MENU ZINFOS
Economie

Préfecture et Chambre de métiers à l'unisson sur la problématique du travail au noir


La Chambre de métiers dit stop à la concurrence déloyale. Face aux nombreuses affaires parues dernièrement révélant l'existence de structures parallèles dans le domaine de l'artisanat, salons de coiffure ou encore garages clandestins pour ne citer qu'eux, la préfecture et la chambre consulaire vont signer prochainement une charte pour mieux accompagner les entreprises artisanales victimes de ces fraudes.

Par - Publié le Lundi 15 Mars 2021 à 14:17 | Lu 2416 fois

Bernard Picardo a reçu vendredi le préfet Jacques Billant ainsi qu'une vingtaine de syndicats représentant différents corps d'artisanat parmi les plus touchés par le travail au noir comme la coiffure, la mécanique, le BTP ou encore le milieu des fleuristes.

"Chacun des syndicats a pu s'exprimer sur les difficultés rencontrées dans leur secteur de métier et comment ils font face à la concurrence déloyale. Cela a permis au préfet de se rendre compte de la situation de ces secteurs qui n'ont pas tous les moyens à disposition pour monter au créneau", explique Bernard Picardo.

De cette réunion, il en est ressorti trois mesures. La première, la signature prochaine d'une charte entre la préfecture, la Dieccte et le Secrétariat général pour les affaires régionales (SGAR) "pour comprendre la problématique du travail illégal dans le secteur de l'artisanat et comment l'Etat accompagne les artisans pour lutter contre ce fléau", livre le président de la CDMA.

Une campagne de communication va être également lancée sur les réseaux sociaux et à travers des spots radiophoniques pour faciliter la compréhension du grand public sur l'importance de faire appel à un artisan agréé pour une prestation et non pas à un artisan "marron". "Nous visons notamment les réseaux sociaux, des canaux souvent utilisés par certaines personnes pour diffuser leurs annonces, sans respect d'aucune procédure", ajoute Bernard Picardo.

Autre mesure actée ce vendredi, l'admission prochaine des syndicats de l'artisanat dans les futurs Comités opérationnels départementaux anti-fraude (CODAF). Le bilan des CODAF, qui fait se coopérer différents services d'Etat dans l'organisation des opérations de lutte contre les fraudes, est dévoilé chaque année en préfecture.


Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par JORI le 15/03/2021 15:24

"Préfecture et Chambre de métiers à l'unisson sur la problématique du travail au noir "depuis des années on entend cela et rien n'est fait. C'est à se demander à qui profite réellement ce travail au noir pour que ce problème ne soit pas réglé depuis longtemps??.

2.Posté par La vérité si je mens ! le 15/03/2021 15:30

Bernard Picardo , ça sent la déroute .

Quel est son bilan ?

3.Posté par Ticafre le 15/03/2021 15:53

Ça pa un totochement ça

4.Posté par katphtheiro le 15/03/2021 16:05

Le travail au noir est ici ce que le trafic de shit est dans les grandes banlieues chaudes de France hexagonale.
On achète la paix sociale, c'est tout.
Circulez, il n'y aura strictement rien à voir...

5.Posté par Gilo le 15/03/2021 16:40

Une charte pour voir comment l état accompagne les artisans dans la lutte contre ce fléau. Rien que ça. C est aux artisans de lutter contre ce fléau ? Pas l état ? Combien de contrôleurs pour toute l île svp ? Le travail illégal n est il pas prévu au code pénal ? Encore une charte. En ce moment, à chaque problème, un protocole, une convention ou une charte, mais au final, RIEN.

6.Posté par Laissez le en paix le 15/03/2021 16:49

Bernardo compte utiliser encore Lontan la photo du M décédé ?


7.Posté par menfin le 15/03/2021 18:10

mais enfin...on découvre ? depuis la nuit des temps...en plus en ce moment.... même à Paris des restos clandestins...où l'on paye en cash....pas de traces....les initiés ...uniquement ou les introduits....

8.Posté par Mon avis le 15/03/2021 19:09

Bla bla bla bla... Bla bla bla
Y voit zelections y arrivent

9.Posté par Merci le 15/03/2021 19:58

Président,
Merci.

10.Posté par Bj le 15/03/2021 20:43

Viens boire une bière à vincendo et ni vu ni connu

11.Posté par Olivier le 16/03/2021 00:18

Plutôt l'état-voleur qui veut avoir sa quote-part sur ceux qui travaillent au noir

12.Posté par Nick le 16/03/2021 06:48

Le travail au noir est peut être problématique mais c'est surtout un grand sursaut systèmique de transparence pour éliminer la corruption généralisée des élites politiques et surtout économiques de l'île tenue par quelques grandes familles qui est necessaire, cela permettrait l'émergence de nouvelles forces et de nouveaux projets. 7ème auparavant, la Réunion est maintenant classé le 3ème département de France le plus corrompu. Triste !

13.Posté par Charges et Aides sociales le 16/03/2021 08:41

Baisser les charges sociales et impôts, et réduire les aides sociales.
Voilà comment réduire vraiment ce fléau du black et de l'économie parallèle qui ruinent notre société !

14.Posté par Mwin la pa di le 16/03/2021 17:07

Il n'y a pas si longtemps, sur la chaine de télé il y a eu toute un épisode sur le travail au black taxi, coiffeur... une véritable promotion du travail au noir !

15.Posté par UNIQUE PENSEE le 16/03/2021 19:24

bonsoir,
perso, je ne prend jamais des artisans pour faire des travaux chez moi, trop cher (en moyenne: 10 à 15%
seulement de frais de matériaux sur la totalité de la facture!), travail gros doigt vite fait mal fait et cache misère, ni appelle du travail au noir: je fais mes travaux tout seul et google is my friend. Je suis au moins sûr que c'est bien fait.
Quand les artisans voudront s'en sortir, qu'ils commence à faire du bon boulot à un prix raisonnable.

16.Posté par Ouais... le 16/03/2021 19:29

Post 2, mieux vaut ne pas savoir...

17.Posté par Dude le 16/03/2021 21:51

Oté les moustaches. On dirait il sort les brigades du tigre.

18.Posté par Mdrrr le 05/04/2021 09:43

Mdrrrr… c zot ben moune i siège avec zot ke n à l entreprise et ke i embauche au noir ou i emploi à outrance contrat pro su chantier. Arrête cinéma

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes