MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Société

Pratique interdite : deux cabinets infirmiers boostent leur visibilité Google


Pourtant interdit, le fait de payer Google pour mettre en avant sa page Internet est le procédé utilisé par deux cabinets infirmiers pour gagner en visibilité. Un rappel à la "confraternité" les attend.

Par LG - Publié le Jeudi 13 Janvier 2022 à 09:28

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Vous êtes à la recherche d’un cabinet d’infirmiers pour vos soins à domicile ou pour l’un de vos proches. Exit le vieil annuaire papier, en 2022 votre premier réflexe est sans doute de tapoter sur internet le mot "infirmier" suivi de votre commune. 

Les résultats de votre recherche s’affichent. Jusque-là rien d’anormal. Mais certains professionnels péi ont joué finement pour gagner en visibilité. Ils vont être rappelés à l’ordre… par l’Ordre des Infirmiers. 

Deux cabinets d'infirmiers de l'Est de l'île ont en effet payé le moteur de recherche Google pour apparaitre en tête de gondole des recherches internet. Une pratique qui peut paraître anecdotique mais qui a le don d’agacer au sein de la profession et, surtout, est strictement encadrée.

Selon le code de la santé publique, "la profession d’infirmier ne doit pas être pratiquée comme un commerce. Sont ainsi interdits tous procédés directs ou indirects de réclame ou de publicité". Ainsi, "toute insertion payante dans un annuaire est considérée comme une publicité, et, à ce titre, interdite". 
 
La présidente de l'Ordre : "Un référencement payant sur internet peut conduire à tromper le patient"

Dans les annuaires ou tout autre support accessible au public, les infirmiers peuvent communiquer au public les informations permettant de faire connaître leur existence comme leur nom, prénoms, adresse professionnelle, numéros de téléphone, de télécopie, adresse électronique professionnelle, titre de formation permettant d’exercer sa profession ou encore les horaires de permanence, pour ne citer que l’essentiel. 

Le code de la santé publique motive ce strict cadre par un souci de "respecter les principes de liberté de choix de son praticien par le patient" et de "confraternité entre infirmiers". 

Ce que nous confirme la présidente de l’Ordre des infirmiers de La Réunion, qui ne manquera pas de rappeler à leur devoir les deux cabinets de l’Est de l’île qui ont payé Google pour être beaucoup plus visibles sur la Toile. 

"Il est interdit à l’infirmier d’obtenir contre paiement ou par tout autre moyen un référencement numérique faisant apparaître de manière prioritaire l’information le concernant dans les résultats d’une recherche effectuée sur Internet", nous affirme Isabelle Houng On Seing. 

La présidente de l’Ordre des infirmiers de La Réunion-Mayotte confirme que pour informer le public de l’existence de son activité, notamment de son cabinet, l’infirmier peut diffuser des informations sur différents supports (annuaire papier, annuaire web, annuaire spécialisé, site internet etc.) et selon différentes modalités de diffusion, mais l’article 69, §2 du code de déontologie ajoute que l’infirmier ne peut obtenir un référencement numérique en contrepartie d’un paiement pour faire apparaître en priorité des informations le concernant en cas de recherche effectuée sur internet.




1.Posté par lol le 13/01/2022 10:05

Les infirmiers libéraux en partie (grande?) sont des buisiness man et de moins en moins des professionnels de santé. Sans cesse en recherche de solution pour optimiser leur buisiness, leur comptabilité, leur imposition. Il y a des dérives dans cette profession.

2.Posté par St mart le 13/01/2022 10:57

Par contre les lobbys pharmaceutique ont infiltré la Haute Autorité de Santé s ans que zinfaux 974 ne s'y intéresse. Lisez Vincent Jauvert vous aurez envie de gerber sur cette mafia

3.Posté par cyclope exalté le 13/01/2022 11:57

Fini le temps de l'isle Bourbon, la loi de la République doit s'appliquer !

4.Posté par Duc Ray le 13/01/2022 12:28

et les autres professions médicales ??

5.Posté par Mal barré le 13/01/2022 12:30

"la profession d’infirmier ne doit pas être pratiquée comme un commerce.


C'est mal barré. Vu les pratiques de certains loustics sur la place, j'affirme qu'un marchand de tapis est plus fréquentable que certains infirmiers.

6.Posté par JORIELE974 le 13/01/2022 12:38

Les infirmiers libéraux gagnent beaucoup d'argent entre 8000 et 10000 euros ils font de la bobologie les bains gestion des piluliers et ils adorent les cartes vitales, et changent de voitures souvent oui les frais généraux ! oui il y a de l'abus!

7.Posté par NORD VPN le 13/01/2022 14:21

Il faut que ce soit les influenceurs qui vous recommandent ainsi vous pourrez faire de la pub et vous dédouaner de tout.

8.Posté par ZembroKaf le 13/01/2022 15:18

En tout cas les 3 infirmières qui me suivent/suivaient sont des très professionnelles et humainement disponible 👍
Il y avait qui s'occupait de mon beau-père...il arrivait et repartait en moins de 5 minutes ... contrôle insuline, pilules et bye bye.🙏...flash té aussi rapide que luuuu 😂

9.Posté par Fleur le 14/01/2022 00:07

Boudiou ! Que de conneries ! Il faut arrêter d'engendrer des jalousies ! Les confrères et consoeurs n'ont qu'à en faire autant !

10.Posté par Khoisan le 14/01/2022 07:16

Ce matin par curiosité je tape infirmier libéral sur Google et je vois un cabinet de l’Est et un cabinet de ste Clotilde centre qui sortent comme annonce commerciale….

11.Posté par légume le 14/01/2022 10:02

9 Obligés de se bagarrer entre collègues pour acheter aux enchères des mots clés à Google pour ceux qui veulent être "visibles" sur la page de recherche, mots clés dont le prix s'envolera si tout le monde s'y met...., mais quel intérêt pour le client ou pour le paramédical ?


Le seul gagnant au final c'est google...

12.Posté par jojo le 14/01/2022 13:31

oh ! les sales types ! ... zot y gagne pas assez ? ... un proverbe de chez nous y dit : "quand voleur y vole voleur, le diable y rit ... "

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes