MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Préférence régionale ou préférence éxogène dans une Réunion d'apartheid dilué


J’ai eu la chance de rencontrer Sudel Fuma sur ses dernières années, qui me disait : "Nous ne réussirons le développement de La Réunion qu'en étant tous unis".
Pour être unis, il nous faut combattre les discriminations. Les discriminations visibles et les discriminations invisibles que nous avons intégrées.

Par Jean-Pascal Lauret - Publié le Dimanche 8 Mai 2016 à 08:29 | Lu 1593 fois

Nous ne voyons pas chez nous, l’apartheid de l’Afrique du Sud, parce que nous n’avons pas de couleurs tranchantes blanches et noires. Nous avons ici, un dégradé de couleur de notre population qui donne un apartheid dilué. Si nous devions représenter la population de La Réunion (hors femmes et hommes élus(es) politiques) sur une échelle sociale sous forme d'une pyramide avec des marches, nous verrons ce dégradé de couleur aller de la plus noire en bas de l’échelle, sur les premières marches à la plus blanche en haut de l’échelle, de la pyramide. Avec un plafond de verre avant les dernières marches qui empêche les natifs d’y accéder. Seuls les plus blancs (ou bien blanchis par le temps) peuvent arriver parachutés par avions, à ces niveaux de l'échelle sociale, en haut de la pyramide. C’est une photographie que nous refusons de voir, de La Réunion après 70 ans de départementalisation de notre République de droits de l’Homme.

Dans ce que je décris, il y a des exceptions certes, me direz-vous ! Mais n’est-ce pas exceptionnel aussi de considérer exceptionnel qu’un enfant du pays accède à un poste de haut niveau ? La normalité chez les autres devient l’exception chez nous.

Concernant les discriminations dans la distribution des emplois, il y a beaucoup de préférences à bannir, la préférence familiale dans les entreprises publiques. Les préférences partisanes dans les collectivités, …

Beaucoup veulent instaurer chez nous ou légiférer une discrimination supplémentaire, la préférence régionale …

Pourquoi ne pas combattre la discrimination existante, qui est celle de la préférence exogène ?

Faire le choix de recruter une personne se trouvant à 10 000 Km du lieu de travail, à la place d’une personne toute proche, avec les compétences requises, c’est faire une discrimination.

La quasi-totalité des entreprises à La Réunion sont dirigées par les Hexagonaux. C’est un fait et vérifiable (c’est aussi vrai pour les postes de pouvoir non politiques).

Cette situation ne semble choquer outre mesure.

En revanche, le souhait de privilégier un enfant qui a grandi au pays dans l’accès à un poste de haut niveau serait pointé du doigt et jugé raciste, trop souvent par ceux qui ont grandi ici même.

Le racisme est donc bien présent. Plus stupéfiant, c’est un racisme intégré et accepté par tous. Beaucoup de ceux qui ont grandi ici le portent en eux et contre eux mêmes ou leurs congénères. Il devient dés lors impératif de se décoloniser individuellement car cette situation n’est pas normale. Il nous faut cesser de penser que nous sommes moins capables ou que nous n’avons pas les mêmes droits.

Ce racisme est souvent nourri par un sentiment de doute de sa légitimité d’être pleinement français, ou par un sentiment d’être redevable, car l’argent vient de là-bas.

De plus, une mauvaise représentation de soi même (complexe d’infériorité), amène bien souvent à octroyer une autorité naturelle à celui qui vient de l’Hexagone et ainsi à respecter plus facilement un supérieur hiérarchique s’il est métropolitain.

La conséquence de tout cela est que nous sommes privés de modèles, ce qui continue à faire penser que certains postes ne sont pas pour ceux qui ont grandi ici. Aussi, à chaque fois que nous privons un natif d’une promotion par l’arrivée d’un cadre extérieur, nous empêchons, par ricochet, un chômeur local en bas de l’échelle à accéder à un emploi. Il est important donc que nous ayons des modèles de réussite pour nos jeunes et pour être fier de ce que nous sommes.

Par analogie, dans un autre ensemble qu’est l’UE, les Européens ont légalement, autant de droit que nous Français, de travailler sur le territoire national. Cependant, nous accepterions difficilement en France que des Allemands occupent un grand nombre de postes de direction de nos grandes entreprises.

Nous ne sommes plus dans une situation d’accepter d’être encore traités comme un bonsaï. Avoir nos racines et bourgeons taillés continuellement.

A mon sens, aucune politique ne devrait être envisagée sans tenir compte de ce ressenti partagé par un très grand nombre de Réunionnais.

Jean-Pascal Lauret
pour Le MOUV, le 7 mai 2016
jeanpascal.lauret@wanadoo.fr
https://www.facebook.com/jaimelemouv




1.Posté par Phoénix974 le 08/05/2016 18:45

Tout est tellement bien dit, véridique et explicite!!D'ailleurs l'absence de réactions baveuses ainsi que de la "malokicité nauséabonde" envers cet article semblent confirmer sa véracité!!

2.Posté par li le 08/05/2016 21:05

"par un sentiment d’être redevable, car l’argent vient de là-bas....De plus, une mauvaise représentation de soi même (complexe d’infériorité), amène bien souvent à octroyer une autorité naturelle à celui qui vient de l’Hexagone et ainsi à respecter plus facilement un supérieur hiérarchique s’il est métropolitain. "

Ah bon? Mi doi être anormal alors !

"En revanche, le souhait de privilégier un enfant qui a grandi au pays dans l’accès à un poste de haut niveau serait pointé du doigt et jugé raciste, trop souvent par ceux qui ont grandi ici même."

Heinnn ?


"Dans ce que je décris, il y a des exceptions certes, me direz-vous ! "

Lo irecteur recouvrement de la secu ou lo recteur de l'île ?

3.Posté par li le 08/05/2016 21:17

Bon ben politiciens doi arèt di lo marmaille alé déor pou travail
Récupérons la main d oeuvre péi. Travail nana ici si politicien met' la min dan lo ni.

4.Posté par une réunionnaise teresa le 08/05/2016 21:33

De plus, une mauvaise représentation de soi même (complexe d’infériorité), amène bien souvent à octroyer une autorité naturelle à celui qui vient de l’Hexagone et ainsi à respecter plus facilement un supérieur hiérarchique s’il est métropolitain.Mr Lauret écrit.
C'est vrai que c'est choquant d'entendre sur notre ile ce genre de propos "en général, ces gens ils sont intelligents, je me demande comment ils font pour parler avec vous", comme si l'autre le fait qu'il est de notre ile, il n'est pas intelligent, il ne sait pas tenir une discution.C'est un complexe d'infériorité énorme qui fait que la personne a un état d'esprit de ce genre.Donc c'est certains créoles qui doivent revoir leur copie sur notre ile, ils n'admettent meme pas que leur semblable ont des capacités intellectuelles comme partout.C'est la logique du "goyave de france".
Concernant la "malokicité nauséabonde" dont parle le post 1, c'est encore un défaut de notre ile de voir "des malokis, jaloux" partout.

5.Posté par une réunionnaise teresa le 08/05/2016 21:34

je voulais aussi vous dire que votre article est très bien écrit, très bien.Merci

6.Posté par une réunionnaise teresa le 08/05/2016 21:46

je suis allée dans google chercher le mouv 974 je suis tombée sur un site de rencontres avec des femmes qui défilent en photos, site de rencontres et tout.Alors que je suis une femme .Ah là là...trop curieuse c'est pas bon.

7.Posté par Louis Pariot le 09/05/2016 02:38

Tiens c'est étrange de devoir sortir un tel article alors qu'on se vante tant de nout vivr' ansanmb....

8.Posté par Nono le 09/05/2016 07:20

Cet article parle de 'postes de haut niveau' et d'accès au travail salarié.

Désolé de contredire l'auteur, mais le plafond de verre ne concerne absolument pas le monde du travail salarié. Ce plafond de verre, ce sont les grands propriétaires terriens et les patrons de très grosses sociétés (les hexagonaux sont effectivement sur-représentés dans les TPE/PME).

Inutile de donner des noms, tout le monde les connais.

9.Posté par Lanklime le 09/05/2016 10:09

Comment peut on encore au niveau des hôpitaux , faire des mutations du personnel métropolitains dans le domaine paramédical, alors qu'il existe des IFSI et Autres écoles de spécialité ici, et les jeunes se retrouvent au chômage après leur formation, il en est de même pour l'école des sage femmes...

10.Posté par li le 09/05/2016 10:23

Lo mouv i parle surrem aussi :

" la surremunération ne peut pas être une prime de vie chère parce que la vie est moins chère pour un fonctionnaire ou assimilé : taux prêts bancaires, assurances, voyages... Elle ne peut pas être une prime de vie chère parce qu’elle est inexistante dans les quartiers les plus chers de France (exemple : 16ème arrondissement de Paris). Elle est aussi inexistante sur nos îles françaises métropolitaines.

Si la sur-rémunération était un moteur économique, comme certains veulent le faire croire, le gouvernement l’aurait généralisée à tous les fonctionnaires de la République. La sur-rémunération ne participe qu’au développement éphémère et fragile de La Réunion, basé uniquement sur une économie de consommation de produits importés de Métropole.

A noter que le niveau des prix des produits en Outremer suit le niveau de la sur-rémunération des fonctionnaires dans chacun des DOM TOM.

Pour le MOUV, il est aujourd’hui inconcevable de continuer à donner 2 salaires ou 1 salaire et demi à un salarié de la fonction publique, alors que la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté,"


Et à nouveau sur la préférence régionale:

"Préférence régionale veut dire un frein à la mobilité, parce qu'avec la crise, toutes les régions s'y mettront et nous ne pourrions plus aller nous enrichir professionnellement ailleurs. Nos enfants ne pourront plus se former dans une autre région européenne. Et les réunionnais, les plus aventureux ne partiront plus, de peur de ne plus pouvoir retourner dans leur île, à cause de la préférence régionale.

Supprimer l'indexation des salaires des fonctionnaires pour les nouvelles affectations règlera la moitié du problème, parce que naturellement, le flux migratoire professionnel s'inversera.


Les entreprises publiques et privées doivent aussi être responsables et développer l’accompagnement de réunionnais vers les postes à responsabilité.

Enfin les médias devraient avoir le souci permanent de l'équilibre dans la représentation, lorsqu'ils font appel aux experts.
Trop souvent, ceux qui expliquent, et donc qui paraissent toujours plus intelligents, viennent de l'extérieur, même pour des problèmes spécifiques à La Réunion que nos gramounes pourraient expliquer.

On continue ainsi à nourrir le syndrome de la goyave de France alors que le réunionnais a un réel besoin de se décomplexer, a besoin de modèle pour évoluer, et pour accepter enfin que ses congénères prennent des responsabilités dans les entreprises. Ce serait raciste de trouver normal le partage des responsabilités tel qu'il est aujourd'hui.

Je pense que, quelques soient nos origines, nous avons tous notre place à La Réunion, et sommes tous utiles à sa construction, à son enrichissement. Cela ne peut se faire que dans un certain équilibre, un équilibre qu'il faut établir pour un vrai vivre ensemble.

Concernant les produits pays, c'est le même raisonnement. Dans toutes les régions de France, les personnes consomment naturellement en priorité les produits de leur région. Nous, nous avons été nourris au syndrome de la goyave de France depuis notre tendre enfance avec nos lectures de Daniel et Valérie avec leurs pommes, leurs oranges. Aujourd'hui il faut renverser la vapeur.

Beaucoup de familles importent des p'tits pots de fruit pour bébé de 10 000 km de chez nous (avec l'argent qui vient peut être aussi de 10 000Km) alors que des régimes de bananes mûres traversent leur fenêtre.

Aussi, combien de m3 d'eau importons-nous sous bouteilles plastiques de 10 000 km alors que nos rivières en déversent autant toutes les secondes à la mer.

Je pense que c'est plus éco-responsable et ça va du bon sens de consommer une glace faite par l'usine de son village que de préférer importer sa glace dans un congélateur par bateau d'une région européenne. "

Il faudrait l inviter sur les plateaux tv ..ça nous changerait des virra tak vergoz verges dindar bello robert fruteau et "experts de la vie de l île "

11.Posté par li le 09/05/2016 10:37

Si si nono
Ici le plafond de verre concerne aussi le monde des salariés
: administrations, etablissements hospitaliers, sociétés d énergie et de téléphonie
Les autres : famille (de sang ou religieuse ) , copinage et partisans politiques ...
d où la quête de contrats mairie pour certains

Faut revoir la "distribution ".
Et le rôle de pôle emploi dans cette affaire

12.Posté par Jules Bénard le 09/05/2016 10:53

A Jean-Pascal Lauret, auteur de ce courrier :

Cher monsieur,
S'il est vrai que trop de discriminations existent encore en cette île (bénie de Dieu paraît-il, je demande à voir !), il faut quand même apporter certains correctifs à vos propos.

D'abord concernant l'Afrique du Sud. Le début de votre lettre, a contrario, signifierait qu'il n'y a que deux couleurs de peau là-bas.

Outre Blancs et Noirs, j'ai rencontré à Cape Town ou Soweto : des Indiens, des Chinois, des Métis. Ce n'est pas par effet de manches que Nelson Mandela, appelait son peuple "la nation arc-en-ciel". Le métissage n'est pas un privilège réunionnais.

Concernant l'accès aux postes élevés, ici, n'oublions pas qu'il y eut au moins 2 maires noirs avant Hamilcaro, Piot et les Langenier Brothers, aujourd'hui Thierry Robert.. Nous avons eu et avons encore des sénateurs noirs : le grand Ramassamy, puis Vira. Un député-maire issu de la communauté chinoise, TAK. Une secrétaire d'Etat créolo-vietnamo-zoreille, Margie. Et celle qui lui succède aujourd'hui au gouvernement, Erica, pas vraiment blanche non plus (quelle jolie couleur de peau, n... de D... !) Son mentor, Annette, dirige la plus grande ville d'Outre-Mer. Que je sache, personne ne lui reproche de ne pas être franchement blanc, non ?
Un autre Chinois a osé créer un groupe de presse allant clairement à l'encontre des idées reçues et du manichéisme ambiant,Maximim Chane Ki Chune.
Nous avons eu et avons encore, fort heureusement, de très grands ténors du barreau peints de toutes les couleurs possibles et imaginables : des Gangate, des Omarjee, des Kichenin (le 1er bâtonnier Malbar) et pas mal de Yabs bon teint !
Quant aux professions comme toubib, chefs d'entreprise, directeurs de cabinet etc., il suffit d'ouvrir les Pages Jaunes pour constater qu'il n'y a pas que les pages susdites à être jaunes, noires, marron, café au lait et tout ce que vous voudrez.

Ceci dit, je suis d'accord avec vous pour dire "qu'il y a encore TROP de discriminations". Celles-ci s'atténuent, ne crions pas au diable.

Au fait, pour renvoyer les racistes à leurs chères études, vous savez ce que disent les scientifiques les plus sérieux:
Il y A une différence raciale entre les êtres humains : le facteur rhésus !
Si les Adolf, Jean-Marie et autres KKK veulent séparer les humains selon les races, ils ont du boulot.
Que pensez-vous de l'élection du nouveau maire de Londres ? Enthousiasmant, n'est-il pas ?
Bien cordialement,
Jules Bénard

13.Posté par kaf la fré le 09/05/2016 11:39

Très bel article, tout est dit. Moi qui suis officier dans l'Administration pénitentiaire, je suis plus qu'attristé lorsque je vois la représentativité locale dans le corps de commandement: environ 75% de non originaires en poste sur l'ile! Merci l'Administration qui favorise ce système et merci aux syndicats aussi...

14.Posté par " Vieux Créole le 09/05/2016 13:35

1) "LA REUNION " Région -Département ,d' APARTHEID DILUÉ ", 2)" LA REUNION , TERRE DU BIEN VIVRE EXEMPLAIRE " ??? Deux affirmations , à mon avis exagérées , ne correspondant pas exactement à la RÉALITÉ !!! Par rapport à d'autres pays du monde , il existe à la Réunion" un certain savoir- vivre ensemble " tolérant" dans la vie sociale de tous les jours qui ferait l'admiration de beaucoup de touristes. Cependant, les séquelles des époques esclavagiste et coloniale ( ou colonialiste ) ne sont pas extirpées de certaines mentalités réunionnaise et métropolitaine ! Le ressenti d'un complexe d'infériorité ou de supériorité existe dans certains milieux ! " Notre "vivre ensemble n'est pas ENCORE exemplaire !!! L'appel à la raison ,à l'objectivité , des efforts pour lier des relations normales avec les membres composant notre société....
contribueraient , vraisemblablement , à "un bien vivre ensemble" incontestable, peut-être tout en sachant que " la société idéale" n'existe pas...CECI DIT ,Monsieur Lauret , ce que vous dites correspond à la réalité que- moi-aussi- je ressens . " NOUS N'AVONS PAS DE MODÈLES" : ESSAYONS D' EN CRÉER UN ,petit à petit , à partir du métissage admirable de notre population , de notre diversité culturelle , gastronomique etc....!!

15.Posté par polo974 le 09/05/2016 14:48

""" La quasi-totalité des entreprises à La Réunion sont dirigées par les Hexagonaux. """

Si tu définis "les Hexagonaux" par "zoreils" ou "métros":

Prouve le!
donne des chiffres.
ou ferme ta gu... de gros menteur (car tu ne pourras pas le prouver).

quelques exemples ne constitue pas une preuve.

16.Posté par madibastard le 09/05/2016 15:24

12.....Au fait, pour renvoyer les racistes à leurs chères études, vous savez ce que disent les scientifiques les plus sérieux:



OH my god, what a fucking sophism as they say in soweto highschool !!!!!

Et deuxio...please... ne pas confondre le métis mode sudaf (natif non subsaharien, koskhoi, bushmen et autres descendants de malais )......avec le métis "mélange" entre deux ethnies tel qu'on l'entend de par le reste du monde....ça fait pas sérieux, même quand on divague en mode arc en ciel.

Heureusement, depuis les théories fumeuses des communistes sur l'absence de races humaines, les scientifiques ont su faire parler le génome qui semble dire bien moins de bêtises que le Benard....

En anglais, comme tout bon article scientifique...extrait du TIME

Analysis of genomes from around the world establishes that there is a biological basis for race, despite the official statements to the contrary of leading social science organizations.

http://time.com/91081/what-science-says-about-race-and-genetics/


Alors donc, au nom des scientifiques les plus sérieux, tu devines ce qu'on a envie de te dire à te voir déblatérer de pareilles inepties communistes Jules....retournes à tes chères études..., ecole Lyssenko, rue staline, Popof sur Yvette....et cesses d'abuser du sophisme !

17.Posté par NON! le 09/05/2016 15:35

Etranges assertions de ce Monsieur LAURET :"La quasi-totalité des entreprises à La Réunion sont dirigées par les Hexagonaux. C’est un fait et vérifiable (c’est aussi vrai pour les postes de pouvoir non politiques)."

Et bien non c'est parfaitement faux. RAVATE, APAVOU, Foncière de la Plaine, Transports marchandises, transports de personnes, Concessionnaires auto, distributeurs machine outils, grande distribution sont tous sous la coupe de personnes "natives".

Quant aux postes de pouvoirs non politiques, regardez juste les organigrammes des grandes collectivités locales ou SEM et SPL, des Directeurs Généraux et Directeurs Généraux Adjoints, vous en voyez beaucoup des zoreils?
Très peu, une extrême minorité.

Alors cher M. LAURET arrêtez votre tentative honteuse de désinformation du public!

18.Posté par li le 09/05/2016 18:58

Madibastard , toujours là pour son ineptie raciale

L espèce humaine est UNE. Elle ne diverge que culturellement.

19.Posté par kld le 09/05/2016 19:22

un plaisir que de lire li et Jules Bénard et vieux créoles et d'autres (la liste est longue , heureusement )............bien sur , il restera toujours des merdibastard , sinon , le monde ne serait pas ce qu'il est ............ empli de ( autocensure/////) , des philosophicoracio ......... comme au bon vieux temps .....affligeant , rien de nouveau , hélas .

20.Posté par Kaya le 10/05/2016 09:17

« Qu’il serait bon et plaisant de voir cette unité » se réaliser pour le bien de tous, mais parmi la population réunionnaise, combien sommes-nous à vraiment la vouloir et à quel point est décriée la rivalité déor-dédan…

Déjà au niveau de la langue parlée, il y a de la gêne et un frein : Madame ou Monsieur parle français. Et alors ? en quoi se faire comprendre –en créole- est une honte ? Il n’y a pas lieu à discrimination et à se sentir inférieur à l’autre, dès lors que le message a été transmis. Sur le lieu de travail, combien sommes-nous à avoir la lang’ ki rod pou mayé tanzentan ? Une phrase commencée en français finit très très souvent en créole (Lé pa sak y gainye mié kozé nana lé meyèr soz pou di- La manyèr mon kozé lilé konm sa mèm).

Nos enfants, ceux qui suivent des études et qui réussissent, il ne faut surtout pas les rétrograder ! C’est une ouverture de voyager et de découvrir, mais pourquoi laisser l’opportunité et la chance aux autres de prendre une place qui pourrait revenir à cet enfant qui a du mérite ; à mon enfant peut-être ?? sachant qu’il a la capacité de travailler, de mettre en pratique ses compétences –costumé, cravaté- si besoin ? …

Pour le développement de l’île, nos parents ont laissé leurs empreintes avec les moyens de leur temps ; nous, on y contribue tant bien que mal et espérons que nos descendants le renforcera. Les cartes sont aussi dans les mains de ceux qui veulent soutenir Les Réunionnais, en mettant en avant l’équité, en redonnant confiance, en ouvrant les possibilités d’embauche. (réspèk la manyèr nou lé né, kisa nou lé).

La composition de cette union doit se faire dans le respect de chacun, mais (je ne me voile pas la face, hum hum..) il me semble qu’il y a actuellement un rejet et une lassitude pour une société réunionnaise pleine de « de moune y sort’ déor » ; nos natifs veulent être mieux traités et gardent au fond d’eux une certaine rancune. Cela se ressent ! S’il y a possibilitéS de réussir le développement de la Réunion en combattant les discriminations, faites vite !! Solidarisons-nous…

21.Posté par " Vieux Créole " le 10/05/2016 13:35

- > ""KAYA " (POST 20 ) , JE CROIS QUE LES RÉUNIONNAIS QUI CONNAISSENT BIEN " LEUR PETIT BOUT DE TERRE" , QUI Y SONT ATTACHÉES , SANS OCCULTER LA PÉRIODE DOULOUREUSE DE LEUR PASSE , SAVENT ,AU FOND D'EUX-MÊMES , QUE CERTAINES CICATRICES DE CELLES-CI , NE SONT PAS ENCORE TOTALEMENT EFFACÉES ... C'EST A EUX ET A LEURS COMPATRIOTES" DE BONNE VOLONTÉ" DE FAIRE EN SORTE DE REMÉDIER A CE CONSTAT DÉPLORABLE !

VOUS Y CONTRIBUEZ DE FAÇON ADMIRABLE : MERCI ET BRAVO !!!

22.Posté par pipoteur le 10/05/2016 13:48

Mouhai, bof, dans les collectivités au moins 80% des cadres sont des réunionnais natifs et ça tend à augmenter régulièrement si l'on compare avec la situation 'il y a 20 ans.
Comme précisé dans le post 17, nombreux sont les dirigeants d'entreprises réunionnaises dirigées par des réunionnais! Seules les multinationales ont un encadrement extérieur comme partout dans le monde pour toutes les multinationales! il faut arrêter de se regarder le nombril!
Et enfin l'administration d'Etat est également dirigée par des cadres métropolitains et c'est tant mieux car l'Etat doit faire preuve d'une indépendance et d'une impartialité pour garantir l'égalité des citoyens. Les cadres dirigeants des administrations de bretagne ne sont pas forcément bretons, du nord, nordiste....
L'indépendance de l'administration c'est l'absence de copinages et de passe droit! Sinon il faut devenir indépendant mais c'est un autre sujet...

23.Posté par Jim le 10/05/2016 15:46 (depuis mobile)

Lire ceci me dégoûte !
À la Réunion il y a des des malbars qui dirigent des blancs, qui plus est, des femmes qui dirigent des hommes et j''ai vu de mes yeux des femmes avoir un lien hiérarchique avec leur subordonnés bien plus affirmé. Ridicule.

24.Posté par NON! le 11/05/2016 10:48

Encore un perdu de la vie qui veut profiter de l'ignorance des faibles d'esprit en ravivant le racisme anti-zoreils au moyen d'exemples totalement faux.
Triste sire que ce Jean-Pascal Lauret

25.Posté par Saint louisien le 12/05/2016 09:26

la préférence régionale c'est Hamilcaro à la tête de St Louis...belle réussite !

26.Posté par daf le 09/08/2016 20:17

La préférence régionales.... c'est la pire des choses qui puisse arriver à la Réunion, je m'explique:
1- C'est un repli sur soi communautaire.
2- C'est l'antichambre de l'autonomie indépendantiste à la Corse, Recevoir sans donner.
3- Ceci insitera les jeunes diplomés à rester sur le caillou et non explorer le monde et être ambassadeur de leur île intense.
4- C'est une mesure d'aigris, pour les aigris, ceux qui s'indignent de tout, qui se plaignent de tout
5- Tant qu'on peut taper sur du Zoreil, ça fait toujours plaisir électoralement. et c'est ce qui est le plus affligeant, ce sont les décideurs poilitiques qui font de la myopie électorale !

C'est comme la continuité territoriale, elle ne concerne que les natifs ou les foyers fiscaux, pas les autres! Une préférence de sang et de sol.....

Écoeurant

27.Posté par daf le 09/08/2016 20:19

J'en veux pour preuve de cette préférence régionale que nous cherchons à revenir sur l'île après y avoir passé une dizaine d'année, où on a eu notre premier garçon, la tache est rude, même sur des postes de top-cadre.

28.Posté par Ludovic le 15/11/2016 00:10

Partout dans le monde, des personnes doivent se battre pour réussir, et souvent s’exiler loin pour trouver du travail. A La Réunion, certains voudraient rester dans la spirale du facile, imaginant trouver un emploi comme on obtient une allocation. Mais un emploi n’est pas un dû, il faut parfois se battre très dur pour en avoir un. Ici, des associations identitaires douteuses se mettent de plus en plus à mépriser les individus au nom d'un principe qu'elles bafouent en souhaitant l'appliquer. Et bien sûr, le résultat est l'inverse de celui recherché. Oté kréol aret pleré !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes