Société

Préférence régionale: Un pompier "zoreil" porte plainte contre le SDIS 974 pour discrimination

Jeudi 22 Juin 2017 - 12:15

"A cause de ces critères discriminatoires ma carrière est ralentie", déplore le sergent-chef Pelerin
"A cause de ces critères discriminatoires ma carrière est ralentie", déplore le sergent-chef Pelerin
"La préférence régionale oui, mais à quel prix?" Christophe Pelerin, pompier professionnel estime avoir été lésé dans son avancement au sein du SDIS 974. Désireux d’être promu au grade d’adjudant, le sergent-chef ne remplirait pas les critères établis par la commission administrative paritaire (CAP) de part notamment son manque d’ancienneté à La Réunion. Après une première requête rejetée en mars 2016, le pompier a déposé une nouvelle requête au TA en juin 2016 et engagé des poursuites au pénal en avril dernier. 

L’affaire commence en octobre 2015 alors qu’une note interne signée du directeur départemental des Services d’Incendie et de Secours, Jean-Marc Loubry, établit les critères permettant le classement des agents promouvables aux différents grades. Sergent depuis 2011, candidat au grade d’adjudant, Christophe Pelerin examine les critères et s’aperçoit au fil des pages que la CAP use de critères qu’il juge discriminants. 

La note met ainsi en avant "l’ancienneté dans le Corps" par laquelle "il faut entendre la période passée dans un service du SDIS 974", rapportée à un certain nombre de points. Arrivé à La Réunion en 2001, le pompier perd ainsi 4 points pour avoir exercé en dehors du département au début de sa carrière. 

Des critères "anormaux et injustes"

Deuxième critère, celui de l’âge civil, "plus on est vieux plus on a de points" mais aussi celui de l’assiduité puisque pour bénéficier de 3 points de bonification, le sapeur-pompier ne doit pas dépasser 10 jours de congés maladie durant l’année N-1. 

Des critères "anormaux et injustes, discriminatoires donc contraires à la loi", lance Christophe Pelerin qui décide d’alerter à plusieurs reprises, sa hiérarchie directe mais aussi plus en amont la présidente du SDIS 974, Nassimah Dindar. En vain. "Malgré quelques coups de fils échangés, la situation n’a pas évolué. La patronne du SDIS couvre cette situation", regrette le pompier.

Son avancement ayant été refusé par le CAP de décembre 2015, le pompier professionnel décide de porter l’affaire devant le tribunal administratif. Sa requête sera rejetée. Manque au dossier la pièce prouvant le refus d'avancement. 

Inertie administrative du SDIS

En parallèle, le père de famille attend depuis fin 2015 que le SDIS lui fournisse le procès verbal de ce CAP ainsi que le tableau d’avancement en dépit du fait qu’un jugement du TA ait pourtant ordonné à l’institution de les fournir. "Une inertie administrative" que dénonce également Christophe Pelerin. "A chaque demande, je dois faire face à la politique de l’autruche". 

Une partie des pièces aujourd’hui apportée au dossier, le sergent-chef a de nouveau porté l’affaire devant la justice. Requête et plainte ont été déposées au tribunal administratif et à la gendarmerie de Saint-Louis en avril dernier pour "établissement de règlement intérieur comprenant une clause interdite ou discriminante". 

Usé par le fonctionnement du SDIS 974, le sapeur-pompier souhaite quitter La Réunion mais là encore sa demande de permutation est toujours en attente alors que le SDIS de Dordogne et de L’Hérault ont déjà donné leur accord. Selon les informations que Christophe Pelerin a pu glaner, le SDIS 974 souhaiterait privilégier la carrière des Réunionnais et leur retour au pays par des règles définies par certains syndicats majoritaires. 

" A diplôme équivalent, le Réunionnais doit être privilégié"

Contacté, Michel Mani, président du syndicat autonome du personnel du SDIS de La Réunion, rétorque que l'avancement de grade n'est pas une obligation. "Le CAP n'émet qu'un avis", indique-t-il avant de reconnaître "qu'il est normal qu'avec ce taux de chômage, le Réunionnais soit servi en premier". "La préférence régionale on en parle mais il faut que les élus prennent leur responsabilité et l'applique enfin comme dans les autres départements. On ne peut plus accepter de métropolitains. A diplôme équivalent, le Réunionnais doit être privilégié, c'est François Hollande qui l'a déclaré non?", insiste Michel Mani. "53 % sur les salaires, doigts de pieds en éventail sur la plage...pour ceux qui ne sont pas bien ici il y a 6 Boeing qui partent tous les soirs", lance-t-il. 

L’affaire en cours d’instruction, Christophe Pelerin ne souhaite qu’une chose : "faire reconnaître qu’il y a de la discrimination au SDIS 974. Oui à la préférence régionale, oui pour aider les Réunionnais à revenir mais il faut une certaine finesse dans les critères définis""Derrière mon nom et une partie de ma carrière effectuée en métropole, ils ne savent pas qui je suis. Une partie de mes attaches sont ici. J’ai passé mon concours ici et faute de place c’est un SDIS de métropole qui m’a embauché", explique-t-il.
PB
Lu 23033 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

87.Posté par angel.negre le 13/09/2018 20:55

Bonsoir ,on sortira jamais de ses conneries ,zoreille ou créole ,un homme ou une femme , qui veut se sort de là, voir la femme flic issu de la Réunion nommée en Corse patron ! y arrivent les ânes ,rugissent ou brailles ,les jaloux issus du zamal et de la bouteille de charrette ,sont les rois du clavier de la critique

86.Posté par grondin le 28/06/2017 21:23

Loyada devrait retourner chez lui au lieu de faire la manche dans nos rues ensoleillées. C'est sur que ca change du métro.
Quant aux politiques, ils se valent tous, que ce soit ici ou dans l’hexagone.
A une exception près, ils ne pratiquent pas la corruption du pauvre comme François Fillon qui se fait payer avec 2 costumes. La Sarthe se situe bien en France ?

85.Posté par loyada le 26/06/2017 20:25

80.Posté par creole l*** certains créoles travaillent passent des concours ont de bonnes places ds la société , ceux qui ne travaillent pas !! certainement comme toi devraient se bouger le cul deja un minimum au lieu deja de crier au racisme a l esclavage !! mais il est vrai que la connerie ne tue pas sinon il y aurait un paquet de morts sur l ile , quand aux politiques de l ile , les resultas depuis des années les creoles ne se pas encore rendus compte que ce sont plus les politiques elus qui les prennent pour des cons mais comme ils en redemandent on peut s en rendre compte aux deux derniers scrutin et bien mon pote faut pas pleurer !!!!

84.Posté par Professeur d''''Histoire et de Géographie retraité le 26/06/2017 17:42

80.Posté par creole le 24/06/2017 08:14

Comment pouvez vous proférer de telles imbécilités et comparer les réunionnais avec les indiens d'Amérique que les colons européens pour "spoiler" leurs terres, auraient gavé d'alcool , qu'apparemment vous avez du consommer sans modération avant de venir sur Zinfos ?

Après avoir bu beaucoup d'eau pour vous rincer les neurones, il faudrait que vous commenciez par vous instruire aux Archives départementales, puis dans les différentes bibliothèques municipales de nos 24 communes, sur l'origine du peuplement de notre île, vous y trouverez des gens charmants qui vous conseilleront, avec le sourire, à une lecture saine pour retrouver vos origines !!!

83.Posté par felix pot''''''''1 le 24/06/2017 10:07

Le SDIS chéri mis encore une fois à la une.
mal menè.Cette frustration est le résultat des années de colonialiste POLITIQUE -SYNDICALISTE
qui certes ne favorise que les gueux qui ont encore envie de TRAVAILLER avec un peu de passion ou de raison.
Pour le reste le Président du syndicat qui parle "aux pompiers" peut il nous dire la dernier fois qu'il est rentré dans un camion pour porter assistance aux citoyens du département???
Il touche des primes au max mais ne sais plus "décalé"!!!
Faire des nuits, la vie de caserne quoi.
Mr Pelerin vous avez raison, sur la discrimination le combat va être chaud mais ce n'ai une goutte d'eau qui point le non fonctionnement de ce service.
Hosanna Mon frère lâche pas
Hosanna courage

82.Posté par Daimdarg ô pieu le 24/06/2017 09:55

Qui tire les ficelles, à quelle fin ? Conflit géopolitique, sous jacent... Dindard, Patel... le MEDEF non représenté à la CCI, NRL sous tension...Il y a de gros enjeux financiers importants la dessous...et des tensions bien évidemment...

81.Posté par Gabriel le 24/06/2017 08:53

Une anecdote. Dans les années 70 , le directeur de l'AFPAR à Saint Denis ( à la direction générale) était un zoreil , avant d'être "nommé" à ce poste , il fut maçon et sa secrétaire , elle est réunionnaise et n'avait comme bagage intellectuel que le BEPC . Mais pour des raisons politiques ils étaient restés à leur poste jusqu' à leur retraite et personne n'a pu les déloger même pas Georges Mary Lepinay

80.Posté par creole le 24/06/2017 08:14

Au vu du nombre important d’avis au sujet de la préférence régionale, fort est de constater qu’il existe un gros malaise. Tout le monde le pense mais ne peut s’exprimer. Il suffit d’un fait divers somme toute assez banale pour que les gens trouvent tribune et osent s’exprimer dans l’anonymat.
Profitant d’un climat clément et d’une sur-rémunération indécente, les zoreils occupent la majeure partie des postes les plus intéressants dans la fonction publique.
Ce constat est injuste face aux taux de chômage élevé de l’Île.
Ce sujet galvanise les haines du créole et invite au racisme. Ce sentiment d’injustice risque d’éclater un jour ou l’autre (un chaudron bis).
Que font nos politiques Réunionnais pour remédier à ce problème de société propre aux îles.
Il faut appeler un chat, un chat, ce modèle de société est bâti à l’image des colonies.
Pour pouvoir spoiler leur terre, les indiens d’Amérique ont été gavé d’alcool. Pour annihiler leurs réflexions, le Réunionnais a été trop rapidement plongé dans le monde de la consommation (Voiture, gsm, tél, canal+, face book, etc..) et ont bruler des étapes, lui faisant oublier ses fondamentaux et ses origines.
Tout est dit lorsqu’on nomme la France, « la métropole ».

79.Posté par Michel le 24/06/2017 06:17

M PELLERIN

Avez vous vu la page Facebook d'un syndicat concernant les critères d'avancement. Je crois que c'est le seul syndicat en 2015 qui avait dénoncé ces critères discriminatoires. A l'époque c'est Willy Lauret qui a refusé d'apporter sa voix à cette mascarade. Ce qui lui valu des désagréments par la suite
Ils sont pas tous pourris, il faut vous renseigner pour étoffer votre dossier
Bon courage

78.Posté par PELERIN le 23/06/2017 21:26 (depuis mobile)

Post 74
Le nouveau m'intéresse toujours ! Dites moi.
Et d'ailleurs je confirme. Il va y avoir encore plus gros dans peu temps. Ce n'est que le début.

77.Posté par Jim le 23/06/2017 21:23

Allez et qu'on aille me dire que le colonialisme n'existe plus, pourquoi il va pas se plaindre vers ses collègues pompiers en métropole qui passe leurs carrières à demander leurs mutations en vain? Tout ne marche pas pareil pour tout le monde et des qu'on essaie de faire bouger tout ça, ça passe plus c'est trop tard le mal est fait depuis longtemps...pauvre réunion oussa nou sava ek sa?

76.Posté par jojo le 23/06/2017 21:12

Il faudrait que la CAP précise à partir de combien d'années d'ancienneté on devient réunionnais ? et quelle durée de résidence ? Plus globalement, qui est réunionnais sur cette ile, et qui ne l'est pas ? Bien entendu, ce type de critère est illégal.

75.Posté par KLOD le 23/06/2017 20:56

mwin lé pas grand chose , mais ma dire un dernier mot :


remplacer la condescendance zoreil de certains que nou la subit, c'est sur ........... par une condescendance créole ,

y change pas grand chose ,

c'est comme le marxisme stalinien : remplacer la condescendance des "patrons avides de profit " par la condescendance de "la dictature du prolétariat" ................. y change pas grand chose


allez au delà et essayer d'etre juste , juste essayer ...c'est pas gagné !


la route est longue , vive l'utopie ! "croire et oser " comme disent des jeunes prometteurs !

74.Posté par christian le 23/06/2017 20:32

Le canaerd lé cuit
La main dans lo sac
Tention , nana du nouvo Mr Le Caporal Chef
RDV à St Leu demain

73.Posté par li le 23/06/2017 20:30

Non mais vous êtes graves !
Clair que les politiciens ont la main mise sur la "fabrique "pompier de l île .
Une victoire? A moins d un juge hors du commun c est mal barré.
Le type du syndic ne causerait pas autant s il ne se sentait pas à l abri
On a vu ce que ça a donné avec le foyer terre rouge .
Si ça ne dérange personne que des enfants en difficulté soient entourés d inaptes et soient exclus du Droit , ce n est pas un zoreil qui aspire à une évolution professionnelle sans passer par la case copinage magouille qui fera bouger le clan.
Les grands de cette île se côtoient trop pour se flinguer.

D ailleurs, y a t il un journaliste qui s est à un moment penché sérieusement sur ce qui avait été infligé aux enfants du foyer terre rouge ?

72.Posté par Dazibao le 23/06/2017 19:29

60.Posté par Jerome le 23/06/2017 13:37

Je rappelle que les 53% bénéficient tous les fonctionnaires de toutes catégories et origines.
.............................

Je rappelle qu'AVANT (dans temps longtemps) seuls en bénéficiaient les fonx métros.

71.Posté par Kriss le 23/06/2017 19:10 (depuis mobile)

Et toi le gros malin de syndicaliste payé à ne rien faire: la prochaine fois que les collègues viendront de l''hexagone pour risquer leur vie pour éteindre le feu au maido que ton super collègue pyromane de la reunion a allumé tu leur diras de partir!

70.Posté par loyada le 23/06/2017 18:49

67.Posté par Zorro ***et oui!!! j ai constaté effectivement cela il y a quelques années a la plage de st Pierre , un touriste victime d un malaise ! et...ces malheureux pompiers dont on se demandait d ou ils sortaient mais surtout ou .ils avaient été formés si, par hasard ils avaient été formés , et bien ce touriste serait aujourd hui ds ce que certains appelle le paradis !!!! si un medecin ne s etait trouvé sur cette plage , ce jour là

69.Posté par Yabos le 23/06/2017 18:40

Ce monsieur a raison. Moi même, fonctionnaire Reunionnais, j'ai travaillé en métropole,plus de trente ans et on ne m'a jamais demandé d'où je venais. Le dossier et la compétence étaient les seuls critères d'avancement. Il faut choisir, une bonne fois pour toute , ou on est Français ou on est indépendant. Mais on ne peut pas se prévaloir des lois et subventions venant de France quand cela nous arrange et revenir sur notre nombril de temps en temps en faisant des trémolos. Devenez adulte une fois pour toute. Un Créole de 75 ans qui a bourlingué, en Afrique, Madagascar, Europe et France bien sûre . J'ai dit.

68.Posté par femme réunionnaise indignée le 23/06/2017 18:16

Que dire de la lâcheté de nos politiciens qui par clientèlisme se défaussent, sur les syndicats pour juger de la compétence des salariés qu'ils soient ou non diplômés et de leur avancement,...

Tel Ponce Pilate qui se lavait les mains sur le devenir du Christ, alors que les juifs réclamaient sa mort par crucifixion ...

Les mêmes syndicats qui avaient tenter de couvrir, entre autres, le nom du multiple incendiaire notammement du Maïdo et qui ont littéralement "étouffé" l'histoire du viol de la jeune auxiliaire créole qui participait aux interventions,..

Qu' à l'époque, Zinfos974 indigné, avait si bien relaté avec force de détails !!!

67.Posté par Zorro le 23/06/2017 17:46 (depuis mobile)

Moi, en tous les cas, si j'ai un accident, je préfère être secouru par un pompier zoreil compétent que par un créole dont la seule compétence est son lieu de naissance

66.Posté par Zorro le 23/06/2017 17:40 (depuis mobile)

Il faut vraiment peu de choses pour enflammer la haine xénophobe de certains lecteurs de zinfos... qui ne manquent pas de l'exprimer dans leurs postd

65.Posté par klod le 23/06/2017 17:21

oui à la préférence régionale , sur une ile issue des "drom ou TOM " à 12000 km pour la run , ou moins pour les antilles guyanes , et plus pour la polynésie et la kanaky et Wallis et ............... le contexte ilois des ex colonies hexagonales ............. kriké kraké , na un bon peu zaffer pou dit ....................... mais néanmoins , mi koné pas boug là , mais lu vive dans une région française , et lu na droit à la meme chance "professionnelle" que les autres ..........


si la préférence régionale aboutit , comme le dit le "mani" à la haine des autres , c'est FANON et "peaux noires et masques blancs ; traduction pour les malcomprenants " la haine engendrés par les ex colons devient la haine des ex colonisés en pire "............... d'autres , plus lettrés , l'on dit mieux que moi , rien de nouveau en fait !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


de la finesse dans la "préférence régionale" . :la route est longue vue les tetes frés endémiques ............... ne pas utilisés les méthodes des " nostalgiques du bon vieux temps" , celà grandira les DROM ............... complexe , HIN ?

d'autres l'ont dit mieux que moi , mais chacun comprendra . de l'équité en tout et du respect de chacun , sans "vengeance " .............. ya , la route est si longue !

64.Posté par Lo kaf le 23/06/2017 16:17 (depuis mobile)

Ah ah ah ah tous sa pou un bougue i veut un promotion lol ou contente pas que de nos jours ou nena un bon travail comela le dure avoir un bon travail tres bien payer quoique zot i veut tjrs plus la gourmandise pas trop bon ou va touffe dedans Mdr .

63.Posté par HISTORIEN DU FUTUR le 23/06/2017 15:23

réponse à POST56, cher ALDO, à mon avis je pense que c'est toi qui marche un peu sur la tête. Tes propos sont nourris de préjugés qui ont depuis des décennies la vie dure. De vieilles rancunes issues du colonialisme, que certains élus (Vous devinerez de qui il s'agit) du passé qui on pris le temps de bien nous faire avaler en large et en travers. Tu cites le non emploi de kréol, qui sont victime la mainmise zoreil ! Mais essayons de voir de plus près ces fameux chômeurs Kréol, qui rode travail en longueur de journée. Ah oui ! Mi assise la caze et mi attende que le boulot tombe du ciel !! Ah oui Momon papa léla, mi affole pas !! Ah oui laisse a moin apprecié la vie, na le temps !! Bref , autant d'arguments de nos soi disant chômeur kréol que j'ai pu croisé tout au long de la vie. Je tiens à rappeler que le conseil général et même le conseil régional depuis vingt ans, FAVORISE l'accessibilité à l'emploi par l'intermédiaire de la mobilité. Combien y'a t'il eu de jeune qui sont partie, très peu . Alors comment est-il possible d'embaucher des locaux à des postes à responsabilité, si on à décider toute sa vie à faire l'autruche. Bref c'est bien beau de critiqué l'autre ALDO, mais on se regarde d'abord. Avis d'un KREOL qui fait le tour de la terre depuis 20 ans, qui aimerais bien donner la fessé à beaucoup de kréol.

62.Posté par loyada le 23/06/2017 14:12

13.Posté par Tanguy ***on peut voir aujourd hui ce que donne l independance des pays africains avec pour certains plus de 50 ans d independance , et peut etre que si cela arrivais les migrants ! seraient reunionnais !!!

61.Posté par loyada le 23/06/2017 13:52

56.Posté par aldo** par contre comme je l ai dit precedemment , pour le chantier de la route des tamarins , les entreprises ont fait venir leurs ouvriers de l exterieur de l ile car a la reunion PERSONNE ! qu en est il de la route du litoral ? certainement pareil quand aux corses !! sont plus solidaires que ds votre ile !!!

60.Posté par Jerome le 23/06/2017 13:37

Je rappelle que les 53% bénéficient tous les fonctionnaires de toutes catégories et origines. Or, de nombreux réunionnais "natifs" en bénéficient et c'est tant mieux.
Supprimer la surrémunération reviendrait à apauvrir fortement l'île.

59.Posté par Collectifzoreil974 le 23/06/2017 13:29

Il n'y a pas de temps à perdre, créer un COLLECTIF ZOREY victimes de discrimination à la Réunion face au crefom et aux élus qui salissent la république.

58.Posté par LIWIKEWA le 23/06/2017 11:41

Je pense qu'un article de presse qui nomme ce monsieur "POMPIER ZOOREIL" est discriminatoire, ce pompier quand il intervient et donne au péril de sa vie parfois tout son engagement est un homme avant tout et il va aider, d'autres hommes. Deplus on est Réunionnais et Français avant tout, Il me semble que sur l'île les discrimination deviennent banales même de la part de la presse. Cette île a une renommée et la réputation pour son multiculturalisme. Ne commençons pas à ce petit jeu dangereux de la division. ATTENTION à ce sentiments que les ZOREILS seraient des gens à part, nous formons tous une entité forte et représentative au delà de notre île.

57.Posté par Gloubi le 23/06/2017 11:35

Il n'est pas le seul dans cette situation, j ai moi même découvert les joies du monde sapeur pompier de la Réunion.
La grande famille des sapeurs pompiers n'a pas sa place ici visiblement, entendre MANI tenir de tels propos est proprement inacceptable de la part d'un responsable syndical.
Force est de constater que tant que des personnes de ce genre manipulerons les troupes, les zoreils ne seront pas les bienvenus au SDIS 974.
Mais ne soyons pas dupe de tels propos sont largement commentés en métropole également et le jour ou jeunes pompiers créoles titulaires du concours chercherons un poste en métropole on ne manquera pas de leurs rappeler cette préférence régionale.
Rien n'est parfait en métropole mais un tel niveau de copinage accrédité par la hiérarchie est purement scandaleux.

56.Posté par aldo le 23/06/2017 11:34

On marche sur la tête, la majorité des réunionnais sont demandeur d’emploi et l’on fait venir des zoreils qui n’apportent rien à la réunion.
Sans vouloir dénigrer ce corps de métier, je pense qu’il y a suffisamment de réunionnais pouvant occuper ce poste.
En conclusion ce monsieur enlève le pain de la bouche du réunionnais.
Il est judicieux de n’accepter un zoreil, que pour un poste ne pouvant être pourvu par un réunionnais.
Il ne faut pas à hésiter à dire les choses, pleines de bons sens et de logiques pour enrayer le chômage.
Pourquoi les Corses arrivent à appliquer ce type de pratique.

55.Posté par cheche le 23/06/2017 10:56

M.Pelerin devrait porter, en outre plainte, contre le responsable syndical car ses propos frisent le racisme (loi de 2008 modifiée en 2017).Ce responsable syndical emarge avec les impots de 65 millions de français. L'avancement dans un grade est prévu ,dans les textes comme dans l'ensemble de la FP française (y compris au SDIS) et qui tient compte notamment de l'anciennete de tous services,de grades,des années de residence,de la notation des charges de famille...Ce pompier il me semble est marié à une reunionnaise et avait beneficié du rapprochement du conjoint.Alors M.le GRAND CHEF SYNDICAL vous faites preuve de sectarisme et ce n'est pas digne de votre fonction. Je precise qu'ayant été fonctionnaire zoreil à RUN j'ai subi cette discrimination où les CAPL (majoritairement composées d'originaires et qui ne sont pas les plus courageux dans leur metier)font la pluie et le beau temps..

54.Posté par austrodoudou le 23/06/2017 10:49

post 46: Je précise pour les carreleurs: A l'époque nous formions des carreleurs au cfa justement pour le chantier de cora et celui du carrefour de ste suzanne. On a fait appel à des portugais parce non pas qu'il n'y avait pas de créoles mais parce que ils ne voulaient pas travailler la nuit, on a eu le même problème lors de la réfection des rues pietonnes de st denis

53.Posté par Fredo974 le 23/06/2017 10:00

Vas y mon gars , NE TE LAISSE PAS FAIRE !

Je pense que la Cour Européenne des Droits de l'Homme serait une bonne idée .

52.Posté par PELERIN le 23/06/2017 09:18 (depuis mobile)

À la lecture de chacun de vos posts je me sens rassuré. Merci à tous de votre soutien mais surtout de vos analyses (à l''exception de certaines) qui me démontre que ce combat est totalement juste. Nos autorités devraient vous lire et apprendre :)

51.Posté par pfffffffffffffffffffffff le 23/06/2017 09:16

merci à Historien du futur de rétablir certaines vérités, et faut arrêter avec cette pseudo préférence régionale qui cache bien des petits "macrotages" entre amis...d'élus! on est arrivé à un stade sur cette ile au nom toujours de la préférence régionale à virer au racisme! déjà que les créoles entre eux se bouffent le nez.....!

50.Posté par Mojito le 23/06/2017 09:02

Ce matin les deux premiers articles de Zinfos soufflent sur les braises et déchainent la meute des fachos et racistes....Zinfos oublie au passage que le racisme n'est pas une opinion mais un délit...
Le modérateur de ce média est il un ancien de radio mille collines?

49.Posté par No le 23/06/2017 08:26

Ce fait est très courant dans l'Administration.
En métropole comme ailleurs on voit très souvent des gens pas toujours capables occuper des postes de commandement obtenus plus par connaissances que par compétences.
Je dirais qu'ici c'est pire encore.
Je vous bien que les relations réunionnais - métro se dégradent au fil du temps. Même dans ma propre famille...
Peut être en sommes nous responsables par certains comportements de nos concitoyens...
Néanmoins ce SP a raison de se battre.
J'espère qu'il obtiendra satisfaction. Mais je crains que par la suite il le paie cher.
Les déclarations du syndicaliste sont une honte. Il devrait être radié de tout mandat.
Il oubli par qui et comment il a obtenu cette majoration sur son salaire. Je crois pas qu'il accepterais de la perdre.
La prefence régionale n'est pas un droit. Il n'y a pas de préférence nationale dans le code du travail et encore moins dans la constitution française.
Je crois que les réunionnais prennent doucement le chemin d'une autonomie et ce n'est pas exclu d'une indépendance.
A vouloir "creoliser" c'est ca qu'ils gagneront....peut être seront ils plus heureux.
Bon courage à toi

48.Posté par gaudin le 23/06/2017 08:11

Vos articles font le jeux du FN.
Rien que le l'expression préference régional est litigieuse.



47.Posté par Roms le 23/06/2017 07:42 (depuis mobile)

Post 5. Pauvre victime va ! Ou fe pitié.

46.Posté par Gabriel le 23/06/2017 07:40

J'ai vécu pratiquement une vingtaine d'année à La Réunion , Je suis très bien placé de pouvoir témoigner qu'il y a des rivalités entre zoréil , créoles , comoriens , malgaches sur cette île . A l'époque , on peut lire sur les murs éroréil dehors . Nombreux aussi sont les réunionnais jaloux se la réussite des autres , même entre créoles . Au vue de la frustration de ce pompier zoréil , il existe une certaine discrimination pour son avancement . Pourquoi on lui refuse sa mutation en métropole puisque sa demande a été accepté et pourquoi lui mettre des bâtons dans les roues à La Réunion
Laissez le partir cela arrangera bien des choses des deux côtés
A mon époque , une entreprise avait embouché des portugais carreleurs pour le chantier de CORA car on n'a pas trouver aucun créole et pourtant nombreux étaient carreleurs créoles au chômage et inscrits à l'ASSEDIC Aller comprendre quelque chose

45.Posté par titi974 le 23/06/2017 07:35

Post 5 en métropole beaucoup de réunionnais réussissent parfaitement leur carrière avec les mêmes critères de recrutement et d avancement que tout un chacun votre analyse est est complètement à côté de la plaque l' époque du colonialisme est dépassée depuis longtemps demandez donc à ceux qui attendent les aides le 5 du mois devant la poste si ils s'en plaignent......

44.Posté par Le SDIS et certains syndicats déc....ent! le 23/06/2017 06:27

D'accord avec beaucoup de commentaires : halte à cette chasse à l'homme "zoreil" et aux discours pro-préférence régtionale se basant sur les discriminations en métropole (qui existent et doivent être dénoncées et sanctionnées). Je ne parle pas des commentaires "de base" (euphémisme) racistes ou "indépendantistes". Faut rester sérieux!

Si les critères du SDIS pour l'avancement sont basés sur une ancienneté au SDS 974 et non dans le corps des pompiers en général (donc dans d'autres SDIS) et sur l'ancienneté (et donc l'âge), outre les jours d'absence (si on est malade vraiment de vraiment...), ça ne tient pas et le TA devra annuler tout ça.

Donc si tout ceci est vrai, j'espère que ce Monsieur aura gain de cause.

Préférence régionale oui, hors la loi et discrimination anti-"zoreil", non!

43.Posté par babar run le 23/06/2017 06:25

post@42 pompier volontaire...tu as raison......
pourquoi il crie l'autre....comme les hauts gradés sont des occupants comme lui.....ben il devrait grimper plus vite les échelons.....??????.....

42.Posté par Droit le 23/06/2017 01:03 (depuis mobile)

Saisissez le Defenseur des droits monsieur !

41.Posté par môvélang le 22/06/2017 23:18

""""" 1.Posté par jlr le 22/06/2017 12:25

53% sur les salaires et les doigts de pied en éventail , c'est donc réservé aux Réunionnais ? """"
non, il faudrait peut être le réserver aux seuls frençais de frence

40.Posté par préfénrece du sang et non préférence régionale défendu ce syndicaliste politisé, c''''es asssez choquant ! le 22/06/2017 23:01

"qu'il est normal qu'avec ce taux de chômage, le Réunionnais soit servi en premier"
"se servir en premier" sous couvert de préférence régional avec quelqu'un qui habite à la réunion depuis 20 ans...ça n'a ni queue ni tête, ce ne n'est pas de la préférence régionale ça par rapport à quelqu'un qui postule depuis la métropole où l'étranger, mais de la select ion génétique...bien glauque.

Au delà du débat nécessaire sur la "préférence régionale", l'état d'esprit défendu par ce syndicaliste et beaucoup de gens sur leur version de la préférence génétique (puisque du sang) est juste grave et inquiétante, et ubuesque concrètement au regard de l'histoire de l'ile, et des iles en générale. de tout temps et partout ce sont les gens venu d'ailleurs qui ont un taux de réussite supérieur, justement parce qu’ils doivent prouver leur valeur sans le copinage et l'entresoi qui est aussi une tendance naturelle des Homme de s’entourer de gens dont on se sent proches (culturellement affinité famille, formation etc..), mais aussi d’aller chercher des compétence, du renouveau, mes visions, habitude différentes pour avancer.

39.Posté par Pompier volontaire le 22/06/2017 22:39 (depuis mobile)

Meme en tant que pompier volontaire il y a du favoritisme pour obtenir ne serait ce qu''une formation alors ne parlons pas des professionels. Toute la base des pompiers de la reunion des kreols et tous les hauts gradés des zoreils. A bon entendeur

38.Posté par Dolly Prane le 22/06/2017 22:26

@ 36.Posté par Oscar DUDULE le 22/06/2017 21:46

au sens de l'article L. 3221-3, de mesures d'intéressement ou de distribution d'actions, de formation, de reclassement, d'affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat en raison de son origine,

Michel Mani, président du syndicat autonome du personnel du SDIS de La Réunion, rétorque que l'avancement de grade n'est pas une obligation. "Le CAP n'émet qu'un avis", indique-t-il avant de reconnaître "qu'il est normal qu'avec ce taux de chômage, le Réunionnais soit servi en premier". "La préférence régionale on en parle mais il faut que les élus prennent leur responsabilité et l'applique enfin comme dans les autres départements. On ne peut plus accepter de métropolitains.

Si le rapporteur publique du TA de la Réunion prend connaissance de ZINFOS 974 sur le sujet alors le canard Mani lé noir et le SDIS 974 et ses magouilles avec .....

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter