MENU ZINFOS
Social

Prime Covid dans la grande distribution : Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne


Dans la grande distribution, l'exclusion de certains employés du versement de la prime Covid suscite l'indignation.

Par - Publié le Mardi 16 Juin 2020 à 17:17 | Lu 4125 fois

Prime Covid dans la grande distribution : Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne
La "prime Covid" suggérée par le gouvernement crée des remous. Sans caractère obligatoire, elle entraîne des différences de traitements entre salariés d'un même secteur. De quoi susciter de la rancœur pour les moins bien lotis. Comme à Carrefour (groupe GBH) Canabady, où une trentaine de salariés en CDD ont été exclus du dispositif, car plus en poste au moment du versement. À Sainte-Suzanne aussi, la même pratique est mise en place, selon un employé qui a terminé son CDD mi-mai.

"Certes cette prime n'est pas obligatoire mais à partir du moment où elle est versée, elle devrait l'être à tous ceux qui étaient dans l'entreprise au moment de la crise", réagit l'ancien employé libre-service."Comment expliquer qu'un CDI bénéficie de cette prime et que l'employé en CDD (...) ne bénéficie de rien, même pas un centime. Où est la justice là-dedans ?", s'indigne-t-il avant de fustiger : "La direction, les chefs, le directeur, aucune de ces personnes n'a eu le courage de venir nous expliquer. Ils nous ont fait espérer dans le vide pour nous utiliser comme des pantins."

"Faire preuve de plus de générosité"

"L’’entreprise devrait faire preuve de plus de générosité et verser cette prime à ceux qui ont travaillé pendant cette crise Covid", réagit Eric Marguertite, secrétaire général FO, syndicat représentatif au Carrefour Sainte-Suzanne, comprenant le sentiment d'injustice ressenti. "C'est du favoritisme", qualifie même Rémy Grimaud, secrétaire fédéral Commerce de la CGTR Région Sud, s'agaçant : "Que l’enseigne ne vienne pas me dire le chiffre d'affaires a baissé depuis le confinement, c'est l'inverse"

"Tout est aléatoire", résume Joël Dalleau, secrétaire général de la CFDT commerce et services. "Ce qu'il ressort d’une manière globale, c'est que la prime est proratisée par rapport au temps de travail et attribuée en priorité aux personnes qui ont travaillé du début à la fin. Et le montant varie en fonction de l’exposition, avec une prime plus élevée pour les caissières", note-t-il

Avec la marge de manœuvre laissée aux entreprises, certains semblent donc avoir plus de chances que d'autres. Dans le groupe Vindémia, après un débrayage des salariés, la fixation de la prime est passée par la négociation. "On a pu négocier pour les personnes en télétravail", se félicite Joël Dalleau. Chez Leader Price, il semblerait que tous les salariés aient obtenu une prime de "1000 euros net sans différence entre les salariés en CDD, en CDI, ou les différents postes", selon un syndicaliste. 

La goutte d'eau qui fait déborder le vase ?
 
Si l'absence des salariés dans l'entreprise au moment du versement de la prime est un frein d'un point de vue administratif, Clara Derfla, secrétaire de générale UR974 (syndicat représentatif à Carrefour Cannabady) pointe du doigt : "S'ils ne peuvent pas verser cette prime défiscalisée et "désocialisée", la loi n’a par contre jamais interdit de verser une prime en payant des cotisations. Le groupe Hayot ne peut pas venir dire qu'il ne s'est pas gavé pendant le confinement, ce n'est pas ça qui va leur coûter un bras", s'insurge-t-elle, soulignant que les CDD étaient prêts à accepter une prime d’un montant différent, "mais au moins qu’on leur donne quelque chose".

S'interrogeant sur un recul calculé de la date de versement pour faire des économies, elle tire la sonnette d'alarme : "Ça peut être la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Les salariés subissent un système, il suffit de rien pour que ça pète".


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par trop fort le 16/06/2020 17:59

Nana une mairie ou les cadres i profite bien de la prime et les agents des miettes.

2.Posté par La vérité le 16/06/2020 18:55

Pour info, à la même période en comparaison avec 2019, pendant le confinement Carrefour a multiplié par 3 son chiffre d'affaire. Selon ses fournisseurs de denrées alimentaires. Et ces fournisseurs ne ces fournisseurs ne sont pas réglés tout de suite.

3.Posté par furax666 le 16/06/2020 19:20

Chez LECLERC ils ont fait exprés de faire travailler le personnel la nuit pour eviter de leur donner la prime
en leur disant qu ils ne sont pas en contact........

4.Posté par Kaf Malbar le 16/06/2020 19:24

C'est vrai qu'ici le personnel était vraiment soumis au risque d'un virus qui n'a jamais circuler dans l'île ! Idem pour les hospitaliers très débordés dans nos hôpitaux qui refusaient d'être filmés par les médias locaux pendant le confinement pour pas effrayer la population ! Avec des gens comme ça qui ne pensent qu'à l'argent on mériterait une 4ème vague de la pandémie histoire de remettre les pendules à l'heure...

5.Posté par didier le 16/06/2020 20:11

Merci Macron !

6.Posté par Freedom Fighter le 16/06/2020 20:55

Merci Manu tu es le plus fort

7.Posté par Gigi le 16/06/2020 20:57

Les syndicalistes de vindemia , score jumbo etc .... ont voté OUI à leur rachat par le groupe HAYOT ( Carrefour) 😂😂.. sûrement ont reçu qq chose d ailleurs sous la table ! Mais voilà qui Vs aidez , ce groupe qui n à rien à faire de ses salariés , c est marche ou crève . Donc venez pas pleurer ds qq tps qd Vs serez traités comme des chiens ...

8.Posté par Ramier le 17/06/2020 02:41

Abject , Honteux pour 24000 € .
Welcome GBH Island .

9.Posté par Mensonge le 17/06/2020 07:10

Poste 2

Moi mon supermarché à moi il a multiplié son chiffre d’affaire par 20.
On me l’a dit mais je n’en sais rien, mais je le dis quand même puisque je ne sais quoi dire !!!!

10.Posté par Met de luile di dier le 17/06/2020 07:13

Il est où le courrier de soutien du candidat Didier Robert ?
Les sans dents de la grande distribution ne mérite pas de soutien ?

11.Posté par Lulu le 17/06/2020 07:19

Gigi vous avancez des choses dont vous n''avez aucune preuve, en clair vous faites partie de ceux qui bavent inutilement ! et au fait vous aviez qui à proposer pour le rachat de vindémia au prix demandé, vu le montant de l'ardoise?????

12.Posté par parlamer le 17/06/2020 07:30

quand j'ecoute l' ancien responsable

du Haut Conseil de la Santé Publique pendant 15 ans à ce poste

sur Sud Radio nous expliquer que 25 000 morts du covid19 aurais pu être évité

je pense toujours que La République En Miettes est le signe de la corruption généralisée

de la France

et que ces salopards de La Raclure Empoisonne Massivement les français devront payer

d'une maniere ou d'une autre

13.Posté par ZembroKaf le 17/06/2020 08:27

@7"Gigi"
Chut...ne pas taper sur la famille "Hayot" et GBH...sinon "Lulu" la fan de cette "famille...exemplaire" va de crier dessus 😂😂😂

14.Posté par ranlo5 le 17/06/2020 10:05

ces pareille pour nous les pompiste qui travail en station service et qui et en contact avec les clients et on na travailler aussi pendant le confinement nous n avons pas eu aucuns prime covid pas 1 centime

15.Posté par Le Jacobin le 17/06/2020 11:10

Ah Bon !

IL FAUT LE DIRE:

CEUX QUI ONT GÉNÉREUSEMENT DONNES LA PRIME POUR PROTÉGER NOTRE POUVOIR D'ACHAT SONT TOUS RÉUNIONNAIS:

LECLERC
LEADER PRICE
SCORE
HYPER U

Le vilain Martiniquais de Carrefour (GBH) n'a rien donné, Zinfos ne mène pas d'enquête mais flèche une fois de plus le regard désobligeant sur GBH ZinfosPravda fait le Job.

Et Pierrot tu voudrais avoir la Pub de GBH dans ton Canard??

Il faudrait être vraiment C....pour donner une arme à ton Edemi pour te tirer dessus.

D'après le milieu autorisé après la signature définitive de l'affaire Casino, GBH s’apprêterait à faire une offre de rachat de Zinfos974 en Cash par une somme rondelette que Pierrot ne saurait refuser.

De ce fait le Canard changerait de nom il s'appellera Zinfos972 Pierrot serait muté à la Martinique pour apprendre l’Étique du journalisme dans le Goulag.

16.Posté par titoune le 17/06/2020 12:08

lol CA PROMET POUR LA SUITE.....RDV QUAND LA PRISE DE POUVOIR AURA LIEU CHEZ VINDEMIA
MESSIEURS LES SYNDICATS VOUS SEREZ COMPLICE DE LA POLITIQUE DE DISCRIMINATION DANS CE GROUPE.
DONNER UNE PRIME POUR DES MALHEUREUX CDD PAS CAPAB. ZOT VA WAR KOMAN HAYOT I SA RINCE BAND Z'EMPLOyé VINDEMIA.

17.Posté par eddo le 18/06/2020 04:31

Chez Vindemia, la direction générale actuelle (avant la vente donc) a décidé de ne rien verser aux directeurs des supermarchés et hypermarchés. Une honte! Suis directeur, j’ai été là depuis le début avec mes équipes, tous les jours, sans discontinuer, et notre DG (pantalon rouge...), n’a pas souhaité remercier ou plutôt reconnaître l’implication de ses cadres ! Une honte de plus, un mépris de plus pour nous les locaux. ! Et message aux lecteurs : ne croyez surtout pas que les directeurs locaux de Vindemia sont grassement payés !!...ce n’est pas du tout mais alors pas du tout le cas !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes