Océan Indien

Présidentielle malgache : Une élection à hauts risques

Jeudi 24 Octobre 2013 - 17:48

Présidentielle malgache : Une élection à hauts risques
À un jour du premier tour de la présidentielle malgache, les forces de sécurité de la Grande île sont en état d'alerte maximale face aux rumeurs de déstabilisation qui entoure ce scrutin.

Comme rapporté par nos confrères de L'Express de Madagascar, des éléments du Groupe de sécurité d'intervention spéciale (GSIS), issus de la Gendarmerie nationale, ont été dépêchés pour renforcer le dispositif de sécurité du Palais d'Etat de Mahazoarivo depuis le début de la semaine.

Plus de 11.000 militaires, 9.000 gendarmes et 7.000 policiers sont mobilisés pour de cette élection. "La sécurité sera fortement renforcée le jour du scrutin. Nous maintiendrons cette mesure à l'acheminement des résultats des élections", a assuré un responsable militaire dans les colonnes du quotidien malgache.

Pour rappel, 7.823.305 électeurs sont appelés à choisir parmi 33 candidats, dans les 20.001 bureaux de vote répartis sur le territoire et sous les regards de plus de 5.000 observateurs malgaches issus de la société civile. Pour les appuyer, quelques 800 observateurs internationaux sont déployés dans tout le pays.

Ces élections ont pour principal objectif de mettre un terme à la grave crise politique et économique que connaît Madagascar depuis plusieurs années. Les luttes de pouvoir entre le président de la Transition, Andry Rajoelina, et son prédécesseur, Marc Ravalomanana, ont fait fuir les aides internationales et mis plus de quatre millions de Malgaches supplémentaires dans la pauvreté.

Mais le pays pourrait connaître un certain renouveau après ces élections, car les deux rivaux ne sont pas candidats à la présidence. Pour un diplomate européen, c'est grâce à la communauté internationale. Cette dernière "a réussi à imposer un vrai schéma 'ni, ni' car c’était la seule condition pour que les élections se déroulent dans un climat apaisé".

Les électeurs malgaches sont attendus demain aux urnes entre 6h et 17h. En fonction de l'affluence, les bureaux de vote pourraient rester ouvert plus longtemps.
S.I
Lu 718 fois



1.Posté par Pat Blackman le 24/10/2013 19:16

Je viens d'entendre un haut-parleur faisant de la propagande en malgache...Mais il y a un hic je suis à Ste-Clotilde, Ile de la Réunion ! Depuis quand Saint--Denis est devenue une circonscription de Mada, ont ils le droit de faire ça ???

2.Posté par Ady gasy ("à la malagasy") le 25/10/2013 08:49 (depuis mobile)

A lire aussi http://www.zinfos974.com/Election-presidentielle-malgache-a-vos-marques_a63295.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >