Océan Indien

Présidentielles aux Comores: Malgré des irrégularités, les résultats du premier tour validés

Dimanche 6 Mars 2016 - 12:06

Contestés par dix-neuf candidats du premier tour, les résultats ont été validés par la Cour constitutionnelle ce samedi.


La Cour constitutionnelle des Comores a validé les résultats du premier tour de l'élection présidentielle qui s’était déroulé le 21 février dernier.

C’est le candidat du parti au pouvoir, Mohamed Ali Soilihi, qui sort en tête avec 17,61% des suffrages. Sont également en lice pour le second tour le gouverneur de l'île de la Grande-Comore Mouigni Baraka, avec 15,09% des voies, et l'ancien président Azali Assoumani (14,96%).
 
Alors que 19 candidats avaient dénoncé des fraudes massives et demandé un recomptage des voies, la Cour a effectivement fait état de quelques "défaillances dans certains bureaux de vote" et d'"irrégularités" en violation de la réglementation électorale, mais a précisé que cela était "sans influence sur le résultat de l'élection".

Lors de l'annonce, des échauffourées ont eu lieu entre l'armée et des manifestants. 
Lu 1071 fois



1.Posté par KLD le 06/03/2016 12:33

c'est dure l'apprentissage de la démocratie !!!!!!!!!! le mercenaire bob le dénard et ses barbouzes de la "framce -Afrique", n'aurait pas dit mieux ! il ne doit pas l'emporter au "paradis" , tout se paye , ici ou ailleurs, ya.

2.Posté par kafir le 06/03/2016 14:45

Une République Islamique bananière digne du moyen-âge fort probablement avec un prochain Président tricheur, voleur et obsédé sexuel soit, Alias Mamadou la banane. S'agissant de Saïd Larifou il fait actuellement le mort espérant prochainement un poste ministériel pour devenir aussi milliardaire par l'octroi des aides internationales pendant que nos amis et freres comoriens dignes soit-ils souffrent irrémédiablement. Autant je demande à la France, puissance régionale, d'assumer ses responsabilités pour éviter une future invasion de Mayotte et de notre pays et mettre en place une indépendance association avec l'archipel ! Honte à la complicité de Hollande et Mamadou !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

kafir

3.Posté par kafir le 06/03/2016 18:53

Des Comoriens reconnaissent que la France avait sorti leur pays d'un certain sommeil ou immobilisme et d'une certaine marginalité dans la vie du monde et qu'elle les avait entraîné dans la (modernité) technique, idées !!!!! ) Il faudrait pouvoir évaluer où en seraient aujourd’hui ces territoires des Comores, ces îles; s'ils n'avaient pas accédées a l'indépendance. L'archipel serait-il moins ou plus en retard de développement économique, social, politique ? Les comoriens auraient-ils moralement soufferts plus ou bien moins sous d'autres tuteurs, sous des maîtres autochtones ? Car à la place de la violence coloniale une autre violence plus insupportable moralement parce qu'autochtone ? mais (les frères de - race) n'est -ce pas plus dur encore ? Même interrogation par exemple pour le viol quotidien de la vie courante ! kafir

4.Posté par Léon le 07/03/2016 15:00

Et le tout sous l'oeil d'experts internationaux? Il y a un problème dans la survelliance!

5.Posté par KLD le 07/03/2016 21:56

c'est bob dinard qui doit etre content , le mercenaire de la "France-Afrique" .

6.Posté par kafir le 07/03/2016 23:35

Cher KLD, je dirai² plutôt François 1er complice numéro 1 que le soldat de fortune Bob le magnifique ! Je dirai que la démocratie reste l'un des plus mauvais régime quand les socialistes sont aux affaires et ne mérite pas d’être appelés un régime politique !!!!!!!!
Kafir

7.Posté par kafir le 08/03/2016 20:38

Le ver solitaire Saïd Larifou en faillite vient de se rallier avec Mamadou autoproclamé Président uniquement pour payer ses frais de campagne. Ces deux individus restent les pires ennemis du peuple comorien. Décidément, après ses magouilles à la Réunion Saïd Larifou revient dans son pays d'origine pour se faire une virginité et appauvrir un peu plus nos amis. J'essaie donc de comprendre, ces nouveaux "coloniaux" là car celui qui ne comprend pas l'autre dans le passé, ne comprends pas non plus l'autre dans le présent. En revanche, je trouve inexcusable et je dirai tragique pour ce que subit le peuple comorien sans défense. La république confisquée !!!!!!!!.

kafir



Kafir

Kafir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues