j'en prends les paris

7.Posté par olivette le 28/01/2021 12:55

on ne se fait pas de vilénies entre frères voyons.
il ne se passera rien : une amende, du sursis et c'est bon ,on n'en parle plus, l'inéligibilité, vous oubliez

8.Posté par Le Jacobin le 28/01/2021 14:33

"Aujourd'hui, en appel, 3 ans d'inéligibilité ont été à nouveau requis contre le maire de Saint-Philippe ainsi que 12 mois de prison avec sursis, un remboursement de 75.000 euros à la Région et une amende de 20.000 euros. Le délibéré sera rendu le 25 mars."

Nous avons l'habitude avec les effets d'annonces du tribunal, grosse menace qui disparaissent aux délibérés avec une caresse dans le dos.

9.Posté par Verdict la moque.. le 28/01/2021 15:33

Il serait temps que le peuple passe à l'action...!

10.Posté par bob le 28/01/2021 15:39

I FAUT COQUE A LI EN PRISON C'EST SA UNE VRAIE JUSTICE ET NON 3 ANS D'INEGIBILITE !!!

11.Posté par Bleu outre mer le 28/01/2021 16:31

Ils finissent tous avec du sursis, pas belle la vie de zélus, qui en plus cumul des fonctions, embauche leur petit copains et leur famille aux frais de la princesse.......

12.Posté par MirAU le 28/01/2021 18:15

s'il a con-cussionné , cussionne le con en prison ...... cela lui fera le os ..

13.Posté par #serieux?? le 28/01/2021 18:40


Un homme d'exception

14.Posté par Jag le 28/01/2021 20:33

Comme d’habitude il n’a rien à se reprocher l’escro!!!

15.Posté par SEVY le 28/01/2021 21:39

Peine pas suffisamment sévère si on veut mettre un terme à cette gangrène.
Pour ce genre de cumulard qui abuse de son pouvoir, se remplisse les poches, en se croyant au dessus des lois, la justice devrait être plus exemplaire avec des peines plus dissuasives.

16.Posté par Gonthier le 28/01/2021 22:05

Encore une fois se Mr le Maire de st Philippe vas s'en sortir... le gros reste et restera tjr a l abri de différentes magouilles en tout genre justice cocotiers...

17.Posté par Mandats électoraux , sociaux le 29/01/2021 04:32

Bcp d’elu(e)s de la région ont des mandats sociaux . Ils elles sont pdg , admistrateur de Spl, sem, ... certains ont même une dizaine de mandats ... ils elles disent bcp travailler ... mais bien sûr . Il faut arrêter tout cela . C est une façade ...

18.Posté par Rasi le 29/01/2021 08:18

La justice c'est de la merde A La Réunion????

19.Posté par Aïl landeur le 29/01/2021 15:31

Les salaires perçus ici ou là, et les indemnités perçues ici ou la, ont elles pour contrepartie un travail réel et effectif..??

20.Posté par yabos le 30/01/2021 08:01

Si on fouille bien, la majorité de nos élus pourrait être condamnée.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes