MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
International

Présidentielle syrienne : Bachar al-Assad réélu pour sept ans


Par S.I - Publié le Jeudi 5 Juin 2014 à 09:57

Présidentielle syrienne  : Bachar al-Assad réélu pour sept ans
Bachar al-Assad rempile pour un troisième mandat. Comme prévu, il a remporté hier la présidentielle syrienne. Il a été élu avec un score confortable de 88,7% des voix, dans un scrutin organisé uniquement dans les zones contrôlées par le régime.

"Je félicite la Syrie pour le choix de son chef qui va porter son peuple sur la rive de la sécurité et de la stabilité", a déclaré Bachar al-Assad mercredi soir. Les deux autres candidats en lice, Hassan al-Nouri et Maher al-Hajjar, ont obtenu respectivement 4,3% et 3,2%.

L'annonce de sa réélection a été accompagnée par des tirs de joie qui ont fait trois morts à Damas, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

La participation a atteint 73,4%, selon la Cour constitutionnelle. Sur les 15,8 millions de personnes appelées à voter en pleine guerre civile, 11,6 millions ont ainsi participé au scrutin.

L'Occident, qui soutient l'opposition syrienne modérée, a dénoncé la tenue du scrutin dans un pays à feu et à sang depuis trois ans.




1.Posté par jean-jacques le 05/06/2014 11:18

Un scrutin organisé UNIQUEMENT dans les zones contrôlées par le régime...bonjour le démocratie !
Pauvres Syriens , condamnés à subir un tyran laïc avec comme alternative des tyrans islamistes...

2.Posté par A mon avis le 05/06/2014 20:02

@1 jean-jacques : je ne sais pas quel sens vous donnez à laïc.
Le pouvoir dictatorial de Bachar al-Assad n'a rien de laïc : il est le représentant de la minorité religieuse alaouite à laquelle appartient sa famille.
Il n'est pas certain que tous les alaouites cautionnent les actions de leur leader. Attention aux représailles que subira cette communauté après la chute de Bachar qui fatalement arrivera un jour

3.Posté par jean-jacques le 06/06/2014 10:48

@2
Vous avez raison sur le fait que Bachar défend sa minorité Alaouite mais la Syrie n'étant pas un état islamiste on peut parler d'un Etat laïc par comparaison aux projets de république islamique des opposants de Bachar. Cela fait une très grande différence en particulier sur la place et les droits des femmes , c'était aussi le cas de l'Irak du Sunnite Saddam Hussein qui défendait sa communauté contre les chiites beaucoup plus radicaux , on y observait alors un islam modéré avec des femmes assez libres comme en Syrie. Alors quand on voit ce que l'Irak est devenu aujourd'hui (et sans regretter le boucher Saddam) on constate que malheureusement ces peuples n'ont le choix qu'entre la peste et
le choléra , des tyrans sanguinaires musulmans modérés ou la charia avec la guerre civile à la fin !

4.Posté par Dimitri ALAIN le 08/06/2014 08:16

a post 2 je pense que devez pas suivre l'actu depuis longtemps, la coalition militaire de divers pays qui sont intervenus dans un certains nombres de pays musulmans pour soit disant défendre la fameuse démocratie pour quel résultat la monté en force des islamistes, dont certains un exemple ben laden fut une recrut des américains (C.I.A ) . selon vous qui renvoie ses pays a une forme d'esclavage au mon de dieu , qui a un intérêt financier /spéculatif / et pétrolier a entretenir ce feu de haine , a part les grands de ce monde quelque soit son appartenance racial ou religieuse posez vous les bonne questions ..... et post 3 je suis complètement d' accord avec vous .....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes