Economie

Premier trimestre 2018: +18000 touristes par rapport à 2017

"Le premier trimestre de l’année 2018 s’inscrit dans l’exceptionnelle dynamique enregistrée durant l’année 2017 en termes d’activité touristique à La Réunion", s'en félicite l'Ile de La Réunion Tourisme.

Mercredi 2 Mai 2018 - 14:07

Le premier trimestre de l’année 2018 a donc été particulièrement riche et intense pour les professionnels du tourisme de l’île puisque près de 130 000 visiteurs ont été accueillis, soit une augmentation de plus de 18 000 touristes comparativement à la même période l’année précédente. C’est presque 17% de plus si l’on regarde les trois premiers mois de 2017, qui avaient pourtant déjà connu une affluence record !

La France métropolitaine reste le bassin émetteur de touristes le plus important 

La France métropolitaine reste le marché principal pour la destination Réunion puisque 8 visiteurs sur 10 viennent de l’hexagone. Dans le même temps, les voyageurs en provenance de l’océan Indien (et notamment de l’île Maurice) représentent 12% du total de visiteurs enregistrés sur ce premier trimestre. À noter que les touristes de loisirs sont toujours les plus nombreux à venir séjourner à La Réunion : ils comptent pour 93% de la fréquentation totale. 

L’hôtellerie a aussi réaffirmé sa position de leader en termes d’hébergement marchand puisque plus de 20% des touristes ont choisi de séjourner dans l’un des hôtels, classés ou non, de l’île. 

Premier trimestre 2018: +18000 touristes par rapport à 2017

Premier trimestre 2018: +18000 touristes par rapport à 2017

Premier trimestre 2018: +18000 touristes par rapport à 2017

Premier trimestre 2018: +18000 touristes par rapport à 2017
Nicolas Payet
Lu 3054 fois




1.Posté par noe le 02/05/2018 15:10

Vrai ! Il y a plein de touristes dans notre département … il suffit d'aller au Grand Boucan ….

2.Posté par MARIE le 02/05/2018 15:14

Tres bonne nouvelle et j'en deduit que nos impôts vont baisser???

3.Posté par GIRONDIN le 02/05/2018 15:56

Youpi

Il faut arrêter de râler comme dirait le communikant de la région ce matin sur rtl fm

Youpi

À la veille du 3eme mandat de didiX nous serons à 1 500 000 touristes


Youpi, les compteurs sont les payeurs ?

4.Posté par Jacques le 02/05/2018 20:35

Impossible !
Il serait curieux de savoir ce qui se cache derrière ces chiffres: croisiéristes,continuité territoriale ...

5.Posté par Padamalgampoullé le 02/05/2018 20:57

A Maurice, c'est presque trois plus pour la même période. Et de vrais touristes qui rapportent 1 milliard 800 millions de dollars (environ 70 milliards de roupies) à l'économie mauricienne. Et encore, les conditions météorologiques depuis le début de l'année a freiné les arrivées..

6.Posté par Croisiériste le 02/05/2018 21:15 (depuis mobile)

Bravo notre didier président

Vous avez su vous vendre

7.Posté par Ulmestite le 02/05/2018 21:35 (depuis mobile)

Magnifique résultat

8.Posté par margouillat974 le 03/05/2018 08:03

Qui subventionne la continuité territoriale ?
Combien de billets payés avec nos impôts cette année? 81% des touristes viennent de métropole, 51% habitent durant leurs séjours chez les parents, les amis et passent quelques nuits dans des hôtels, des gîtes...et se payent une semaine à Maurice.
Chers touristes.

9.Posté par themoucate le 03/05/2018 08:59

Les touristes oui mais il y’a un truc vous avez jamais pensé ?destruction de l’île,nature ou autre ´tel que exemple la liste est longues

10.Posté par JORI le 03/05/2018 11:59

Les petites mains de la Région vont sauter de joie et amplifier l'encensement de leur super cumulard didix robertix.

11.Posté par SITARANE le 03/05/2018 12:19

Bienvenue sur une île sale, embouteillée, bruyante parfois violente où le laxisme concurrence la cupidité..................

12.Posté par Sophia le 03/05/2018 13:02

C'est une bonne nouvelle. L'île de la Réunion mérite d'être mieux connue, c'est une belle île avec des paysages magnifiques et les habitants sont dans l'ensemble accueillants. Par ailleurs, si vous avez l’occasion de venir à l’ile de la Réunion, sachez que la SPA Réunion recherche actuellement (et tout au long de l’année), des personnes qui voyagent, par avion, à destination de PARIS pour accompagner des chiens où ils sont attendus et adoptés par des familles en métropole. Pour plus d’infos à ce sujet, vous pouvez contacter la présidente de la SPA Réunion Madame Denise SULA par tél au 0692 30 86 90. Merci d’avance car vous rendriez un énorme service à la SPA en faveur de nos amies les bêtes.
Petites précisions pour les voyageurs accompagnateurs ::
L’enregistrement des cages, au départ de la Réunion, est fait par des bénévoles de la SPA qui vous accompagnent jusqu’au comptoir d’enregistrement de la compagnie.
Lors de votre arrivée à l’aéroport, à PARIS, vous avez simplement à sortir les cages qui se trouvent sur les tapis à bagages que vous remettrez à la sortie aux représentants de l’Association partenaire qui prennent en charge nos animaux.
Tous les frais éventuels demandés par la compagnie aérienne, relatifs à l’accompagnement par avion d’un animal de la SPA Réunion, sont à la charge de l’association.

13.Posté par 51889 le 03/05/2018 16:20

471 268 touristes en 2011 contre 451 835 en 2017 (-4.1% en 6 ans) : l’IRT fait moins bien avec beaucoup plus de moyens…

130 000 touristes à la Réunion durant le premier trimestre, cocorico ? Regardons cela de plus près.

D’abord, d’où viennent ces touristes ? 120 900 (81%) viennent de France.

15 600 (12%) viennent de l’océan Indien (Mayotte, Madagascar, Maurice, Comores, Seychelles, Afrique du Sud). Pour mémoire, en 2013,la Réunion avait accueilli 416 000 touriste et ceux de la zone océan Indien représentaient alors…11% alors que le budget de promotion de la Réunion dans la zone avait augmenté de…549% (Chiffres CRC 2015) ! Cinq ans plus tard, avec des millions engloutis dans des campagnes de promotion, les touristes de l’océan Indien, notamment de l’Afrique du Sud où l’IRET a installé une antenne à Johannesburg, ne représentent même pas 15%. Tout ça pour ça…

6 500 (5%) viennent d’Europe. Là encore, selon les chiffres de la CRC dans son rapport de 2015, le cout des campagnes promotionnelles en Europe avaient augmenté à partir de 2013, de 146%, pour un nombre de visiteurs européens comptant pour 18% du total des touristes. Au premier trimestre 2018, la part des touristes européens ne représente que…5% !

Ensuite, pourquoi viennent ces touristes ?

A 93% (120 900 sur 130 000), ils viennent pour les loisirs. Mais sur ces 120 900, ils sont 52% à être hébergés chez la famille, les amis…L’hôtellerie et les locations saisonnières ne captent que 39% du nombre total de visiteurs…Restent ces fameux 0% « autres » qui ne sont hébergés nulle part…

Enfin, ou vont ces touristes ?

Le résultat est effarant : 67 600 (soit 52%) vont chez amis, parents, relations… Les hôtels ne récupèrent que 28 000 clients sur ces 130 000 « touristes » accueillis au premier trimestre ! Résumons : 28 000 touristes sur un trimestre, cela fait donc 312 clients par jour. Répartis sur les 24 communes, cela fait 13 touristes par commune et par jour.

Les locations saisonnières captent 22 100 touristes (17%). Sur un trimestre, cela fait donc 246 touristes par jour, soit 10 touristes en location saisonnière par commune…

Restent ces 9% classés « autres ». On ne saura jamais s’ils font du camping, dorment sous les ponts ou à la belle étoile…

En mars 2010, Didier Robert, nouveau président de région clamait : « Je déclare 2010 année du tourisme ». Et pour ce faire, ils viraient le directeur de l’IRT de l’époque qui partait avec la coquette somme de 175 000 euros.

Depuis 2010, trois directeurs se sont succédés : Pascal Viroleau (actuel dircteur des iles Vanille) de 2010 à 2013, Ariane Loupy et Willy Ethève depuis 2016. Didier Robert avait fixé le cap : 600 000 touristes en 2014, objectif assigné à Jacqueline Farreyrol, président de l’IRT.

Regardons l’évolution du nombre de touristes à la Réunion : 400 000 en 1998, 432 000 en 203, 471 268 en 2011 ( en 2006, le nombre de touristes était tombé à 278 000 à cause de chik).

En 2017, nous avons accueilli 451 835 touristes soit 19 433 touristes de moins qu’en…2011. Donc, avec un budget en croissance exponentielle, des campagnes tous azimuts (rappelez-vous ce partenariat de 227 559 euros avec le Paris St Germain en 2012), des moyens humains et financiers accrus, l’IRT crie cocorico lorsque la Réunion accuse une baisse de la fréquentation touristique de 4,1% en six ans !

14.Posté par Mondon le 04/05/2018 16:37

@51889
La Réunion a souffert ou continue de souffrir de :
- l'image d'une île sans plages paradisiaques
- des attaques de requins
- d'une île où tu vas pour le trek et pas pour autre chose (ou presque)
- des prix prohibitifs des compagnies aériennes pendant les périodes de congés (surtout Air France : je sais car j'y suis allé en famille à Noël, ouille !)
- d'une infrastructure hôtelière pas terrible et trop chère (si on compare avec Maurice)

Mais il faudrait que l'IRT mette plus en avant :
- une population réunionnaise gentille et accueillante, d'abord ! Sa principale richesse.
- un lagon magnifique qui revit : on se baigne dans un aquarium en toute sécurité
- plein de ballades magnifiques sans forcer
- des lieux culturels passionants
- une infrastructure routière très bonne (malgré les difficultés de relief et de climat qui la rendent compliquée à entretenir)
- une gastronomie fabuleuse
- des paysages partout somptueux
- un climat agréable toute l'année ou presque

La Réunion, what else ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie