MENU ZINFOS
Communiqué

Présidentielle 2022 : L’échec des politiques depuis 30 ans face au défi d’une Réunion moderne


Les élections présidentielles auront lieu dans huit mois et il est à craindre que les territoires ultramarins ne soient oubliés par nos élites nationales, car c’est uniquement l’hexagone et ses problèmes qui seront au cœur de la campagne, indique Jean Alain Cadet dans le communiqué suivant :

Par - Publié le Lundi 27 Septembre 2021 à 11:30

"Depuis 30 ans, il y a une dégradation régulière de la situation dans l’hexagone, notamment sur le plan économique avec la disparition d’une grande partie de l’industrie et du savoir-faire français. L’organisation mondiale du commerce (l’OMC) a créé un monstre qu’est la mondialisation et beaucoup de pays subissent la déferlante économique venue d’Asie. La recherche du prix à tout prix a ses revers et si les consommateurs européens peuvent s’offrir des produits peu chers, c’est largement au détriment de l’emploi, de l’environnement et in fine de la capacité à se développer. Le risque de tout cela est un affaiblissement de notre pays.

Je disais que les DOM étaient très souvent oubliés lors des grands rendez-vous électoraux et principalement les présidentielles. Dans le meilleur des cas, nos territoires sont cités une ou deux fois lors des débats télévisés et puis la page DOM est tournée. Que ce soit la gauche ou la droite, depuis 30 ans, c’est le même scénario et celui-ci est implacable, les DOM sont quasi oubliés.

La Réunion (et la majorité des autres territoires ultramarins) est dans une situation dramatique. Si on regarde les indicateurs généraux, nos territoires cumulent tous les handicaps en matière de santé, de développement économique avec un chômage structurel, sur le plan éducatif où le nombre de 110.000 illettrés stagne depuis des décennies sans que cela n’émeuve plus que ça. Nos territoires sont également très sensibles aux changements climatiques. Beaucoup reste à faire.

Prenons un exemple : l’emploi des Réunionnais et toutes les formules ou mesures comme « priorité à l’emploi local », « égalité réelle » ou la fameuse "nou lé pa plis, nou lé pa moins". Ces concepts sont présents pour donner l’illusion aux Réunionnais que les politiciens se soucient de leur vie, mais la réalité est bien différente. Dans chaque famille, il y a une ou un enfant, une nièce, neveu, tante, oncle qui s’est vu un jour ou l’autre entendu dire la phrase suivante : "va travailler en métropole, forme-toi et quand tu auras un métier et de l’expérience, tu pourras revenir dans ton île". Sauf que nous le savons tous, le retour est très difficile, sinon quasi-impossible, car il n’y a pas de place pour ces Réunionnais.

L’ensemble des responsables politiques Réunionnais n’ont jamais anticipé ce problème (comme beaucoup d’autres problèmes d’ailleurs) et hélas les Réunionnais, surtout les jeunes, pour une très grande part d’entre eux, n’ont que peu de choix : le RSA ou l’exil. 

Il n’est nullement question ici de stigmatiser telle ou telle catégorie de travailleurs qui agissent dans toutes les sphères de la société, mais force est de constater que sans anticipation point de solution pérenne pour les Réunionnais dans beaucoup de domaines. Alors, il faut anticiper, prévoir, former et se battre pour qu’à compétences égales, l’égalité des chances soit de rigueur.

Cette situation doit s’inverser au risque de voir un jour notre société du vivre-ensemble si vantée par ailleurs, voler en éclats et faire des victimes innocentes."

Jean Alain Cadet
Écologiste 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Poison le 27/09/2021 12:24

Je plussoie !

2.Posté par Cas dé en camps pagne le 27/09/2021 18:00

Hi hi hi
Candidat à quoi, dans le même registre :
Pourquoi dit-on que les carottes améliorent la vue ? Parce que l’on a jamais vu des lapins avec des lunettes.
C’est l’histoire d’une fleur qui court, qui court plus vite et qui se plante.
Avec quoi ramasse t-on la pa-paille ? Avec une fou-fourche.
Qu’est-ce qui est court et qui se jette ? Une courgette.
Comment s’appelle le journal publié chaque semaine au Sahara ? L’hebdromadaire.
C’est l’histoire d’un pingouin qui respire par les fesses. Un jour il s’assoit et il meurt.
Quel est le point commun entre un pêcheur et un mannequin ? Ils surveillent leur ligne.
Quelle est la lettre la plus tranchante ? Le H.
Quel est l’animal le plus à la mode ? Le taupe model

3.Posté par La vérité si je mens ! le 28/09/2021 04:01

Ce type est à la recherche d'un nouvel os à sucer , un spécialiste d'indemnités . Un coup en bleu, en rose , en vert, demain à l'ombre ...

4.Posté par Olivier le 28/09/2021 04:26

DOM = confettis de l'empire donc pas d'intérêt pour Paris.

5.Posté par poisson le 28/09/2021 15:11

Ce que le boug i décri cé la pure vérité et mem la réalité lé encore plus flagrante...bien sur nout ban zenfant lé obligé alé déhor et pourtant i di a zot fé zétude apré na war...

mi croi ke lo band zélu na poin de pouvoir du tou et toute kestion pou la réunion i décid la bas a paris...combien kréol i veut revenir dans zot ile dans la police, dans l'enseignement, dans l'administration i gagne pas et i aten des années et des années....avec Ban Corse moin lé sur i passe pas kom sa...
La jeunesse i doit levé pou fé respect a zot...i faudrai M. Cadet i associé avec band jeune Croire et Oser peut être i feré bougé...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes