Société

Près de 60 plantes interdites à La Réunion, découvrez leurs noms français

Jeudi 23 Mai 2019 - 14:38

On vous parlait hier de la quasi soixantaine de plantes interdites et présentes sur l'île. Considérées comme trop envahissantes, elles sont désormais interdites et font l'objet d'un arrêté ministériel dans lequel 150 espèces sont répertoriées au total. 

Certaines plantes sont plus ou moins présentes, "des fois quelques pieds et des fois de façon plus importante", voire déjà ancrées dans les milieux naturels, confie Isabelle Bracco, chargée de mission "Espèces Exotiques Envahissantes" à la DEAL. Mais sous quels noms ces espèces parlent-elles aux Réunionnais? 

"On va avoir Sanchezia, elle n'a pas de petit nom mais elle est souvent connue comme Sanchezia, on a la Callune, on a un arbre qui s'appelle l'arbre Autographe, elles ne sont pas présentes en grande quantité mais certains les connaissent, soit dans les collectivités soit chez les particuliers, on a aussi les très connues qui seront beaucoup plus difficiles à gérer en termes d'action car beaucoup ont été plantées, l'herbe de la Pampa, le Tulipier du Gabon et des espèces qui n'ont pas spécialement de noms connus et qui sont plus là car il y a eu des échanges entre les personnes", explique-t-elle.

Le Tulipier du Gabon par exemple, cet arbre aux racines apparentes, se développe à vitesse grand V. Ses fleurs rouges oranges sont très appréciées des Réunionnais.

Parmi ces 60 plantes présentes à La Réunion, on retrouve le Houx, la Pâquerette, la Camomille, l'Acacia ou encore la Belle de nuit, le Palmier à huile, la Fougère d'eau, la Canne de Provence, le Jasmin rose, le Pin noir... et bien d'autres encore. (voir tableau ci-dessous)

C'est pourquoi, afin de préserver les milieux naturels de La Réunion, la DEAL invite toute personne à prendre ses responsabilités. Au-delà des flux d'import, de commercialisation d'échange, les Réunionnais doivent également se débarrasser des espèces qu'ils possèdent et signaler directement via internet, lorsqu'ils se retrouvent face à l'une de ces espèces. 


Charline Bakowski
Lu 8369 fois



1.Posté par Vilinmanir le 23/05/2019 17:31 (depuis mobile)

Bientôt ce seront certaines populations qu'il faudra interdire à la Réunion...A mon sens leur dangerosité serait bien plus grave que celle des plantes !

2.Posté par Kayam le 23/05/2019 17:31

Eskiz mé, si zot y ve nou aide, mète photo !! Oté, mém le bane nom françé ou kréol, nou koné pa koça y lé !
yariv en pliss kréol y done 50 nom pou 1 zafèr ...

Dé fois domoune y travail, mé y regarde pa é y réfléchi pa kel message zot la envoy vers le public. Y fo nou sava rode touçala su internet pou essay done a zot in koud'main ?

3.Posté par Choupette le 23/05/2019 19:00

2.Posté par Kayam

Pas faux.

C'est vrai quoi. Mettez des photos au moins !

4.Posté par Dagobert le 23/05/2019 20:31 (depuis mobile)

Après quoi encore c'est du n import quoi !!!

5.Posté par oh la la le 23/05/2019 21:08

"la DEAL invite toute personne à prendre ses responsabilités."
De nombreux Réunionnais invitent aussi la DEAL à faire son boulot de prévention et à interdire l'invasion des NAC à la Réunion.

6.Posté par Thomas Gilbert le 24/05/2019 11:00

C'est la liste annexe du décret qui est présenté.
effectivement, un herbier avec nom "populaire" et photo aiderait grandement à lutter contre ces envahissants. Quand à la DEAL, et au conservatoire du littoral, ils feraient mieux de balayer devant leur porte et notamment dans la savane de Plateau Caillou où des espaces entiers sont recouverts d'épineux. C'est moche ça. Là c'est trop tard, il fallait agir avant.

7.Posté par papaou le 24/05/2019 12:42

et quid des oliviers que l'on vend dans l'ile et qui sont potentiellement porteurs de maladies bactériennes qui les tuent à court terme et qui se propage également aux autres arbres fruitiers dans tout le sud de l'Europe, Italie, Grèce etc.. ??. Allons nous nous aussi voir nos manguiers, letchees goyaviers disparaître sans que la DEAL ne bouge ??..

8.Posté par Zorg la légende le 24/05/2019 15:16

Faut interdire les politiciens de Notre ile,et elle se portera mieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie