MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Priorité à l'embauche des Réunionnais, c'est maintenant ?


- Publié le Mercredi 23 Juillet 2014 à 09:33 | Lu 480 fois

Priorité à l'embauche des Réunionnais, c'est maintenant ?
Le Président de la République, François Hollande sera dans notre île les 25 et 26 juillet prochains. Un des points forts de ce déplacement sera les annonces du chef de l'Etat sur la « régionalisation de l'emploi » . Des annonces qui font suite à la mission du Député-maire, Patrick Lebreton, dont le rapport a été rendu le 4 décembre 2013 à l'ancien ministre des Outremers, Victorin Lurel.  
 
Malgré la volonté clairement affichée du Gouvernement de faire avancer les choses sur ce dossier, force est de constater qu'en dépit de la mission confiée à Monsieur Lebreton, des postes continuent à échapper aux réunionnais et aux personnes de La Réunion compétentes pour occuper les postes. 
 
Cela a été le cas lors de la nomination, par ce même Gouvernement, de l'ambassadrice déléguée à la Coopération Régionale pour la région de l'Océan Indien en septembre 2013, ou encore à la direction du Centre Régional de Documentation pédagogique (CRDP) en décembre dernier. 
 
Dans le même temps, la mobilisation de Nou Lé Kapab (AJFER) s'est accentuée pour la Priorité à l'embauche des Réunionnais(e)s, par des rassemblements devant la Préfecture (les 20 mai 2013 et 20 juin 2014), ainsi que des prises de position à la direction du CNFPT, à la mairie de La Possession, … Sans ces mobilisations populaires permanentes, ces postes et autres auraient échappé aux réunionnais(e)s. 
 
Depuis la création de l'association en 2009, Nou Lé Kapab (AJFER) a fait de la Priorité à l'embauche des Réunionnais(e)s son principal cheval de bataille. Une lutte de tous les jours qui permet de faire avancer la situation et de sensibiliser de plus en plus de personnes à la problématique de l'emploi à La Réunion. 
 
Depuis, d'autres organisations ont vu le jour, telles que le collectif GPX974, ou encore le Crefom, et se mobilisent dans un objectif commun : permettre aux réunionnais(e)s d'accéder aux emplois disponibles sur leur territoire. Plus que jamais, nous devons nous rassembler sur l'essentiel dans l’intérêt de La Réunion.
 
Mutations et Emplois, priorité aux personnes de La Réunion et aux Réunionnais. Face à cette revendication commune, les annonces du Président seront très attendues. A la fois, par les différents acteurs sur ce sujet, mais aussi par la population et tout particulièrement par les familles qui souffrent de l'éloignement et de ces injustices.
 
Le Président de La République devra donc être à la hauteur des attentes. Il y a bien sûr la question des mutations des policiers avec la nécessité de changer le système en revenant à l'ancienneté de la demande, mais également les mutations dans toute la fonction publique avec des Critères d’Intérêt Moraux  et Matériels (CIMM) plus adaptés à notre situation et à nos spécificités locales. 
 
Il y a la situation dans le secteur public, mais il ne faut pas oublier le secteur privé. Nou Lé Kapab (AJFER) demande depuis des années, l'obligation pour les employeurs de déposer leurs offres au moins auprès du Pôle Emploi, afin que tous les demandeurs d'emploi puissent postuler. Aujourd'hui, près de 55% des offres d'emplois ne passent pas par le Pôle Emploi à La Réunion. 
 
Enfin, la question de la transparence et de l'anticipation doit être abordée. Que ce soit dans la santé, dans la justice, ou encore dans l'éducation nationale, il y a une réelle opacité sur les emplois et les recrutements au détriment des réunionnais(e)s. Ce devoir de transparence est d'autant plus nécessaire afin de pouvoir dresser les besoins en emplois dans notre île sur plusieurs années, ainsi que d'adapter les formations et le nombre de places aux concours. 
 
La balle est dans le camp du Président de La République. Au moment où il annoncera des mesures sur la « régionalisation de l'emploi », 61 professeurs stagiaires et 3 CPE seront mutés dans des académies en France alors que des postes sont disponibles à La Réunion. Que ce soit dans la culture, dans les collectivités locales, sur les chantiers de construction de la Nouvelle Route du Littoral, des emplois vont échapper aux personnes de La Réunion et aux Réunionnais(e)s. 
 
Dans une île qui compte plus de 175 000 demandeurs d'emploi, l'emploi doit être la priorité. Le chef de l'Etat devra prendre des mesures fortes et courageuses pour permettre aux réunionnais(e)s d'accéder aux emplois disponibles dans leur territoire. 
 
Nou Lé Kapab dan nout péi !
 
Gilles LEPERLIER
Président de Nou Lé Kapab (AJFER)




1.Posté par Elgringo le 23/07/2014 11:51

Une honte tout simplement et une demande tout à fait discriminatoire!!! Pour le bien être de mon entreprise et par expérience, je préfère embaucher un mêtro qualifié et motivé ayant fait l'effort d'approfondir son expérience dans d'autres pays par exemple. C'est brutal comme commentaire mais c'est la triste réalité.. Seule la compétence ne m'intéresse, mais force est de constatée, à quelques exceptions près en ce qui me concerne, que j'ai été souvent déçu ici et c'est peu dire!
C'est aussi une question de concurence..
(...)

2.Posté par polo974 le 23/07/2014 12:26

c'est sûr qu'avec 64 postes, ça va résorber les 175 000 demandeurs d'emploi,

d'autant que ces postes, non affectés à des titulaires en partance pour la métropole seront occupés par des contractuels ou vacataires forcément locaux.

donc si on gardait les 64 titulaires ici, on se retrouverait avec 64 chômeurs de plus ici...

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/07/2014 14:22 (depuis mobile)

Elgringo..va faire fortune ailleurs..

4.Posté par tonton le 23/07/2014 21:23

Parler d'embauches, au champion des licensements?


5.Posté par Crotalors le 25/07/2014 00:13

Que veut dire régionaliser l'emploi? Selon mon expérience , cela consiste a faire confiance aux compétences locales... Pour les j'obs qualifies et très qualifies...Rien de plus et rien de moins... Lorsque les diplômes et expériences sont équivalentes. Or, auj, que ce passe t-il exactement? Puisque cette question de régionalisation ressurgit très bizarrement lorsqu'il s'agit aussi de postes qualifies? Mmonsieur le Président devrait arrêter dérider son temp et le pognon de la république ...le créole que la fe l'école de la republik, que la suiv. le chemin , lu doit Être capab comme sak I vien de Brive la gaillarde avec le même cursus....sauf que lu lu vien avec la prime et le billet d'avion.. Eut que lu crois que lu sorte de la cuisse de Jupiter...en 2014, "les confettis de l'empire", et leurs populations , ont bien d'autres ambitions que de subir les affres d'un autre temps...est ce que M. Le President, le temps d'un thé avec M. Fruteau prendra le temps, d'examiner, d'aborder, de s'intéresser, de faire preuve de curiosité, de demander des comptes, et de se faire sa propre opinion de la situation à la CGSS de la REUNION? Allez vous avoir le temps ou faudrait-il l'IGAS? Car la ou le créole est pris pour un C...c'est le top actuellement.

6.Posté par don a moin le 25/07/2014 10:52

Priorité à l'embauche de nationaux sur le territoire national = racisme nauséabond selon la gôche, ineptie économique et humaniste.

Priorité à l'embauche de régionaux ici = conformité totale avec les dogmes anti racistes, Saint Graal économiste et humaniste.


Un enfant de cinq ans comprendrait que ce deux poids deux mesures est abject, mais pas un gauchiste totalement aveuglé par l'idéologie.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes