MENU ZINFOS
Santé

Prime indexée des hospitaliers: Une indemnité de compensation vouée à l'extinction


Par N.P - Publié le Lundi 1 Octobre 2018 à 17:48

Prime indexée des hospitaliers: Une indemnité de compensation vouée à l'extinction
C'est désormais officiel. Une indemnité "visant à garantir la rémunération de certains fonctionnaires hospitaliers" vient d'être mise en place, par un décret du 27 septembre. La mesure avait été annoncée par la ministre de la santé Agnès Buzyn en août dernier, alors que les concernés craignaient de voir leurs primes indexées "vie chère" supprimées, après la remise en cause de cet avantage "sans base légale" par un comptable du trésor public. Une décision qui avait déclenché la colère des fonctionnaires, entrés en grève.

Dans le flou depuis plusieurs semaines, les agents sont désormais fixés sur les contours de cette mesure. Le texte prévoit que seuls les fonctionnaires "exerçant à la date d'entrée en vigueur du présent décret leurs fonctions dans l'un des établissements et dont l'affectation au sein de l'un de ces établissements est intervenue avant cette date" bénéficieront de cette indemnité de substitution, censée sauvegarder les acquis sociaux. Les nouveaux arrivés n'y auront donc pas droit.

Pour ce qui est du montant, l'indemnité mensuelle brute est calculée "en divisant par douze le montant issu de la différence entre le montant brut annuel des primes et indemnités perçues par le fonctionnaire au cours des douze derniers mois au titre de l'activité principale exercée au sein de l'établissement et le montant brut annuel des primes et indemnités auquel l'agent aurait pu prétendre en cas d'exercice de ses fonctions dans l'un des établissements". Le texte précise également le calcul applicable si l'agent n'a pas exercé son activité principale de manière continue au sein de l'établissement pendant la totalité des douze derniers mois précédant ce décret.

"L'indemnité est versée mensuellement à terme échu. Elle est réduite dans les mêmes proportions que le traitement", précise le décret. En avançant dans sa carrière, l'agent perd donc peu à peu cet avantage. "Le montant mensuel brut de l'indemnité est réduit, jusqu'à extinction, lors de chaque avancement dans un grade, un échelon ou un chevron, à due concurrence du montant résultant de l'augmentation du traitement indiciaire brut de l'agent. L'indemnité cesse définitivement d'être versée dès lors que l'agent ne remplit plus une des conditions d'attribution mentionnée aux articles 1er et 2 du présent décret".

Les dispositions entreront en vigueur le premier octobre. 




1.Posté par Bipbip le 01/10/2018 18:09

les enfants préférés de la mère patrie gagne la prime de vie chère, les autres; enfants BATARDS eux ont droit à la plime de vie chère.

2.Posté par neandertal le 01/10/2018 18:17

On s'est bien fait niquer! Merci les syndicats pour une fois que vous pouviez être utiles!

3.Posté par cmoin le 01/10/2018 18:24

Il faut en finir avec ces primes indues et les privilèges!

4.Posté par Desireless le 01/10/2018 18:50 (depuis mobile)

C'est bon ça 🙆 c'est bon pour le moral

5.Posté par Jean bob le 01/10/2018 19:31 (depuis mobile)

Vivement la privatisation de TOUT le service publique ! Comme ça on ne soignera plus les pauvres qui ont voulus la suppression de cette prime ;)

6.Posté par politique le 01/10/2018 20:19

et quand macron va remettre l'impot sur les salaires fortunés , qu'il a supprimé ,baisé les petits retraités et un ti prime pour les personnels hospitaliers qui sont des gens utiles pour la société . le gouvernement doit avoir la reconnaissance de ses personnes,, ce sont eux qui essui les vomis ,soigne des gens ,change les couches des vieilles .LES NOUVEAUX ENTRANT MERITENT UNE PRIME AUTANT QUE LES ANCIENS, leurs boulots sont difficiles ,par contre i doit i avoir un impot pr les riches macron?

7.Posté par Modeste le 01/10/2018 22:42

ohhhhhhhhhhhhhh j'attends la suite, m'étonnerait que cela soit ainsi....à mon avis la grosse surprise c'est pour bientôt messieurs les fonctionnaires.....ne vous réjouissez pas trop vite..!

8.Posté par un observateur le 01/10/2018 23:05

post 5 (Jean Bob) : est ce que vi kroit vrément que cé les pauvres
qui demandent la fermeture des services publics ?
Est ce les pauvres qui ont contribué dans leur ensemble, à élire Macron et ses sbires ?

9.Posté par Ridi cule le 02/10/2018 05:33 (depuis mobile)

On diminue la ristourne fiscale dom et on refile une compensation aux hospitaliers..on attebd impatiemment la reaction des PH qui vont demander une compensation aussi??

10.Posté par @un observateur le 02/10/2018 06:27

Non mais c'est bien eux qui n'ayant rien à faire de leur journée et bien entendu aigris, sait on pourquoi parce qu'ils parlent la bouche pleine, grâce aux gens comme moi
Révoltez vous personnels hospitaliers. Bien que pas du tout dans ce secteur, je vous soutiendrai. Avec tout un secteur qui se met en grève, on verra si elle reste sur ses positions. Courage!

11.Posté par dadou le 02/10/2018 04:46

Et toujours cette joie quand on tape dur les fonctionnaires !!! MAIS JE SUIS TOUJOURS EFFARÉE DE VOIR LINDIFFERENCE QUAND IL S’AGIT DES DÉPENSES EXORBITANTES DE NOS ELUS !!
Le dernier reportage sur les dépenses folles de l’assemblée nationale montre une augmentation de 160% , oui vous avez bien lu!!! Et après on nous divise en pointant du doigt certaine population !!

12.Posté par Et son mari le 02/10/2018 09:32 (depuis mobile)

Et son mari ? Pour le poste ?

13.Posté par jean-richard bennala le 02/10/2018 11:26

@ poste 1 passe le concours au lieu de baver moi je suis artisan je ne pourrais jamais donner une prime de vie chère à mes ouvriers leur donner cette prime c'est faire exploser le prix final , pour les jaloux passez le concours ou taisez vous à jamais, jalousie jalousie

14.Posté par roro 61 le 02/10/2018 12:08

Si l'on supprime cette prime à une catégorie il faut le faire à l'ensemble de la fonction publique , car c'est injuste , il faut aussi supprimer les primes et indemnités des parlementaires ce sera encore plus juste .

15.Posté par kréol974 le 02/10/2018 12:37

Merci FO, CFDT et CFTC d'avoir collaboré avec la direction pour qu'on nous la mette bien profond.... Les syndicats ne servent à rien, et en voilà la plus belle des preuves !!!

16.Posté par kréol974 le 02/10/2018 12:39

On en parle ou pas des avantages des directeurs et des PH du CHU !!!???

17.Posté par roro 61 le 02/10/2018 14:08

C'est l'hôpital qui se fout de la charité .

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyun, avait déjà un agenda bien rempli voire quasi comble, bien avant de rejoindre le gouvernement d’Emmanuel Macron.

En 2016, la Parisienne de 55 ans a perçu 51 191 euros net en tant que professeur de l’Université Pierre et Marie Curie. De janvier 2017 jusqu’à son entrée dans le gouvernement au mois de mai, elle a touché 22 842 euros net à ce poste. Toujours en tant que professeur, mais au sein de l’Université-Praticien Hospitalier, elle a perçu la somme de 57 327 euros net en 2016, 23 139 euros net en 2017, rémunérée par l’APHP.

Celle qui est aussi une scientifique et une hématologue réputée a aussi touché 66 146 euros net en 2016 en tant que présidente du collège de la HAS (Haute autorité de Santé), 24 804 euros net en 2017. Elle a également reçu 47 098 euros net de rémunération pour ses activités de présidente du conseil d’administration de l’INCa (Institut national du Cancer) en 2016, 19 474 euros net en 2017.

Pour la seule année 2016, Agnès Buzyn a perçu 221 762 euros net. C’est beaucoup moins que ce qu’elle touchera en tant que ministre des Solidarités et de la Santé (entre 10 093 euros à 12 884 euros brut mensuel

18.Posté par Coco le 02/10/2018 15:16 (depuis mobile)

Trop de maloki nuit gravement à la santé.
Les concours sont ouverts à tout le monde.
Toujours en train de tirer les gens vers le bas.

19.Posté par polo974 le 02/10/2018 15:27

prévision pour les prochains jours: gros bouchons au niveau de l'hôpital...

20.Posté par Elle demissine quand elle ? le 02/10/2018 18:33 (depuis mobile)

Elle drmissionene quand elle ?

Après Hulot. Après Collomb ?

Larem est à la rue.

Le président des hyper riches finira t il son mandat ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes