MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Premier anniversaire du classement de la salle Jeanne d’Arc de Saint-André


Par Florent Hurhungee - Publié le Lundi 28 Janvier 2013 à 09:38 | Lu 476 fois

Premier anniversaire du classement de la salle Jeanne d’Arc de Saint-André
26 janvier 2013, premier anniversaire du classement en monument historique de la salle Jeanne d’Arc. Grâce au travail réalisé par les membres de l’association « Nout Byin nout mémwar », ce bâtiment est aujourd’hui protégé au même titre, notamment que la Maison Martin-Valliamé.

La salle Jeanne d’Arc fait partie du vieux centre-ville de Saint-André. Elle est située au début de la rue du Père Buschère en face du cimetière. La construction date de 1943. C’est un établissement religieux destiné aux activités annexes de l’église (catéchisme, retraite, préparation de fête religieuse, spectacles…)

A l'époque où il n'existe pas de commande, l'église par la construction de ses bâtiments contribue au développement économique et à l'embellissement des paroisses. La salle Jeanne d'Arc est originale car elle est entreprise pendant une époque très difficile, la Deuxième Guerre mondiale. Le Père Bomberger son initiateur veut offrir du travail aux ouvriers, et leur donner des moyens de survie à une époque où l'île est mal ravitaillée. Sa construction commence en 1943, faute de moyens financiers elle est interrompue. Le curé doit solliciter l'aide de la municipalité cradsiste (de Comité Républicain d’Action Démocratique et Social) et des paroissiens pour la terminer (Recherche de l’historien Prosper Eve à partir de documents de l’Evêché et des archives départementales ).

Au niveau architectural, le bâtiment est constitué d’une grande salle sans séparation. Le plafond est situé en hauteur. Il s’agit d’un vestige de l'architecture religieuse conçu par les prêtres, mais réalisé par les ouvriers du coin. Les murs sont réalisés en pierres de taille. La première toiture a été faite en bardeaux mais arrachée par le cyclone de 1948. Elle a été, par la suite, remplacée par un toit en tôle.

Si la salle Jeanne d’Arc est à l’abri de la destruction, il n’en est pas de même pour le marché couvert et l’ancienne école des frères de Saint-André. Ce dernier datant de 1844. A l’avenir nous espérons que la salle Jeanne d’Arc sera ouverte au public pour le bonheur des touristes, des saint-andréens et des réunionnais.

Florent Hurhungee
Président de l’association « Nout byin nout mémwar »




1.Posté par Réunionnais attentif le 28/01/2013 09:56

A quand l'ouverture de cette salle construite l'année de ma naissance ???

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes