MENU ZINFOS
Société

Près d’un enfant mineur sur deux vit dans un ménage pauvre


En 2019, 37 % de la population réunionnaise vit sous le seuil de pauvreté métropolitain, rapporte l'Insee. "Malgré une nette diminution depuis 2007, le taux de pauvreté est 2,5 fois plus élevé qu’en France métropolitaine", précise l'institut de statistiques.

Les enfants mineurs sont davantage exposés : 46 % d’entre eux vivent dans un ménage pauvre. "Cette part est plus élevée encore dans les
familles monoparentales et les familles nombreuses", ajoute l'Insee, précisant que "la pauvreté des mineurs, comme de l’ensemble de la population, est plus prégnante dans les petites communes rurales ou certaines communes plus urbanisées, comme Le Port."

Le niveau de vie reste plus faible que dans l'Hexagone, particulièrement pour les plus modestes. De ce fait, les inégalités sont plus importantes sur l’île. "Le système de redistribution, qui permet d'abonder les revenus des plus modestes par les prestations sociales, a un impact particulièrement fort sur l’île : il permet de réduire le taux de pauvreté de 13 points", est-il précisé.

Par N.P - Publié le Mardi 18 Janvier 2022 à 09:00

 Près d’un enfant mineur sur deux vit dans un ménage pauvre
Le compte-rendu de l'Insee :

En 2019, à La Réunion, 37 % de la population vit sous le seuil de pauvreté métropolitain, soit 322 800 personnes. Le taux de pauvreté recule fortement depuis 2007 : - 10 points, dont - 3 points depuis 2015. Pourtant, il reste bien plus élevé qu’en France métropolitaine (15 %) et que dans toutes ses régions. Il est aussi plus élevé qu'en Martinique (27 %). Il culmine à 53 % dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville de La Réunion.

La pauvreté concerne davantage les enfants mineurs

La pauvreté touche davantage encore les enfants. En 2019, 110 500 enfants mineurs vivent dans un ménage pauvre, soit 46 % d'entre eux (21 % dans l'Hexagone). Comme pour l'ensemble de la population, la pauvreté des mineurs est plus prégnante dans les petites communes rurales : elle atteint 63 % à Salazie, 60 % à Cilaos et 58 % à Sainte-Rose. Elle s'élève à 56 % dans les communes plus urbaines de Saint-Benoît ou du Port. À l'opposé, La Possession, les Avirons et l'Étang-Salé sont les communes les moins concernées (34 %). 

Plus généralement, le taux de pauvreté des personnes qui vivent dans un ménage avec enfant(s) mineur(s) est de 42 % à La Réunion. Il atteint 55 % pour les familles monoparentales, qui sont très majoritairement constituées de mères seules avec enfant(s). En revanche, il est beaucoup plus faible pour les couples avec enfant(s) (31 %) , qui bénéficient plus souvent de deux revenus d'activité. Néanmoins, la précarité est plus forte pour les familles nombreuses : 47 % des couples avec au moins trois enfants vivent sous le seuil de pauvreté. La pauvreté concerne davantage les enfants mineurs.

La redistribution réduit fortement la pauvreté et les inégalités

La redistribution réduit fortement la pauvreté à La Réunion (- 13 points) ; autrement dit, sans elle, le taux de pauvreté s’élèverait à 50 % en 2019. Cet effet important de la redistribution est lié à la situation difficile de l’emploi sur l’île, où seules 46 % des personnes de 15 à 64 ans disposent d’un emploi en 2019, contre 66 % dans l'Hexagone [Jonzo, 2020]. Pour les ménages avec enfant(s), le versement des prestations sociales (allocation familiale, prestation logement et minima sociaux) a un effet encore plus fort sur la réduction du taux de pauvreté (- 15 points). De plus, avoir un emploi ne met pas toujours à l'abri de la pauvreté. Au sein des ménages dont les revenus d'activité (salaires ou revenus des travailleurs indépendants) sont la principale ressource déclarée, 21 % des personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté ; c'est deux fois plus que dans l'Hexagone.

De fait, le poids des prestations sociales dans le revenu disponible est trois fois supérieur à La Réunion : 17 % contre 6 % dans l’Hexagone. Il est particulièrement élevé pour les familles monoparentales (37 %). En revanche, les pensions et retraites pèsent nettement moins dans le revenu disponible à La Réunion (16 % contre 28 %), car les personnes à la retraite y sont relativement moins nombreuses et leur niveau moyen de pension est nettement inférieur. Fin 2019, 25 % des personnes de 15 à 64 ans sont allocataires d'un minima social à La Réunion (8 % dans l'Hexagone) et 15 % des personnes de 60 ans ou plus sont allocataires du minimum vieillesse (3 %). 

Des niveaux de vie plus faibles, particulièrement pour les plus modestes

D'un bout à l'autre de l'échelle de revenus, les niveaux de vie sont plus faibles à La Réunion. En 2019, la moitié des Réunionnais vivent avec moins de 1 320 euros par mois et par unité de consommation (UC), soit 28 % de moins que dans l'Hexagone. Les écarts sont plus importants dans le bas de l'échelle des revenus : les 20 % des plus modestes vivent avec au plus 860 euros/mois/UC, soit 30 % de moins qu’en métropole. À l'opposé, les 20 % des plus aisés vivent avec au moins 2 280 euros/mois/UC, soit 14 % de moins que dans l'Hexagone. 

De ce fait, les inégalités de revenus sont plus importantes à La Réunion. En 2019, l'ensemble des revenus disponibles des 20 % les plus aisés est 5,4 fois plus élevé que ceux des 20 % les plus modestes. Ce rapport est moindre dans l'Hexagone (4,4). Les inégalités de revenus sont les plus élevées à L'Étang-Salé (6,3), Saint-Denis (6,0) et Saint-Paul (5,9). À l'opposé, Le Port (3,7) et Saint-Philippe (3,9) présentent une distribution moins inégalitaire : les plus aisés y ont des revenus plus faibles qu’ailleurs.




1.Posté par JPB le 18/01/2022 10:54

Ménage pauvre avec abonnement canal + ou autre, Iphones dernier cri pour toute la famille, gros l'auto devant la case etc etc ..., c'est cela la pauvreté à La Réunion.

2.Posté par sceptique le 18/01/2022 11:05

normal ce sont les pauvres qui font des enfants pour avoir les allocs, c'est un cercle vicieux...depuis 1981 les politiciens ont ouverts les vannes et ont enlevé à tous la dignité

3.Posté par Minable le 18/01/2022 11:20

Encore une statistique fausse qui tient seulement compte du déclaré donc sans travail au noir et biseness de toutes sortes
Si ces chiffres étaient vrais y aurait jamais autant de monde sur les routes et dans les centres commerciaux....
Faut arrêter ce délire
Il y a en 15 à 20% de vrais pauvres et c est déjà trop
Pas la peine d'en rajouter...sauf a vouloir faire pitié à Paris....

4.Posté par Habitant le 18/01/2022 11:31

Les revenus sont en général moins élevés que la moyenne hexagonale, et dans le même temps, le coût de la vie est plus élevé; c'est la double peine.

L'organisation de l'économie en outre mer est particulier. Pire encore que sur le continent, il y a une mainmise de l'économie par quelques uns sur ces territoires; ce qui les rend considérablement puissants avec des positions de monopoles ou de duopoles.
Autant dire qu'une réelle concurrence est difficile à mettre en place dans ces conditions.

Je ne sais pas vous mais une emprise de quelques uns sur l'ensemble d'un territoire, le maintien de la population dans la pauvreté et payer les gens au plus bas, ça me rappelle quelque chose de pas très bien dans l'histoire qui n'est pas très glorieux ...

5.Posté par Habitant le 18/01/2022 11:35

@3.Posté par Minable: vous n'avez pas tort en ce qui concerne le travail au noir, mais par principe, le travail au noir n'est pas officiel.

Quant aux routes pleines, c'est la combinaison de plusieurs choses:
- une politique stupide du tout automobile depuis des décennies et qui n'est pas prête de s'arrêter. Où sont les alternatives?
- nous vivons sur une petite île montagneuse donc on ne peut pas y faire beaucoup de routes. Résultat: tout ce monde roule sur les quelques routes qui existent. Forcément, ça fait de la concentration.

Ne pas oublier que le taux d'équipement en auto de la Réunion est en deçà de celui de la moyenne hexagonale.
Taux que l'on devrait pas augmenter!

6.Posté par Duc Ray le 18/01/2022 11:42

et la suite ?? consommation du budget des ménages... analyse comparative des valeurs nominales de consommation alimentaire par UC.. puis prise en compte du différentiel en prix réel (impact de 38% sur les prix de conso alimentaire) entre Reunion et Métropole .. et ajustement des minima sociaux pour commencer et le Smic horaire sur la base de ce différentiel..

ouppsss... mais que fait on à l'opmr depuis....

7.Posté par Duc Ray le 18/01/2022 11:42

3.
minable toi même.

8.Posté par Samwinsa le 18/01/2022 11:45

Et dire que dans le même temps, la cour des comptes i dénonce le dispositif RSA comme inefficace...i permette au moins domoun pauvre donne mangé zot marmays.

9.Posté par Mouais le 18/01/2022 11:49

Marre de toutes ces études sur les ménages pauvres, à titre perso j ai évolué professionnellement et gagne désormais 1,8 fois le smic, j'ai basculé dans une zone fiscale qui ne donne droit à rien avec des impositions 2021 totalement ahurissantes. L impression d être plus en difficulté qu avec mon smic et aides associées... ça donne vachement envie de casser au taf !!!

10.Posté par Batman le 18/01/2022 11:50

lol menage pauvre ?? quand je vois des gosses soit disant dans le terme "famille pauvre" et que ceux la habillés de la tete au pied en marque connue et mobile dernier cri donc excusez moi vos statistiques sont a revoir

11.Posté par Ouais... le 18/01/2022 12:10

On oublit juste une petite chose, concernant les supposés gros l auto, travail au noir, parents isolé et autre supposés fraudes. Les contrôles, les mecs qui espionnent le facebook, le train de vie sur délation, qui ne doit pas manquer... Au vue du nombre de contrôle de la centralisation des infos sur les bénéficiaires. Il y aurait pléthore de remboursement, de suspension d indemnité,sauf que c est loin d être exacte tout ça... Par contre pour ce qui se sentent dans l esprit de redresseur de tort, il y a des milliard d euros détourné par le grand banditisme,pour aller récupérer...

12.Posté par james bond 0010 le 18/01/2022 12:14

A LIRE : le meilleur des mondes et 1984 et vous comprendrez tout

13.Posté par GIRONDIN le 18/01/2022 13:34

Apparemment ce n'est pas un problème, hayot a investi pour 250 000 000 € dans environ 2000 emplois, nous pour à-peu-près la même somme dans des billets d'avion.

14.Posté par Shivani le 18/01/2022 14:05

Bonjour,
Grâce à l’ETAT le gouvernement maintenant
Que la Réunion est pauvre
Nous ont travaille , que pour payer il reste que 200€ pour manger
Les rsa le 10 du mois plus D’argent
Les retraités ils sont pire encore
Tout les Réunionnais font pitié ont est tous pareil
Travailler où non

15.Posté par caroline le 18/01/2022 14:30

Quand on est pauvre on essaie de pas trop faire de gosses pour eviter l engenage. Il faut un peu réfléchir. Du moins en être capable Oui mais il y a les allocs. C'est sympa...

16.Posté par caroline le 18/01/2022 14:32

Quand on est pauvre on essaie de pas trop faire de gosses pour eviter l engenage. Il faut un peu réfléchir. Du moins en être capable Oui mais il y a les allocs. C'est sympa...Donc à la a grace de dieu.... Ils ont donc vocation à rester pauvres. Dommage

17.Posté par zarzuela le 18/01/2022 13:46

Arretez de délivrez de faux chiffres et sondages !!!et s'ils pleurent encore qu'ils soient heureux qu'il n'y ait pas eu l indépendance comme à mada !!!!ils seraient encore plus pauvres

18.Posté par Ouais... le 18/01/2022 17:23

Post 16 vous avez raison, je dirais même douloureusement raison, même si je ne vois pas le problème sous le même angle que vous.

19.Posté par Shivani le 19/01/2022 16:43

Des personnes les obligés travaillent au noir pour les sauver de la misère
Avec 500€ de rsa i vivent mi crois pas
Avec un loyer et des prélèvements eau ,électricité et téléphone pour les courses
Arriver le 15 du mois plus du tout d’argent
Si tu n’as pas d’enfant tu es une personne seule avec un loyer avec les autres dépenses c’est pire si on est seule ont n’existe pas on a rien aucune d’aide sociale

20.Posté par Addie le 20/01/2022 12:56

Me faites pas rire avec votre pauvreté ! Les parents au rsa et qui travaillent au noir ! On ne voit que ça

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes