MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Préparez-vous à la crise mondiale, lancée par la Chine... et l’énergie


Par Bruno Bourgeon, porte-parole d’AID - Publié le Lundi 12 Novembre 2018 à 16:42 | Lu 1100 fois

La finance mondiale est à l’orée d’une crise majeure. La chute de la rentabilité de l’énergie en Chine en est le facteur promoteur, bien qu’ignoré des économistes orthodoxes.

Au moment où le monde se prépare à une nouvelle récession mondiale, tous les regards se tournent vers la Chine. Depuis 2007, sa dette a quadruplé. Selon le FMI, elle représente environ 234% du PIB, et pourrait atteindre 300% en 2022. Les données officielles ne refléteraient pas cette décélération de l’économie chinoise.

Qu’on espère passagère : la Chine opère la transition de son économie depuis la production industrielle et les exportations vers la consommation et les services.

Dans le même temps, le taux de croissance de la Chine continue de baisser. Ce qui semble irréversible. Les mesures chinoises énergiques pour soutenir la croissance sont en perte de vitesse.

Le ralentissement économique de la Chine coïncide avec les anticipations selon lesquelles le mouvement de hausse du marché boursier de Wall Street pourrait prendre fin. Il atteindra un pic qui sera suivi d’une chute massive de 40 à 50% à partir du printemps 2019 ou au plus tard en 2020. Des signes avant-coureurs ont commencé à apparaître. A l’instar de 2000 et 2007.

Cette année, Insurge Intelligence (le site de l’auteur de cette tribune) a prédit ce krach sur le fondement des analyses des crises bancaires précédentes. La vulnérabilité des économies étasunienne et chinoise, plus la kyrielle d’autres faiblesses dans de nombreux pays, depuis le Brexit jusqu’à l’Italie en passant par la Turquie, démontre que le choc qui en résultera aura un effet domino sur de nombreuses autres faiblesses. Cela pourrait conduire à bien pire qu’en 2008.

Mais les analystes financiers ont oublié un moteur biophysique bien plus profond de la chute économique de la Chine : l’énergie. En octobre 2017, Insurge Intelligence attire l’attention sur une étude menée par l’Université chinoise du pétrole de Pékin, qui révèle que la Chine a atteint le pic de sa production pétrolière en 2018. Faute de trouver un approvisionnement alternatif, ce pic sapera la croissance économique continue de la Chine et remettra en cause son développement.

L’étude fait appel au taux de retour énergétique (TRE), ratio entre la quantité d’énergie consommée pour l’extraction et la quantité d’énergie extraite. L’équipe a tenté d’affiner le calcul du TRE : les calculs standards se fondent sur l’énergie produite au niveau du puits rapportée à celle utilisée pour l’extraire, alors qu’une mesure plus précise prendrait en compte l’énergie disponible au point de consommation (non seulement après extraction, mais aussi transformation et transport jusqu’au point d’utilisation). Ainsi, sur une période d’environ trois décennies (entre 1987 et 2012), le rendement de l’extraction des combustibles fossiles domestiques de la Chine a diminué de plus de la moitié, passant de 11 pour 1 à 5 pour 1 (c’est-à-dire qu’il faut désormais consommer une tonne de pétrole pour en extraire 5). Un constat similaire vaut pour le charbon : en 1987, la production consommait en moyenne 1 tonne d’équivalent charbon standard (TEC) d’énergie pour produire 10 TEC d’énergie nette. En 2012, ce rapport est tombé à 1 pour 4,25.

La Chine n’est pas seule à connaître un déclin de son TRE. C’est un phénomène mondial. Nous ne sommes pas à court de combustibles fossiles : mais à mesure que la qualité des ressources de ces combustibles diminue, nous augmentons les coûts qui pèsent sur l’environnement et nos systèmes de production, et qui ont une incidence croissante sur la vitalité de l’économie mondiale. Tant que les grandes institutions économiques resteront aveugles aux fondements biophysiques de l’économie, elles ignoreront les raisons structurelles fondamentales pour lesquelles la configuration actuelle du capitalisme mondial est sujette aux crises et aux effondrements récurrents.

D’après Nafeez Ahmed, fondateur d’Insurge Intelligence




1.Posté par chikun le 12/11/2018 17:44

Chacun sait que l'avenir est l'énergie solaire : gratuite , écologique et éternelle. Les vieux fossiles essaient de nous faire peur par la disparition des énergies fossiles . Ils ont bien raison Pourquoi des énergies fossiles et des pleureuses du bon vieux temps.
Les vieux fossiles n'évolueront jamais . On les retrouve dans la fonction publique .......les syndicats, etc...
Hein ?! Hein !?

2.Posté par miro le 12/11/2018 18:23

1° hypothèse : énergie solaire = écologie ...
2° hypothèse : énergie solaire = batteries pour le stockage de l'électricité= razzia sur les terres riches en matériau pour fabriquer ces batteries = désertification de larges zones terrestres = impossibilité recycler ces batteries ...
La certitude découle de la 2° hypothèse : pollution aggravée, écologie écartée.(voire écartelée).. gains écologiques négatifs .... c'est cela le progrès ?

3.Posté par Zarin le 12/11/2018 19:53

Jacques Dutronc - On Nous Cache Tout, On Nous Dit Rien

On nous cache tout, on nous dit rien
Plus on apprend plus on ne sait rien
On nous informe vraiment sur rien

Adam avait-il un nombril ?...

Socrate a-t-il bu sa cigüe ?...

etc...

4.Posté par Pierre Balcon le 12/11/2018 20:10

L'auteur de cet article ferait bien de préciser que quand il parle d'un taux d'endettement de la Chine de 234 % il s'agit de l'endettement public et privé .

Ce taux est du même ordre que celui de la France :
- endettement public un peu en dessous de 100% du PIB ;
- endettement privé ( ménages et entreprises ) 130 % du PIB .

Pour le reste la vision pessimiste qui sous tend le propos confirme que les écolos ont définitivement basculé dans le "millénarisme" qui est une espèce de pensée magico- religieuse , classée à l'origine à d’extrême droite.
Le salut , selon eux , viendrait d'un retour à l'état de nature , à la condition évidemment que l'on maintienne leur niveau de vie pour au moins leur permettre d' aller de temps en temps se ressourcer dans un ashram.
Très peu d'entre eux seraient capables de faire pousser une salade et de traire une vache

5.Posté par blacksun le 12/11/2018 20:41

Les véhicules électriques ne sont pas du tout écolo , les matériaux rares et le recyclage
des batteries pour commencer et en prime dans la majorité des pays l'électricité est
produite par des centrales à charbon...La seule solution c'est la mise au point des
moteurs à hydrogène mais ce n'est pas pour demain !

6.Posté par JORI le 12/11/2018 21:29 (depuis mobile)

Les batteries,pour l''énergie électrique, nécessite l''emploi de terre ou matériaux rares, la création de batterie produirait énormément de CO2, les batteries seraient difficilement recyclables. Et ça nécessiterait la construction de centrales nucléair

7.Posté par A mon avis le 12/11/2018 21:56

4.Posté par Pierre Balcon
Vos propos ...
Le salut , selon eux , viendrait d'un retour à l'état de nature , à la condition évidemment que l'on maintienne leur niveau de vie pour au moins leur permettre d' aller de temps en temps se ressourcer dans un ashram.

... sont totalement débiles !

8.Posté par A mon avis le 12/11/2018 21:59

Les énergies renouvelables ne pourront jamais suffire aux besoins de l'humanité, compte tenu du fait que, manifestement aucun pays n'est prêt à réduire drastiquement ses besoins, malgré les engagements de certains !


9.Posté par Bruno Bourgeon le 12/11/2018 22:42

Pierre, tu es dans le déni du TRE pourtant incontournable et inébranlable. La dette chinoise? On s’en fout un peu. En revanche, la prochaine crise financière et économique mondiale pourrait être sous tendue par l’effondrement de l’économie chinoise, sous tendue par ce fameux TRE. Ce n’est pas anodin, ni millénariste. Rappelle toi en 2008: personne ou si peu n’a vu venir la crise des subprimes. Depuis, ce ne sont pas les écolos d’un ashram quelconque qui évoquent les crises à venir du capitalisme débridé , mais bien un think tank issu de la même école de pensée de l’orthodoxie économique.

10.Posté par Pou fé rire la bouche le 13/11/2018 09:08 (depuis mobile)

Courrier intéressant.

11.Posté par Jean le Monstre le 14/11/2018 11:45

Bouffons ! bouffons ! à se faire péter la panse !
OU
Retournons dans notre caverne manger des feuilles, des racines, de la viande, et bien sûr crues !

Laissez-moi libre de dépenser l'énergie à mon plaisir !
OU
A fabriquer de l'énergie nous assurons la mort pour tous.

A lire vos commentaires, voilà les deux camps qui se manifestent.
Autant les uns que les autres, vous pourriez me faire peur si c'était raisonnable.
Heureusement ! il n'y a que vous qui croyez ça !

12.Posté par Jean le Monstre le 14/11/2018 12:21

De toute façon le problème c'est la crise économique de la Chine qui se répercutera sur le monde.
Au lieu de vous amuser à faire des commentaires agressifs, ou qui se veulent humoristiques, vous feriez mieux de vous tenir au courant de l'économie. L'officielle, celle qui est adoptée par tous les gouvernements, par tous les intervenants médiatiques, présentée comme mathématique (si c'était le cas ils auraient dû prévoir la crise de 2008 !), est responsable des décisions d'austérité. Et les autres, les non-orthodoxes, celle des "économistes atterrés", de Jacques Généreux par exemple, qui donnent des solutions autres que l'austérité qui n'arrange rien.
Et pourquoi les gouvernements n'adoptent-ils pas cette dernière ? Et même l'empêchent-ils d'être enseignée ?
Parce qu'ils devraient reconnaître leurs erreurs, et que le capitalisme financiarisé y perdrait.
"Manifeste d'économistes atterrés" - 2010 Les Liens qui Libèrent.
"Jacques Généreux explique l'économie à tout le monde" - 2014 Editions du Seuil.

13.Posté par JORI le 14/11/2018 14:14

12.Posté par Jean le Monstre le 14/11/2018 12:21
J'avoue ne pas avoir lu le livre que vous citez, mais si son contenu serait l'idéal pour les français, pourquoi aucun candidat ne le reprend à son compte pour l'expliquer et peut être le mettre en place??. On a bien eu la solution communiste dans des pays du monde et qui perdure toujours. On a bien eu la solution socialiste et libérale et inversement avec les effets que l'on connait, alors pourquoi personne ne se saisit des propositions de votre auteur, tout en sachant que l'économie n'est pas une science exacte, raison pour laquelle il n’existe aucune unanimité parmi ses prêcheurs????.

14.Posté par JORI le 14/11/2018 14:17

12.Posté par Jean le Monstre le 14/11/2018 12:21
Sinon votre Jacques Généreux avait il lui prévu la crise de 2008?. Dans l'affirmative existe t il des textes, des notes,antérieurs à cette crise bien sur, qui le prouveraient??..

15.Posté par Jean le Monstre le 16/11/2018 08:30

JORI
Tous les économistes atterrés dont Généreux ne font que le dire : son dernier titre "La Déconnomie" explique tout, même pourquoi les économistes officiels et les gouvernements restent sur leur position.
Mais il faut les faire taire ! Ils gênent le capitalisme financiarisé. Alors 1 sur 50 spécialistes invités de la télé ou des médias en général les représente.
Même dans les Universités on interdit leur enseignement. C'est facile ! il suffit d'influer sur les promotions.
Prix Nobel d'économie ? ça n'existe pas ! La banque de suède délivre ce titre qui n'a jamais été dans l'intention d'Alfred Nobel !
Il faut lire, c'est la seule solution!

16.Posté par A mon avis le 16/11/2018 17:33

@ 12.Posté par Jean le Monstre
De plus, dès que quelqu'un ose critiquer le système capitaliste, on brandit aussitôt le "spectre du communisme" assimilé la plupart du temps au totalitarisme soviétique. "Hors du capitalisme point de salut" pourrait être la devise de nos chers dirigeants occidentaux.

17.Posté par JORI le 16/11/2018 21:02

16.Posté par A mon avis le 16/11/2018 17:33
La Russie a t elle toujours une politique communiste??.

18.Posté par A mon avis le 17/11/2018 17:53

@ 17.Posté par JORI

A votre avis ?

19.Posté par polo974 le 18/11/2018 13:02

La chine n'a pas de gros problème d'énergie, vu qu'elle dispose des seuls EPR opérationnels... Elle a les plans, elle peut donc en construire d'autres. Elle dispose d'uranium et de plutonium, donc pas de soucis, en plus, c'est sans CO2...

Sans parler du solaire qu'ils peuvent déployer à souhait vu les immenses déserts qui couvrent la chine.

En 2007, les économistes avaient toutes les infos sur a crise à venir en 2008, certains journaux en ont parlés à l'époque, mais ils ont préférer faire comme si de rien n'était... Et badaboum...

20.Posté par A mon avis le 18/11/2018 17:53

@ 19.Posté par polo974
Mais surtout, la Chine est le pays qui a le plusgrand besoin en énergie !
Et c'est aussi le pays qui possède la plus grande réserve de charbon, et qui ne se prive pas de l'exploiter ! et aussi de l'exporter !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes