Océan Indien

Près d’un quart des Mauriciennes ont été violentées par un homme selon une étude

Vendredi 19 Octobre 2012 - 12:15

Photo Lexpress.mu
Photo Lexpress.mu
24 % des femmes de l’Ile Maurice ont été victimes de maltraitance au cours de leur existence, qu'il s'agisse de violences émotionnelles, physiques ou viol.

Des chiffres alarmants publiés par une très sérieuse étude africaine d’une ONG, qui a bénéficié de l’aide sur le terrain d’un organisme de recherche mauricien, le Mauritius Research Concil, et relayés sur le site lexpress.mu.
 
En parallèle, les hommes sont 23% à avouer avoir fait subir des violences à une ou des femmes durant leur vie. Par ailleurs, 4% des Mauriciennes (1 femme sur 25) déclarent avoir fait l’objet de violences dans les 12 derniers mois et le même taux d’hommes atteste ce constat statistique.
 
42 % des femmes interrogées pour cette enquête précisent également avoir été blessées gravement, à la suite d'actes de violence, et sont restées clouées au lit pendant au moins neuf jours.
 
La grande majorité de ces violences envers les femmes sont exercées dans l’intimité du couple. Seulement 0,3% des victimes franchissent le pas et portent plainte à la police.
 
Un homme sur 25 concède avoir violé une inconnue
 
Le sujet du viol reste un sujet tabou puisque les femmes qui en sont victimes ne vont pas plus loin et gardent le silence sur cette expérience traumatisante. Cette même étude rapporte qu’un homme sur 25 concède avoir violé une inconnue. Elles ne sont que 0,7% des femmes violées à vouloir poursuivre leur auteur en justice.

L’alcool semble être un facteur déclencheur dans ces violences. Selon l'étude, 6 % des hommes qui consomment de l’alcool ont reconnu avoir été violents avec leur concubine durant l’année précédant l’enquête, contre 1 % pour ceux qui n’en boivent pas.
 
Cette enquête de terrain qui révèle une triste réalité a été réalisée autour d’un panel de 678 hommes et 679 femmes représentant les grandes composantes de la population mauricienne.
Lu 1692 fois



1.Posté par L''Ardéchoise le 19/10/2012 15:46

Ce serait intéressant de faire la même étude à La Réunion.

2.Posté par jean jouhis le 21/10/2012 10:29

et la moitié des femmes creoles de la RENION

qd on cite des chiffres autant TOUT dire

il y a a RENION des tonnes d'alcooliques zamalisés , de pères en fils.. du matin au soir
ou une fois par an (du 1er janvier au 31 décembre)
et ON (oui moi ek mes zimpots) du RMI RSA

3.Posté par Babs le 22/10/2012 10:30

Ah les iles Vanilles, les iles Soeurs ! C'est beau !

4.Posté par audrey le 22/10/2012 10:59

a la reunion il y en a beaucoup de femmes violentées mais la plupart garde le secret sa sert a quoi d'en parler de toute facon sa ne fera qu'aggraver leurs cas avec la justice qui fou rien et le mec qui sera encore plus furieurx et plus violent si la femme le denonce!!!la meilleure solution : fuire loin!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues