MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Presqu’un demi siècle de chemin parcouru à la CFDT


Par Kozman Gramoun - Publié le Lundi 4 Décembre 2017 à 10:56 | Lu 511 fois

Dès 1970, âgé à peine 17 ans et demi, qu’a débuté mon long et merveilleux chemin au sein du syndicat CFDT. Un cheminement d’adhérent à militant passionné, investi, d’engagement avec des hauts et des bats, avec mon lot d’admirations autour du staff de la CFDT, plus particulièrement à Jean Pierre Rivière le secrétaire général.

Mais, parfois aussi de désillusions, avec « mes coups de gueules » pour me faire comprendre que le syndicalisme doit avant tout évoluer vers un dialogue social apaisé et constructif, pour être cette « force de proposition » et sans faire l’impasse d’être à l’offensif lorsque la situation est jugée nécessaire.

D’ailleurs, aujourd’hui encore, c’est avec une grande fierté de cette lignée syndicale que je me suis adhéré, investi à ce syndicat, m’appuyant singulièrement aux cinq valeurs (solidarité, émancipation, indépendance, autonomie et démocratie) qui font de la Femme ou de l’Homme que nous sommes des véritables acteurs, pour construire un monde syndical meilleur. C’est des valeurs fondamentales, que je m’attache aujourd’hui encore à  véhiculer et à fédérer auprès des hospitaliers.

Dans ce long parcours professionnel, j’ai pris ma carte syndicale à la CFDT dès le début de mon embauche, une cotisation payée par des timbres à l’époque, d’abord à l’Usine Sucrière de Stella, puis lors de sa fermeture en 1978, à l’établissement public de santé mentale. Ce demi-siècle de parcours militantisme syndical, qui me donne cet honneur de partager ce point de vue, que peut être Jean Pierre se nourrit encore, qu’un mandat syndical ou être dirigeant d’un grand central syndical comme la CFDT, n’est sûrement pas « un chemin pavé de roses ». N’est ce pas Jean Pierre ?

Mais, puisqu’un congrès est un évènement incontournable dans la vie d’une organisation syndicale. Cette semaine, c’est dans le discours de la politique générale syndicale de Jean Pierre Rivière secrétaire général de l’UIR-CFDT, que va constituer le temps fort de ce dix septième congrès de la CFDT à la Réunion, avec le souci d’éclairer sur les modalités de fonctionnement organisationnel du syndicat, du bilan, de ses réflexions…une occasion rêvée pour faire un retour en arrière et de se projeter dans l'avenir qui nous attend.

C’est là aussi, que les grandes orientations stratégiques de l’organisation syndicale seront débattues, amendées puis votées par les délégués, sur la base des échanges et des réflexions, qui ont conduits les très nombreux militants à participer activement aux processus démocratique, voulu par notre secrétaire général mais aussi préconisé par le statut de la CFDT. Les plus réfléchis comprendront qu’en ancrant le paysage syndical tourné vers une ère d’un syndicalisme plus moderne et futur, sans faire l’impasse du passé, qu’on pourra s’avancer ensemble.

Ainsi, aussi loin que je me souvienne, c’est en défilant à côté d’un certain M. Raoul Lucas, lors du premier mai 1968 à Piton St-Leu à peine âgé de 16 ans, que j’avais nourri de grands espoirs, à cultiver cette richesse syndicale, d’être un jour une de ces petites sources de réflexion qui feront demain, une grande rivière d’idées à la CFDT.




1.Posté par Dazibao le 04/12/2017 22:29

D’ailleurs, aujourd’hui encore, c’est avec une grande fierté de cette lignée syndicale que je me suis adhéré, investi à ce syndicat, m’appuyant singulièrement aux cinq valeurs (solidarité, émancipation, indépendance, autonomie et démocratie)
....................................

J'en ai connu des vendus........

2.Posté par Militant le 05/12/2017 14:46 (depuis mobile)

Des vendus y en a comme partout (et oui c'est la nature humaine).
Mais du coup les honnêtes gens sincères et investis juste pour défendre leurs idéaux, c'est ce qui donne encore plus de valeur à ces exemples.
Bravo à ceux-là et honte aux autres.

3.Posté par klod le 05/12/2017 17:33

je reste nostalgique du grand Edmond Maire et de son utopie "autogestionnaire" .......... en l'an de grace 569 647 ?

4.Posté par Dazibao le 05/12/2017 23:19

@2

Exact.....

5.Posté par L''''indigné le 06/12/2017 06:36

Comme a dit Maurice HERZOG “Dans la vie, on a besoin d'un idéal. Certains hommes illustrent cet idéal.” Les syndicalistes: CFDT comme les autres, aspirent toujours à un idéal. Le renoncer c'est la pire des choses ! Si la critique sert à faire avancer la réflexion, il faut la faire. Sinon.....

L'indigné.

6.Posté par défense citoyenne le 07/12/2017 17:10

C'est Fini De Trahir ou CFDT si justement trouvé par les étudiants lors des manifestations contre la loi
travail, ce syndicat dont je suis un ancien adhérent représente des idéaux nobles de défense du
travailleur balancés aux orties pour des postes de présidence à la CNAM et autres institutions paritaires
des dirigeants de ce syndicat.
La CFDT a été depuis plus d'une décennie le Judas du monde syndicale alors que vous avez à la base
des syndiqués qui ont de vrais convictions de défense du monde salarié .
Malheureusement, FO commence à prendre cette même tangente.Et on sétonne de la défection syndicale
des salariés!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes