MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Présidentielle: Éparpillés façons puzzle! Une machine à perdre…


- Publié le Mardi 22 Novembre 2016 à 10:08 | Lu 447 fois

Présidentielle: Éparpillés façons puzzle! Une machine à perdre…
L'élection Présidentielle de 2017, était l'occasion à saisir pour rassembler derrière un seul candidat,  tous ceux et  celles qui veulent sortir des politiques de mondialisation néolibérale qui ont massacré la planète, jeté des centaines de millions de personnes au chômage, démantelé les protections sociales et les services publics… Raté! Pourtant déjà, depuis plus de 3 ans, dans de nombreux départements, un nouveau mouvement de "Résistance" à l'ordre néolibéral commençait à s'organiser à l'initiative des amis de l'ancien président d'ATTAC France (Jacques Nikonoff) qui n'avait alors aucune ambition présidentielle. L'objectif était clair, créer un "front commun" pour d'abord élaborer un programme de gouvernement de transition au capitalisme mondialisé; avec pour priorité: éradiquer  la précarité et le chômage qui gangrènent notre société … À la Réunion "Résistance 974"  avait réussi à rassembler des militants du PCR, du NPA, du parti de gauche, du PCF, du PARDEM (parti de la Démondialisation), d'Attac; du mouvement de JH Ratenon ; des citoyens et citoyennes attachés à la souveraineté populaire et à la préservation de la planète,  au droit des femmes toujours remis en cause; des abstentionnistes… Nous étions aussi à l'écoute des actions de terrain de DémoRun… il s'agissait entre autre de travailler pour inclure les spécificités d'outremer dans le programme national… Lors de notre dernière réunion, une séance de travail en commun était programmée pour étudier et confronter les différents programmes. Noter les convergences et débattre des désaccords. Le programme du PCR et du Parti de la Démondialisation (PARDEM) étaient déjà sur la table. Celui des autres formations aurait sans doute suivi. 

Mais, c'est à ce moment là, qu'au moins cinq candidats, (JL Mélenchon en tête) qui prétendent défendre les intérêts du monde du travail, sont partis à l'assaut des présidentielles sabre au clair, éparpillés façon puzzle! Avant d'avoir rassemblé toutes les forces progressistes sur un programme de Gouvernement. Que proposent tous ces candidats ? Quel programme? Ou plutôt, combien de programmes ? On s'y perd! On va où? Avec qui? On ne sait pas! Bref, on va dans le mur! Les pauvres et les chômeurs attendront. Mais jusqu'à quand ? Et pour quel résultat au bout du compte? Au deuxième tour des élections, des millions d'électeurs  désorientés, piégés par la sinistre alternance droite/gauche,  voteront pour le « moins pire »… ou s'abstiendront en masse car, quel que soit le vainqueur, c'est toujours à quelques nuances près, la même politique, qui se décline ainsi: 

- toujours moins pour les salariés qui vivent avec la peur du chômage au ventre; toujours moins pour les agriculteurs dont beaucoup travaillent à perte; toujours moins pour les petits commerçants, les artisans et les PME qui subissent une fiscalité injuste, une concurrence déloyale à cause du libre échange (pur produit de la mondialisation néolibérale). De plus ils manquent de clients à cause du chômage et des politiques d'austérité…

 -Et,  toujours plus pour la finance et les oligarques propriétaires des secteurs clés de l'économie mais aussi  des médias de masse. Ce sont eux  qui  manipulent l'opinion, vident notre pays de sa substance industrielle (Alsthom, la sidérurgie, etc.) pour faire disparaitre les derniers bastions de la classe ouvrière combative. 

La "stratégie de l'ego"  qui disperse nos forces, a une autre conséquence : par loyauté ou fidélité à leurs organisations respectives, ceux et celles qui travaillaient  ensemble dans les comités de résistance à l'ordre néolibéral pour écrire un programme de gouvernement, vont disperser leurs voix sur la multitude de candidats… Nos adversaires ont de quoi se marrer! Trop heureux d'avoir contre eux une machine à perdre. 

Mais nous ne lâchons rien, malgré les divisions! Nous continuons à travailler, encouragés par  l'intérêt porté à notre  programme  de "Démondialisation" qui a pris une dimension internationale (notre réunion en Italie avec 11pays l'atteste…). Ce programme  est toujours ouvert au débat citoyen sur le forum du "Rassemblement pour la "Démondialisation"; peut être un espoir pour nous rassembler sur au 2ème tour des législatives sur un programme abouti, crédible et chiffré, … Et porter à l'assemblée un groupe qui pourra renverser le rapport de force au profit du peuple vers une VIème République. C'est précisément pour faire connaître ce programme au niveau national que Jacques Nikonoff s'est porté  candidat à la présidentielle le 18 juin 2016, date symbolique, comme un clin d'œil à la résistance, et à ceux qui ne se résignent pas... Ouvrier spécialisé, puis chômeur, devenu énarque, il a travaillé quelques années à New York au cœur de la finance et sait comment contrer son  pouvoir de nuisance.  Il connaît aussi le problème des banlieues pour avoir vécu 23 ans dans la cité des 4000 à La Courneuve. Si vous voulez  en savoir plus, allez sur le site : (www. Nokonoff2017.fr).  

Didier Le Strat (Rassemblement pour la Démondialisation : RD)




1.Posté par Zozossi le 22/11/2016 14:23

Quand les poussières du gauchisme ringard essaient de se reconstituer en une miette électorale…

Le système auquel vous participez depuis trop longtemps est condamné, et ses victimes votent Front national.

Allez ! les gars: votre temps est passé…

2.Posté par klod le 22/11/2016 17:46

la lutte continue , ici ou ailleurs avec d'autres , le monde est grand et pas emplie de zobzossi ou d'autres fillon et ses suiveurs , j'y crois , .............. de génération en génération , on avancera , les tenants d'un monde meilleur et plus juste , malgré des reculs comme en ce moment !

3.Posté par Pif le yinch le 22/11/2016 21:05

A l'entendre répéter "votre temps est fini" ces derniers temps, Zoz me fait de plus en plus penser à Bob Dylan.

Je le verrais bien arpenter les routes d'Europe, balalaïka en bandoulière, chantant "The times they are mi-grating", "My back fugees" ou "Don't think once, it's alright" ...

4.Posté par Elle le 22/11/2016 22:07

Si ceux qui se lancent dans la politique avaient des velléités au moins collectives, avant de parler de rassemblement, ça se saurait non ?
La politique est devenue la nouvelle forme de reality-show pour personnes en mal de notoriété ou encore le bon alibi pour échapper aux poursuites judiciaires (et je ne vise personne, bien entendu ...).
Présentez-moi UNE personne avec de réelles convictions et des projets sincères en politique (dans le sens étymologique du mot souplé) ... mon respect lui est déjà acquis !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes