Océan Indien

Présidentielles aux Comores : Le candidat du pouvoir est en tête

Mardi 9 Novembre 2010 - 18:08

Les chiffres provisoires des élections présidentielles communiqués par le pouvoir comorien créditent le candidat du pouvoir Ikililou Dhoinine de près de 3.879 voix, soit 26,91%, suivi de près par Mohamed Said Fazul avec 21,65%, soit 3.184 voix, et Bianrifi Tarmidi qui clôture le podium avec 10,90% des suffrages (soit 1.565 voix). Le scrutin de dimanche dernier, qui n'a mobilisé que les électeurs de l'île de Mohéli, a connu un taux de participation estimé à 65%.


Présidentielles aux Comores : Le candidat du pouvoir est en tête
Ikililou Dhoinine, le candidat du pouvoir en place, se positionne favorablement en vue du second tour des élections présidentielles dans l'archipel des Comores. 21.429 électeurs devaient départager dix candidats, tous issus de ce territoire d'à peine 290 km2.

Le second tour concernera les trois îles


Même si le décompte ne reste pour le moment que provisoire, Ikililou Dhoinine, vice-président sortant, bénéficie déjà de la confiance de la population de Mohéli. En effet, cette île est la seule à avoir pris part à cette sorte de "primaire" en vertu du dispositif de présidence alternée entre les trois îles de l'archipel.

Ikililou Dhoinine (26,91%) est suivi de près par Mohamed Said Fazul (21,65%). Bianrifi Tarmidi (10,90%) est lui distancé.

Des 10 candidats en lice, ces trois candidats sont donc invités à disputer le second tour de l'élection présidentielle qui aura lieu, cette fois, sur l'ensemble de l'archipel en décembre prochain.


Alors que Ikililou Dhoinine est soutenu par le président actuel, Ahmed Abdallah Sambi, Mohamed Said Fazul et Bianrifi Tarmidi sont tous deux des opposants au régime en place.

Paris se félicite du bon déroulement des élections aux Comores

Le porte-parole du ministre français des Affaires étrangères, Bernard Valero, s'est félicité du bon déroulement de l'élection présidentielle tout en soulignant le "calme et la maturité" de cette élection. "Nous saluons la mobilisation du peuple comorien et l'encourageons à voter en aussi grand nombre, au sein des trois îles, pour le second tour des élections présidentielles et des gouverneurs lors du scrutin du 26 décembre", poursuit le communiqué.

Les Comoriens devront donc choisir le successeur du président Sambi, élu en 2006, et les gouverneurs des trois îles qui forment l'archipel le 26 décembre prochain.
Ludovic Grondin
Lu 2170 fois



1.Posté par Gilles le 10/11/2010 09:47

Ca nous fera une belle jambe!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues