Société

Prélèvement à la source : Solidaires Finances Publiques Réunion annonce une "catastrophe"

Mercredi 5 Septembre 2018 - 09:09

Le calendrier fixé par le gouvernement pour l’entrée en vigueur du prélèvement à la source a finalement été maintenu. Pour Solidaires Finances Publiques Réunion, une "catastrophe" et "un désastre" annoncés.


Prélèvement à la source : Solidaires Finances Publiques Réunion annonce une "catastrophe"
Sans relâche depuis 2 ans, Solidaires Finances Publiques , première organisation de la DGFIP, alerte le ministre, le public et la presse sur la catastrophe que la mise en place du prélèvement à la source pour l'impôt sur le revenu va provoquer.

Réforme inutile, car elle ne porte que sur les modalités de recouvrement et non sur le système fiscal ; hors en France, le recouvrement de l'Impôt sur le revenu est très bon ( près de 98 % ) alors que celui de la TVA est bien inférieur.

Réforme dangereuse, car inadaptée à la complexité de notre système fiscal et au fait que la base de l'impôt en France est le foyer fiscal et non l'individu . Le nombre important d'abattements, plafonnements et niches fiscales (plus de 400) complique la situation

Réforme mal préparée : les entreprises, les collectivités , les services fiscaux tout comme les contribuables ne sont pas plus prêts autant techniquement que culturellement. On leur a menti grossièrement sur la simplicité du système . Des tests effectués démontrent que subsistent beaucoup trop d'anomalies sur la fiabilisation des fichiers . La grande majorité des entreprises n'a pas eu accès à ces tests et ne peuvent donc pas anticiper les erreurs .

Nous annoncions un désastre, et nous continuerons de le faire avec force au vu de la décision de notre ministre de poursuivre la mise en place de cette réforme au mépris des avis d'experts et des rapports de tous bords qui confirment nos analyses.

La confusion concernant la décision finale ne fait que confirmer nos conclusions.

Elle démontre la prétention de nos politiques à prendre des décisions sans vouloir écouter la compétence des gens qualifiés ; des décisions dogmatiques que la réalité rattrape violemment avec des conséquences non mesurables pour les entreprises, pour les contribuables, la baisse des recettes de l'impôt sur le revenu et pour nos services qui devront faire face aux questions et aux contestations légitimes de nos concitoyens trompés par une communication de propagande.

La section Solidaires Finances Publiques Réunion
N.P
Lu 2457 fois



1.Posté par Raza le 05/09/2018 10:50

Solidaires ne fait que défendre son bifteck. Arrêtons avec ces syndicats gauchistes catastrophes. Depuis 1 an, les stages se succèdent aux Finances Publiques pour la préparation de ce passage et voilà que Solidaires se la joue à la Mélenchon, jamais content.

2.Posté par TI coq le 06/09/2018 05:08 (depuis mobile)

Il aurait mieux valu commencer la réforme sur le secteur public avant de l'appliquer au privé...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >